Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lectures-d-une-vie : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Red Queen, tome 2 : Glass Sword Red Queen, tome 2 : Glass Sword
Victoria Aveyard   
Voila un second tome que j'ai attendu de pied ferme. Une attente qui m'a semblé interminable bien que pour le coup, les éditions MSK nous ont fait une énorme surprise avec une date de sortie très proche de celle en VO.

C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus. Un an après avoir lu le premier tome, j'avais globalement l'histoire en tête. Du moins le principal. Après, j'avoue avoir eu besoin d'une bonne cinquantaine de pages pour me remettre vraiment dans l'histoire.

Concrètement, Glass Sword se découpe en deux parties. La première reprend quasiment là où on s'était arrêtée. Cal, Mare, et les rouges fuient Maven et sa mère qui sont prêts à tout pour en finir. Cette première partie était assez lente. Et j'ai vraiment eu peur que les choses ne décollent pas, et donc, que je ne retrouve pas ce que j'aimais dans le premier tome. En tout cas c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Cal. Ce personnage si mystérieux qui m'avait tant plu dans Red Queen.

Passée cette première partie qui globalement relatait leur fuite et de multiples pièges, j'ai enfin commencé à vraiment apprécier ma lecture. Les choses commençaient à bouger, à évoluer et les rebondissements étaient nombreux.

L'apparition de nouveaux personnages a relevé l'intrigue à ajouter un petit plus à l'histoire. Finalement, on découvre tout autre chose en dehors du palais.

On a également le droit à la présence que je redoutais vraiment : le retour du meilleur ami... comment vous dire que c'est le genre de détail qui m'énerve profondément. J'ai senti venir un triangle amoureux qui forte heureusement, n'ira pas plus loin.

Dans l'ensemble cette lecture m'aura donc tenu en haleine. Seulement, j'avoue m'être attendue à plus. Et pas seulement. En fait, le personnage de Mare m'a vraiment énervée. Son comportement, ces décisions m'ont déçues. Alors oui, je sais, elle évolue, elle a changé à cause de tout ce qui lui arrive mais pour le coup, ça m'a vraiment embêtée. Au final, j'étais assez perdue, comme Cal.

Et alors qu'on tourne tranquillement les pages... on arrive au dernier chapitre, et là, on se dit que ce n'est pas possible. Victoria Aveyard nous achève avec cette fin. Littéralement. Cette fin bouleverse tellement de choses. Elle remet tout en question.

Par pitié, dites-moi que la suite est prévue pour bientôt...

par Carole94P
Les Mystères de Larispem, Tome 2 : Les Jeux du siècle Les Mystères de Larispem, Tome 2 : Les Jeux du siècle
Lucie Pierrat-Pajot   
L'uchronie est vraiment un genre fascinant, surtout quand elle est bien écrite!
Étant déjà un public facile (mais attention pas tant que ça!) de part ma formation d'historienne, j'ai encore pris beaucoup de plaisir à relire ces parts de vie de jeunes gens si la Commune avait tourné autrement. Bon ici, comme le contexte historique avait été beaucoup détaillé dans le premier tome, il n'y a pas énormément de nouveautés de ce côté-là.
Mais l'auteure en a profité pour approfondir d'autres points de son histoire: on en apprend déjà plus sur le pouvoir des Frères du Sang, on approche de plus près du pouvoir politique en place... C'est ce point qui amène le plus de suspense dans l'histoire: on se retrouve comme aspiré par les intrigues politiques! J'ai d'ailleurs vraiment adoré en apprendre plus sur la Présidente!
Ce deuxième tome a aussi été l'occasion de retrouver les personnages de Lucie Pierrat-Pajot: c'était très agréable de les voir enfin réunis, de voir naître amitié... et romance(s)!
En bref, c'est une suite digne de l'excellent premier tome qui nous avait le goût pour ce genre de littérature qu'est l'uchronie, car il était savamment pimenté de fantastique, de pédagogie ludique (avec le louchébem) et de rétro-futurisme à l'époque de Jules Verne et de la Commune.
Ici, la priorité est donnée à l'action pour notre plus grand plaisir avec un final en apothéose sur ce point et cela ne nous donne finalement que peu de clefs aux mystères - dommage pour le coup dans l'eau avec le Livre... - mais cela n'en donne que plus envie de dévorer la suite!

par Chika
Twisted Love, Tome 2 : Follow Me Back Twisted Love, Tome 2 : Follow Me Back
A. Meredith Walters   
Avis posté sur BdP:
http://www.boulevarddespassions.com/t11581-twisted-love-sous-influence-tome-2-follow-me-back-de-a-meredith-walters#227238

Lu en vo.

J'ai aimé retrouver dans Follow me back ce style d'écriture poétique propre à l'auteur qui m'avait tant touché dans Sous influence. La narration se fait toujours à deux voix et les fortes émotions sont encore une fois bien au rendez-vous.

