Livres
573 059
Membres
633 001

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L’Effet papillon



Description ajoutée par Stephanie-126 2021-10-04T11:01:46+02:00

Résumé

À l’âge de quatorze ans, Zelda Rossi a été témoin de l’impensable, et a passé les dix dernières années à endurcir son cœur contre la culpabilité et le chagrin. Elle canalise sa douleur dans son art : un roman graphique dystopique où des justiciers voyagent dans le temps pour arrêter des crimes odieux – comme des enlèvements d’enfants – avant qu’ils ne se produisent. Zelda présente son roman à plusieurs grands éditeurs de bandes dessinées de New York, mais ses espoirs sont réduits à néant. Les circonstances la laissent perdue dans une ville qui lui est inconnue et, lors d’un embarrassant moment de faiblesse, elle rencontre un jeune homme réservé avec un passé qu’il ferait tout pour changer...

Beckett Copeland a passé deux ans en prison pour vol à main armée, et se bat aujourd'hui pour garder la tête hors de l’eau. Messager à vélo, il se déplace à toute vitesse dans New York, roulant toute la journée sans jamais s’arrêter nulle part, son casier judiciaire le retenant presque autant que la culpabilité de son crime.

Zelda et Beckett forment alors une alliance de survie à contrecœur et, entre leurs affrontements obstinés, ils commencent lentement à ressentir la chaleur qu’apporte le pardon, la guérison et peut-être même l’amour. Mais lorsque Zelda et Beckett se retrouvent face à leur passé, ils doivent choisir soit de s’accrocher à la culpabilité et aux regrets qui les lient, ou de lâcher prise et ouvrir leur cœur pour avoir une chance d’être heureux.

L’effet papillon est un roman qui révèle le pouvoir du pardon, et comment même les plus petites décisions du cœur peuvent, comme le battement d’ailes d’un papillon, avoir des effets qui se transforment en coups de vent, modifiant à jamais le cours d’une vie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2021-11-12T21:02:34+01:00

Je sentis que nous sombrions tous les deux, comme si nous avions réussi à chasser les fantômes qui nous hantaient et que nous pouvions nous reposer maintenant. Une dernière idée traversa mon esprit.

— Zelda ? Pourquoi as-tu appelé cette agence le Projet Papillon ?

— C’est la théorie du chaos. Le battement d’ailes d’un papillon en Malaisie provoque un ouragan en Floride. J’adore cette idée. Même un tout petit événement peut avoir de grands effets. Les agents qui travaillent pour le Projet Papillon veulent faire disparaître les drames qui répandent la douleur en espérant que ça induira de meilleures choses. De la bienveillance, de la gentillesse, du bonheur. Enfin, tu vois, termina-t-elle.

— J’aime bien cette idée. Beaucoup, même.

— Moi aussi. Bonne nuit, Beckett.

— Bonne nuit, Zelda. J’attendis qu’elle sombre dans le sommeil. Je distinguais sa silhouette dans la pénombre, j’écoutais son souffle régulier. Quand elle fut profondément endormie, je me laissai aller moi aussi. 

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FollowTheReader 2021-11-21T21:04:17+01:00
Diamant

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2021/11/04/leffet-papillon-emma-scott/

Emma Scott a le pouvoir de me détruire et me reconstruire en un roman, elle me brise littéralement quand j’ouvre une de ses histoires et celle-ci ne fera pas exception même si j’ai adoré.

Attachez votre coeur, une fois de plus c’est un véritable grand huit émotionnel que l’histoire de Zelda et Beckett, personnellement je ne suis toujours pas remise. La joie, la colère, le rire, les pleurs, l’exaltation, le chagrin, la plénitude, tout est là pour qu’on ressente et vive cette lecture.

Ce qu’Emma Scott a créé avec ce récit, c’est une histoire sur des événements qui changent la vie et sur la façon dont un acte de gentillesse ou une personne peut changer la vie de cette personne pour le meilleur. L’histoire parle de pardon, d’acceptation et de changement. Il y a une histoire dans l’histoire qui a un sens plus profond c’est brillamment pensé et exécuté à la perfection.

