Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lemondedebibi : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Trône de fer, Tome 2 : Le Donjon rouge Le Trône de fer, Tome 2 : Le Donjon rouge
George R. R. Martin   
L'un des plus dur de la série , je dois l'avouer . On s'attache à un grand personnage qui dès le second tome connait un destin tragique . Le ton est donné , Martin n'épargnera aucun de vos petits préférés :(

par Sadess
Les Royaumes oubliés - La Légende de Drizzt, tome 4 : L'Éclat de cristal Les Royaumes oubliés - La Légende de Drizzt, tome 4 : L'Éclat de cristal
Robert Anthony Salvatore   
La suite des aventures de Drizzt. Il a enfin trouvé un foyer. OU plutôt un endroit cher à son coeur puisque le fait qu'il soit drow l'exclut toujours des autres communautés mais il y a tout de même quelques personnes qui le voient pour ce qu'il est et non pour la race dont il est issu. Lors des ses promenades dans les terres glacées de Valbise, Drizzt aperçoit les troupes des barbares qui se regroupent pour mener une attaque mais les personnes des Dix-Cités ont du mal à le croire. Heureusement, elles s'allient et repoussent l'invasion. Avec grand mal et pour tout de suite se désunir encore plus qu'ils ne l'étaient avant. C'est incroyable de voir à quel point certaines personnes peuvent être idiotes. Ce qui est intéressant dans ce tome c'est qu'on y introduit de nouveaux personnages qui veulent changer les coutumes anciennes dont le poids "traditionnel" les empêchent d’évoluer voire qui les font régresser.

par Djczq
Une aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge sang, noir magie Une aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge sang, noir magie
Jaye Wells   
Le premier tome n'avait aucunement brillé par son histoire et son originalité. On ne pouvait toutefois lui reprocher son manque de rythme ou son écriture fluide. Mais pour le tome 2, il fallait que l'auteur complexifie son œuvre et c'est bien le cas.
Sabina arrive en compagnie d'Adam à New York qui est détenue par les mages. L'heure pour elle de rencontrer cet énigmatique sœur jumelle et d'apprendre à utiliser les pouvoirs qui sont les siens. Et si l'accueil lui semble chaleureux, il ne faudra pas attendre longtemps pour qu'elle soit l'objet de tentatives d'assassinats.

Si l'auteur donnait quelques indications quand à la suite de sa série dans le tome 1, ce n'était clairement pas la dominance du récit. L'auteur s'attaque donc aux choses "sérieuses" à partir de ce tome qui révélera les véritables ennemis et les enjeux à long termes. Prophétie, élue, guerre à l'horizon... on ne peut pas dire que cela transpire l'originalité mais c'est sans compter sur le tallent de Jaye Wells qui, une fois de plus nous transmet un récit bien huilé et sans temps mort.
L'autre surprise venant de l'évolution de Sabina Kane. En pleine crise existentielle, elle nous apparaitra bien plus sympathique et fragile qu'elle ne l'était dans le tome 1. Quand à sa sœur Maisie, c'est simple, on l'aime dés les premières lignes ou elle apparait et l'on éprouve, tout autant que Sabina le besoin de la protéger. Mais n'oublions pas l'une des véritables stars du roman : le démon Giguhl. L'auteur l'a bien compris et nous offre sa présence à de très nombreux passages. La relation qu'il entretien avec Sabina est toujours aussi savoureuse et l'évolution de l'intrigue le concernant nous promet de beaux passages pour la suite des aventures de Sabina.

Un récit qui se trouve donc toujours aussi savoureux et addictive. Je regrette toutefois que l'auteur se sente investie de suivre la "tendance" en nous pondant une scène chaude la ou une ellipse aurait très bien pu faire l'affaire (d'autant plus que le premier tome en était dépourvu). Autre regret, la fin du tome (il ne s'agit pas tant d'un clifhanger que d'une situation houleuse) qui va maintenant nous pousser à attendre avec beaucoup d'impatience le tome 3. Cela n'enlève en rien le plaisir de la lecture mais je me dit que l'auteur aurait pu épargner le lecteur en faisant parvenir cette "situation" au début du troisième tome. Car maintenant, il ne reste plus qu'à prendre mon mal en patience dans l'attente du tome 3.

par Caly
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Entre chiens et loups, Intégrale Entre chiens et loups, Intégrale
Malorie Blackman   
4 tomes impossible à lacher. 4 tomes d'une splendeur inouie. 4 tomes absolument geniaux. 4 tomes qui devienent une drogue entre vos main. En bref la meilleur saga de que j'ai lu, ou plutôt dévorée. Un grand MERCI à Malorie Blackam pour ce chef-d'oeuvre génialissime.



par ChocBook
Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges
Cindy Van Wilder   
Un second tome meilleur que le premier, cela reste tout de même une bonne lecture mais sans plus. J'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. L'action est un peu plus présente et je lirai tout de même la suite.

par patoch38
Fils-des-Brumes, Tome 2 : Le Puits de l’ascension Fils-des-Brumes, Tome 2 : Le Puits de l’ascension
Brandon Sanderson   
Je viens juste de terminer ce livre, et une chose est sûre : je ne suis pas prête de l'oublier.
Autant le premier tome nous donnait à voir un univers riche, complexe, mais à la théologie encore simpliste, autant cet aspect est largement plus poussé dans ce deuxième tome, qui s'attache justement à développer au mieux les divers aspects des mythes de l'Empire Ultime. Et, p*tain, ça décoiffe. Les personnages sont particulièrement soignés, et, si leurs multiples questions existentielles (surtout celle de Vin) peuvent paraître rébarbatives à certains, je les ai trouvé passionnantes. Aucun temps morts, des combats à couper le souffle, l'allomancie et la ferrochimie à l'honneur, je n'ai trouvé aucune des baisses de régime dont souffrait parfois le premier tome – autant le dire, j'ai même préféré le deuxième –. Même si ce dernier est plus long et plus politique, je l'ai trouvé bien plus recherché et, au risque de me répéter, moins « simpliste ». A lire pour tous les fans de fantasy ou ceux qui veulent découvrir l'une des trilogies les plus marquantes de ces dernières années.

par Akuo
Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
John Ronald Reuel Tolkien   
Si le premier volume de la trilogie du Seigneur des Anneaux est vraiment bon, le second tome est tout simplement excellent ! L'histoire gagne en intensité et en dynamisme, tandis que, séparément, les personnages poursuivent leur destin en Terre du Milieu.

Le livre est coupé en deux parties. Dans la première, nous retrouvons Aragorn, Legolas et Gimli qui partent à la poursuite des Uruk Hai qui ont enlevés Merry et Pippin. De leur côtés, les deux Hobbits font la connaissance de l'Ent Sylverbarbe, le personnage sans nul doute le plus intriguant du livre.
En route, le groupe de chasseur retrouvent Gandalf, devenu Gandalf le Blanc et ensembles, ils traversent les plaines du Rohan pour aller apporter aide et secours au roi Théoden, alors en proie à un puissant maléfice de Saroumane.
De leur côté, Frodon et Sam, guidés par Gollum, poursuivent leur route vers le Mordor. On y suit leurs mésaventures et leur rencontre avec Faramir, Capitaine du Gondor, et, on l'apprendra bientôt, le frère du défunt Boromir.

L'auteur nous offre des scènes magistrales, notamment lors de la Bataille du Gouffre de Helm ou de la prise d'Orthanc par les Ents. Après avoir vu le film, on visualise parfaitement les batailles grandioses que se livrent les deux parties et cela n'en rend la lecture que plus passionnante !
De plus, l'histoire est toujours aussi bien écrite, même les descriptions sont un peu longues, voir même, parfois rébarbatives.
Quant à la séparation entre les deux personnages, d'un côté Aragorn et compagnie et de l'autre Frodon et Sam, j'ai trouvé ça un peu dommage. Les scènes étant mélangées dans les films, je pensais qu'il en était de même pour le livre, du coup, cela m'a un peu déstabilisée. Par contre, moi qui m'attendait à trouver vraiment long la partie avec Frodon, je dois avouer que j'ai été vraiment surprise de voir que finalement, cela se lisait très bien.

Pour conclure, j'ai apprécié ce roman bien plus que le premier tome qui est pourtant absolument superbe. Qu'on le dise franchement, Tolkien était un génie !!!!

par Fantasyae
Le grand amour de venus 5 Le grand amour de venus 5
Yuki NAKAJI   
Les fêtes de Noel se profilent, rappelant à Suzuna et Eichi l'anniversaire de leur premier baiser. La tendre complicité entre nos deux jeunes gens se muera-t-elle en des sentiments plus profonds malgré la présence très envahissante d'un Yuki toujours aussi décidé à ravir le coeur d'Eichi ?

par nanlyn
Percheron, Tome 2 : Emissaire Percheron, Tome 2 : Emissaire
Fiona McIntosh   
Un 2ème tome que j'ai trouvé un petit peu en deça du précédent.
Toujours des moments forts émotionnellement, mais l'intrigue traîne en longueur et la fin nous amène encore une catastrophe supplémentaire. Nos héros se retrouvent submergés.
Pez (mon préféré) et l'Eperon vont avoir encore du pain sur la planche.

par YvieSan