Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LeMondeDeMarie : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Cours, ma jolie Cours, ma jolie
Lisa Unger   
Lorsque j'ai lu la préface, j'ai été emballée. J'ai directement ressenti des frissons et été prise à la gorge par ce qui arrive aux personnages. Le début de l'histoire était prometteur également. Une belle mise en place. Voir comment la décision de sauver la vie d'un enfant a complètement bouleverser la vie de Ridley. Sa photo est parue dans la presse et qqn pense l'avoir reconnue comment étant sa petite fille disparue. Difficile de continuer sa petite vie tranquille dans ses conditions. Car, même si Ridley a une grand confiance en ses proches, le doute est maintenant installé. La peuraussi à l'idée de ce qu'elle pourrait découvrir.

Dans cette quête, elle va être accompagnée de Jake, son nouveau voisin. Un homme très secret qui d'un côté l'attire irrésistiblement et, de l'autre, lui fait un peu peur. Lui aussi cache des choses. Un personnage difficile à cerner. La dessus, l'auteure a réussie à laisser planer le doute jusqu'au bout.

Tous les proches de Ridley lui mettent le doute. Ils semblent tous avoir qqch à cacher, de sombres secrets que Ridley est bien décidée à mettre à jour. Un secret bien plus énorme que ce à quoi elle s'attend, une enquête qui va la mettre en grand danger. On veut l'empêcher de dévoiler la vérité et ces personnes sont prêtes à tout pour la faire taire.

Mais voilà, alors que tout cela semble on ne peut plus prometteur à nous donner du frisson, les longueurs ont réussies à gâcher ce récit. Étant beaucoup trop nombreuses et avec, en plus, une impression de souvent relire la même chose (réflexions de Ridley), je n'ai eu de cesse de décrocher de ma lecture. Je me suis souvent retrouver à regarder combien de pages il me restait avant la fin.

Je regrette également que les choses étaient trop prévisibles. Les indices donnés par l'auteure trop clairs pour que le doute persiste jusqu'au dénouement. Il n'y a que Jake que j'ai véritablement eu du mal à cerner. Si je n'ai pas abandonné cette lecture, c'est parce que je voulais savoir comment les choses allaient se passer, même si je connaissais déjà les réponses.

Un livre dont le début prometteur a été gâché par trop de longueurs et un sentiment de tourner en rond. Dommage.
Une lame de lumière Une lame de lumière
Andrea Camilleri   
Au départ, un rêve troublant auquel le commissaire Montalbano n'aura de cesse de repenser pendant la durée de son enquête. Un récit composé de 3 intrigues. Deux purement professionnelles et une troisième liée à la femme dont il vient de faire la connaissance. Bien menées, il n'y a que celle qui concerne Marian dont le dénouement était prévisible. Pour les 2 autres, je suis allée en hypothèses sans arriver à élucider le mystère.

Des protagonistes principaux pour lesquels je n'ai malheureusement pas ressentie d'empathie. Je suis restée assez étrangère à ce qu'ils vivaient. Par contre, j'avoue qu'un des policiers m'a bien fait rire avec son côté simplet. Sa manie de déformer les noms des gens. De savoir rester sérieux alors qu'il est totalement ridicule.

Mais le gros point négatif pour moi reste le manque d'action. La majorité des investigations sont relatées mais pas vécues en direct. Un rythme pas assez soutenu. Une histoire que j'aurais voulu plus palpitante. Et puis, je trouve que le côté "vie privée" du commissaire prend trop d'importance sur le reste du récit. Même si, sur la fin, on en comprend les raisons.

De bonnes bases, des intrigues bien menées, mais un gros manque d'action. C'est dommage, sans être une déception, je ne ressort pas non plus comblée par cette lecture.
Juste un crime Juste un crime
Theodor Kallifatides   
Une bonne idée de départ. La découverte d'un cadavre dans un sac au bord de l'eau, une femme semble t'il! On sent que les enquêteurs vont devoir mener de sacrés investigations pour élucider ce crime. Un décors bien planté, une ville lugubre, beaucoup d'immigrés russes et géorgiens. Chacun ayant sa manière bien à lui de s'implanter dans la petite ville.