Zelda est une artiste graphique, elle est sur le point de publier son roman mais après un vol, sa vie est plus que précaire mais sa rencontre avec Beckett va les changer profondément. C’est très compliqué de vous donner un avis sachant que cette lecture se découvre couche après couche et qu’il faut vraiment tout ressentir pour s’imprégner du vécu et des sentiments de nos héros.

Les personnages de Zelda et Beckett étaient exceptionnels, je pèse totalement mes mots. Ils sont imparfaits à cause d’événements tragiques de leur passé, mais leur humanité est peut être ce qui les rend si fantastique à voir évoluer. Ils ont toutes deux été profondément affectées par leur passé, mais n’ont jamais laissé cela les définir. J’ai adoré la façon dont leurs personnalités se révèlent. Un acte de bonté comme donner de la monnaie à un sans-abri ou donner de la nourriture à ses voisins est un geste énorme dans notre société actuelle. Mais pour Beckett, ce n’est rien, c’est juste ce qu’il est en tant que personne. Avant de rencontrer Zelda, son existence était banale et sa vie quotidienne monotone et ennuyeuse. Zelda, sa générosité, sa gentillesse et sa personnalité ont rapidement changé cela, et vice versa. Elle a apporté de la couleur et de la vie à l’existence noire et grise de Beckett et il a apporté et est devenu la sécurité dans le monde de Zelda.

Leur union était enivrante et a eu un impact si profond sur eux deux. Leur amitié était fantastiquement bien développée. La façon dont elle a évolué et dont leur voyage a progressé est tout simplement parfaite.

Emma Scott a fait du papillon un merveilleux symbole, avec ce roman et même dans sa vie, c’est une personne qui donne tout dans ses écrits. Impossible de ne pas y penser une fois terminé, je recommande à 1000%.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aure-13 2021-11-15T11:02:40+01:00

Je dois vous avouer, que c’est le premier livre que je lis de l’auteure et franchement qu’elle plume… C’est un énorme coup de cœur !

Nous suivons Zelda et Beckett, deux personnes aux âmes torturées par leur passé.

Zelda a vécu, à l’âge de 14 ans, un moment traumatisant. Dix ans plus tard, elle décide de se rendre à New York dans l’espoir d’éditer son roman graphique. Malgré tout les refus qu’elle reçoit, le manque d’argent et plus d’endroits où dormir, Zelda ne désespère pourtant pas même si elle est totalement perdue. Mais tout change pour elle, lorsqu’elle décide de manger dans un restaurant italien et va y rencontrer l’un des serveurs : Beckett.

Beckett a fait deux ans de prison après sa participation à un cambriolage à main armée, pourtant, c’est un jeune homme gentil et bon. Il essaie au maximum qu’il peut d’aider son prochain. Malgré sa générosité, il cumule les jobs et pourtant, il n’arrive pas à garder la tête hors de l’eau.

Il suffit qu’ils se rencontrent une fois et qu’un geste de bonté soit effectué pour que leur destin soit relié.

Les personnages, tous les personnages, sont tellement attachants, et puis il y a tellement d’émotions dans ce roman, j’ai ris avec eux, j’ai pleuré avec eux, j’ai été en colère avec eux, j’ai été perdue avec eux...

C’est un roman touchant, poignant, où il est question de pardon, de culpabilité, de rédemption, d’amitié et d’amour. Car oui, l’amitié qui se crée entre Beckett et Zelda est belle et forte, elle est du à une succession de générosité, de petits gestes entre eux. Suite à cela, une complicité née malgré l’attirance et l’alchimie qu’ils ressentent, Beckett et Zelda sont persuadées qu’ils n’ont pas le droit au bonheur. Puis, petit à petit l’amour arrive et sans qu’ils ne s’en rendent compte, ils sont devenue l’oxygène de l’un pour l’autre. Pour moi, Beckett et Zelda sont tous simplement des âmes-sœur, et ils étaient destinés à se rencontrer dans cette ruelle derrière ce fameux restaurant dont Beckett est serveur.

Je ne peux que vous le conseiller, car il tout simplement sublime !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par angelinhell50 2021-11-14T22:06:59+01:00
Diamant

Je viens de terminer ce livre et je sais déjà que je vais le relire plus d’une fois et qu’il a déjà un place toute trouvée dans mon cœur et ma mémoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksandKo 2021-11-13T17:13:46+01:00
Or

Dans ce roman, l’auteur aborde des sujets forts qui ne peuvent pas laisser indifférents.

