Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par LeMondeDeMarie

Extraits de livres par LeMondeDeMarie

Commentaires de livres appréciés par LeMondeDeMarie

Extraits de livres appréciés par LeMondeDeMarie

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 15-09
L'auteur nous offre un récit empli d'humour avec deux personnages principaux dont les caractères sont diamétralement opposés. J'ai adoré la présentation du texte sous forme de scénario. C'est original et très agréable à lire. Un récit où tout va très vite, où les évènements et rebondissements s'enchainent jusqu'à un final qui m'a totalement surprise. Une fin qui se révèle néanmoins parfaite, dans la continuité du récit.

Qui est pris qui croyait prendre! Jean va se retrouver piéger dans un cercle infernal. Un simple pari, un sortilège vendu par sa propre société. Une histoire qui va beaucoup lui en coûter. Il est présenté comme un homme très imbu de sa personne, à qui tout est dû. Le genre d'homme que j'exècre parce qu'il ne pense qu'à lui. J'ai adoré voir comment les choses se retournent contre lui. Toute la poisse qui va lui tomber dessus. Son beau petit monde s'effondre et s'est extrêmement divertissant.

Mathilde, elle, est une jeune femme très attachante dans son côté bohème mais aussi dans toute la naïveté qu'elle dégage. Elle m'a fait rire dans sa manière de croire dur comme fer à la voyance. Elle vit et exprime pleinement ses émotions. Ses pleurnicheries sont à l'extrême et on a souvent envie de la secouer. Dans cette histoire, ce sont les enfants qui feront preuve d'une véritable maturité. Comme si les rôles entre parents et enfants étaient inversés. Ce sont eux qui agissent et raisonnent leurs parents.

L'humour est présent tout au long de l'histoire à la fois dans la suite de situations totalement rocambolesques mais aussi dans les attitudes des personnages.

J'adorerais voir ce texte en pièce de théâtre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-09
Un récit qui dans son ensemble m'a bien plu. Un monde futuriste bien travaillé où la volonté de créer des êtres parfaits a pris le pas sur le bien être communs. Les niveaux sociaux, les milieux de vie, le type de travail, tout cela varie selon la richesse dont une famille, une personne est dotée. Lotto girl ou boys, c'est une chance pour les familles démunies de voir leur enfant atteindre un meilleur niveau de vie. Parce qu'il n'est pas issu de l'aléatoire. Tout ce qui fait de lui ce qu'il est a été soigneusement choisi sur catalogue. Avant même de respirer, tous savent déjà dans quel domaine il excellera et quel métier il est destiné à exercer. Chose que je trouve totalement horrifiante. L'horreur de se dire que, sans ces manipulations génétiques, ils n'auraient jamais été capables de faire une chose par eux-mêmes. Ils n'ont plus droit à l'erreur sous peine d'être considérés comme des échecs. Et comme partout, il y a des opposants, des personnes qui veulent prouver que cette manière de faire n'est pas juste, qu'il est possible de devenir le meilleur dans un domaine sans avoir dû subir ses manipulations.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'histoire est narrée. Que l'on passe sans cesse du présent au passé afin de comprendre comment on en est arrivé là. Pourtant, même si le style de l'auteur est agréable et addictif, j'ai trouvé que certaines choses restaient assez brouillonnes. J'ai, à une ou deux reprises, eu le sentiment qu'il me manquait des informations.

On en apprend beaucoup sur la manière dont le monde fonctionne, sur la façon dont il est perçu aussi bien par les adhérents que les opposants. On prend conscience de l'importance du conflit. L'intrigue est bien présente et efficace car il n'est vraiment pas évident de savoir à qui se fier et surtout quelle est la vérité. Je regrette pourtant un manque de piment. Bien qu'attrayant, le rythme est souvent un peu trop lent.

J'ai bien aimé les personnages, leur diversité. Avec certains plus touchants que d'autres. Il y a ceux dont on se méfie et ceux qui vont nous surprendre (en bien ou en mal). Un beau panel. J'ai parfois eu du mal à bien comprendre Fern dans ses réactions. Elle n'a jamais vu le mal du système mis en place et va se retrouver tirailler par divers sentiments une fois qu'elle rencontrera le monde des souterrains. J'ai aimé la suivre mais j'ai eu du mal à ressentir un véritable attachement pour elle. Elle peut être à la fois butée et très naïve.

Je ne sais pas s'il s'agit d'un premier tome d'une saga mais j'en ai l'impression. Pour moi, cette histoire est loin d'être finie et j'espère qu'il y aura une suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dès les premières pages, je suis tombé sous le charme de la plume de l'auteur que j'ai trouvé très agréable et pleine d'humour. Parfois noir, parfois grinçant mais qui réussit toujours à me faire rire. J'ai adoré le grotesque de certaines situations et le ridicule dont certains protagonistes font parfois l'objet.

Un univers de fantasy complexe et très bien travaillé. On y découvre de fabuleux décors, des paysages et des créatures insolites. Chacun pouvant se révéler dangereux. Tout y est décrit dans le moindre détail. On a l'impression d'y être.

Des personnages principaux que l'on prend beaucoup de plaisir à connaître et à suivre. Jonas, un mage détective qui embarque dans l'aventure pour, à la base, sauver ses terres. Il est accompagné d'Edrick d'abord, puis Vance lorsque l'enquête commence véritablement. J'ai adoré la relation encore Jonas et Vance, leur petit jeu de séduction. Un petit coup de coeur pour Retzel, un démon qui fait pleins de bêtises, difficilement contrôlable et pourtant fort attachant. Sans oublier le roi qui est un véritable Maître dans l'art de la manipulation. Une foule d'autres protagonistes également viennent peupler ce récit et forment, tous ensemble, un beau panel.

Une intrigue sérieuse, efficace et bien ficelée. Même sans en arriver encore à l'enquête proprement dites, la manipulation est déjà présente sans qu'on ne la fois. J'ai souvent été surprise par les révélations où, comme les personnages concernés, je n'ai rien vu venir. J'ai aimé voir comment Jonas dénoue les fils du mystère et les résolutions qu'il nous présente.

En parallèle, on suit également la création de l'école "T'Sanks". Au départ, un mythe qu'un petit garçon va s'atteler à faire devenir réalité. On suit son combat, sa détermination et sa sagesse pour aboutir au but qu'il s'est fixé. On ne comprend pas toujours le pourquoi de cette histoire parallèle, surtout qu'elle se passe à une époque antérieure à l'intrigue principale. Il faut attendre d'avancer dans l'histoire pour commencer à voir les liens.

Le rythme de l'histoire varie constamment. Plus lent lorsque l'auteur décrit l'environnement, lorsqu'il relate des passages de vie des T'Sanks aussi. Et d'autres beaucoup plus intenses parce qu'on entre véritablement dans l'action, que les énigmes trouvent leur résolution et qu'on a soif de savoir le pourquoi du comment. On navigue entre descriptions, évolution, quête et action. Bien qu'à aucun moment on ait le sentiment de faire du sur-place, j'ai néanmoins parfois ressenti certaines longueurs. Le rythme ralenti mais fini par reprendre son envol sur des passages plus intenses, captivants. Avec de beaux retournements de situation et de sacrés révélations.

Une fin terriblement frustrante car ce premier tome s'arrête à un moment clé. On enrage de ne pas encore avoir la suite pour poursuivre et découvrir comment Jonas et les autres vont se sortir de cette terrible situation.

Puis vient l'instant du "Making of". Une manière qu'à l'auteur de présenter ses remerciements de manière très originale. Il les inclut dans une sorte de reportage au sein des studios de production. Grâce à de petites interviews des personnages, il nous donne des indices sur les prochains tomes. Il nourrit notre curiosité et nous donne d'autant plus envie de plonger dans la suite de cette saga.

J'ai adoré.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un récit qui commence fort avec une course poursuite et un meurtre. Une victime qui va tout faire pour s'en sortir. Juste avant de mourir, elle va tenter un dernier appel et composer un numéro sans pouvoir regarder car il est déjà trop tard. Un malheureux concours de circonstances qui va lier le French Coach à cette sombre affaire.

Les enquêtes de police, il connait. La dernière en date lui a tout pris. Une seconde intrigue au récit qui est très efficace. On a besoin de savoir pourquoi Michael s'est retrouver dans cette ville, loin de sa famille dont il n'a presque plus de nouvelles. Une affaire qui, une fois toute l'histoire dévoilée, m'a beaucoup touchée. Elle donne une réelle profondeur au personnage et en même temps on ne peut que l'admirer dans sa manière de continuer à vivre malgré le drame vécu. Je pense que peu de personne y arriveraient.

L'intrigue principale demande de nombreuses investigations qui sont difficiles à mener. En effet, elle est dirigée par un flic qui a beaucoup d'idées préconçues et qui est surtout raciste et homophobe. Il ne supporte pas ce qui est étranger. Une enquête qui va se mener entre les quartiers gays de San Francisco et la haute bourgeoisie, les intouchables. Bien qu'il n'ait à la base rien à voir avec cette affaire (si ce n'est que la victime été son client), Michael va très vite s'investir et prendre à coeur cette enquête. Encore plus avec le retour de sa fille, il a besoin de prouver quelque chose.

Ils auront du mal à démêler les fils du mystère et j'ai beaucoup aimé la manière dont l'ensemble est construit. Qu'il soit aidé par sa fille et une amie très proche, Kim. Au plus il avance vers la vérité et au plus lui et ses proches deviennent gênants et en danger. Alors que le début de l'enquête démarre lentement, l'histoire va vite prendre un rythme plus soutenu et la tension deviendra plus intense. En même temps que l'on veut connaître toutes les réponses, on a peur de ce qui pourrait arriver. Surtout que Michael est une personne qui n'a pas froid aux yeux et n'hésite pas à se mettre en fâcheuse posture. Il fait toujours confiance à son intuition.

Outre l'intrigue policière, on y relate aussi sa relation avec sa fille. Il ne l'a pas vue depuis plusieurs années et, même si on sent tout l'amour qu'ils se portent, ils ont encore du mal à renouer les liens. C'est beau et très touchant de voir leurs efforts. Mais aussi de les voir unis pour un but commun qui est la résolution du crime.

J'ai beaucoup aimé Kim, une jeune femme qui est plus qu'une amie, comme une seconde fille pour Michael. Elle est devenue une sorte de pilier et, de par ses études pour devenir psy, l'aide énormément à faire face. Aucune forme de romance, une relation très forte.

Un récit dans lequel je me suis directement sentie embarquée. J'ai très vite deviné les grandes lignes de l'intrigue mais je ne me doutais pas de tous les tenants. J'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent, qu'il n'y ait pas de temps mort. Que chacun des personnages principaux nous soit rendu attachant grâce à la vie qu'il a vécu et son présent.

Une enquête captivante et palpitante. J'ai adoré.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-09
Un livre jeunesse qui est une belle initiation au genre "Thriller". Au départ, la disparition de 2 enfants dont une seule reviendra, Stella. Sans aucun souvenir de ce qu'il s'est passé, elle ne sera d'aucune aide pour aider la police à retrouver Jeanie ou savoir ce qu'il lui ait vraiment arrivé. Des années plus tard, alors que Stella et ses amis s'apprêtent à fêter un nouvel anniversaire de cette disparition, Stella ne ressent plus les choses de la même manière et se met à avoir des flashs de ce terrible jour. Et lorsque durant la soirée, une fillette ressemblant étrangement à Jeanie est retrouvée morte, la tension va encore monter d'un cran.

Dès les premières pages, j'ai été captivé par le récit. J'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent et le danger qui devient de plus en plus présent à mesure que Stella s'efforce de retrouver la mémoire. Un ou plusieurs monstres rodent et les sources de ce mal remontent à de très nombreuses années. Un récit qui peut paraître très terre à terre mais où les croyances populaires, celles qui se transmettent de génération en génération et font peur aux enfants, vont venir troubler les esprits. Un doute qui plane sur la véracité des faits. Une secte serait-elle à l’œuvre pour combattre ce mal!? Un aspect de l'histoire efficace et qui, selon la manière dont le lecteur va choisir d'y croire et de se laisser influencer, aura un impact plus ou moins terrifiant.

J'ai beaucoup aimé la personnalité de Stella, la force qu'elle sent grandir en elle à mesure que des éléments nouveaux voient le jour. Mais aussi son besoin de trouver le ou les coupables pour aider celui qu'elle juge innocent alors même que tout l'accuse. Un besoin de réponses qui va aussi l'amener à s'interroger sur ceux qui lui sont proche. Une bonne intrigue avec des rebondissements et des moments de tension. Je me suis laissé porter par l'histoire et j'ai été totalement surprise par le dénouement que je n'avais pas vu venir. Un régal.

Une histoire qui parle aussi d'amitié. D'actes commis de peur de perdre une personne à laquelle on tient dans la naïveté de l'enfance mais surtout d'amitiés indéfectibles. Et puis il y a aussi la romance qui vient alléger l'ensemble et compléter la touche jeunesse.

Un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un livre se composant de 3 nouvelles où le commun que l'on connait se voit chambouler. Toutes les 3 différentes dans leur genre: fantastique, fantastique/horreur et enfin de l'horreur/thriller dans un décor totalement terre à terre. J'ai adoré que, même si toutes apportent frison et/ou peur, on se retrouve à chaque fois embarquer dans un univers qui n'a rien en commun avec la précédente ou la suivante. Pas de lien entre elles, elles ont chacune une intrigue efficace et prenante qui captive. On ressent de l'angoisse, de l'appréhension face à ce qui va arriver.

Le côté horreur reste à l'appréciation de chaque lecteur en fonction de son degré de tolérance. Selon ce dernier, chacun aura un ressenti différent. J'ai pour ma part était contente de ne pas avoir de miroir sur pied ;-) L'histoire de Zoé fait que je me sens bien moins emballée par le fait de savoir lire dans les pensées. Enfin, celle de Pierre, m'a bien fait grimacer tout en me confortant dans l'idée que la curiosité est un bien vilain défaut. Une lecture qui reste accessible à un public assez large sans pour autant être trop jeune.

Peut-être est-ce dû au nombre de lectures que j'ai déjà lues dans ces genres mais j'ai trouvé que les rebondissements restaient assez prévisibles. Je n'ai pas eu "le truc" qui m'a coupé le souffle ou totalement surprise. J'ai néanmoins apprécié la manière dont l'auteur les amène et la façon dont chacune des nouvelles est construite. D'une plume fluide et très agréable, on ne voit pas le terme arriver.

Des histoires qui ne sont pas parfaites mais qui démontrent le potentiel de l'auteur. Je sens qu'avec l'expérience, ses histoires seront bien plus surprenantes.

Ce genre de livre est idéal lorsqu'on veut se donner des petites frayeurs les soirs d'orage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-09
Un thriller totalement addictif qui nous montre toute la perversité dont est capable la télévision et à travers elle, l'homme, pour satisfaire son public. Un public de plus en plus exigeant et avec de moins en moins d'état d'âme. Le divertissement, il n'y a plus que cela qui compte, peu importe les moyens, peu importe les pertes, peu importe les conséquences.

Comme contexte: une émission de téléréalité "L'Intrus". Le décor: une maison, une ambiance huit-clos. Un jeu où tous les coups sont permis, l'unique règle étant de ne pas sortir de l'habitation. Il ne peut y avoir qu'un seul gagnant et chaque participant est là pour une raison. Un groupe hétéroclite. Ils ne sont que 6 et représentent des clichés. J'ai beaucoup aimé que, même si certains seront plus mis en avant, l'auteur donne voix à chacun. On apprendra alors tout de leur stratégie mais aussi des raisons qui les ont poussées à participer. Bien-être d'un proche, besoin de prouver sa valeur, besoin d'estime, de ne plus être invisible. Un jeu dangereux parce que, dès le départ, il provoque en chacun un sentiment de paranoïa. Et il n'y a pas de pire sentiment lorsqu'on se retrouve enfermé et constamment observé, analysé.

Tout en nous dévoilant les motifs de chacun et une part de leur vie, l'auteur arrive à rester vague et à maintenir le mystère sur qui est "l'Intrus". Celui qui, s'il parvient à garder son statut particulier secret, est certain de gagner. Je me suis totalement prise au jeu et j'ai adoré émettre des hypothèses. Et puis j'ai adoré que "le" personnage ne soit pas forcément celui à qui j'aurais pensé en premier.

Un récit assez psychologique. Il y a bien certaines scènes d'action et d'autres où la tension devient véritablement intense. Je m'attendais néanmoins à ce qu'elles soient plus nombreuses. Tout se passe surtout dans la tête des candidats. De savoir ce que chacun renferme en lui de folie, jusqu'où il sera prêt à aller pour gagner. Une histoire qui nous en dit beaucoup sur la nature humaine. Énormément sur ses mauvais côtés mais aussi, et heureusement, des preuves qu'elle peut encore être bonne.

Une touche de piment est amenée avec l'apparition d'un personnage extérieur à la maison. Ce dernier paraissant encore plus dangereux et imprévisible que les candidats eux-mêmes. La question étant de savoir si oui ou non il fait partie du scénario élaboré par la chaine de télé!

L'auteur nous embarque très facilement dans son histoire. Les pages défilent sans que l'on s'en rende compte. Avec également des rebondissements totalement surprenants. Limite choquant même tant je ne m'y attendais pas. Comme je l'ai dit plus haut, ils ne sont pas nombreux mais chacun très efficace.

Une très belle découverte que je recommande aux amateurs de huit-clos et thrillers psychologiques.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
A travers ce livre, l'auteur nous fait voyager dans les rêves, entre réel et imaginaire, une sorte de conte pour enfant qui devient réalité. Plusieurs genres y sont parfaitement intégrés et forment un ensemble cohérent.

Il y a l'aspect philosophie parce qu'à chaque étape de cette grande aventure, il y a une analyse de ce qu'est l'être humain dans sa manière de fonctionner et de voir les choses. Les comportements des uns et des autres. On est amené à se poser des questions.

L'imaginaire avec le côté fantasy/science-fiction. Avec d'abord des petits passages qui ont plus trait au passé mais surtout une aventure dans un monde futuriste où tout est bien différent de ce que l'on connait. Un avenir très bien réalisé parce que le nôtre pourrait y ressembler dans de très nombreuses années. Le besoin que tous pensent et agissent dans le même sens et que chacun est lié à une sorte de programme informatique. Les jeux en ligne y sont devenus obligatoires pour évoluer, gagner des points qui permettent d'acquérir toujours plus. Un monde où chacun vit un peu dans sa bulle et où il devient quasiment impossible de véritablement se lier à qqn. Il n'y a plus réellement de libre arbitre, tous sont conditionnés. Une manière de vivre que tous sont loin d'accepter. C'est aux côtés de ces clandestins qu'avec Émilie, nous allons vivre cette épopée.

J'ai adoré qu'y soient inclus les mythes et légendes. Les humains les ont oubliés mais les personnages sont toujours là et eux aussi veulent voir ce monde changer pour retrouver leur statut d’antan. L'auteur a imaginé une foule de personnages divers et variés qui apportent une touche de féérie au texte. Un côté fantastique que j'ai adoré. Alors que certains seront plus froids car moins accessibles, d'autres nous seront immédiatement rendus attachants.

Une aventure qui mêle action, découverte et réflexion. On y vit de simples moments de vie, beaucoup de découvertes fabuleuses dans des contrées insoupçonnées, mais également des passages où le danger est bien présent et ou la tension donne une belle touche de piment au récit. De la peine aussi avec des passages touchants. La plume de l'auteur est très agréable mais je regrette tout de même la présence de longueurs qui ont parfois ralenti mon rythme.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous présente les livres, l'importance qui leur est donnée. Un très bel imaginaire qui m'a donné envie de découvrir les autres tomes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ici ce n'est pas un mais deux auteurs qui nous ont concocté cette trilogie. Je suis admirative devant la capacité qu'ils ont eu de s'accorder sur des idées et d'écrire un récit qui captive et tienne la route. Un monde où l'univers tel qu'on le connait touche à sa fin. Où la seule échappatoire est d'arriver à prendre une navette pour l'espace. Personne ne sait l'après de ce voyage mais il semble être la dernière solution.

On y fait la connaissance de Gary Cook, un jeune pêcheur qui aime courir la mer en compagnie de ses deux amis. Pas le genre de héros sûr de lui, mais une personne qui, bien que très capable, manque terrible de confiance en elle. Durant cette aventure, il va être contraint de passer outre ses peurs et de prendre conscience de ses capacités. J'ai adoré le fait que tout ne soit pas simple et qu'il doive faire face à de nombreuses déconvenues. Rien n'est fait pour lui faciliter la tâche, de nombreux obstacles vont se mettre sur son chemin. Et en plus du sentiment d'échec, il va se retrouver seul. Ses amis de toujours ne sont plus là et il va devoir trouver de nouveaux appuis. J'ai d'ailleurs adoré Herman, un alcoolique bourru qui cache bien son jeu et son coeur d'or.

La première partie du récit est plus calme. On se familiarise avec le décor, on prend le temps le découvrir les protagonistes et de s'y attacher. Assez jeunes, ils font preuve de beaucoup de maturité. La vie est dure et ne leur fait pas de cadeau, ils doivent survivre. Sur la mer, c'est un peu la loi du plus fort. Des moments d'affrontement et de terreur pour ce qu'ils risquent. Ce n'est qu'une fois l'importance de l'enjeu dévoilé que le récit va prendre un rythme plus pressant et soutenu. Des moments de nostalgie et de désespoir viendront le ralentir, mais ce ne sera que pour mieux repartir ensuite. Une aventure qui tient en haleine jusque dans les tout derniers mots.

J'ai beaucoup aimé que lorsqu'ils explorent le passé. Lorsqu'ils font des découvertes dans la mer ou les épaves, c'est notre monde actuel qu'on reconnait. Ce sont nos décors et notre manie de vouloir tout immortaliser. Un passé que tous n'ont pas connu.

Jusqu'à la toute fin, la tension est présente. Un premier tome qui se clôture tout en laissant entrevoir la suite. Cette dernière s'annonçant bien différente.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C'est avec beaucoup d'humour et de dérision que l'auteur nous présente sa vision de "L'Amour" à travers 10 commandements. Attention, il ne s'agit pas ici d'une vérité absolue et tout n'est pas à prendre au pied de la lettre. L'auteur nous le dit d'ailleurs à travers un chapitre sur les exceptions.

Même si ce livre peut être lu par des hommes, son côté féministe le destine plus particulièrement aux femmes. Ces dernières seront les plus à même d'en apprécier toutes les nuances et subtilités. Après, un public gay pourrait en être tout aussi amateur ;-) Un homme, un pur et dur, s'en trouverait outré. Et oui, certaines vérités peuvent être dures à accepter.

La plume de l'auteur est fluide, divertissante. Une lecture agréable et très rapide qui m'a fait passer un excellent moment et qui, sur le ton de l'humour, nous amène à nous interroger sur "L'Amour". Pendant ma lecture, je me suis plu à y retrouver des expériences vécus et d'autres que, heureusement pour moi, je n'ai jamais eu à endurer. Je pense que chaque lectrice ayant sa propre expérience, elle jugera et interprétera ce livre de manière différente. Peut-être certaines seront-elles rassurées sur leur choix, tandis que d'autres ouvriront les yeux sur certaines choses. L'auteur nous le dit, ses règles ne sont pas d'or et certainement pas des généralités.

Je sais néanmoins que, dans les futures expériences qu'il va m'être donné de vivre, je repenserais très certainement aux règles de Suzanne. Et que, qui sait, elles m'aideront peut-être à prendre des décisions. Loin de moi l'idée de faire de ce livre une bible mais certaines choses restent vraies et à ne pas oublier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-08
De part sa plume fluide et agréable, l'auteur nous embarque dans un récit addictif. Darla vit seule avec son père depuis le décès de sa mère. Jamais ils ne se sont véritablement posés quelque part. Le côté sombre de son père les poussant sans cesse à changer d'endroit pour éviter les problèmes. Jusqu'au jour où ils arrivent à Saffron Hills. Darla voit bien que cette destination n'est pas comme les autres, que son père lui cache des choses en relation avec sa mère. Pourtant, enfin, la possibilité de rester semble envisageable.

Dès leur arrivée, Darla va se mettre à avoir des visions dans lesquelles elle voit à travers les yeux d'un tueur. Visions qui vont la troubler, lui faire peur et qui vont l'amener à découvrir des meurtres. 20 ans après avoir vécu des faits similaires, la petite ville se retrouve à nouveau confronter à un tueur s'en prenant à la jeunesse doré. Ceux au physique parfait, qui ont tout pour eux. Malgré le fait qu'il s'agisse un récit destiné aux jeunes, l'auteur nous dépeint des scènes horribles, gores et qui font froid dans le dos. A ne pas mettre entre les mains de trop jeunes lecteurs.

Darla, poussée par ses nouveaux amis, va se mettre en tête de découvrir qui est l'assassin. Ensembles, ils mèneront des investigations et n'hésiteront pas à se mettre dans des situations délicates. Les visions et les meurtres s'enchainent et Darla commence à sentir qu'on l'observe. On se sent emporté par l'histoire dans un rythme soutenu qui ne laisse pas de répit. Comme elle, on élabore des hypothèses. J'ai très vite soupçonné qui été le tueur mais j'étais très loin de me douter de tout. L'auteur m'a surprise sur les révélations. J'ai adoré.

Un thriller jeunesse avec un petit côté fantastique. Prenant et palpitant, il ne laisse pas de répit.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre fait partie de la saga familiale des soeurs Schuyler. Je n'ai personnellement pas eu la chance de lire le 1er tome mais cela ne m'a en aucun cas empêché d'apprécier cette lecture dans toutes ses nuances. Elle m'a d'ailleurs donné l'envie de découvrir les autres tomes pour en apprendre plus sur les soeurs de Tiny.

C'est ici cette dernière que nous allons suivre dans les méandres de sa vie de femme d'homme politique pendant les années 60. Une vie dont on va découvrir l'envers du décor. Une période où les femmes ne sont plus aussi dépendantes de leurs époux. Elles ont leurs rêves, leurs ambitions et n'hésitent pas à faire entendre leur voix. J'ai adoré la manière dont Tiny va incarner cette femme moderne. J'ai trouvé très drôle la manière dont elle va s'ouvrir et mettre mal à l'aise sa belle-famille. Cette dernière étant prête à tout pour voir Franck atteindre les plus hautes marches de la sphère politique, ils sont très étouffants autour de Tiny. On lui donne le titre de "Maîtresse de maison" mais la réalité est tout autre. Tiny le découvrira à ses dépens. Une famille qui ne reculera devant rien et se prêtera à de biens sombres agissements peu importe ce que Tiny a à dire.

Je me suis sentie révoltée contre cette famille où seules des apparences comptent. Où un mari a le droit de tromper sa femme à partir du moment où il n'a de profonds sentiments que pour cette dernière parce que, selon eux, il ne s'agit alors pas réellement de tromperie. Heureusement que la soeur de Tiny, Pepper est là pour la soutenir. Je suis tombé sous le charme de la personnalité de cette dernière. Elle a aussi son secret et elle m'a beaucoup touché.

Mais cette histoire ne se limite pas à cela. Elle nous raconte aussi l'amour, le vrai. En effet, avant son mariage, Tiny a rencontré un homme, Cap. Ce dernier est revenu de la guerre et étant le cousin de son mari Franck, est plus présent que jamais à ses côtés. De par son honneur rendu à la nation pour son courage, il fait partie intégrante de la campagne politique. On sent toute l'intensité de leurs sentiments et on n'a qu'une hâte, arriver au terme du récit pour savoir si oui ou non ils vont se retrouver. J'ai adoré que, durant toute la lecture, on bascule sans cesse entre présent et passé. Ce dernier va nous ramener à la rencontre entre Tiny et Cap. Le début de leur amour et ce qui a amené Tiny à épouser Franck.

Alors que j'ai adoré les personnages de Tiny, Pepper et Cap. J'ai par contre eu beaucoup de mal avec Franck. Même si ce n'est pas une personne fondamentalement mauvaise et que certaines choses pourraient nous le rendre attachant, je ne suis pas parvenu à l'apprécier. Il est pour moi, malgré les apparences, un homme qui n'a pas ce qu'il faut où il faut. Il se laisse mener par sa famille pour parvenir à atteindre le rêve auquel son père n'a jamais pu aboutir. Il est lâche sur de nombreuses choses.

La plume de l'auteur est fluide, agréable, rafraichissante et pleine d'humour. J'ai adoré que, lorsque Tiny endosse le rôle de narratrice, elle s'adresse directement à nous en tant que lecteur. Un récit qui nous emporte et ne nous lâche pas. On a soif de savoir comment les choses vont se conclure, on est captivé par son déroulement. Un récit qui va nous révolter sur certains points mais également nous surprendre par des révélations et rebondissements totalement inattendus. Avec une tension qui va prendre de plus en plus de force sur le terme. J'ai eu peur pour Tiny et c'est à peine si je tenais en place dans mon fauteuil. Une bonne intrigue aussi sur le maître chanteur. Il faut attendre la toute fin pour découvrir qui et le pourquoi de ce chantage.

Une superbe lecture, un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Artala écrit par Ena Fitzbel
date : 24-08
Même en changeant de genre et d'univers, on reconnait la plume de l'auteur dans son côté fluide et surtout très agréable. Jamais de superflu, on se retrouve emporté par un récit de fantasy dont l'univers est très bien travaillé, parfaitement abouti. Une histoire prenante et addictive qui est une combinaison parfaite de plusieurs genres.

La fantasy avec un monde dont j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir toutes les facettes, un univers plein de surprises. Au fil de l'histoire on en découvre de plus en plus et, en même temps, je me suis posée quantité de questions sur ce qu'il représentait. L'auteur a réussi à y inclure un petit côté historique et j'ai adoré pouvoir faire le lien entre ce que je connais et ce qu'elle a créé. J'ai trouvé l'ensemble très bien amené et totalement crédible. Il y a aussi le côté mythologique avec ce que le peuple d'Artala représente mais là-dessus je ne vous en dirais pas plus pour ne rien gâcher ;-)

Un côté romance avec un triangle amoureux qui, vous ne pourrez que le constater, est assez différent de ce qu'on a l'habitude de lire. Dans la manière dont les protagonistes vont le vivre mais surtout dans son aboutissement. J'ai adoré Nausicaa, Silas et Orfef, des personnages avec de sacrés caractères et dont les échanges vont souvent faire des étincelles. J'ai aimé la manière dont évolue la relation, que tout ne soit pas simple. Je n'ai néanmoins pas toujours compris leurs réactions. Une romance avec aussi un côté érotique. J'ai apprécié qu'il soit intégré à petite dose au récit. Qu'il y apporte une belle touche de piment sans pour autant nous donner l'impression que l'histoire ne parle que de ça.

Une foule d'autres personnages viennent entourer nos 3 principaux. Un beau panel où tous n'ont pas la même origine. Il y a ceux que j'ai détestés et puis d'autres pour lesquels j'ai facilement développé un attachement. Je pense surtout au fils de Silas qui a complètement fait fondre mon coeur. Un petit garçon qui, malgré sa maladie, reste plein de vie et de curiosité. Il fait aussi preuve de maturité tout en restant enfant.

L'intrigue du récit ne tient pas qu'à la romance, elle est aussi une aventure et une révolution contre le pouvoir en place. J'ai été captivée par son déroulement et ses rebondissements. Avec aussi de belles scènes d'action et de danger. De quoi nous donner frissons et craintes sur ce qu'il pourrait advenir. Un récit palpitant et addictif où tout est sans cesse en mouvement. Aucune place à l'ennui.

Un coup de coeur pour cette lecture qui combine merveilleusement plusieurs genres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 23-08
Un récit jeunesse qui est à la fois très touchant et terriblement drôle. On suit Vania dans son quotidien et on découvre une jeune fille au physique pas très avantageux qui, derrière un caractère fort, cache une grande souffrance. Un évènement important de sa vie dont elle n'aime pas parler et sur lequel elle n'a de cesse de mentir. Son histoire nous intrigue et, si quelques indices sont donnés, ce n'est que vers la fin que tout est dévoilé.

Suite à la réception d'un mail la comparant à une fourmi, elle va vouloir agir différemment sur son quotidien et prouver qu'elle peut être une "fourmi rouge". Durant toute la lecture, on se demande qui est l'auteur du fameux mail. Alors que cette personne semble parfaitement la connaître, n'hésitant pas à lui balancer des vérités plutôt dures pour la faire réagir, elle ne voit pas qui, parmi ses proches, pourrait en être l'instigateur. Un suspense qui plane et dont la résolution m'a totalement surprise car jamais au grand jamais je n'aurais pu m'y attendre.

La plume de l'auteur est très agréable, avec un langage pas toujours très correct mais qui reste en parfaite adéquation avec l'histoire. Des amitiés vraies où ils n'hésitent pas à dire le fond de leur pensé. Une relation intense avec son père où les dialogues souvent très drôles peuvent aussi devenir très durs. On sent qu'ils s'aiment mais qu'il n'est pas toujours facile pour eux de n'être que tous les deux. Un papa gâteau qui veut le bonheur de son enfant, qui t'a rentré dans ses délires.

Avec des protagonistes originaux et hauts en couleurs qui sont loin d'être de ceux que l'on croise tous les jours. Une meilleure amie qui sent le poisson mais s'assume pleinement, une voisine qui, suite à la perte de ses cheveux, change chaque jour de perruque pour être une autre femme, un père taxidermiste qui donne à sa fille un animal empaillé comme porte bonheur et a créé son propre club suite à son malheur, un meilleur ami qui se fait passé pour un djihadiste afin que ses parents le laissent sortir, et bien d'autres encore. Tout un petit monde qui forme une sorte de grande famille et nous confectionne des situations rocambolesques mais également d'autres très touchantes.

Un récit qui nous parle d'amour, des relations entre les jeunes. De la méchanceté de certains qui peut conduire à des actes cruels. Heureusement que Vania sait faire preuve de spontanéité et d'inventivité dans les situations périlleuses. Certains passages en deviendront alors hilarants. Même dans son malheur, elle arrive à nous faire rire. Pourtant, certaines parties vont être bien plus sérieuses, difficiles et touchantes. Une histoire où tout n'est pas rose et où, dans certains contextes, l'humour ne peut s'immiscer. J'ai eu les larmes aux yeux.

J'ai adoré qu'il soit régulièrement fait référence à des émissions ou personnalités qui peuplent notre quotidien. Ça le rend d'autant plus actuel.

Un récit qui nous montre que, même si on a un passé douloureux et qu'on n'est pas gâté physiquement par la nature, rien ne nous empêche d'être heureux.

Un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-08
Bien plus qu'un simple roman, ce livre est synonyme d'évasion, de voyage. A travers les mots de l'auteur, nous allons découvrir la Nouvelle-Calédonie. Pas juste en tant que touriste, mais comme ses habitants. On va vivre leurs coutumes, leur manière de vivre dans des décors fabuleux. Une vie qui n'a pas tout le confort citadin mais qui est synonyme de bonheur.

Elisa est une pure citadine qui se plait dans sa petite vie toute simple. Une jeune femme très belle qui attend avec impatience la demande en mariage de son conjoint. On la découvre d'abord dans son quotidien et j'avoue m'être très vite demandé comment elle pouvait autant s'y plaire. Son conjoint, Pierre, m'a immédiatement déplu. Un homme qui ne sait pas la chance qu'il a d'avoir une telle femme et qui ne la comble pas comme il le devrait. J'ai trouvé triste que Elisa s'en accommode si facilement.

C'est grâce à sa meilleure amie Lucie qu'elle va vivre cette aventure hors norme. Un dépaysement total où, même si tout s'est fait contre son gré, elle va en ressortir plus forte. Cela ne se fera pas simplement car elle vivra des moments de doute et aura peur d'agir. J'avoue parfois avoir eu envie de secouer Elisa, de lui dire d'arrêter de se prendre la tête. Se laisser vivre pleinement l'instant n'est pas chose aisée.

Lucie, celle qui est pourtant une véritable voyageuse, ne vivra pas ce voyage de la même manière. Un peu comme si elles inversaient leur rôle, leur manière de voir les choses, leur capacité d'évasion et de trouver le bonheur dans des choses simples. Mais toujours, elles seront là l'une pour l'autre. Jusqu'au bout elles seront le pilier de leur accomplissement.

Elles vivront une aventure merveilleuse où elles rencontreront des personnes toutes aussi formidables. Ces dernières sont natives de l'île ou ont un jour fait le choix de cette vie plus simple et ne le regrette pas. Des personnages très attachants que l'on prend plaisir à découvrir.

Une lecture qui m'a donné des envies de voyages, d'aventures tout en nous livrant une très belle histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 20-08
L'auteur nous plonge dans un univers très bien travaillé et avec de belles descriptions. On a l'impression de voir un film, on s'imagine sans difficultés les différents décors et les personnages.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur. Très agréable, il nous embarque dès les premières lignes dans une aventure pleine de rebondissements et de dangers. Une véritable quête d'identité qui réserve bien des surprises. Une héroïne qui devra faire preuve de persévérance et d'une grande force de caractère. Elle révèlera des aptitudes surprenantes qui amèneront d'autant plus de questions. Elle n'est pas une simple jeune fille et en viendra même à douter d'elle-même. Était-elle, par le passé, quelqu'un de bien!? Seule la Cité semble à même de lui apporter les réponses. Une cité qui peut paraître idyllique vu de l'extérieur mais, une fois qu'on y entre et qu'on creuse un peu, elle cache de sombres agissements.

J’ai adoré la manière dont s’enchaînent les évènements, que les secrets soient dévoilés peu à peu et qu’il y ait toujours cette crainte de faux semblant. Tout comme la jeune fille, on ne sait plus qui sont les bons et les méchants et à qui elle peut accorder sans crainte sa confiance. Un récit qui m’a captivé du début à la fin, qui ne laisse aucune place à l'ennui. Il devient d’autant plus palpitant lorsque vient l’heure des épreuves. J’ai admiré l’assurance dont elle arrive à faire preuve malgré le fait qu’elle soit terrifiée. J’avais mon cœur qui palpitait de peur qu’elle n’y arrive pas. Des épreuves qui feront renaitre des sensations, des aptitudes exceptionnelles. Elles seront difficiles, terrifiantes mais la mettront également dans de bonnes conditions pour retrouver ses souvenirs perdus. Certains plus douloureux que d'autres. Elle aura aussi le bonheur de retrouver des personnes importantes qui l'aideront à s'en sortir.

Une aventure qui se dévore, un récit addictif qui ne laisse pas au lecteur le loisir de s'échapper. Un récit qui m’a conquise. Un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un thriller politique qui met en scène une véritable théorie du complot et qui trouve ses sources il y a plus de quatre siècles.

En débutant cette lecture, je ne connaissais rien aux Anonymous ou au personnage de Guy Fawkes. Un côté historique qui m'était totalement inconnu et que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.

Au fil des chapitres on va passer d'un présent (qui nous est futur) à un passé vieux de quatre siècles. Une histoire qui fait référence à des personnages illustres, célèbres, dont on va découvrir un aspect insoupçonné de leur vie. On débutera l'histoire à son commencement pour se rapprocher de plus en plus du présent. J'ai adoré la partie sur Shakespeare tandis que je me suis sentie plus étrangère sur les autres. Surtout de par les noms des protagonistes, j'ai eu le sentiment que les faits, les situations, se répètent sur les différentes époques.

Un récit où on a beaucoup de mal faire la distinction entre l'historique et le fictif. J'ai souvent ressentie l'envie de faire quelques recherches afin de savoir si les faits évoqués sont réels ou juste sortis de l'imagination de l'auteur. Il fait référence à des meurtres connus, qui ont réellement eu lieu. Des doutes qui ne m'auront pas quitté durant toute ma lecture.

Une histoire qui fait peur. Parce qu'elle met en avant les projets top secrets du gouvernement. Une élite, Octopus, qui a tout pouvoir et s'adonne à une sorte de lavage de cerveau, de reconditionnement pour amener des personnes à leur servir d'esclave en leur enlevant toute volonté. Et puis les pirates informatiques capables de provoquer un véritable cahot. Qu'une personne assisse derrière son écran puisse engendrer la fin du monde, de la vie telle qu'on l'a toujours connu, la fin des puissances mondiales.

La plume de l'auteur est agréable et le fait de passé sans cesse d'une période à l'autre donne un bon rythme au récit. Ne pas avoir la culture des faits ou personnages évoqués a quelque peu compliqué ma lecture. Mais, même en tant que néophyte, j'ai ressenti du plaisir à plonger au coeur de cette machination.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un récit qui se divise en deux parties. Dans la première on découvre le pourquoi de la création de l'école. L'idée que les hommes ne sont plus aptes à prendre les bonnes décisions et qu'il faut former les femmes à agir dans l'ombre pour palier à ce problème. C'est à travers 3 enfants, mais plus particulièrement Alexia, que nous allons suivre bien plus qu'une formation, l'endoctrinement qu'elles vont subir. Un récit assez horrifiant lorsqu'on voit les objectifs qu'on les pousse à atteindre malgré leur jeune âge, mais également les punitions subies en cas de manquement. Une école régie par une femme qui semble sans âme, elle a soif de pouvoir et n'a de cesse de chercher comment l'augmenter plus encore. Un établissement où tout n'est pas clair. Une partie du récit qui m'a captivé tant par la peur de les voir échouer mais aussi par la crainte de ce qu'elles vont encore devoir subir. Des petites filles qui n'auront de cesse de me surprendre par leur capacité, si jeune, à accomplir de telles prouesses. Un dépassement de soi inouï.

La seconde partie prend corps une fois que les filles, pourtant encore jeunes, sont jugées prêtes. Elles vont alors pouvoir partir en mission et accomplir ce pour quoi elles ont été formées. Elles devront défendre leur vie et commettre des horreurs. A ce moment-là, j'ai trouvé que le texte devenait moins évident à appréhender. On passe d'une mission à l'autre et alors que certaines sont faciles à suivre, que l'on trouve une certaine continuité dans les faits relatés, d'autres passages me laissent perplexes. Ma lecture à quelque peu perdu de fluidité. J'ai néanmoins été très surprise par les révélations finales. Les rôles vont changer pour apporter une dernière note explosive.

Un récit qui se passe sur de nombreuses années. On voit grandir les fillettes, on les voit changer et on développe une certaine forme d'attachement, un instinct de protection envers elles. Des âmes innocentes qui n'auront plus du tout le même statut une fois le récit terminé. J'ai beaucoup aimé l'idée principale du récit. Il nous montre la folie de l'endoctrinement, des gouvernements. J'ai beaucoup aimé la manière dont le texte est présenté même si j'ai eu quelques difficultés dont je vous ai déjà parlé. Je regrette néanmoins un manque d'explications au moment des révélations. J'aurais voulu que certains points soient un peu plus développés, notamment la manière dont les protagonistes font se faire, s'adapter, aux dites révélations.

Une belle idée de départ, une intrigue bien construite, palpitante et entrainante. Une belle découverte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Rien que l'objet livre en lui-même est superbe. Un texte écrit comme s'il avait été tapé à la machine et qui nous donne l'impression d'être à une autre époque, celle de l'histoire. Y sont également joints des extraits de documents ayant pu être rédigés par les protagonistes, des éléments d'enquêtes classés confidentiels où certaines parties de textes sont cachés et à travers lesquels on se sent plonger au cœur des secrets du gouvernement. Enfin, le texte est peuplé d'images en rapport direct avec l'histoire. Elles nous permettent de plus encore nous imaginer les décors. Un ensemble très bien fait.

Une histoire qui se déroule en deux temps. D'abord un homme étrange dont on ne sait rien, qui est lui-même amnésique à un tel degré qu'il ne se souvient pas de ce qu'il a fait dans les minutes qui précèdes. Pourtant, cet homme fait des rêves qui nous racontent une histoire, des récits oniriques relatés avec beaucoup de justesse qui nous plongent dans un autre univers, à une époque lointaine, celle des Dieux. Et plus particulièrement ici, c'est le mythe de Perséphone, la reine des Enfers, que nous allons vivre à travers ses songes. Un récit très intriguant où l'homme y cherche qui il est mais où on y vit également une aventure. Lorsque la mythologie rattrape le présent et vient interagir avec le monde tel qu'on le connait.

Nous avons ensuite la partie de l'histoire qui se passe en milieu hospitalier psychiatrique. Un Sanatorium ayant été conçu par Olivier Quine afin que les patients y soient traités de manière plus humaine, qu'ils y aient plus de libertés. Un bel idéal qui va tourner à l'horreur avec l'affectation du Docteur Bonne. Ce dernier a vécu la guerre et semble être le mieux placé pour aider ceux qu'elle a rendu fous à en guérir. Mais cet homme a un sombre objectif en tête et il va se servir des sous-sols et surtout des patients pour mener à bien de sombres expériences. Un petit côté entre thriller et horreur que j'ai adoré.

Durant toute notre lecture, on navigue entre les deux univers avec d'un côté l'envie d'en apprendre plus sur cette mythologie grecque et de l'autre la peur que les expériences ne finissent pas coûter la vie à l'homme. Un récit à la fois intriguant, palpitant et horrifiant. L'auteur a bien construit son texte. Il nous donne des éléments tout en y laissant quelques flous. Jusqu'à la toute fin on est tenu en haleine. Un récit que l'on referme avec encore quelques interrogations. Une envie sans doute de laisser libre cours à l'imagination du lecteur.

Un savant mélange de suspense et de mythologie qui nous emporte dans un univers fantastique bien travaillé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-08
Un thriller avec une bonne intrigue et une construction que l'on retrouve rarement dans ce genre d'ouvrage. Ici, nous n'avons pas l'impression que le flic, Greg, celui qui sera présent dans les autres tomes de la saga, est présenté comme un des protagonistes principaux. Il est là mais on ne suit son enquête qu'à travers la narration de deux autres personnages. En effet, nous découvrons les évènements grâce à deux narrateurs, deux personnes ayant été très proches de la victime. Son meilleur ami, Bertrand, qui est coiffeur mais qui l'aura aussi pris sous son aile pour lui faire connaître les milieux sombres de Nantes. Et puis Françoise, la psy qui le suit depuis son arrivé dans le pays. C'est à travers leurs souvenirs, que l'on va apprendre qui été Luc, la manière dont ils ont influencé sa vie et ce qui a mené à ce meurtre totalement atroce.

J'ai trouvé le début un peu lent mais peu à peu je me suis laissé séduire par la plume de l'auteur. Elle est très agréable et en parfaite corrélation avec l'époque du récit mais aussi le milieu. Alors que le langage de Françoise est très correct, lorsqu'on est du côté du Bertrand, la manière de parler est plus brute, plus vulgaire. On ressent bien l'appartenance à des milieux différents. Dans leur manière d'agir et de voir les choses également.

Au fil des pages, on apprend à connaître les protagonistes mais surtout Luc, et on s'y attache. Ce n'est pas une personne totalement intègre mais il provoque en nous une certaine empathie. Notre besoin de découvrir son meurtrier en devient d'autant plus intense. Une intrigue très bien ficelée et qui nous donne du fil à retordre tant le nombre de suspects est grand. C'est un plaisir d'élaborer des théories et de sans cesse réarranger les pièces du puzzle pour découvrir la combinaison parfaite. Puis on arrive à la fin et on se dit que ce n'est pas possible, j'avais réussi à comprendre avant la grande révélation mais je n'étais pas parvenu à saisir toutes les raisons. Après cela, je me suis mise à repenser à tout ce que j'avais lu et j'ai eu l'impression que certains passages (très peu) de l'histoire perdaient de leur logique. Que certains échanges entre les protagonistes auraient dû se passer un brin différemment afin que tout concorde.

Un premier tome que j'ai beaucoup aimé et qui m'a donné envie de découvrir la suite. Vivement 2018 ;-)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après plusieurs mois d'éloignement, je suis enchanté d'avoir retrouvé Mia et la plume d'Audrey Carlan.

Dans cette nouvelle aventure, on retrouve une Mia qui réfléchit bien plus avant d'agir. Elle va, comme à chaque fois, s'investir dans la vie de son client et lui fournir une aide bien plus précieuse que ce pour quoi elle a été engagée. Ici, lui faire ouvrir les yeux sur le véritable amour. Une romance toute mignonne mais toujours entourée de scènes érotiques.

Pourtant, bien qu'elle soit heureuse de ce qu'elle accompli, on ne la voit pas totalement heureuse car elle se sent seule. La vie qu'elle a choisie pour aider son père n'est pas simple, elle a des conséquences et fait que certains moments sont plus durs que d'autres. Je l'apprécie de plus en plus mais j'éprouve toujours quelques difficultés à la comprendre dans sa relation avec Wes.

Bien que j'aie beaucoup aimé ce nouvel épisode, j'ai eu un peu plus de mal à bien rentrer dans l'histoire. Peut-être est-ce dû à la personnalité de Mason et un début de relation assez différent des précédents mois. Ce n'est qu'une fois que j'ai commencé à apprécier Mason que j'ai pu plonger dans le récit.

J'ai beaucoup apprécié le message sur le cancer du sein et j'aime à penser que ce genre de récit pourrait pousser les lectrices à faire des examens préventifs.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 10-08
L'auteur nous offre ici une histoire toute mignonne qui me fait penser aux contes de "Il était une fois...". Un récit où, même si le temps passe, on a le sentiment que tout va très vite, surtout vers la fin. Les évènements s'enchainent et nous offrent une belle comédie romantique.

Avec des protagonistes dont on sait qu'ils finiront ensembles mais où on est curieux de voir comment les choses vont s'accorder. Elle, Céline, qui porte des habits choisis par sa mère et qui la camouflent. Elle est aussi bourrée de principe et totalement inconsciente du charme qu'elle dégage une fois qu'elle se dévoile un peu. Lui, Cyrille, le beau mal qui l'intimide et rend folles les mamies du quartier. On les voit se chercher et changer au contact de l'autre. C'est elle qui aura le plus de mal à vivre leur histoire. Alors qu'elle craque totalement lorsqu'elle est en contact avec lui, elle se met un peu trop à réfléchir une fois éloigné. Elle pense trop c'est certain!

Une suite de situations où l'humour est toujours là pour nous donner le sourire. Un récit qui sait aussi être plus terre à terre dans les moments difficiles. L'auteur y a inclus du chagrin et des failles qui apportent plus de profondeur aux personnages. J'ai beaucoup ri mais j'ai également pleuré.

Une comédie romantique pleine d'émotions, drôle et assez cliché qui m'a fait passer un excellent moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-08
J'ai d'abord été séduite par la couverture de l'ouvrage. Elle est sublime mais surtout parfaite pour le récit. On pourrait croire une photo du Désert Rouge tel qu'il est décrit par l'auteur. Ce dernier nous plonge dans un univers de science-fiction avec un côté steampunk qui m'a beaucoup plu. Un style très agréable et beaucoup de descriptions qui me donnent l'impression d'avoir vu plus que lu.

Une intrigue qui est une suite de rebondissements avec des révélations auxquelles on ne s'attend pas, mais aussi des personnages qui sont à eux-seuls plein de surprises. Alors qu'on développe facilement le sentiment d'attachement pour certains, pour d'autres, on ne cesse de craindre leur mesquinerie. Un jeu de complots et de manigances entre des hommes qui ont soif de pouvoir sans jamais se soucier de la vie d'autrui. De beaux moments de combats viennent apporter leur touche de piment. Il y a aussi une tension qui règne autour de la menace des monstres du désert. Une histoire palpitante qui nous embarque et nous tient dans sa quête de trouver un monde meilleur.

Je suis malheureusement moins convaincu par la fin qui ne s'est pas révélée à la hauteur de mes espérances. Je m'attendais à un dénouement plus en adéquation avec la quête qui nous tient pendant tout le reste du récit. Des affrontements qui se finissent un peu trop simplement et le regret de voir les protagonistes principaux baiser trop facilement les bras après tout ce qu'ils ont vécu et enduré. J'espère une suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-08
L'auteur nous plonge dans une aventure trépidante et nous embarque dès les premières pages. Elle mêle habilement le côté roman avec l'aspect historique. On ressent toute sa passion dans les recherches qu'elle a faites et dans la qualité du récit qu'elle a construit autour. Des personnages qui ont vécus à cette même époque et dont l'histoire qui nous ait offerte pourrait avoir été la leur. Le tout avec de belles descriptions qui m'ont permises de voir Venise à travers les mots de l'auteur.

Lucia est une jeune femme qui, en l'espace d'un instant, d'une tragédie, va tout perdre. Pas défaitiste et surtout dotée de beaucoup de courage, elle sera prête à tout pour retrouver son Père et élucider l'énigme qui est la cause de ses tourments. Même lorsqu'elle fait preuve de bravoure et courage, elle a toujours un petit côté fragile qui donne envie de la protéger. Surtout pour un bel homme qui lui tourne autour.

Un récit avec une intrigue terriblement efficace. Entre manipulations et rebondissements, elle devient rapidement une course contre la montre. De beaux moments de tension et de batailles qui apportent du piment. Une intrigue que l'on peut suivre de différents points de vue, chacun apportant des éléments de réponse. Cela nous permet également de mieux connaître les différents acteurs.

J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le style de l'auteur qui se révèle entrainant et palpitant. Je me suis laissé emporter par le récit. Je n'ai pas vu les pages défiler et une fois que la dernière fût tournée, je me suis sentie totalement frustrée de ne pas avoir la suite à portée de main.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voilà un livre que l'on peut apprécier, adorer ou détester. Un ouvrage assez singulier que l'on peut difficilement classer dans une catégorie. Mon choix s'est porté sur "Philosophie" parce que cet écrit analyse et nous donne matière à réflexion. Ce n'est pas le genre de livre indispensable, à devoir absolument avoir dans sa bibliothèque, mais il n'en reste pas moins intéressant et je suis très contente que l'auteur m'ait proposé de le découvrir.

Kirikoustra est un protagoniste assez particulier. Sa façon de parler de lui à la 3ème personne pourrait nous faire dire qu'il est assez imbu de sa personne. Pourtant, lorsque l'on voit sa manière de raisonner et son envie de ne pas entrer dans le moule, je ne pense pas qu'il le soit ou, du moins, pas totalement. J'ai aimé le fait qu'il parle à sa plume et que cette dernière dotée de raison lui réponde. Un petit côté fantastique qui m'a plu.

On suit, à travers les mots de Kirikoustra une suite de réflexions, une façon de voir la vie avec laquelle on ne peut pas toujours être d'accord mais qui pousse à s'interroger. Pour ma part, c'est le ressenti que j'en garde.

Un récit très court, qui se lit très vite et dont, même s'il n'est pas parfait, la singularité en fait son charme et le rend intéressant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-08
Un homme, Paulin, qui grâce à des lettres anonymes, va retrouver le goût à la vie, le goût de plaire à nouveau. Il a vécu un drame qui a fait de lui un ermite et on va voir comment, grâce à de simples mots, il va sortir de son enfermement. Un récit court, bien écrit et dont la forme rend la lecture fluide et agréable.

Une sorte de jeu de piste qui va le pousser à aller vers les femmes pour retrouver son admiratrice secrète. C'est d'ailleurs assez drôle (peut-être parce que je suis une femme) de le voir agir de manière assez maladroite. Pas que l'on ait envie de se moquer de son embarra mais c'est bien aussi, pour une fois, de voir un homme qui perd un peu ses moyens devant une femme. Qui ne trouve pas les mots qu'il faut et s'empêtre plus qu'il ne s'aide. Et puis, on reconnait bien l'homme dans sa façon de très vite extrapoler les situations à un niveau sexuel. Un homme avec des faiblesses qui nous le rendent touchant. On a hâte de voir la prochaine lettre arrivé pour qu'il en apprenne un peu plus et trouve enfin "la" femme.

Très rapidement, j'ai été certaine d'avoir élucidé le mystère. Et bien pas du tout, l'auteur ma totalement et agréablement surprise. Une fin qui m'a émue et conquise.

Un récit court et agréable qui apporte une petite touche de bonheur dans le quotidien de son lecteur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0