J'ai passé un bon moment de lecture, cependant Aubrey m'a un peu déçue dans cette suite dans le sens où je l'ai trouvée trop centrée sur elle-même (je mets ça sur le compte de sa jeunesse). Elle a des oeillères et ne soutiendra pas suffisamment Maxx à mon goût.

Lui je l'ai trouvé tout simplement adorable (ben quoi!). Jeune homme déterminé, fou amoureux qui devra se battre une fois sorti de cure de désintoxication pour la reconquérir (et l'affaire ne va pas être simple). J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour lui, il doit se battre contre lui-même et son envie de replonger, puis à cela vont s'ajouter des soucis financiers dont il n'a vraiment pas besoin vu son état déjà fragilisé.
Pas mal d'embûches donc, qui feront qu'il est sur la corde raide et que l'on craint pour lui tout du long, c'était vraiment intense et frustrant à lire.
Va t-il basculer ? Ou pas ?

S'il y a une suite je ne pense pas qu'elle portera sur le couple Aubrey et Maxx car à mon sens la fin se suffit à elle-même. Un final que j'ai d'ailleurs trouvé un petit peu rapide c'est dommage, mais j'en reste quand même satisfaite. Je ne serai pas surprise cependant à l'avenir que l'auteur écrive quelque chose sur Landon (le frère de Maxx), Renee (la meilleure amie d'Aubrey) ou encore sur Brooks (meilleur ami d'Aubrey). En tout cas si suite il y a un jour je la lirai avec plaisir.

Ma notation: 3.75/5

par Attila9
Alice au royaume de Cœur, Tome 3 Alice au royaume de Cœur, Tome 3
Somei Hoshino    QuinRose   
Les principes de la vie au pays des merveilles se revelles Alice subis des évènement étrange qui nous laisse penser que ...

par Nero
Axolot, Tome 2 Axolot, Tome 2
Patrick Baud   
J'ai beaucoup aimé cette adaptation en BD des histoires d'Axolot. Le fait de faire un recueil de curiosités illustré par différents artistes est vraiment intéressant, ça permet de croiser les styles, d'apporter de la diversité et de mettre en avant plusieurs auteurs.
Les histoires sont bien racontées, on retrouve vraiment le style de Patrick Baud qui apporte toujours des informations complémentaires pour préciser ou expliciter une bd. Je regrette juste qu'il n'y ait pas autant "d''histoires exclusives" que ce à quoi je m'attendais. Si je ne me trompe pas, il avait déjà parlé de plusieurs de ces faits dans ses vidéos sur youtube ? En tout cas je connaissais la plupart.

par Grenette
Black Bird, Tome 8 Black Bird, Tome 8
Kanoko Sakurakouji   
Le personnage de Raikô m'éxaspère au plus haut point ! Mais Kyo lui répond bien ^^
Outlander, Tome 2 : Le Talisman Outlander, Tome 2 : Le Talisman
Diana Gabaldon   
Un crescendo très éprouvant.

Que dire d’autres ? Diana Gabaldon ne nous aura rien épargné et j’ai l’impression qu’elle n’est pas contente s’il n’arrive pas un truc horrible à chacun de ces tomes. J’appréhendais donc le tome 2. Et il arriva bien quelque chose de terrible et d’affreux à nos pauvres amoureux du temps. Et le pire, c’est que je n’arrive pas à être excédée. Bien au contraire. L’auteure a su créer chez moi (et je le pense chez moults lecteurs et lectrices) une espèce d’empathie avec Claire et Jamie. Elle vous tire littéralement non pas par les yeux mais par le cœur. Car on ne souhaite qu’une chose, c’est que tout se passe bien pour eux. Mais à chaque aventure, on se retrouve dans une situation inextricable dont on se demande comment ils vont faire pour s’en sortir !

Les évènements s’enchaînent aussi car ils se passent dans deux endroits : En France, où Jamie et Claire doivent assurer leur mission et rencontrer le roi de France. Et en Ecosse où Claire va tenter de retrouver les détails des évènements historiques pour éviter un massacre.

Des personnages adorables.

Il y a toujours ces débats sur les incidences dans l’Histoire, si on en change le cours et on peut dire l’effet papillon traité dans maints livres. On découvre les descendants des uns et des autres, et surtout la personnalité de personnes historiques que l’on ne connaîtrait peut être jamais. Allez savoir. Aussi bien entendu, je suis restée très attachée à Claire et à Jamie, qui est un couple que j’adore. Claire est déterminée, même blessée au plus profond de son être, elle se relève toujours et a une fois sans bornes envers son mari. Jamie a l’air d’un rustre écossais mais c’est un homme bon, intelligent, très fin et aussi très ouvert d’esprit. On a envie d’en avoir un à soit de Jamie (n’est-ce pas ?)

Mais il y’en a une autre que j’ai particulièrement apprécié dans ce tome ci : Mary. Je ne vous dirai absolument pas le rôle qu’elle a joué dans cette histoire vu que c’est un personnage secondaire. Mais cette jeune demoiselle a un quelque chose d’héroïque. Elle paraît chétive, comme cela. Mais elle est dotée d’une force tranquille qui lui permet d’affronter elle aussi des choses qui paraissent très dures pour une jeune fille de l’époque.

En bref, j’ai adoré les retrouver. J’ai adoré trembler pour eux, et j’ai adoré leur humour. C’est de l’historique qui ne se prend pas la tête. Et la puissance entre les deux mouvements (la romance et l’historique) sont ici particulièrement respectés. C’est une saga qui voue cloue le cœur. Et le pire, c’est que vous ne demanderez que cela !

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/12/le-cercle-de-pierre-de-diana-gabaldon.html

par Kore
Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours
Alison Goodman   
À la fin du premier tome, j'avais vraiment hâte de lire le deuxième tome. En cherchant, un extrait des premiers chapitres sur iTunes, j'ai réalisé que le livre numérique était disponible, en anglais, pour environ un dollar, quand le livre papier n'était même pas sorti au Québec. Je n'ai pas été capable de résister à la tentation d'acheter le livre. Il faut dire que j'avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais là le deuxième tome est encore meilleur. Il y a plus d'action que dans le premier livre et j'ai vraiment aimé le fait qu'Helen sort encore plus de sa coquille qu'elle l'était déjà et elle prend plus de caractère qu'avant, mais elle ne m'a aucunement énervé. Et la fin... me laisse sans mot! Je n'arrive pas à croire que l'auteure nous laisse sur un aussi gros suspens! Je veux le troisième tome! Je sais que j'ai l'air d'une gamine de trois dans cette phrase-là... Mais bref, il faut le lire, et j'ai vraiment hâte à la suite!

par Jo1o
Les Carnets de Cerise, Tome 2 : Le Livre d'Hector Les Carnets de Cerise, Tome 2 : Le Livre d'Hector
Aurélie Neyret    Joris Chamblain   
Je suis très heureuse d'avoir pu lire cette bande dessinée, dont le premier tome avait été un gros coup de cœur. Ce n'est pas mon favori sur les trois opus, néanmoins, il reste charmant, beau, touchant et sympathique à lire. Un vrai travail soigné dans le rendu esthétique, une histoire agréable à lire, qui fait du bien, un vrai régal.
J'ai été sensible à l'histoire. Cerise vient en aide à une vieille femme qui l'intrigue beaucoup, elle cherche à comprendre le mystère que renferme le livre d'Hector. On sent une ambiance plus centrée sur les codes, la bibliothèque, j'ai été très touchée par le secret, par la vérité et par le final. Élisabeth est adorable et quelle charmante fin la concernant, un beau rebondissement.
Ce qui m'a moins plût, c'est l'attitude de Cerise comme celle de son entourage, j'avoue qu'ils auraient pu prendre un peu plus de gants pour lui faire comprendre les choses. Il est vrai qu'elle a trop menti lors du premier tome, qu'elle est trop plongée dans les mystères quitte à oublier les autres ou à s'en servir. J'ai apprécié le repentir de Cerise, et je trouve que l'entourage aurait pu être moins dur.
Toutefois, ça reste une belle histoire à découvrir. Avec des personnages attachants et formidables, j'adore la petite Cerise, c'est un vrai coup de cœur pour cette jeune fille pleine de charme et de volonté. Elle est adorable. Le texte est lisible et facile d'accès sans être simpliste, c'est une belle œuvre visuellement parlant. Les illustrations ont ce style dessin crayonné et aquarellé très agréable à voir, j'adore le rendu des couleurs, elles donnent des atmosphères incroyables aux planches. Le character design, les paysages sont magnifiques, l'effet carnet est magique, l'arrière-plan, les dessins, l'écriture, les collages, ça donnent envie d'écrire son propre carnet !

par Ewylyn
Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine Sunshine, Tome 2 : Le réveil de Sunshine
Paige McKenzie   
Je remercie les éditions Hachette pour cette très belle réception. Après le quasi-coup de cœur du premier tome, j’attendais impatiemment de retrouver notre héroïne. Je suis partie dans un certain état d’esprit, car je me souviens des frayeurs du tome 1, et j’avais bien conscience que le suivant serait placé sous le signe de la découverte, et non plus de l’horreur pure. Grand bien me fasse, parce que j’avais raison. Le réveil de Sunshine est une suite différente, mais pas moins intéressante.

Je vous déconseille de lire cette chronique si vous n’avez pas encore commencé la saga.

C’est bon, Sunshine a découvert sa véritable nature. Elle sait désormais qu’elle fait partie des rares aël-mats encore vivants sur Terre, et son rôle est de mener les âmes trépassées vers la lumière. Et tout aussi important, son père vient de réapparaître dans sa vie, pouf, comme ça, et l’enjoint à le suivre pour débuter sa formation, loin de sa mère et loin de Nolan. Mais ce qui l’attend auprès de lui ne sera pas de tout repos. Il reste encore bien des secrets à découvrir, bien des mystères à élucider. D’autant plus que le don de Sunshine s’apparente plus à une faiblesse qu’à une force, contrairement aux autres aël-mats.

Ce deuxième épisode est moins versé dans l'occulte et l'horreur que le premier. Il est là pour faire la lumière sur Sunshine, ses origines et la nature de ses dons. C'est aussi une suite dans laquelle les ennemis sont aussi invisibles que dangereux. On sait pertinemment qu'ils sont là, qu'ils s'organisent, mais on ignore quand ils vont frapper.

Je me souviens encore du premier tome et de l’effroi qu’il instillait. Évidemment, j’avais eu la brillante idée de le lire après minuit, quand chaque bruit inhabituel tintait à mes oreilles comme le signe qu’un esprit flottait au-dessus de ma tête. Du coup, j’étais un peu dans mes petits souliers. Mais dans Le réveil de Sunshine, ce sentiment angoissant disparaît, au profit d’autre chose. Il faut bien garder à l’esprit que la saga va plus loin qu’un simple film d’horreur. Le but étant d’apprendre et de comprendre. Si vous partez déjà avec cette idée, vous ne serez pas déstabilisé(e) .

J’ai été soufflée par le dynamisme de l’histoire. Les événements s’enchaînent à toute vitesse, et avec un naturel désarmant. J’ai apprécié que ça bouge autant. L'auteur a fait un choix intéressant dans sa façon de relater les évènements. Le récit n’en est que plus vivant. Par exemple, entre certains chapitres, on a droit à de courts apartés avec les yeux d'un personnage dont on ne connaît pas l'identité (comme dans le tome 1, en somme). Ça donne lieu à bon nombre d'hypothèses et ça m'a poussée à m’interroger, à mener ma propre enquête.

Venons-en à Sunshine, maintenant. Elle bat tous les records ! Je ne me souvenais plus de son tempérament, mais ce deuxième épisode m’a permis de me remémorer pourquoi je l’appréciais autant. Vive, un peu fantasque et attachante, c’est un réel plaisir de la suivre dans ses aventures. Sa caboche bouillonne sans discontinuer et elle a toujours des réflexions drôles, même dans les moments les plus tendus. Encore une fois, Paige MacKenzie a eu l’excellente idée de nous dépeindre une banale adolescente en apparence. Derrière cette crinière frisottée et son goût prononcé pour les vieilles fringues se cache une jeune fille extraordinaire. Ce deuxième opus nous permet d’en savoir plus sur ses dons. Ceux-ci oscillent entre force et faiblesse, et j’en suis même venue à douter de son efficacité. Si les aël-mats sont sensibles aux esprits, Sunshine elle, l'est encore plus. Ce qu'elle partage avec les morts est exceptionnel, puissant, mais également à double tranchant. La plume est assez familière, ce qui favorise la proximité avec l'héroïne. J'avais l'impression d'être une amie de longue date, assez privilégiée pour la suivre dans tous ses déplacements.

Aidan, le père biologique de Sunshine, est également mis en avant. J'admets que je ne sais pas quoi penser de lui. Il se montre froid, clinique, détaché, voire complètement insensible ; mais à côté, il peut faire montre d'une sollicitude surprenante. Sa relation avec Sunshine se construit pierre après pierre. Une réflexion de la jeune fille m’a beaucoup plue :

La plupart des pères veut que leur enfant ait de bonnes notes, arrive à l'heure en cours, soit poli avec les profs, ce genre de trucs quoi. Le mien veut que je change le monde.

Car oui, les enjeux sont importants, et Aidan le lui fait très bien comprendre.

L’ambiance oppressante est toujours là, mais différente. Plus on avance dans l’histoire, et plus on s’aperçoit que le Bien et le Mal sont des notions très abstraites. Mais je ne vous en dit pas plus à ce sujet, ce serait vous gâcher le plaisir.

En résumé, Le réveil de Sunshine est une excellente suite qui oscille entre tourments et mystères. La simplicité de l’histoire, mêlée à la profondeur de l’intrigue, fait de cette saga quelque chose d’assez unique en son genre. L’immersion est totale dans cette vie de fantômes et d’au-delà, je vous conseille de ne pas manquer ça. Vite la suite !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult1/sunshine-episode-1-paige-mckenzie