Même s’il est question de romance, ce n’est pas le cœur de la lecture. Ainsi, d’autres sujets sont abordés avec justesse et douceur au fil des pages. L’auteur a pris son temps pour que ses héros se découvrent tant personnellement que réciproquement, et j’ai apprécié cela. C’est aussi ce qui fait la force de cette histoire.

Comme à son habitude, l’auteur nous transporte dans son univers, nous malmène un peu mais, surtout, nous livre une histoire passionnante.

Une superbe histoire avec des personnages touchants et attachants. Un roman qui bouscule et qui marque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laetitia-155 2021-11-13T11:16:55+01:00
Diamant

Zelda a misé gros : ce séjour à NY doit lui permettre de trouver un éditeur pour son roman graphique. L’œuvre de toute une vie, de sa vie bouleversée l’année de ses 14 ans ne séduit pourtant pas autant que prévu… Perdue dans cette ville hostile, découragée et bouleversée, elle est prête à lâcher prise et abandonner. Jusqu’à ce qu’elle croise Beckett et ses yeux po-laires… Beckett et sa bienveillance naturelle. Une idée folle la pousse à agir et c’est ainsi que leur vie prend LE tournant inespéré… Tout ne tient qu’à un fil, chaque action, petite ou grande entraîne ses conséquences ! C’est l’effet papillon.

Ce roman m’a bouleversé ! Emma Scott nous livre une histoire touchante avec des person-nages blessés, malmenés par la vie. Un lourd poids pèse sur leurs épaules.

A deux, on est plus fort, on va plus loin ; Zelda et Becks vont se serrer les coudes et prendre la vie à bras le corps.

Une belle leçon de vie où l’espoir, la rédemption, l’amitié et l’amour viennent colorer le quoti-dien.

J’ai particulièrement aimé la fragilité des personnages. Leurs vies sont sur le fil du rasoir et ils vont trouver la force d’avancer, ensemble. Leurs douleurs se reconnaissent, leurs âmes s’appellent.

Un énorme coup de cœur pour cette magnifique romance slow Burn mise en relief par des sujets forts. J’ai aimé voir leur amitié évoluer, la tension s’installer, brûler leurs peaux.

J’ai retrouvé ici, ce petit supplément d’âme qui rend une histoire exceptionnelle ! Comment ne pas s’attacher aux personnages ? Zelda et sa force intérieure, Beckett emprisonné par sa cul-pabilité, refusant le pardon, se punissant et repoussant le bonheur.

La plume de l’auteure m’a emporté, dans les rues de NY ; dans les méandres de leur vie… Mon cœur a vibré, je suis passé par toutes les émotions…

Si je peux vous donner un seul conseil : ne lisez pas le résumé. Il en dévoile beaucoup trop !

Je vous recommande très vivement cette lecture ! Une pépite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2021-11-12T20:56:53+01:00
Or

Je remercie la maison d'éditions Juno Publishing ainsi que Maïwenn pour cette lecture.

Au vu du résumé, je ne vais pas trop m'attarder sur le récit, dans le sens où ce résumé donne déjà beaucoup, beaucoup de détails sur leurs propres vies. Zelda et Beckett n'ont pas eu une vie idéale, leur passé respectif est terrible, aussi bien dans la peur que dans les choix qu'ils ont pu faire. Les remords, les regrets, tous deux ne savent pas comment évacuer leur besoin de se pardonner à eux-même ce qu'ils ont fait ou n'ont pas fait. Car c'est là que le vrai problème persiste : ils n'arrivent pas à avancer, à trouver leur chemin de la rédemption pour vivre et non plus survivre comme ils le font. Zelda est torturée par la vision qu'elle a eu il y a des années et savoir qu'elle n'a pas réussi à bouger pour tenter le tout pour le tout la ronge de l'intérieur. Ses visions ne la quittent plus et aller chez ses parents qui le lui en veuillent pas est encore pire que tout. Elle voudrait qu'ils la dénigrent, qu'ils la laissent dans son coin, qu'elle pourrisse de l'intérieur pour ne plus exister, mais ce n'est pas ainsi que cela fonctionne.

