Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lectureavie : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Nés à Minuit, Tome 1 : Attirances Nés à Minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Excellent premier tome =) Je l'ai lu en 1 journée tellement il es passionnant avec des personnage super attachante;)
Et une histoire d'amour compliquer!!
Et en parlant de sa.
Petite info à tout les mordus de triangle amoureux.
Lissez à tout pris ce livre par ce que dedans ce n'est pas un triangle amoureux c'est carrément un carrée =)

Le recommande à tous ;)

par moumouthe
Journal Journal
Anne Frank   
C'est un livre boulversant et poignardant. Certains passages sont horriblement tristes. Mais il retranscrit bien l'ambiance et la situation de l'époque. Ce n'est pas le genre de livre qu'on lit pour se distraire mais pour apprendre, s'instruire. Je dois avouer qu'à la fin de l'histoire j'ai bien pleuré.

par myra44
La Sorcitresse La Sorcitresse
Philippe Arnaud   
Pour les plus jeunes d'entre nous qui adorent lire, ou bien que vous êtes amateur de lectures jeunesse, ce petit roman est très sympa à quelque jour d'Halloween.

Balthazar et ses amis sont élèves à "Deuxième-Chance" un pensionnat cauchemardesque ou leur seul rayon de soleil est leur maîtresse. Malheureusement, celle-ci est remplacée tous les quinze jours par une horrible sorcière. La petite bande va donc tenter de comprendre ce qu'il se trame afin de toujours avoir leur douce et gentille maîtresse au-près d'eux.

Drôle et envoutant, Balthazar et sa petite bande composée de Charlotte, Romain, Tim et Youssef, nous embarquent dans moulte péripéties dans leur mission "sauver la gentille maîtresse". Cette mission ne sera pas aussi simple qu'il n'y paraît puisque de nombreux personnages vont entraver leur plan. Encore une fois, Pépix propose à ses plus jeunes lecteurs un roman plein de rebondissements avec des personnages atypiques et drôles. Si vous cherchez un livre à offrir, n'hésitez plus !

http://monjardinpresquesecret.blogspot.fr/2015/10/la-sorcitresse-de-philippe-arnaud.html

par Orbianna
Miss Dumplin Miss Dumplin
Julie Murphy   
Mon blog : https://lemondelaure.blogspot.fr/2016/08/miss-dumplin-de-julie-murphy.html

Ce livre me faisait de l'œil depuis sa sortie VF, et j'avais vu et lu beaucoup d'avis positifs. Je pensais vraiment que ce texte allait me plaire, les thèmes abordés me correspondait mais ça n'a pas fonctionné avec moi...

On rencontre ici Willowdean, américaine de dix-huit ans vivant dans une petite ville pommé. Will est ronde, et le vit plutôt bien quand sa mère arrête de la forcer à regarder des émissions sur les gens qui se sentent tellement mieux après avoir perdu du poids. Sa confiance en elle commence réellement à s'effriter quand elle tombe amoureuse d'un de ses collègues, Bo (c'est quoi ces noms ? ). Principalement pour se montrer qu'elle aussi peut le faire, elle décide de participer au concours de beauté que sa mère organise depuis des années.

L'histoire en elle-même est bien, on a envie de savoir comment ça se finit... Mais le contexte de l'intrigue ne nous permets pas vraiment de nous sentir intégrés dans l'histoire, du fait que tout est très américain. Les lycéens travaillent presque tous, ont une voiture etc.

Les personnages ne m'ont pas convaincus : trop de clichés... La meilleure amie de Will est très populaire, a un corps de rêve (du moins selon les gens de son lycée), travaille dans une boutique de vêtements etc. C'est à se demander ce qu'elle et Will font ensemble (question qui va d'ailleurs se poser au cours du récit). Malgré le fait que je ne sois pas fan du personnage, leur relation est peut-être l'un des seuls points qui m'ait réellement plu !
J'ai trouvé Bo fade, l'auteure essaie d'implanter une aura de mystère autour de lui mais ça n'a pas fonctionnée... Enfin, le protagoniste : Will. Je ne peux pas dire qu'elle soit cliché ni fade, mais je ne peux pas la supporter... Elle a beaucoup de personnalité et quand elle se présente on dirait qu'elle se résume à son poids. Pour un personnage qui veut s'assumer, on a vu mieux ^^ Dans ses réflexions, on a des fois beaucoup d'égoïsme et de choses contraires à ce qu'elle dit être.

Ce livre m'a énervé, grandement par ce personnage, mais aussi par les messages qu'il passe. Tout est négatif à part peut-être les 50 dernières pages... J'ai failli abandonné ce livre plusieurs fois à cause de ça. Je me sentais mal quand je le lisais...

L'auteure fait tout un monde du concours du beauté, pour au final n'y consacrer que quelques pages et ne pas faire passer le gros de ses valeurs par là.

