Livres
506 426
Membres
514 711

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Lily-Rose23 2020-05-10T17:45:34+02:00
Or

J'ai vraiment, c'est un mini coup de cœur !

J'ai trouvé l'histoire très bien construite et les personnages bien développés même si l'on se pose encore quelques questions, notamment sur Day.

June (un prénom que j'adore au passage), est une protagoniste badass, comme on les aime.

L'histoire commence rapidement, on découvre petit à petit dans quel univers nous sommes, et j'apprécie beaucoup !

Le "départ" de l'histoire arrive vite, et c'est à partir de cela que tout commence !

J'ai vraiment beaucoup aimé et je conseille beaucoup ce livre. En attendant, je file lire le second tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CathyV 2020-05-10T01:18:39+02:00
Diamant

Une oeuvre que j'ai absolument adoré et que je conseille à toutes les personnes aimant les fictions d'aventures !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lisly 2020-05-08T10:56:09+02:00
Bronze

http://lislysworld.fr/legend-de-marie-lu/

C’est un roman que j’ai vraiment apprécié pour plusieurs raisons et je pense lire la suite quand j’en aurai l’occasion. Il est bien construit, le système politique est réfléchi et même si on voit venir certains plots twists, la lecture reste très bonne dans l’ensemble.

J’étais vraiment curieuse de découvrir le style de Marie Lu dont j’entends souvent parler et c’est enfin chose faite ! Ayant apprécié ce roman, je pense que je lirai aussi Warcross (qui est d’ailleurs beaucoup plus plébiscité).

La construction de la société dystopique

J’adore les sociétés bien construites. Pas besoin qu’elles soient utopiques ou ultra-détaillées (même si c’est un bonus) tant qu’on sent une réflexion derrière l’univers. C’est ce que j’apprécie dans la plupart de mes dystopies favorites (La Déclaration, Red Rising, Uglies, Extincta).

Ici je trouve que c’est le cas. Marie Lu propose une République qui n’en est pas une dotée d’un gouvernement militaire et gangrenée par les inégalités. L’auteure n’utilise pas son univers comme prétexte pour une histoire mais base bien l’histoire sur sa construction. On ne l’explore pas autant que je l’aurai voulu mais il faut bien laisser des surprises pour les deux prochains tomes !

Politique et magouilles

Encore une chose que j’adore dans ce type de roman : que l’auteur à travers ses personnages explore les ficelles politiques de l’univers qu’il a créé. Ici j’ai été servie puisque c’est exactement ce que fait June, l’un des deux personnages principaux.

Si on sent dès le début la dictature couplée au lavage de cerveau, les magouilles ont le bon gout de ne pas se limiter à cela. On est donc servis en rebondissements et révélations (même si certains ne sont pas aussi surprenants qu’ils auraient pu).

Les personnages

Là, j’avoue que je suis sur un point un petit peu plus mitigé, peut-être que c’est d’ailleurs ce qui fait que malgré que j’aie apprécié ma lecture, ce ne soit pas un coup de cœur.

En dehors de Day et June, les deux personnages principaux dont les points de vue s’alternent, les personnages secondaires ne sont pas très développés. On connaît leurs caractéristiques principales, mais c’est à peu près tout.

Day est assez transparent. On arrive sans difficulté à l’imaginer après quelques chapitres, et il ne laisse aucun doute sur ses motivations ou ses objectifs. June par contre… C’est mon petit coup de cœur, celle que j’ai adoré suivre et voir évoluer dans ce récit. Elle s’émancipe peu à peu de ses supérieurs et découvre des choses qui font vaciller ses certitudes, mais elle continue de se battre et d’enquêter. Elle est tenace, badass, intelligente. Bref, un personnage principal comme on les aime !

En conclusion

Un premier tome sympa et plutôt prometteur, bien que très introductif, qui présente le début d’une dystopie bien construite. Au programme : intrigues politique, manipulations, révélations…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Decker 2020-04-29T18:23:42+02:00
Diamant

Mais quelle histoire !!!

Splendide. Ce livre est magnifique, autant par ses personnages que par son scénario.

J'ai longtemps hésité à le lire, parce que le résumé de m'attirait pas trop, grossière erreur de ma part puisque une fois commencé j'ai quasiment lu ce premier tome d'une traite.

Tout d'abord, nous avons deux protagonistes que tout oppose. June est une fille (presque) modèle avec les meilleurs aptitudes et les meilleurs notes de sa classe, elle a toute les chances d'accomplir une brillante carrière militaire au sein de l'armée. Day, est le criminel le plus rechercher de tout le pays, il échappe jour après jours aux autorités. Ils n'ont rien en commun et pourtant un élément va les réunir :Spoiler(cliquez pour révéler) la mort du frère de June, dont est accusé Day.

Dès lors, un jeu aussi dangereux que touchant se lance entre eux.

Les deux personnages principaux sont tout simplement géniaux, ils sont profonds, réfléchis et leur relation est magnifique. Les chapitres sont écrits de leur point de vue (alterné) de sorte que l'on peut voir évoluer leurs deux façons de voir leur monde.