Quant à Beckett, c'est une histoire d'un homme qui a fait le mauvais choix et qui le laisse dans une douleur imprononçable. Il sait qu'il a fait le mauvais choix, être présent là, au mauvais moment, au mauvais endroit lui tord les tripes. Il ne s'autorise pas la moindre miette de bonheur, travaille deux fois plus fort pour deux fois rien et ne cesse d'écrire. Il ne demande pas qu'on lui pardonne, il aimerait pouvoir se le donner, mais c'est impossible. Il survit, parce que Roy son agent de probation qui s'occupe bien de lui et dans le bon sens. 10 heures par jour sur son vélo à amener des courriers, du travail en tant que serveur dans un restaurant italien, Beckett ne regarde pas ses heures, il s'abrutit dans ses heures pour ne pas oublier, ça non, il ne peut pas, mais pour atténuer ses pensées au moment de dormir. L'auteur nous propose deux personnages meurtris qui vont se rencontrer alors que l'un comme l'autre aurait bien besoin d'aide.

Zelda doit modifier ses planches graphique, mais n'a pas de logement autre que l'auberge de jeunesse où on lui a volé une partie de ses affaires. Beckett ne sait pas comment il va faire pour pouvoir payer la totalité de son loyer. Il suffit d'une discussion dans un restaurant, d'un retour dans la nuit pour que Zelda comprenne que Beckett est plus qu'un serveur ; il est capable de donner ce qu'il a sans chercher à savoir s'il va pouvoir manger à sa faim. D'ailleurs je me suis demandée ce qu'il mangeait et surtout s'il avait le temps avant que Zelda ne débarque dans son 35m2. Je me suis attachée à eux deux et ne peux que comprendre ce qu'ils vivent. Nous avons tous une croix plus ou moins lourde à porter chaque jour et ce qu'ils vivent est à la fois fort et destructeur. Grâce aux planches de la demoiselle, ils vont se dévoiler petit à petit l'un à l'autre. Les secrets se montrent en plein jour, la noirceur devient un peu plus grise. Il faut du temps pour accepter l'aide d'un autre, surtout lorsque l'on a vécu longtemps seul. Cet échange va inexorablement les rapprocher, en douceur, avec cette envie d'aider l'autre à sa façon.

J'ai beaucoup aimé le fait que la romance, même si elle est présente ne prenne pas toute la place. Les émotions des protagonistes sont mis en avant, leurs failles, faiblesses, mais aussi leurs forces, parce qu'ils en ont. Ils ne le savent pas, mais ils se complètent. Ils apprennent à se connaître, à accepter de faire confiance, de se reposer sur l'autre. Leur entourage n'est pas en reste, avec Darlene qui est la meilleure amie de Beckett et qui a également son passé qui la tiraille, ou la famille de Zelda qui montre toute l'ampleur qu'un drame peut rendre fou ? Cette famille est soudée malgré tout, malgré les années. Un soutien infaillible qui fait mal à Zelda parce qu'elle ne s'en sent pas digne. Les personnages secondaires ont leur place dans ce récit avec de l'humour, de la folie, des attentions. Les thèmes sont douloureux, difficiles, pourtant on sent une certaine tendresse dans l'écriture qui adoucit les tensions et arrondit les angles.

C'est une histoire qui n'est pas simple, entre le fait de ne pas réussir à se pardonner, oublier de vivre, ne pas vouloir de bonheur, chercher un sens à ces planches pour soi et les autres... Les relations sont belles, émotives, nous donnant envie de les protéger, tous autant qu'ils sont. "Mother May I? est un symbole pour Zelda et ce qu'elle a vécu. Cette rage en elle de ne pas avoir su faire le pas à temps, elle va le transposer dans des personnages qui vont faire ce qu'elle n'a pas pu. Les doutes, le désespoir, tout cela va se retrouver balayé en plusieurs semaines, afin d'entrevoir un ciel plus bleu. La fin est un peu... comment dire, trop film de noël, trop parfait avec ce cadeau qui tombe dans les mains de Beckett, même si cela se voyait au vu de l'attachement qui était bien en place.