Et puis les fautes d'orthographes... Je ne critique pas le travail d'édition de France loisirs, mais ce n'est pas la première fois que je retrouve de nombreuses fautes dans leurs ouvrages et c'est vraiment agaçant. Outre ce fait, j'ai trouvé la plume de Julie Murphy très belle à des moments avec des passages sublimes et à d'autres, j'ai dû relire plusieurs fois la ligne pour être sûre que ce n'était mon cerveau qui me jouait des tours, parce que c'était limite vulgaire...

En bref, ce livre est une grosse déception et je ne vous le conseille pas vraiment, mais j'ai pu voir plusieurs avis positifs...

par VArose
Appuyez sur étoile Appuyez sur étoile
Sabrina Bensalah   
Les romans de cette maison d’édition me laissent chaque fois une impression particulière, tenace. Aux premiers abords, ils sont simples, leur format est court, mais il s’avère qu’ils renferment une justesse et une richesse assez incroyables. Je savais avant même de commencer Appuyez sur étoile qu’il s’agirait d’un récit singulier qui allait, d’une manière ou d’une autre, me toucher en plein cœur.

Avril, 19 ans, vit dans une petite ville tranquille et travaille comme coiffeuse à domicile. Mais son grand rêve, c’est de percer dans le milieu de la coiffure. Pour ça, elle est prête à tout essayer. À côté de ça, c’est un plaisir pour elle de s’occuper de sa fidèle clientèle : des petites mamies parfois dures de la feuille, mais toujours attachantes.

Nous suivons également Tarik, son meilleur ami, qui aimerait par-dessus tout ouvrir le premier kebab étoilé ; le père d’Avril qui s’extirpe péniblement d’un divorce qui l’a laissé morcelé ; et puis Mémé… Mémé, la grand-mère d’Avril, qui apprend subitement que sa garce de tumeur au cerveau est revenue. C’est toute la vie d’Avril qui s’en trouve chamboulée. La jeune fille décide alors de lui offrir un au revoir digne de ce nom, elle qui rêve de voir les étoiles.

Lire Appuyez sur étoile m’a donné l’impression de me retrouver en pleine mer et d’être ballotée par les remous des vagues – parfois violents, parfois berçants. On se laisse porter par le courant, subissant de temps à autre les remous terrifiants de l’existence : la maladie, la peur, le sentiment de perte. La vie, tout simplement.

Car c’est ce que Sabrina Bensalah nous présente : une ode à la vie. Sa plume dégage une telle humanité et une telle simplicité qu'on se laisse tout simplement entraîner par l'authenticité de ces tranches de vie. Le temps de quelques saisons, Sabrina Bensalah célèbre la vie et l'amour. L'insouciance et le deuil. L'espoir et le déclin. Les petites joies et la fatalité se mêlent pour créer une histoire qui retrace ce à quoi nous serons tous confrontés un jour.

Les personnages sont simples et imparfaits. Des monsieur et madame tout le monde à travers lesquels on se retrouvera forcément. D’abord Avril et Tarik, deux amis de longue date, différents, mais pétris de rêves et d'aspirations. J’ai aimé leur relation sans chichis et belle dans sa sobriété.

Je suis tombée sous le charme de Mémé. Une grand-mère adorable, gentiment confuse, qui adore radoter et raconter des histoires déjà entendues mille fois. Une Avril qui l'aime profondément et qui s'investit dans la vie des autres d'une remarquable manière, sans jamais forcer les choses. Un Tarik amusant et rêveur, aussi fort qu'un chêne sous lequel on pourrait se reposer. Un père aussi fiable qu'un roc qui cache pourtant des blessures béantes. Une brochette de personnages qui n'ont rien de super-héros, et qui pourtant, laissent inévitablement leur trace.

La plume et une petite merveille, avec un style unique sans en avoir l'air. Un soupçon de poésie, un lyrisme qui n'appartient qu'à Sabrina Bensalah et le tour est joué. Et je ne peux décemment pas terminer cette chronique sans partager avec vous un petit bout de son travail :

C'est votre visage qui m'intéresse et vos cheveux surtout. Un visage marqué, c'est bien plus qu'une question de beauté. Chaque ride est une ligne de vie. Vous voyez celle qui court le long de vos yeux ? C'est un sillon creusé par une larme de joie quand votre fils est né. Et celle-ci, cette ride un peu plus longue tout près de votre bouche ? C'est votre appétit de vivre.

En résumé, plus qu'une hymne à la vie, Appuyez sur étoile est aussi une hymne à l'amour. Un récit profondément humain et intergénérationnel qui se fait tour à tour drôle et émouvant, triste et amusant. Un parfait équilibre pour un roman qui nous laisse sur une dernière note douce amère.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/appuyez-sur-etoile-sabrina-bensalah