Mais voilà, ce polar ne m'a malheureusement pas convaincu. J'ai trouvé que tout est beaucoup trop noir, surtout dans la vie des policiers chargés de l'enquête. Des vies privées qui prennent bien trop le pas sur l'intrigue principale. Ce qui est dommage. Même pour un protagoniste ne faisant qu'une brève apparition, nous avons droit à trop de détails sur sa vie privée. Ce qui devient franchement déprimant lorsqu'on prend conscience qu'aucun ne semble heureux, qu'ils subissent leur quotidien, leurs malheurs. L'enquête et les investigations se suivent mais elles restent trop peu présentes. Même en plein interrogatoire, on part sur les pensées privées des enquêteurs et dévie une nouvelle fois de l'intrigue principale.

J'avoue que la seule chose qui m'a poussée à terminer cette lecture, outre le fait que je voulais tout de même connaitre qui était le tueur, c'est qu'elle fait partie d'une trilogie. Du coup, j'avais peur qu'en ne terminant pas ce premier tome, je rate une info nécessaire à la compréhension de la suite.

Fort heureusement, la fin prend un tour un peu meilleur pour les enquêteurs et me fait espérer que la suite sera plus agréable à lire. Qu'ils auront moins de soucis personnels et que les deux autres récits seront plus concentrés sur l'enquête et ses investigations.
Blue : la couleur de mes secrets Blue : la couleur de mes secrets
Camille Pujol   
Un début prometteur avec une bonne idée de départ, une héroïne attachante et une intrigue palpitante. J'ai adoré ressentir ce soupçon de danger à chaque fois que Blue reçoit une nouvelle lettre. Elle qui voudrait tant se construire une nouvelle vie à Toulouse. Alors qu'elle se fait très facilement de nouveaux amis, le passé lui colle à la peau. Et puis il y a Nathan, le genre de garçon qu'elle devrait éviter à tout prix mais pourtant.... Ils n'ont de cesse de se tourner autour et le coeur l'emportera bien vite sur la raison.

J'ai apprécié qu'on ne sache pas directement tout du passé de Blue. L'auteur a réussi à ménager le suspense. J'ai trouvé originale l'idée de la mise sous protection et du changement d'identité. Et puis, je suis fan du look qu'elle a adopté. En parfaite harmonie avec son nouveau prénom.

Mais voilà, une fois que Blue et Nathan se mettent officiellement ensembles, le récit prend un tout autre rythme. Tout commence à aller de plus en plus vite, beaucoup d'évènements qui s'enchainent. L'impression que l'auteur à assembler une suite d'idées, de rebondissements trop prévisibles, sans vraiment réfléchir à la crédibilité de son récit. Après un début agréable, prometteur, qui avait réussi à me captiver, j'ai peu à peu fini par me sentir en dehors des évènements. Les choses ne collent plus entre elles et s'est perturbant. La seconde moitié du livre aurait du être plus longue et bien plus travaillée. Un tas de bonnes idées pourtant, c'est vraiment dommage.

L'âge de l'auteur n'est sans doute pas étranger aux gros manques et erreurs de ce texte. Je pense néanmoins qu'avec un peu plus de maturité, l'auteur nous concoctera de nouvelles histoires bien plus abouties.
mon futur en replay mon futur en replay
Louise Revoyre   
Un roman dont le message principal est de nous montrer qu'il est important de vivre chaque instant au présent sans chercher à toujours connaître le déroulement du futur.

Une idée de basse qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé comment les choses démarrent. Le petit côté fantastique que j'affectionne. Après avoir testé l'application d'une amie, Salomé commence à avoir des visions de son futur. Quelle serait sa vie si elle avait fait le choix de suivre son père. Une vie en parallèle qui apporte une belle touche de romance. Mais une vie qui a également trop d'impact sur le présent. A ne plus savoir si les faits se sont réellement produits. Et, après un énorme retournement de situation, ça va devenir comme une drogue, un besoin vital de désormais savoir comment éviter que ça se produise.

Mais voilà, à force de tout mélanger, de passer sans cesse de l'un à l'autre, même le lecteur commence à s'y perdre et sa devient brouillon. L'histoire est originale mais, même si j'ai apprécié ma lecture, je me suis sentie en dehors. Je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages. Je comprenais leurs gestes, leurs réactions et leurs sentiments mais je ne ressentais pas l'empathie que ce genre d'histoire nécessite.

Alors que ce récit est présenté comme "drôle" j'ai pour le coup trouvé qu'il manquait d'humour et de légèreté. Que les faits tournaient trop vite au dramatique et qu'il était difficile de s'en défaire.

Peut-être que je n'ai pas lu ce livre au bon moment et qu'à vous il vous plaira. Pour ma part, même si l'idée de départ est bonne et originale, je n'ai pas été totalement convaincu par ce que l'auteur a construit autour.