En conclusion, c'est une belle histoire (oui c'est moi qui dis cela) qui comporte des thèmes forts dont je n'ai cessé de parlé tout le long de ma chronique. Savoir se pardonner n'est pas simple, il faut réussir à passer au-dessus de nombreux événements qui chamboulent les vies, laissant des traces indélébiles. Des émotions fortes, des liens qui se font et qui se resserrent. J'ai passé un très bon moment de lecture avec ces personnages et cet effet papillon !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-effet-papillon-emma-scott-a210974530

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valentine8314 2021-11-11T10:46:19+01:00
Or

Excellent roman rempli de douleur, de sentiments, de force, de résilience et surtout de pardon, fort et émouvant, je le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2021-11-06T09:21:36+01:00
Or

http://www.unbrindelecture.com/2021/11/leffet-papillon-de-ema-scott.html

J'ai été touche par cette slow burn romance où l'auteure trouve les bons mots à chaque instant. Elle nous livre ainsi des moments douloureux sans jamais tomber dans l'excès et le drama, cela sonne juste et cela fait vibrer le coeur. Zelda et Beckett nous offre une romance touchante, pleine d'espoir et intense qui ne laisse pas indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blog_Oceane 2021-11-03T17:59:23+01:00
Diamant

Je tiens à mettre un petit avertissement aux jeunes car il y a des thèmes très durs qui peuvent heurter la sensibilité de certains. Néanmoins, j'ai eu un sacré coup de cœur pour une romance prenante et belle dans sa moralité. Croyez toujours dans la vie même si les moments sont durs.

Emma Scott nous surprend, une fois encore, avec une plume poignante, prenante en émotions. On devient accro au livre, on s'attache aux héros. Nous vivons l'histoire tout simplement.

Nous avons une intrigue touchante, magnifique. L'auteure a su jongler avec des touches classiques et beaucoup d'originalité pour qu'on puisse suivre une très belle histoire d'amour et d'espoir.

Nous avons donc des protagonistes attachants, touchants. Ils sont tellement mignons quand ils sont ensemble. Ils forment un noyau dur, un tout, c'est Zelda et Beckett et non Zelda ou Beckett. Ils montrent que la vie peut être cruelle mais l'amour, l'espoir sont des choses merveilleuses.

Pour conclure, j'ai eu un coup de cœur pour cette pépite. Je regrette que le livre n'existe pas plus tôt car c'est un petit joyau. Emma Scott nous éblouit avec une plume intense en émotions et légère. De plus, l'intrigue est à couper le souffle véhiculant de magnifiques valeurs prônant la culture sous toutes ses formes. Enfin, les protagonistes subliment et peaufinent ce livre.

Je ne peux que vous conseiller de vous y mettre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nini51000 2021-11-02T08:29:55+01:00
Or

Que dire ?

La plume de l’auteur m’a encore frappée. Le choix de ses mots me captivent à un point que je sais d’avance que je vais vivre encore de jolies sensations. J’essaie toujours de me préparer psychologiquement mais à chaque fois j’échoue lamentablement et je verse ma larme. Et pour cette historie cela ne fait pas exception.

Une histoire dont deux sujets traités sont très prenants. Des décisions, des choix, des situations qui peuvent être fatales, qui chamboulent une vie tout entière.

Dans cette histoire ce que j’aime c’est : la façon dont les deux personnages vont apprendre à se découvrir, de vivre avec eux l’évolution de leur relation, comment elle va se transformer. Ce que chacun va apporter à l’autre d’une manière douce, guérisseuse. Un lien que l’on sent indescriptible, indestructible.

Mais il y a aussi cette culpabilité qui bouffe un personnage à un point ou, il vit autour de cela, cette raison qui lui fait s’interdire beaucoup de choses, il se punit lui-même.

Pardonner !! un verbe, un mot qui n’est pas si simple à prononcer ou à appliquer.

Cette histoire est puissante, accompagnée de personnages authentiques, des personnalités fortes et fragiles et des amis non … une famille.

Et surtout un amour qui rend mon cœur tout chamallow.

Bref encore du grand Emma Scott.

Conclusion : craquez sans hésiter.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"L’Effet papillon" est sorti 2021-11-28T13:53:44+01:00
background Layer 1 28 Novembre

Dates de sortie

L’Effet papillon

  • France : 2021-11-28 (Français)
  • USA : 2017-02-20 - Poche (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Butterfly Project - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 29
Commentaires 13
extraits 4
Evaluations 11
Note globale 8.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode