Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lectricedusud : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Ce sera notre secret Ce sera notre secret
Raphaël Emeth   
C'est le récit rare d'un homme qui a été violé à l'âge de 11 ans. Raphaël Emeth mène un combat judiciaire pour les victimes d'abus sexuels. 
Ce livre porte un message d'encouragement, en particulier pour les hommes victimes qui sont nombreux à ne pas oser briser le mur du silence. 

" A 11 ans, je rencontre un étudiant en médecine, lors d'une colonie de vacances. Peu après, j'ai repris contact avec lui et l'horreur a vite commencé. Deux ans d'abus sexuels, à son domicile en banlieue parisienne ainsi qu'au sien, face auxquels je suis totalement impuissant tant son emprise et sa perversité étaient imparables. Comme de nombreuses victimes d'abus, j'ai été enfermé dans le silence et la honte. J'ai alors connu l'enfer durant l'adolescence : chaque jour, je noyais mes souffrances dans l'alcool, sans omettre divers TOC, phobies et une déscolarisation. Je raconte cette dérive mais aussi mon parcours de résilience. 
J'ai aujourd'hui une vie de famille et j'exerce le métier d'ingénieur à Lyon. Après des années de silence, convaincu par des amis victimes et les récentes affaires de pédophilie dans l'église, je me suis enfin décidé à déposer plainte. La police m'a alors appris que mon agresseur était un récidiviste et qu'il n'allait pas tarder à être jugé pour d'autres faits non prescrits de pédophilie. J'ai alors pris un avocat médiatique, Maître Gilles-Jean Portejoie, pour défendre au mieux mes intérêts. 
Mon combat est désormais de tout mettre en oeuvre pour aider la justice à faire condamner cet homme et contribuer à briser la loi du silence et les tabous de la société en encourageant les hommes à témoigner. "



par Edith972
Cherche amour en CDI Cherche amour en CDI
Karine Morel   
« J’ai testé les after-work aussi. Pré soirées où se côtoient pseudo jeunes cadres dynamiques prêts à dégainer au premier clignement de cils d’une assistante de direction trilingue ou d’une secrétaire médicale. Et surtout prêts à ronfler deux grammes plus tard. En plus ces soirées là, ce n’est que pour les hétéros. Alors du coup, même si les filles sont très jolies à regarder, c’est encore plus déprimant de rentrer seule que de n’y être pas allée !
Il reste les sites de rencontre et les réseaux sociaux. J’ai beau m’inscrire sur tous les réseaux connus et existants, j’ai toujours et le même nombre d’amis, et surtout les mêmes amis. Je plafonne de longues semaines à quinze, puis je franchis la barre des vingt, enfin j’arrive à trente (heureusement que les peoples sont là aussi). Ca m’a pris un an et demi pour y arriver. Il faut dire que je n’accepte pas tout le monde comme ami. Je suis quand même exigeante. »

par dizouille
Pour la vie... et plus, si c'est possible Pour la vie... et plus, si c'est possible
Alain Meyer   
C'est la première fois que je lis une histoire d'amour gay mais j'ai ressenti les mêmes émotions , ( joie ,tristesse, attente...) qu'une histoire d'amour hétérosexuelle.
Je me suis attachée à Chris, à son histoire , à sa bande de copains.
Ses parents ont juste un comportement exemplaire ! Si seulement beaucoup était comme cela dans la vraie vie !!
L'écriture est douce, poétique et la fin est juste magnifique avec une belle déclaration .
Le bonheur s'habille en jupe Le bonheur s'habille en jupe
Geneviève Durocher   
Les amours d’Ève-Marie
Une très belle histoire agréable à lire un peu de mièvreries par moment. Mais hélas très vite nous comprenons la fin de l’histoire. Entre amitié et amour il n’y a qu’un pas. Un roman qui peut être lu par tous les lecteurs
Un agent immobilier très particulier: Nouvelle érotique, Hard, Tabou, Adultère, Complot Un agent immobilier très particulier: Nouvelle érotique, Hard, Tabou, Adultère, Complot
Andromys   
Super
Une super histoire qui vous tiendra en haleine jusqu’au bout avec une super fin inattendue surprenante. Encore une histoire d’Andromys que je recommande. Dommage qu’elle soit beaucoup trop courte. J’ai hâte de savoir la suite car on ne sait rien de l’évolution du couple
Ses Yeux Verts Ses Yeux Verts
Blanche De Rougemont   
Au-delà des personnages les plus convenus et des situations qui déroulent tous les poncifs du genre avec une légèreté de pachyderme (pardon les éléphants), l'orthographe est calamiteuse et l'écriture est d'une affligeante platitude. Sans parler des références multiples à Hyde Park (salut aux Londoniens) quand l'action se déroule à New York... Ou du vol en 1ère classe quand l'héroïne (au passage : l'auteure ne sait pas où trouver le tréma sur son clavier, tout comme le "c" cédille...) dort la tête posée sur l'épaule de son futur chéri. Très plausible quand on sait comment ces cabines proposent des sièges très indépendants les uns des autres et qui se transforment en confortables couchettes... Petit jeu : trouver dans la narration où se situe la confusion entre Andrew et son frère Matthew... En résumé, à lire comme un prof de français de collège corrige avec un agacement certain la copie médiocre d'un(e) élève éponyme tourmenté(e) par sa libido...

par mrkite92
Plan à quatre avec les voisins Plan à quatre avec les voisins
Robin Green Alfaic   
une très belle histoire ni trop cru ni pas assez pour passer un bon moment au bord de la piscine entre copines

par poupine
Rêve Rêve
Dana B. Chalys   
J'ai beaucoup aimé cette histoire où un homme brisé se retrouve prisonnier de ses propres démons - bon, on lui file un petit "coup de main", mais n'empêche que ses propres peurs sont au cœur du problème. Et directement liés à son handicap assez récent. Maxime se meurt donc à petit feu, malgré les attentions de sa mère, personnage adorable, peut-être pas assez développé.
Un mystérieux nouveau voisin et un renard débarquent dans sa vie, dans ses rêves et... Vous saurez en lisant là suite. ;)
---
À partir d'ici, prière d'avoir lu le livre avant de lire la suite du commentaire.
[spoiler]J'ai trouvé très intéressant l'arrivée de différentes cultures magiques à la fin du bouquin, et les éléments apportés à ce moment-ci. En revanche, deux choses m'ont vraiment déçue : d'abord, le fait que les personnages tombent amoureux au bout d'à peine quelques jours. Ce manque de crédibilité, qu'on croise souvent au détour des romans sentimentaux, me hérissent le poil assez violemment. Ensuite, et là on entre dans le vrai gros spoiler, c'est la fin qui m'a déroutée et que j'ai même trouvée assez cruelle, au regard de la situation. Que Rhys souhaite rendre ses jambes à Max est admirable,
qu'il réussisse ne l'est pas tellement ; parler du handicap, de ses difficultés, quelque part de la fatalité pour ensuite montrer qu'on peut réapprendre à vivre est magnifique ; balayer tout ça sous couvert de magie... non, vraiment, je n'apprécie pas. Cela aurait été beaucoup plus beau que Max continue de réapprendre à vivre et d'être heureux ainsi, que la Licorne se montre effectivement, mais pour apprendre à Rhys que le handicap n'est pas égal à la fin de tout, et qu'il peut être au contraire source de richesse malgré les douleurs premières, ou que sais-je encore (il suffit de consulter les témoignages d'handicapés ayant vécu des accidents comme celui de Maxime pour s'en rendre compte, même si tous ne le vivent pas pareil, ne sortent pas aussi vite/bien la tête de l'eau). Le message n'en aurait été que plus fort, plus précieux - puisqu'on commençait en plus par un "l'amour est plus fort que le handicap", ce qui était très beau. En tout cas voilà mon ressenti à ce sujet.[/spoiler]
Le voisin (nouvelle érotique) Le voisin (nouvelle érotique)
Valentine Day   
Que cela est bien écrit ! Jolie plume !
Côté histoire, l'auteure nous met dans la peau d'une auteure quadragénaire dépressive... ça me rappelle une autre de ses nouvelles... j'aime ce personnage réaliste et attachant.
L'auteure met un voile pudique sur les scènes érotiques... pas de crudité, pas même en légumes pour l'apéro, c'est dire...
Voilà c'est agréable à lire, c'est fin, c'est que du plaisir.

par Csirene
Les mémoires d'un beau fils amoureux Les mémoires d'un beau fils amoureux
Pierrot Septime   
Bien
L'histoire est bien elle ne prend pas la tète Elle est plein de tendresse et d'émotion je le classerais plus dans la littérature sentimentale se lis très vite