Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lemondedebibi : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Animaux fantastiques Les Animaux fantastiques
Joanne Kathleen Rowling    Norbert Dragonneau   
Moins de 100 pages, pour évoquer toutes les créatures magiques du monde de Harry Potter. Tel un vrai livre de cours, celui-ci est tagué par nos héros : Harry, Ron et même Hermione ! Un court bestiaire fantastique, avec descriptions + classification de la part du ministère de la magie lui-même et parfois des illustrations. Quelques anecdotes drôles. Un ouvrage plaisant mais dispensable sauf pour les fans de HP.

par saltanis
Destiny, Tome 2 : Parfaite Destiny, Tome 2 : Parfaite
Cecelia Ahern   
L'auteur passe à la vitesse supérieure et franchie un cap avec brio !
J'ai adoré le traitement des différents sujets, les personnages et le fait qu'on évite le trio amoureux !
La Différence invisible La Différence invisible
Julie Dachez    Mademoiselle Caroline   
http://lafetedesmots.blogspot.fr/2016/11/la-difference-invisible-de-mademoiselle.html

Vous savez que je ne suis pas fan de bd. Et bien, je tiens à remercier l'association des amis de la librairie par mots et merveilles. C'est par leur biais que je l'ai découverte. Même si je connais assez bien le syndrôme d'asperger pour avoir vu des reportages à la télévision ou sur internet, nous n'avons aucunes idées des difficultés qu'ils traversent sans parler de cette société vivant tranquillement avec ses stéréotypes sans se poser une seule seconde les bonnes questions. Je pense sincèrement que cette BD ne devrait pas seulement être disponible dans toutes les bibliothèques et médiathèques mais également être débattu dans les établissements scolaires. J'ai appris beaucoup de choses notamment par rapport aux femmes. Leur diagnostiqué est beaucoup plus difficile parce qu'elles savent parfaitement s'adapter que les hommes. Les réactions des gens sont épouvantables et la RH, je n'en parle même pas. Ça ne m'a tout de même pas surprise. N'oublions pas qu'en France, il existe des lois mais qu'elles sont loin d'être appliquées.

Quand aux dessins, ils ont été fait pour que l'on comprenne réellement ce qu'il se passe du point de vue de marguerite. Sa vision des choses et de la vie est si différente. Et je trouve ça parfaitement bien fait. J'ai également appris de nouveaux mots. Marguerite est une jeune femme que personnellement, j'aurais trouvé atypique mais justement pour cette raison je l'aurais apprécié. Elle se prend des réflexions qu'on m'a déjà faite. Dès que j'ai ouvert la BD sur le texte de Julie Dachez sur les différences et le fait de les assumer, j'ai jubiler, adoré. Ça fait du bien de lire ça et je suis entièrement d'accord avec elle.

En bref, je vais lui mettre un énorme coup de cœur. J'espère sincèrement qu'un jour les gens arrêteront de juger les autres et qu'ils s'intéresseront à l'autre pour de bonne raison et pas seulement pour réagir en se moquant ou humiliant. Le message passe parfaitement. Merci beaucoup.
Fées, weed et guillotines Fées, weed et guillotines
Karim Berrouka   
Un livre aussi original et décalé que le promettait le titre !

J'ai vraiment apprécié l'écriture vive et pleine d'humour qui donne beaucoup de rythme à l'histoire. On se plonge très facilement dans le récit, jusqu'aux titres des chapitres qui mettent bien dans l'ambiance.
Les personnages ont vraiment tous une personnalité bien définie et souvent truculente (ah lala, Premier de la Classe... ^^). L'intrigue est efficace, un beau mélange de roman noir, de fantasy urbaine avec quelques incursions bienvenues à l'époque de la Révolution française.
Un petit bémol pour la fin, trop ouverte à mon goût, mais qui plaira certainement à d'autres.

A mettre entre toutes les mains sans hésiter !

par Miney
Le Grand Secret Le Grand Secret
René Barjavel   
La science fiction est loin d'être mon genre de lecture favorite. Barjavel ? Vous avez dit Barjavel ? Bon bah ça change tout alors ! Ce livre est juste génial. Très dur de s'arrêter en cours car on est tenu en haleine dès le début. On est suspendu aux mots, on se demande quel est ce terrible secret et pourquoi il a un impact si important sur le cours de l'histoire. Un secret qui expliquerait de nombreux évènements historiques et politiques non élucidés, non mais c'est qu'en plus on le croirait presque ! De quoi rendre complètement paranoïaque. En tout cas, une intrigue très bien ficelée et divinement bien articulée autour de notre Histoire.

par Birginie
Le noir est ma couleur, Tome 1 : Le Pari Le noir est ma couleur, Tome 1 : Le Pari
Olivier Gay   
Je me demande pourquoi j'ai mis autant de temps à l'acheter ... Je ne m'attendais pas au fait que j'aimerais autant ce livre ! Je le recommande grandement !

par Bisou
Le noir est ma couleur, Tome 2 : La Menace Le noir est ma couleur, Tome 2 : La Menace
Olivier Gay   
http://bazarlivresque.blogspot.fr/2016/08/le-noir-est-ma-couleur-tome-2.html


On retrouve dans ce tome un Alexandre à l'hôpital, sans souvenirs de la semaine qui vient de s'écouler, ce qui l'inquiète un temps soit peu. Il ne se souvient pas non plus de cette fille qui se nomme Manon, mis à part qu'elle est dans sa classe. Manon quant à elle doit tenter de maîtriser ses pouvoirs de Mage Noire tout en essayant de ne pas se faire repérée par le Conseil des Mages des Couleurs dont son père en fait parti. Mais Manon n'est qu'une jeune fille de 15 ans et Mage Noire ou pas elle a besoin de se confier à quelqu'un, et qui est le mieux placer qu'Alexandre pour se rôle là ? Elle se décide alors à tout lui raconter une nouvelle fois, puisque son père lui a fait un lavage de cerveau complet, au risque d'aller à l'encontre de toutes les règles instaurées par le Conseil. La situation devient encore plus bancale lorsqu'un nouvel élève Mage des Couleurs lui aussi débarque dans leur classe, un élève plus dangereux qu'il n'y paraît...

Tout le livre se concentre sur les relations entre les différents personnages, que ce soit celle entre Manon et Alexandre mais aussi Manon et Jordan (le nouvel élève Mage) ou Alexandre et sa bande d'amis. Il n'y pas beaucoup d'action pure, le livre se situe davantage sur les secrets, mensonges et faux semblants. Et aussi sur les pouvoirs de Manon. Parce que ce n'est pas anodin tout de même, et c'est même le centre de l'histoire, ce qui relie tout.
J'ai adoré retrouver l'originalité de l'histoire, les Mages, les Couleurs tout ça, et découvrir le Noir avec Manon, et Alexandre. Parce qu'Alexandre est là lui aussi, et n'est pas en reste ! Sa relation avec Manon se développe et j'ai vraiment beaucoup aimé cela. L'auteur prend son temps, ne les fait pas tomber dans les bras l'un de l'autre, au contraire il avance petit à petit et c'est très agréable et amène une touche de crédibilité.
J'ai adoré aussi l'évolution du personnage d'Alexandre, qui sort de sa case "voyou qui fait de la boxe et qui jure" et devient plus mûr, plus protecteur et plus réfléchis, tout en gardant son humour bien à lui et sa manière de faire les choses.
Par ailleurs, j'ai eu l'impression dans ce tome que la vulgarité baissait en fréquence. Ou alors c'était juste plus soft. Bref c'était bien mieux de ce côté là.
Comme dit plus haut, il n'y a pas beaucoup d'action physique mais il y en a un peu quand même. L'action est présente quand même mais sous une forme plus ténue ce qui n'empêche pas à l'histoire d'être un gros page turner. Heureusement que j'avais le tome suivant sous la main car je ne pouvais pas rester sur cette fin (ou peut être faim ?) !
J'ai trouvé le scénario moins schématique que dans le premier tome, même s'il le reste un peu quand même. J'espère que ça le sera moins dans les tomes d'après.
L'écriture est toujours aussi fluide et originale, qui m'a fait rire plusieurs fois.

Pour conclure, ce second tome est pour ma part bien meilleur que le premier, moins schématique mais toujours un peu. Assurez vous d'avoir le tome 3 sous la main en le finissant, c'est une histoire de survie !

par Zolii
Le noir est ma couleur, Tome 3 : La Riposte Le noir est ma couleur, Tome 3 : La Riposte
Olivier Gay   
http://bazarlivresque.blogspot.fr/2016/10/le-noir-est-ma-couleur-tome-3.html

Ce tome-ci est plein de révélations, on va de surprise en surprise ! De plus, le pouvoir de Manon évolue, elle progresse de plus en plus dans la pratique de sa magie, ce qui devient de plus en plus intéressant.
J'aime toujours autant les personnages de Manon et Alexandre qui me font rire et qui ont une relation que j'adore. Ces personnages évoluent bien sûr, ils deviennent plus matures, se font davantage confiance et leur relation se densifie.
Côté intrigue, l'originalité et la plume de l'auteur sont toujours là, et le scénario devient moins prévisible. Bref, une série qui s'améliore à chacun de ses tomes !
L'action est au rendez-vous, et j'ai adoré ça. Jordan est un personnage détestable, et on a envie de tout faire pour aider Manon. Alexandre en prend pour son grade comme d'habitude, mais heureusement qu'il est là ! Il devient un véritable pilier pour Manon, et vice-versa. Ce tome est vraiment un tournant de la série je pense.

Pour conclure, mon avis est bref, certes, mais concis pour vous dire que la série Le Noir est ma Couleur ne fait que de s'améliorer de tome en tome, et c'est plus que réjouissant. J'ai hâte de lire les tomes suivants, au vu de la fin de celui-ci. L'originalité est toujours là, au même titre que l'humour et l'action, bref un cocktail génial pour décompresser, alors jetez-vous dessus sans attendre !

par Zolii
Le poids des secrets, Tome 5 : Hotaru Le poids des secrets, Tome 5 : Hotaru
Aki Shimazaki   
Je suis à la fois triste de quitter cette série, heureuse d'en avoir eu le dernier mot et frustrée que de si nombreux personnages n'apprennent pas la vérité sur les autres.
Le poids des secrets, Tome 3 : Tsubame Le poids des secrets, Tome 3 : Tsubame
Aki Shimazaki   
J'ai beaucoup appris sur la condition faite aux Coréens par les Japonais pendant l'entre-deux guerres et notamment pendant le tremblement de terre de 1923.
La jeune Tsubame, alors adolescente, trouve refuge auprès d'un prêtre qui s'arrange pour lui procurer une identité japonaise, lui évitant ainsi bien des problèmes. Des années plus tard, alors qu'elle a épousé un Japonais et est devenue mère et grand-mère, elle découvre le secret de ses origines...
J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir l'écriture toute en finesse d'Aki Shimazaki dans ce troisième volet du Poids des secrets

par peyrelong