Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Leeloo_Moultipass : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Dossier 64 Dossier 64
Jussi Adler Olsen   
On y découvre les idées et agissements d'un groupe extrémiste qui avec des prétentions politiques prônent la gestion génétique Pas de place pour les pauvres, les laids, les idiots, les prostituées et les étrangers et place à une belle race suédoise, supérieure, irréprochable
Il est assez percutant, des faits relatés viennent pas mal nous remuer et ne sont pas sans nous rappeler certaines horreurs du passé
Mais ce livre est aussi teinté d’humour .Savant mélange d’intrigue, et d’humour .Les personnages sont vraiment attachant dans l’équipe de Carl Morck l’enquêteur lui-même Assad et Rose
J’ai du prendre les noms en note pour m’y retrouver au début de l’histoire .. Les noms nordiques n’étant pas le plus facile à retenir . Une fin vraiment inattendue
Gros coup de cœur pour ce livre , j’en redemande ;-)

Excellentissime une fin inattendue !

par KattyE
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Morte la bête Morte la bête
Lotte Hammer    Soren Hammer   
Complètement mordue de polar nordique, j'ai foncé sur cet ouvrage sans hésité en lisant la 4e de couverture. Et je n'ai vraiment pas été déçue ! Pour moi, ces auteurs font partie des meilleurs dans la catégorie et ce premier ouvrage à l'ambiance un peu sinistre donne le tempo ! La "double" histoire est vraiment intéressante et on "innove" un peu ici par cette fantaisie ce qui fait du bien quand on enchaîne les nordiques qui se déroulent un peu trop de la même façon ! Les personnages sont agréables et on attend d'en savoir plus sur certains qui restent très mystérieux...
Le Hussard sur le toit Le Hussard sur le toit
Jean Giono   
Très bon roman.
J'ai vu le film en premier et j'ai beaucoup aimé. Du coup, j'ai acheté le livre et je n'ai pas été déçue.
Le début est un peu long et j'avoue que j'ai eu du mal à m'accrocher. Mais ça a finit par démarrer et je me suis retrouvée happée par l'histoire d'Angelo Pardi.

par Marie-A
L'enfant d'Emma L'enfant d'Emma
Abbie Taylor   
Histoire très triste et touchante d'une mère dont on enlève son enfant et personne qui la croit. Très émouvant.

par Bidule2
Qui es-tu Alaska ? Qui es-tu Alaska ?
John Green   
C'est le 3ème livre que je lis de John Green et c'est celui qui m'a le moins plu.
Bon, je suis tout de même passée par tout un éventail d'émotions mais il m'a manqué ce petit quelque chose qui m'a fait adorer "Nos étoiles contraires" et "Paper Towns".
Néanmoins, le livre reste agréable à lire et le style de l'auteur toujours aussi plaisant!
La Vendetta La Vendetta
Honoré De Balzac   
La vendetta ne m'a pas plus,ce n'est pas très original tout ça!

par loliiipop
La maison au bord du lac La maison au bord du lac
James Patterson   
Tout comme avec Souffle le vent, j'ai trouvé la ressemblance trop frappante avec la série Maximum Ride, se qui en est déroutant. Toutefois si vous n'avez pas lu cette série, vous allez trouver ce livre ainsi que le premier tome, sublime.

par Melimel
Translations Translations
Brian Friel   
The action takes place in late August 1833 at a hedge-school in the townland of Baile Beag, an Irish-speaking community in County Donegal. In a nearby field camps a recently arrived detachment of the Royal Engineers, making the first Ordnance Survey. For the purposes of cartography, the local Gaelic place names have to be recorded and rendered into English. In examining the effects of this operation on the lives of a small group, Brian Friel skillfully reveals the far-reaching personal and cultural effects of an action which is at first sight purely administrative.
Bel-Ami Bel-Ami
Guy De Maupassant   
C'est bien la première fois que j'aime un roman tout en haïssant viscéralement le héros ! Je l'ai maudit tout au long de ma lecture qui fut un régal, tant la plume de Maupassant nous comble et nous plonge au coeur même de Paris vers la fin du XIXe siècle ! Quel bonheur d'explorer le monde du journalisme, ce livre est riche, analysant la gloire et les déchéances qu'elle dissimule, la fortune, les femmes et les relations humaines avec lucidité . Un petit bijou d'intelligence !

par Godeleine