En résumé : un livre qu'il ne faut surtout pas rater, que l'on soit fan de dystopie, de science-fiction ou de romance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeaComo 2020-04-10T23:33:36+02:00
Bronze

Un livre qui partait sur un bon début : tout était là pour me plaire. Pourtant... je viens de tourner la dernière page et je dois avouer que je suis déçue. Non pas que l’histoire soit mauvaise ou mal écrite, mais... comment dire ? Tout est beaucoup trop simple. En particulier les relations humaines. Spoiler(cliquez pour révéler)Les personnages tombent amoureux l’un de l’autre sans qu’on comprenne vraiment pourquoi et SURTOUT, j’aimerais qu’on m’explique comment un gamin de 15 ans est capable de pardonner l’erreur d’une fille qu’il ne connaît pas ayant couté la vie à deux de ses proches ! Je doute que même avec dix ans de plus, ce soit si facile... Je ne poursuivrai pas cette série malheureusement, elle ne m’a pas convaincue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ririnou 2020-03-17T10:52:18+01:00
Argent

Un roman plein d'action qui captive du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylafleur 2020-03-15T15:50:21+01:00
Argent

Bon livre Spoiler(cliquez pour révéler)qui m'a décidément serré le coeur à la mort de John...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mado62 2020-02-28T18:01:18+01:00
Or

Un premier tome qui donne envie de lire la suite, le suspense est présent tout le long du livre. J'ai hâte de lire le tome 2

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie59100 2020-02-22T21:22:06+01:00
Or

Superbes personnages, énorme suspense. Mon seul point négatif, c'est que tout l'aspect dystopique m'a paru inutile. Cette histoire aurait parfaitement fonctionné dans le monde réel...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vampiredelivres 2020-01-11T09:09:06+01:00
Argent

On commençait sur un double challenge pour ce roman : première expérience avec l’auteure, Marie Lu (après moult recommandations et conseils vus à droite à gauche) et première vraie expérience d’un livre audio. Parlons donc d’abord du livre audio.

J’avais testé un livre audio une fois il y a quelques années sans connaître la règle d’or : faire autre chose en même temps.

Cette fois-ci, donc, on était partis, mon téléphone et moi, pour environ 2000 km de route, et croyez-moi, un livre audio sur 20h de route, ça change une vie. Alors certes, on ne l’écoute pas en une fois (il fait presque 8h d’audio, le petit pavé !), mais ça permet de changer d’ambiance pour deux ou trois heures, et c’est bien sympa. Donc livre audio : check.

Le roman maintenant. Legend, c’est avant tout une dystopie, avec tous les carcans du genre qui vont avec : société militaire totalitariste où une majorité de la population au moins, même opprimée, ne se rend compte de rien ou ne prend pas le temps de se poser des questions, des personnages principaux adolescents « pas comme les autres » (on commence avec une June un brin arrogante qui se base sur son score parfait pour justifier ses écarts de conduite), un Test passé à dix ans qui permet de classer les gens dans la société pour le reste de leur vie... ouais, même si on ne savait pas qu’on était dans une dystopie young adult, ça se voit dans les premières lignes.

Ceci dit, malgré les stéréotypes du genre, le roman n’en reste pas moins bon. L’histoire est dynamique, sans temps morts, les événements s’enchaînent et les protagonistes se retrouvent fréquemment placés dans des situations dangereuses qui les obligent à faire appel à leurs capacités « extraordinaires » (oui, guillemets parce qu’ils restent humains, même s’ils sont apparemment des gymnastes de niveau olympique). La narration est fluide, claire, rythmée, on ne se perd pas dans l’action malgré les péripéties, et le fil et la trame de l’histoire sont cohérents. Les éléments annonciateurs sont là quand il faut, sans être omniprésents et gâcher du coup les retournements de situation.

Il faut aussi savoir que, sans le savoir, je me suis fait spoiler un petit bout de l’intrigue au fil de mes vadrouilles sur Internet, donc la petite découverte sur Day vers les deux tiers du bouquin... ben non, en fait, j’étais au courant depuis le début. Ça n’a pas cassé grand chose, mais j’étais quand même triste… de ne pas avoir pu me laisser surprendre =(

Les personnages sont clairement le point fort de cette histoire, et leur rencontre n’est pas amenée de manière totalement tirée par les cheveux, en trois pages et demi. Il leur faut un bon moment avant de se retrouver face à face (sans savoir qui est qui, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle =D). Ils sont diamétralement opposés dans leurs convictions – du moins au début – et ont chacun un but précis, et surtout, une faiblesse essentielle. Day est vulnérable quand il s’agit de ses proches ou de sa famille, June elle commence à vaciller quand les premiers doutes l’envahissent. Ils ont une belle dynamique, et une jolie relation.

Pour ce qui est des personnages secondaires, antagonistes comme protagonistes, ça reste très classique dans la forme et le fond. Trahisons et mensonges sont inhérents au régime tyrannique, essentiellement représenté par l’armée, et ce n’est pas une surprise que celle-ci devienne très vite l’antagoniste principal, représenté essentiellement par deux personnes. Quant aux « gentils »… well, mention spéciale à Tess, ma petite choupinette.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans le roman, et qui le relève à trois étoiles au lieu des deux que j’aurais données pour une bonne lecture sans plus, c’est le final. Le danger, avec la dystopie, c’est toujours de basculer dans ce manichéisme où pour détruire le régime, il faut nécessairement basculer dans le camp rebelle (ici, les Patriotes, discrètement introduits en plein milieu du roman). Mais Legend ne fait pas ça. On garde un final ouvert, intelligent, avec certes des plans pour la suite, mais pas de haine viscérale contre la République, ni d’amour soudain et inconditionnel pour les Patriotes (même si on sent qu’une alliance est de mise).

Après, dans le fond, ça reste un roman YA, et ça le rend parfois un peu léger. Les personnages restent forts même quand ils devraient s’écrouler, on sait d’avance que tout dépend d’eux quand il s’agira de changer le monde par la suite. Ça manque à mon sens de nature humaine profonde, d’égoïsme et de contradictions… bref, tout ce qui distingue un personnage papier d’une vraie personne, humaine et faillible.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode