Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par LeMondeDeMarie

Extraits de livres par LeMondeDeMarie

Commentaires de livres appréciés par LeMondeDeMarie

Extraits de livres appréciés par LeMondeDeMarie

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
L'auteur nous plonge dans un décor apocalyptique. Le monde tel qu'on le connaît n'est plus depuis une grosse irruption solaire. La seule priorité est désormais de trouver de quoi se nourrir et survivre. L'interdiction absolue est le contact physique. C'est grâce à trois narrateurs que l'on va vivre ce récit. 3 adolescents très différents qui vont devenir très proches, inséparables, prêt à tout l'un pour l'autre. 2 filles et un garçon. De quoi facilité l'immersion des garçons et des filles au sein du récit. La plume de l'auteur est agréable, grâce à un rythme soutenu, elle ne laisse pas de répit au lecteur. Il se passe sans cesse une nouvelle épreuve, un nouvel obstacle qu'il faut passer pour aller toujours plus loin, pour survivre.

J'ai beaucoup aimé la manière dont se déroule le récit, les différentes péripéties, toutes différentes selon l'attitude adoptée par l'homme en de pareilles circonstances. Alors que certains parviennent à garder leur humanité, à continuer à vivre dans un semblant de normalité, d'autres sont devenus abjects, prêt à tous les sacrifices pour survivre, trouver un remède ou se nourrir. Mais au final, plus personne n'est vraiment innocent. Même nos 3 acolytes vont être contraints au pire. Un récit qui comprend aussi de bons moments, la redécouvertes de bonheurs simples, l'envie de réaliser des choses, le besoin d'en voir d'autres. Parce que la fin peut subvenir n'importe quand, les priorités changent mais ils ne se laisseront pas abattre. Parce qu'ils sont ensembles, ils se soutiennent.

On peut comparer les errants à une sorte de zombie. Ici une maladie inconnue qui détruit l'humanité d'une personne avant de faire mourir son corps. La pire crainte des 3 jeunes et de l'humanité tout entière. Ils peuvent être partout et veulent à tout prix vous toucher pour vous transmettre le virus. Un récit qui reste néanmoins assez soft. On a droit à des scènes d'actions, de beaux moments de danger sans que le récit devienne gore. Il reste parfaitement accessible à un jeune public. Une sacrée aventure dans un monde de science-fiction. Un récit prenant et palpitant.

A certains moments, les 3 protagonistes principaux vont avoir des réminiscences de leur passé et du moment où tout a basculé. Des passages avec beaucoup de sentiments, émouvants. On a également droit à une petite touche de romance entre les jeunes. Ils ne peuvent vivre comme un couple normal mais son pourtant terriblement touchants dans leur attachement l'un à l'autre. Au fil des pages, on va les voir changer. Ils vont perdre de leur innocence, conséquence inévitable en de pareilles circonstances. Les épreuves vécues vont les endurcir.

J'ai adoré la fin et la manière dont elle est amenée. L'ensemble du récit est bien construit et crédible. Peuplé de moments plus intenses pour toujours garder l'attention du lecteur. Une très belle découverte. J'ai adoré.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05
Un récit qui nous plonge en plein coeur de la civilisation Aztèque et de leur Harem. Grâce à une plume très agréable et addictive, l'auteur nous embarque dans une aventure prenante et palpitante.

On va y faire la connaissance d'Ameyal, une enfant d'à peine 13 ans. Un âge qui m'a surprise tant elle est doté d'une force de caractère inouïe, d'un courage énorme, de beaucoup de détermination et d'un bel esprit tactique. Lorsque son village va être attaqué, lorsqu'elle va être vendue puis se retrouver esclave au sein du Harem, jamais elle ne baissera les bras. Un petit bout de femme qui m'a énormément impressionnée, pour laquelle j'ai eu de grosses frayeurs et que j'ai admirée.

Dès le départ, on plonge au coeur de l'histoire et le ton est donné. On sait que le récit que l'on vient de commencer sera intense et parfois difficile à lire. L'auteur y décrit très vite et régulièrement durant l'aventure des scènes sanglantes et atroces. Le monde Aztèque est un monde où aussi bien les hommes que les femmes sont des êtres barbares. Un point qui me fait dire que ce récit n'est pas, même si son héroïne est très jeune, à mettre entre les mains de lecteurs trop jeunes. A ne surtout pas confondre avec un livre jeunesse, on sent que l'auteur a voulu nous montrer ce qu'était vraiment cette civilisation et leur mode de vie, sans enjoliver.

Une vie au sein du Harem qui est loin d'être simple. L'auteur nous dépeint un environnement géré par les femmes, toutes prêtes à commettre le pire pour attirer l'attention du Maître. Chacune avec un statut qui lui confère des privilèges et/ou obligations, et toutes qui aspirent à atteindre le sommet. Un univers où la manigance et la sournoiserie font loi. Ameyal qui, elle, n'aspire qu'à retrouver sa liberté, va se retrouver embarquée au coeur même des conflits internes. Essayer d'acheter les gardes, aider les concubines ou les épouses dans leurs agissements, devenir leur arme, le seul moyen pour elle d'atteindre la sortie. On peut dire que l'auteur ne lui laissera pas le moindre répit, elle va se mettre en danger, va subir des châtiments, des tortures. Pourtant, elle parviendra toujours à garder la tête haute et sera toujours nourrie par la même détermination.

Un récit sans temps mort. Il se passe toujours quelque chose qui nous plonge plus encore dans cette intrigue très bien construite. On sent que l'auteur a fait des recherches. Son récit est peuplé de mots Aztèques et grâce au lexique joint au texte on ne s'y perd pas. J'ai néanmoins eu, à 2-3 reprises, l'impression d'avoir manqué une page lorsque j'en tourné une.

Cet ouvrage est pour moi une très belle découverte qui m'a fait sortir de ma zone de confort et fait passé un excellent moment. J'ai hâte que la suite sorte car à la toute fin, l'auteur a inclus la phrase qui tue, celle qui indique que tout est loin d'être fini et que de nombreuses difficultés attendent Ameyal.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-05
Un livre qui traite du harcèlement scolaire. Avec beaucoup de justesse, l'auteur nous place à fois du côté des bourreaux et du côté des victimes. Il va aller jusqu'à inverser les rôles afin de faire comprendre aux bourreaux tout le mal qu'ils commettent. Et faire comprendre aux victimes qu'il est facile de devenir un harceleur.

Grâce à des protagonistes touchants, une plume fluide et agréable, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans cette histoire. Une fois commencé, il devient d'ailleurs compliqué d'en sortir avant d'en connaître le dénouement. Les sentiments des différents protagonistes sont décrits avec beaucoup de justesse. J'ai aimé lire que les raisons du harcèlement sont parfois plus un mal être personnel qu'une réelle volonté de faire du mal aux autres. Et s'est souvent trop tard que l'on se rend compte des conséquences. Terribles, elles peuvent conduire au pire. J'ai aimé voir la manière dont l'auteur le démontre, y voir l'influence des réseaux sociaux. Pour ce faire bien voir on clique sur "j'aime" et ce simple clic peut pousser au drame.

On voit qu'il est compliqué de comprendre qu'on est un harceleur tant qu'on n'a pas été de l'autre côté de la barrière. Des petites rumeurs lancées, d'apparence sans conséquences mais qui pourtant engendre le mal-être d'une personne. Surtout qu'il y a toujours une personne derrière pour relayer l'info et l'envenimer.

J'ai beaucoup aimé les différents protagonistes. Un beau panel avec des personnalités diverses, comme celles que l'on retrouve dans un lycée. L'auteur apporte aussi une certaine profondeur à ses personnages clés. Il ne faut pas se fier aux apparences, tous ont une faiblesse, une fêlure qu'ils cherchent à cacher à tout prix. Et ce, parfois au détriment d'autres personnes. D'où le harcèlement! Il n'y a pourtant aucune excuse à commettre de tels actes, juste pour faire porter l'attention sur un autre plutôt que soit. Le lycée est une période difficile pour tous car un endroit où il est compliqué d'être véritablement soi-même.

On voit aussi que l'entourage n'est souvent pas étranger aux causes de ce harcèlement. Que les parents aussi, alors qu'ils pensent bien faire parce qu'ils veulent leur éviter les mêmes obstacles qu'eux, harcèlent leurs enfants pour qu'ils agissent de telle ou telle manière, pour qu'ils soient mieux, qu'ils ne leur fasse pas honte.

Je regrette néanmoins que l'intrigue soit trop prévisible, la grande révélation n'en ait pas une. J'ai néanmoins beaucoup aimé la manière dont elle se passe et toute l'intensité que l'auteur y met. Un moment où on sent son coeur qui palpite de peur que quelque chose de terrible se soit produit.

Une fin qui m'a séduite même si je l'ai trouvé un peu trop à l'eau de rose. L'ensemble du récit est assez réaliste tandis que, sur le terme, ça devient trop gros.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire qui ne fût pas celle à laquelle je m'attendais au départ. Pas simplement fantastique, elle contient également beaucoup d'humour. Grâce à des situations totalement absurdes et rocambolesques, j'ai bien rigolé. Des personnages qui vont se voir confronter à leurs pires défauts, ils vont en prendre l'apparence. Des transformations qui vont devenir courantes car tout à chacun à un trait de caractère fort dont il n'a pas à être fière même s'il en est toujours parfaitement accoutumé.

Dès le début, on plonge dans l'aspect fantastique avec la transformation soudaine et douloureuse de Brenda. Elle qui a toujours rêvé d'être transparente va voir son rêve se réaliser. Et elle va vite déchanter. Ça n'est pas très facile de vivre sans pouvoir interagir avec son entourage. Alors oui c'est marrant de pouvoir aller au cinéma ou voir des spectacles sans payer. Ça l'est beaucoup moins lorsqu'on doit rester inerte face à la détresse de quelqu'un où ne pas avoir son mot à dire lorsqu'on parle de soi. Puis la rencontre avec Archi, un personnage haut en couleurs (c'est le cas de le dire ;-) va lui ouvrir les yeux sur la situation, les causes et les solutions, en même temps qu'elle voit voir le monde changer car tous deviennent sujet à cette transformation. Cette dernière n'épargnera personne et les changera tous. On a également droit à de beaux moments d'émotions, des passages qui touchent.

C'est d'une plume très agréable que l'auteur conduit son récit. Elle réussit à faire passer un message à travers une aventure fantastique et drôle. Une fin qui m'a surprise. Une très belle découverte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une histoire qui nous narre la reconstruction d'Ivana suite à une rupture. Toute la difficulté de reprendre pied lorsqu'on se retrouve seule après une longue période de vie commune. Attention, ce récit n'est pas triste mais bien plein de sentiments. Ivana est une jeune femme attachante que l'on prend beaucoup de plaisir à suivre. Une jeune femme avec ses qualités et ses défauts, avec ses bonnes et mauvaises décisions. Parce que sa peur de solitude va la pousser à un peu trop et surtout d'une mauvaise manière chercher l'amour. Elle aime se montrer forte, pleine d'assurance alors qu'elle est en réalité complexée et totalement inconsciente du charme qu'elle dégage.

On la voit se rendre compte que cette séparation est finalement une bonne chose. Une délivrance parce que son couple n'en été plus vraiment un depuis déjà un bon moment. La routine, l'habitude d'être ensemble alors même que le frisson et les sentiments ont disparus il y a longtemps. Voir qu'elle s'est installée dans son couple, s'est totalement effacée face à l'autre, s'est oubliée elle-même. Elle est bien décidée à reprendre sa vie en mains mais également son corps.

Un récit bien construit et bourré de clichés qui donnent une belle note d'humour. La plume de l'auteur est très agréable, fluide, elle nous transmet facilement les émotions. Beaucoup de moments drôles et pleins de légèretés. On ne peut pas toujours être en accord avec les décisions d'Ivana. Elle se laisse un peu trop facilement séduire et tombe surtout trop vite dans les bras des hommes. Au risque parfois de se mettre dans des situations dangereuses. Elle a beaucoup de chance dans son délire. Heureusement, après cette période de débauche, elle va ouvrir les yeux et se rendre compte qu'elle ne s'y prend pas de la bonne manière.

Un côté à l'eau de rose, tel que Ivana aime les lire dans ses romans, dans sa rencontre de l'amour. L'amour qui nous tombe dessus lorsqu'on s'y attend le moins, un bonheur parfait retrouvé. J'ai adoré la manière dont l'auteur a imaginé la fameuse rencontre, d'une manière totalement insolite.

Un épilogue qui clôture parfaitement cette lecture et vous accroche le sourire jusqu'aux oreilles.

Une histoire totalement girly, idéale pour les beaux jours. A dévorer sur un transat, à la terrasse d'un café ou sur la plage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette histoire nous relate la rencontre, le coup de foudre entre Adam et Tess. Une rencontre insolite dans un avion puis des retrouvailles inopinées. On dirait bien que le destin était bien décidé à les réunir. Une romance teintée d'érotisme. Avec des protagonistes au passé douloureux. Ce qui leur donne de la profondeur. Un récit par lequel on se sent directement emporté. Même si on se doute de comment les choses vont tourner, on a soif de savoir comment l'auteur va nous y amener.

Durant ma lecture, j'ai ressenti la forte influence d'autres récits du même genre. J'ai néanmoins beaucoup aimé la touche personnelle de l'auteur. L'idée de parler de la violence conjugale et ses conséquences. De la difficulté qu'à la victime de s'en sortir et d'oublier. Un thème lourd qu'elle a bien traité et inclus au reste du récit.

Bien que la relation entre Tess et Adam évolue très vite, il faut attendre un petit peu avant que cela tourne en érotisme. De très belles scènes entourées d'amour, de sentiments très forts. Très vite une osmose de crée, totalement inattendue, elle va troubler nos deux tourtereaux. Le doute viendra s'immiscer car il n'est pas simple de se laisser aller à une relation aussi forte, surtout lorsqu'elle n'est pas vouée à durer.

Outre les 2 protagonistes principaux, d'autres personnages ont également beaucoup d'importance. J'ai adoré la relation entre Tess et Nathan. Le rôle que joue l'assistante de Adam ainsi que son personnel de maison. La mère de Tess, une femme pour laquelle je ressens déjà une grande affection. La nièce d'Adam qui m'a souvent fait penser à ma propre fille et le reste de sa famille. Des personnes riches qui restent simples et ouvertes. Un très bel ensemble.

La plume de l'auteur est très agréable et permet une lecture fluide. On s'immerge totalement dans l'histoire et ne voit pas les pages défilées. On arrive au bout et on en veut plus. Une fin qui n'en est pas une. J'attends maintenant avec grande impatience la suite de cette belle histoire. Je pense néanmoins que de grosses révélations vont encore avoir lieu car les personnages n'ont pas tout dévoilé. Des moments durs aussi qui risquent de mettre à mal où on contraire renforcer plus encore leur relation. J'aime à spéculer sur la suite que nous réserve l'auteur et j'espère avoir l'occasion de savoir si oui ou non j'ai raison.

Une belle découverte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-05
3 protagonistes principaux, une jeune fille Eléa, sa mère et son père, qui vont, via leurs journaux intimes, nous raconter une histoire commune, chacun de leur point de vue. Une histoire qui n'est pas drôle mais une histoire très réaliste et forte qui marque ses lecteurs.

D'abord Eléa où, au fil des jours, on va découvrir comment elle s'est faite endoctrinée. J'ai été surprise par la manière dont les rabatteurs attrapent leurs proies. Elle qui était pourtant pleine de bonnes intentions, ils vont lui faire une sorte de lavage de cerveau. Pour ces gens, ces monstres, il n'y a pas de profil type. Eléa était une jeune fille heureuse, bien dans sa peau, pleine de vie et de rêves. Rien ne la prédestiné à un tel destin. Une jeune fille à laquelle on s'attache. J'ai été horrifié de voir la facilité avec laquelle les choses se sont faites. Ils jouent avec les faiblesses et effectuent une sorte de reconditionnement progressif. Ça fait peur...

Sa mère, Laurence, qui va tout faire pour retrouver sa fille mais aussi s'investir dans une association qui tente d'éradiquer ce fléau qui atteint de plus en plus de jeunes. Au départ un groupe de parole où elle va rencontré d'autres personnes ayant vécu le même drame. Des parents dont les enfants sont partis ou décédés là-bas. Une jeune fille, Solenn, qui a été arrêtée alors qu'elle partait. Alors que Laurence va prendre Solenn sous son aile, on va voir toute la difficulté qu'aura cette dernière à s'en sortir. Laurence prendra de l'importance dans l'association et on va la suivre alors qu'elle intervient à la radio et même auprès de François Hollande.

Et puis son père, Samir, un homme qui sombre dans la folie. Une véritable descente aux enfers. On va l'accompagner dans son quotidien. On va le voir perdre la tête et ressentir sa détresse. Lui qui a vécu des drames lorsqu'il était enfant en Algérie. Les souvenirs vont venir se confondre au présent. Mais avec toujours la volonté de tout faire pour retrouver son enfant. On ne peut rester insensible face à cet homme que le départ de sa fille a détruit. Il n'est plus lui-même, il a perdu la raison.

Au fil de l'histoire, l'auteur y intègre les attentats qui ont eu lieu à Paris. Ce qui rend le récit d'autant plus actuel et réaliste. Une plume fluide et entrainante, j'ai beaucoup aimé qu'il y ait 3 points de vue. Ça ne vient pas couper le récit mais bien au contraire l'enrichir. J'ai été happée par l'intrigue et j'ai été choquée par les faits, l'emprise. L'auteur fait preuve de beaucoup de justesse dans les sentiments qu'il transmet et de beaucoup de réalisme dans les faits. Un récit auquel on ne peut rester insensible. Ou alors.... c'est déjà trop tard.

Un livre que j'aurais envie de voir aux programmes des écoles. Parce qu'il peut aider les jeunes à prendre conscience que le mal peut venir de n'importe où, qu'il est bien plus facile d'y entrer que de s'en sortir. Un ouvrage qui m'a autant touchée qu'ouvert les yeux. J'adorerais qu'il y ait une suite même si l'impact est déjà bien là et qu'il se suffit à lui-même.

Un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-05
Dans cette histoire, on fait la rencontre d'une bande d'amis, des inséparables, 3 garçons et 3 filles. Ils viennent de faire leur entrée en terminale. Une année qui sera synonyme pour eux de changements, de difficultés à affronter, de combats à mener. C'est à travers ses 6 jeunes, que l'on va vivre une foule de choses. Rien n'est trop car tout est bien réparti et s'enchaine de manière logique.

Parce que je ne veux pas spoiler le récit, je ne vais pas vous dire qui va subir quoi. Certains points sont plus softs que d'autres mais tous ont une conséquence sur la vie de celui qui le subit. On va voir le danger de trop s'exposer aux yeux du monde, d'être adulé puis de subir de la diffamation, des injures. Le racisme envers les personnes noires et également les arabes. Beaucoup de préjugés contre lesquels ils vont devoir se battre. Vivre dans une famille recomposée où le dialogue n'est pas optimum. Vivre au sein d'un foyer qui se déchire, vouloir protéger son petit frère. Se faire larguer après une longue relation sans comprendre le pourquoi. Collectionner les filles et fuir celle avec laquelle la relation pourrait devenir sérieuse. Voir son quotidien voler en éclat par les agissements d'un proche. Se sentir plus bas que terre, comme une personne qui n'est bonne qu'à faire du mal autour d'elle, mais surtout se détruire soi-même. Se sentir transparente et s'amouracher de la mauvaise personne. Se retrouver confronté à un énorme secret de famille et ne pas savoir comment en parler. Faire oublier ses défauts physiques grâce à l'humour et l'autodérision. Se lancer à corps perdu dans les études. Apprendre à s'aimer soi-même. Subir un accident qui changera tout, à jamais.

Vous le voyez, une foule de sujets très variés mais aussi très actuels. Je trouve que l'auteur à très bien traité l'ensemble, qu'elle a assemblé et relaté le tout avec beaucoup de justesse. On s'attache aux différents protagonistes, on s'identifie facilement dans les manies, la façon de penser de l'un ou de l'autre. Un récit dans lequel on entre et qui nous touche. On ressent les émotions et les vit en même temps qu'eux. Même si on suit les réflexions de chacun, l'auteur parvient à maintenir une touche de mystère. J'ai adoré que tout ne se dévoile pas d'emblée. Que chacun, tout en se livrant, garde une part d'ombre.

Une fin qui me fait grincer des dents, me frustre, parce qu'elle n'en ait pas une. Je n'ai qu'une envie, avoir la suite entre les mains pour m'y plonger.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce qui m'a d'abord attiré dans cet ouvrage, c'est sa couverture que je trouve magnifique et très tentante. Elle donne envie de déguster l'histoire, elle est promesse de belles choses. Ensuite, un synopsis qui m'a convaincu sur le fait qu'il fallait absolument que je découvre l'histoire de Naëlle.

Je me suis totalement laissé emporter par le récit, une merveilleuse recette qui se compose de plusieurs genres. Des chapitres courts, un bon rythme et une plume très agréable. Un récit qui m'a conquise et apporté bien plus que ce à quoi de m'attendais, une belle profondeur.

Des protagonistes principaux très attachants. Il y a d'abord Naëlle, une jeune femme étrange parce qu'elle a des prémonitions mais également source de bonheur pour ce qu'elle va apporter aux autres. Et Julien, un garçon avec un passé douloureux qui vient d'être placé chez sa grand-mère. Ce dernier devient le narrateur de toute une série de chapitres au court de l'histoire. Des passages qui permettent de mieux de le connaitre, de mieux le comprendre. J'ai souvent ressenti l'envie de pouvoir le prendre dans mes bras pour lui faire un gros câlin. Un réel plus pour le récit. Lui et Naëlle vont, ensemble, devoir s'acclimater à leur nouvelle vie au sein du village. Une petite communauté où tout le monde se connait et une belle panoplie de personnages. Il y a ceux qu'on apprécie et d'autres qu'on abjecte au plus haut point. L'auteur consacre d'ailleurs certains de ses chapitres à des villageois en lien avec les visions de Naëlle.

Comme je vous le disais plus haut, ce récit englobe une foule de genres littéraires. Le fantastique d'abord grâce au don de Naëlle. Des visions qui peuvent apporter bonheur, chagrin ou frissons selon ce qu'elles concernent. Un soupçon de romance grâce à la relation d'elle va avoir avec Marc. Une belle dose d'amour pour les relations entre les différents protagonistes, de beaux sentiments d'amitié et de famille. Du danger, de l'angoisse grâce à l'intrigue du Moulin. L'auteur à l'art de terminer ses chapitres sur des phrases qui captivent, qui nous font craindre le pire. Les visions aussi qui peuplent le récit mais ne se réalisent pas tout de suite, ou ne n'expliquent pas immédiatement. Et il faut parfois attendre un moment avant de connaître le dénouement. C'est divin, captivant. Enfin, un aspect dramatique qui m'a presque mis les larmes aux yeux. Pourtant, je ne ressentais pas que du chagrin, aussi du bonheur grâce à une fin totalement inattendue et parfaite.

Même après avoir refermé le livre, j'ai encore longuement pensé à ce que j'avais lu et vécu à travers les personnages. On y entre facilement mais il est plus difficile d'en sortir. Le genre de récit qui marque par son histoire mais également par la qualité de ses personnages.

Un coup de coeur, un récit qui fait du bien.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un livre jeunesse avec des enfants, pas encore tout à fait des adolescents. Deux univers qui vont s'opposer. Des jeunes à problèmes que plus aucun autre collège ne veut voir dans ses rangs. Et puis les jeunes du coin. Un internat qui est une nouveauté pour le Collège des Museaux, un établissement particulier, qui n'a pas grand-chose de commun avec les autres. Des professeurs et des cours originaux. Ici, on privilégie l'achat de marionnettes de grandes valeurs aux ordinateurs. Même les punitions n'ont rien de commun avec ce que l'on connait. Et s'il n'y avait que le Collège... car c'est tout le village qui semble vivre dans un autre temps. Internet n'existe pas. Une communauté qui vit de manière très simple. J'ai adoré cette idée de décor totalement originale et rafraichissante. Tout a été pensé dans les moindres détails et bien présenté. Une autre manière de vivre que l'auteur a rendue belle. Parce que les personnes qui le composent sont attachantes, entières. Un peu délurées aussi. Tout ce qu'il faut pour nous faire rire.

Les nouveaux venus auront bien du mal à s'intégrer et surtout s'adapter. Les jeunes du village auront aussi des difficultés à voir leur mode de vie perturbé. Pourtant, ils feront tout leur possible pour les aider à s'acclimater. C'est surtout Elliot et Péline que nous suivons durant cette aventure. Deux jeunes que tout oppose et qui vont pourtant s'attacher l'un à l'autre. Je les ai trouvés très touchants dans leur manière d'être ensemble et les sentiments qu'ils expriment. Une romance d'enfants qui donne le sourire aux lèvres.

Elliot souffre beaucoup depuis la perte de son père et surtout la venue de Vince, le nouveau copain de sa mère. Cette dernière est un peu perturbée et se laisse trop facilement influencée par cet homme abject. Ce dernier s'est mis en tête de récupérer ce à quoi Elliot tient le plus, un colibri d'une grande valeur. Aussi bien pécuniaire que sentimentale car c'est un cadeau de son père. Un petit côté danger qui donne du piment au récit. Parce que Vince est une personne déterminée et qu'il est prêt à tout.

Péline est une jeune fille originale qui vit avec une mère originale dans une maison qui l'ait tout autant car teintée de la personnalité des deux femmes. Malgré le fait qu'elle ne se sente pas super bien dans sa peau, elle fait preuve d'une grande force de caractère. Elle mettra tout en oeuvre pour se faire remarquer par Elliot et ensuite pour l'aider à cacher et protéger son Colibri.

Un récit qui nous montre que vivre d'une manière différente n'est pas une mauvaise chose. Que l'on peut apprendre tout aussi bien qu'ailleurs même si les profs sont dingues. Que même les brutes peuvent se trouver une vocation là où on les attend le moins. Avec une petite touche de danger et de romance pour plaire encore plus au lecteur. Une lecture qui m'a fait passer un très bon moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-05
Un roman dont le message principal est de nous montrer qu'il est important de vivre chaque instant au présent sans chercher à toujours connaître le déroulement du futur.

Une idée de basse qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé comment les choses démarrent. Le petit côté fantastique que j'affectionne. Après avoir testé l'application d'une amie, Salomé commence à avoir des visions de son futur. Quelle serait sa vie si elle avait fait le choix de suivre son père. Une vie en parallèle qui apporte une belle touche de romance. Mais une vie qui a également trop d'impact sur le présent. A ne plus savoir si les faits se sont réellement produits. Et, après un énorme retournement de situation, ça va devenir comme une drogue, un besoin vital de désormais savoir comment éviter que ça se produise.

Mais voilà, à force de tout mélanger, de passer sans cesse de l'un à l'autre, même le lecteur commence à s'y perdre et sa devient brouillon. L'histoire est originale mais, même si j'ai apprécié ma lecture, je me suis sentie en dehors. Je ne suis pas parvenue à m'attacher aux personnages. Je comprenais leurs gestes, leurs réactions et leurs sentiments mais je ne ressentais pas l'empathie que ce genre d'histoire nécessite.

Alors que ce récit est présenté comme "drôle" j'ai pour le coup trouvé qu'il manquait d'humour et de légèreté. Que les faits tournaient trop vite au dramatique et qu'il était difficile de s'en défaire.

Peut-être que je n'ai pas lu ce livre au bon moment et qu'à vous il vous plaira. Pour ma part, même si l'idée de départ est bonne et originale, je n'ai pas été totalement convaincu par ce que l'auteur a construit autour.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-05
Des jeunes d'origines différentes, enfant la DDASS ou de la cité, avec chacun un passif, une raison qui fait qu'ils se retrouvent ensemble, le temps d'un été, chez Tata et Tonton. Des adolescents et des enfants que l'on ne peut qu'apprécier. Des débuts difficiles parce que les préjugés sont là mais très vite, ils passent outre et se rapprochent. Comme les membres d'une famille, comme des frères et soeurs, comme des amoureux. Un été qui va les faire grandir, mûrir, prendre conscience des vraies valeurs de la vie. Mais aussi voir les erreurs qu'ils ont commisses dans le passé et voir leur volonté d'atteindre leur objectifs grandir.

Des personnages profonds, très bien travaillés, avec un lourd passif que l'on découvrira peu à peu au fil des pages. Des enfants de la DDASS qui n'ont jamais demandé à être là mais qui, désormais, ne voudraient pas être ailleurs. Et puis Vasco et Djib, ils ont commis des erreurs, sont responsables de leurs actes et viennent là pour se racheter une conduite. Enfin, Tata et Tonton, des personnes d'une grande bonté, ils ont à coeur d'aider ses jeunes à se reconstruire et trouver leur voie.

Ensemble, ils vont vivre un été inoubliable. Tout ne sera pas rose mais ils en ressortiront heureux et grandis. On y voit des embrouilles de jeunes fondées sur la jalousie, la méchanceté et la violence gratuite, le racisme, les préjugés, les amourettes de vacances. La difficulté d'un jeune fragilisé par la vie à se maîtriser. Des moments de tension lorsque les choses se bousculent. Et puis, une grosse bouffée de sentiments. Des protagonistes terriblement attachants, qui nous touchent lorsqu'on apprend leur vécu, et qu'on ne demande qu'à voir heureux. Le bonheur de voir que leur attachement, les liens qu'ils ont créés vont les pousser vers le haut. Surtout les aider à ne pas sombrer. Et puis la réalisation d'un projet commun, un aboutissement, une manière de remercier et de conclure divinement ce bel été.

Une plume agréable qui m'a conquise. Un beau panel de personnages dans un décor de vacances. Un récit actuel, vrai dans les sentiments et les réactions. Il donne à réfléchir. Une histoire merveilleuse qui vous apportera le sourire et un pincement au coeur sur la fin. Parce que nous non plus, on ne veut pas que cet été finisse.

Un coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'auteur nous offre un récit totalement horrifique et déroutant. Un thriller pas comme les autres parce qu'il est présenté et construit de manière originale. Des parties plus "normales" puis des extraits d'articles, d'interviews, des chapitres du livre. Tous nous permettent d'en apprendre plus sur Stendriëk et Enstenov. De mieux les comprendre aussi lorsqu'il s'agit des passages du livre. On les voit à travers des yeux extérieurs et puis on apprend leurs motivations lors de l'élaboration de la biographie.

Des protagonistes complexes, des monstres, un mécène prêt à passer outre tous les caprices de son protégé et un artiste doté d'un talent exceptionnel mais également d'une grande folie. Au fil du texte, de par la manière dont ils sont présentés, parce qu'on vit un quotidien avec eux, parce qu'ils nous expliquent comment tout a commencé, c'est étrange à dire, mais j'ai commencé à ressentir une sorte d'attachement pour eux. Chose, je vous l'avoue, totalement perturbante mais qui souligne pourtant le talent de l'auteur à créer ses protagonistes.

C'est Anna James qui se retrouve, bien malgré elle, contrainte de réaliser cette biographie. Une jeune femme déterminée, journaliste de talent. Elle reste certes une victime, mais elle est aussi, par obligation et force des choses, coopérative. Peut-être même un peu trop lorsqu'on voit comment va évoluer sa relation avec Enstenov. Je ne suis pas toujours parvenue à bien la comprendre, surtout parce que j'ai trouvé que son attitude changeait un peu trop facilement.

J'ai adoré que tout tourne autour de l'art. De la folie artistique autant dans la splendeur que dans l'horreur. Voir que des personnes sont prêtes à mettre de côté leur dégout, leur répugnance pour ne plus voir que la beauté de l’œuvre. Un point ou le spectateur devient lui-même un peu fou.

Avec un titre parfait et une couverture idéale, ce récit m'a beaucoup plu, tant par son histoire, que par son côté perturbant et déroutant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un début prometteur avec une bonne idée de départ, une héroïne attachante et une intrigue palpitante. J'ai adoré ressentir ce soupçon de danger à chaque fois que Blue reçoit une nouvelle lettre. Elle qui voudrait tant se construire une nouvelle vie à Toulouse. Alors qu'elle se fait très facilement de nouveaux amis, le passé lui colle à la peau. Et puis il y a Nathan, le genre de garçon qu'elle devrait éviter à tout prix mais pourtant.... Ils n'ont de cesse de se tourner autour et le coeur l'emportera bien vite sur la raison.

J'ai apprécié qu'on ne sache pas directement tout du passé de Blue. L'auteur a réussi à ménager le suspense. J'ai trouvé originale l'idée de la mise sous protection et du changement d'identité. Et puis, je suis fan du look qu'elle a adopté. En parfaite harmonie avec son nouveau prénom.

Mais voilà, une fois que Blue et Nathan se mettent officiellement ensembles, le récit prend un tout autre rythme. Tout commence à aller de plus en plus vite, beaucoup d'évènements qui s'enchainent. L'impression que l'auteur à assembler une suite d'idées, de rebondissements trop prévisibles, sans vraiment réfléchir à la crédibilité de son récit. Après un début agréable, prometteur, qui avait réussi à me captiver, j'ai peu à peu fini par me sentir en dehors des évènements. Les choses ne collent plus entre elles et s'est perturbant. La seconde moitié du livre aurait du être plus longue et bien plus travaillée. Un tas de bonnes idées pourtant, c'est vraiment dommage.

L'âge de l'auteur n'est sans doute pas étranger aux gros manques et erreurs de ce texte. Je pense néanmoins qu'avec un peu plus de maturité, l'auteur nous concoctera de nouvelles histoires bien plus abouties.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Timide écrit par Sarah Morant
date : 28-04
Un récit avec de nombreux aspects et par lequel, dès les premières lignes, je me suis laissé séduire. En commençant cette nouvelle année, Eleonore n'aurait jamais pu imaginer qu'elle serait si intense. Elle qui avait pris l'habitude de vivre dans l'ombre. Les autres la disent timide, insociable, mais elle a en réalité surtout peur de leur jugement. Le genre de chose qui peut entrainer des brimades, de la persécution de la part des autres élèves. Eleonore en fera les frais.

Un triangle amoureux. Le coeur de la belle balance entre Jason et Tyler. J'avoue avoir ma petite préférence pour Jason. Je le trouve moins lâche. Il se fera prendre à son propre piège en s'intéressant à Eleonore. Une romance d'adolescent que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre. Avec des faux pas très touchants. J'ai compris pourquoi Eleonore était indécise, mais le fait qu'elle ne parvienne pas à faire son choix l'a rendue injuste et égoïste vis à vis des deux garçons. Grâce à eux, elle se retrouve elle-même, elle sort enfin de sa coquille, et se dit qu'elle ne supporterait pas d'en perdre un.

Le deuil est également un sujet important du récit. On voit comment la perte d'êtres chers peut changer une famille, une personne. Personne ne vit de tels évènements de la même manière. Mettre ses sentiments de côtés pour soutenir au mieux les autres. Se renfermer dans sa coquille au point de changer de personnalité. Fuir au plus loin pour ne plus avoir à affronter tout ce qui rappelle l'être perdu. Et puis, lorsqu'on ne sait pas si la personne est morte ou vivante. Qu'on croit s'être préparé au pire mais, lorsque le pire arrive, on se rend compte qu'il est impossible d'être préparé face à ce genre de chose.

Différents aspects de cette histoire que l'auteur a parfaitement illustrés. Avec une plume agréable et fluide, on ressent les émotions des différents protagonistes. Ce livre m'a fait rire, j'ai été touchée par leur vécu et puis j'ai pleuré au moment de l'évocation du drame qui a, à jamais, changé leurs vies. Je me suis totalement laissé emporter par l'histoire. J'ai adoré qu'il y ait 3 voix. C'est toujours un plus pour comprendre au mieux les sentiments et les émotions de chacun.

J'ai apprécié que les évènements se dévoilent peu à peu. L'auteur sait maintenir une intrigue qui tient le lecteur. Jusqu'au bout, même si j'avais ma préférence, j'ai douté sur le choix que Eleonore ferait. C'était palpitant.

Un final qui nous émeut et un épilogue qui finit d'installer un beau sourire sur notre visage. Une belle morale sur la timidité pour clôturer au mieux ce récit.

Une lecture dans laquelle j'ai adoré me plonger. Un auteur à suivre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-04
Dès le prologue, l'intrigue est lancée. Un drame se passe. On ne sait pas qui! On ne sait pas pourquoi! Il est efficace et donne l'envie au lecteur de dévorer la suite.

De part une plume très agréable, l'auteur nous narre une histoire prenante. Il nous emporte dans la vie de ses protagonistes. Des personnages auxquels on va d'abord s'attacher. Parce que ce récit commence par une rencontre, une histoire d'amour interdite, belle et intense. Ensuite, on part dans une bonne intrigue policière. On commence à avoir peur pour les protagonistes, on a le sang qui palpite. Commence une véritable course contre la montre.

Une narration qui passe d'un personnage à l'autre mais également d'une époque à l'autre. Le passé avec la rencontre, puis l'histoire d'amour de Guillaume et Sara. J'ai aimé le côté interdit. Que malgré l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, l'amour, ils ne peuvent être ensemble. Ne se l'autorisent pas. Jusqu'au jour où tout s'arrête brusquement. Et puis le présent, Guillaume va se marier avec Emily et elle vient de lui apprendre qu'elle attend un heureux évènement. Un bonheur qui est gâché par la subite réapparition de Sara. Un nouveau rendez-vous qui ne se déroulera pas du tout comme il l'avait tant souhaité. Un enlèvement et une demande de rançon exorbitante. Guillaume fera tout pour les retrouver.

Même si on voit les grandes lignes venir, j'ai apprécié la manière dont se déroule l'intrigue. Que l'on se place aussi du côté policier grâce à l'inspecteur Duvanel. Avec quelques épisodes de sa vie privée. Pas vraiment nécessaires mais ils apportent un peu plus de profondeur au personnage.

J'ai beaucoup aimé la fin. Voir comment cet épisode aura changé la vie de Guillaume, sa manière de voir les choses.

Un récit que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-04
Au départ, on pense se plonger dans une simple romance d'adolescent. La rencontre entre un geek et une artiste. Mais très vite on se rend compte que ce livre sera bien plus profond que cela. Il ne faut pas attendre le milieu pour savoir comment les choses finiront. On sait qu'on va pleurer, que ce sera dur mais on poursuit parce qu'on est pris dans la vie de Charlie et Charlotte. Deux jeunes qui auraient pu ne jamais se rencontrer mais qui deviendront tout l'un pour l'autre.

Ce livre est une romance, l'histoire d'une merveilleuse rencontre qui bouleversera leurs vies. Mais c'est aussi un fabuleux récit sur la fin de vie. Sur une jeune fille qui se sait condamnée et qui, plutôt que de passer ses derniers jours à tenter vainement de vaincre ce qui ne peut plus l'être, va décider de vivre à fond les derniers instants de bonheur qui lui sont offerts. Charlotte se montre forte malgré la peur qui l'habite. Une jeune fille à laquelle on ne peut que s'attacher.

Charles, le geek par excellence, qui ne croyait pas pouvoir un jour plaire à une fille va littéralement tomber sous le charme de Charlotte. Un garçon d'une infinie gentillesse qui, bien qu'ils seront trop courts, va vivre aux côtés de Charlotte de merveilleux moments. Il sera confronter au pire mais l'affrontera du mieux qu'il peut afin de la soutenir mais surtout de la rendre heureuse.

D'autres protagonistes ont une grande importance dans ce récit. Becca la petite soeur de Charles. Une jeune fille introverti, toujours la tête dans ses livres, et dont Charlotte deviendra la première véritable amie. Greta et James, les deux meilleurs amis de Charles qui répondront toujours présents. Mme Dunwitty, une vieille femme d'apparence acariâtre mais en réalité pleine de bons sentiments et conseils. Et puis Jo, celle qui supportera beaucoup juste pour rendre un sourire à sa soeur.

Un cancer en phase terminale est lourd aussi bien pour la personne qui en est atteinte que pour les proches. Le malade se retrouve face à une mort certaine, il doit affronter le regard de ses proches tout en essayant de cacher sa peur. Les proches quant à eux veulent aider, rendre la fin de vie de celui qui est atteint plus belle, plus facile. Mais il est toujours compliquer de cacher que l'on sait et que, même si on n'est pas celui qui va mourir, la peur est bien présente. Peur de savoir comment sera la vie après la tragédie. Le sentiment d'impuissance aussi face à la souffrance, ne plus rien pouvoir faire pour aider sinon d'être présent. Tout cela, l'auteur nous le décrit avec une infinie justesse.

La plume de l'auteur est très agréable, simple et accessible à tous. Il a réussi à nous raconter une histoire dramatique d'une manière très belle. Avec un côté romance qui séduira et rendra plus supportable le récit aux plus jeunes. Un ouvrage sans fausse note qui met ses protagonistes face à la dure réalité de la vie. Un récit plein de sentiments, de bonheur aussi. J'ai été touchée, j'ai ri et puis j'ai pleuré à chaude larmes. Un récit qui marque profondément et dont il est difficile de sortir une fois la dernière page tournée.

J'ai aimé l'opposition entre le côté scientifique et celui artistique/littéraire qui finissent par se rejoindre. J'ai adoré voir la manière dont l'auteur nous le démontre à travers une flopée d'exemples au fil du récit. Parce que tout est lié et que les possibilités sont infinies.

Un gros coup de coeur pour cette histoire à la fois touchante et très juste dans tout ce que l'auteur a cherché à nous transmettre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un récit qui commence comme une simple histoire d'adolescent mais qui va très vite prendre un tournant fantasy que j'ai adoré. C'est là qu'il va véritablement trouver son rythme. Soutenu, il tient le lecteur en haleine. Avec des protagonistes principaux, Pythagore et Louise, qui forment un beau duo, très complémentaires. Et puis il y a la fille aux cheveux rouges, Foresta. Cette dernière se dévoile peu. On ne sait même pas l'âge qu'elle a. A la fois présente pour ses nouveaux amis et leur quête, elle reste distante sur ses sentiments.

J'ai adoré l'idée des univers qui se superposent et auxquels on accède selon la fréquence de notre corps. D'un côté une vie d'adolescent sans danger avec les préoccupations qui leurs sont propres. Et de l'autre, un nouvel espace-temps qui recèle de mystères et de dangers. Un monde que l'auteur survole. Il ne nous dévoile que ce qui est nécessaire à cette aventure. Très intriguée, il me tarde d'en savoir plus. J'ai aimé que Pythagore et Louise mènent l'ensemble de front. Très responsables pour leur âge, et alors même qu'ils affrontent de nouveaux dangers et sont prêts à tout pour aider Foresta, ils n'oublient pas leurs devoirs et obligations dans leur propre univers.

Le côté scientifique est très présent dans l'histoire. Simplement par le fait que certains protagonistes portent des noms de théoriciens. Et puis, tout tourne autour de la science par le fait des changements de fréquences, des différences d'atmosphères dans les univers, avec les conséquences sur les corps. Un aspect intéressant et bien travaillé.

Le style de l'auteur est très agréable. Il se complique quelque peu lorsqu'il part dans des explications scientifiques. Je m'y suis parfois un peu perdue. Une aventure avec de bons rebondissements et de l'action juste comme il faut. Des passages où Louise et Pythagore se retrouvent à agir d'une manière dont ils n'auraient jamais cru être capables. Avec beaucoup de maturité, on sent qu'ils vont jusqu'au bout d'eux-mêmes pour mener les choses à bien. Maintenant, ils restent des ados qui font aussi des conneries et qui aspirent à trouver l'amour. Des choses simples de la vie très bien intégrées au reste.

La fin relance l'intrigue. Prometteuse, elle donne envie d'en savoir plus, de découvrir plus encore le monde de Foresta, de savoir comment Pyth et Louise vont s'en sortir.

Un excellent premier opus qui marque de bonnes bases et donne envie de poursuivre l'aventure.

Un dernier mot pour la couverture que j'adore avec son petit côté vintage et très représentative du récit.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-04
L'histoire de Déborah. Une jeune femme de 17 ans qui va entamer son année de terminale. Très attachante, très vraie dans ses réactions et dotée d'une grande force de caractère, on va vivre avec elle un grand nombre de chamboulements. Des moments durs et des moments de grand bonheur.

Ce livre traite d'un grand nombre de sujets que l'auteur a réussi à parfaitement maitriser et avec beaucoup de justesse. Des sujets importants tels que le divorce, le suicide, l'amitié, les premiers amours, la grossesse chez les ados. Des coups durs et des instants de bonheurs qui s'enchainent et qui nous font passer par une foule de sentiments. J'ai eu les larmes aux yeux à la fois de peine et de rire. Un livre qui, malgré ses moments plus pénibles, fait du bien. Parce qu'on voit le naufrage mais également la manière dont ils vont rebondir. L'auteur traite l'ensemble de manière très vraie, sans fioriture, sans tomber dans le mélo. On suit Déborah, on partage ses sentiments et on s'attache à elle.

Un livre sans temps mort, beaucoup de choses qui s'enchainent sans tomber dans l'excès. Le tout très bien coordonné et crédible. L'auteur nous narre le récit d'une plume agréable, douce, et terriblement drôle. J'ai adoré les expressions qu'utilisent Déborah et Elo. De quoi nous donner le sourire même dans les pires instants. J'ai adoré me retrouver dans les petites manies de Déborah. Elle nous embarque dans sa vie et on est triste de devoir la quitter à la fin.

Un vrai et merveilleux roman Feel Good. Un beau coup de coeur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un concours de circonstances qui va faire voler le monde que nous connaissons en éclats. Un personnage principal qui nous raconte son histoire, lui qui est né où tout a commencé, lui qui est l'un des premiers. Mais également d'autres extraits qui nous relatent d'autres transformations. Un récit horrifique totalement gore et déroutant quant aux réactions des humains. Eux qui auraient pu éradiquer ce fléau, vont, de part leur vanité et leur stupidité, l'encourager et aider les zombies à prendre le pas sur l'homme. L'auteur nous démontre la parfaite connerie du genre humain dans toute sa splendeur.

Une plume peu banale où durant la lecture, on a l'impression, de part les commentaires du narrateur, que ce dernier est devant nous à nous relater l'histoire. J'ai souvent été répugné par les scénarios à vous retourner l'estomac. Une plume également pleine d'humour noir et d'absurde qui m'aura donné le sourire et fait rire. Et ce, même dans les pires instants.

J'ai aimé les liens que l'auteur fait avec des personnalités connues. Ce qui donne à son texte un côté très actuel.

Des zombies bien différents de ceux que l'on croisse d'ordinaire. Grâce à un cerveau encore en parfait état de fonctionnement, certains vont devenir des meneurs. Ils vont évoluer et parvenir, de manière intelligente, à prendre le contrôle du monde. J'ai adoré voir comment l'auteur retranscrit les principes humains à la sauce zombies.

Un récit étonnant, détonnant et peu commun. J'ai beaucoup aimé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-04
On fait la connaissance de Charlotte, une jeune orpheline, qui, avec son ami Billy, sont bien décidés à quitter leur petit patelin pour aller tenter la grande aventure à Paris. Suite à un casting et une période de tests, ils parviendront à intégrer les Voluptueuses. Une sorte de société secrète dans un château sur une île en écosse. Une nouvelle aventure qui sera loin d'être celle à laquelle ils s'attendaient.

J'ai beaucoup aimé Charlotte, cette jeune femme avec un caractère bien trempé, qui a du mal à garder sa langue dans sa poche. Et, bien qu'elle commette des erreurs, elle sera toujours fidèle en amitié/amour (difficile de définir la relation exacte qu'elle entretien avec Billy). Ce dernier est plus idéaliste, il rêve de grande vie, d'une vie de château où tout sera parfait. Deux personnalités différentes mais néanmoins complémentaires.

Huit jeunes gens avec chacun leur personnalité, leur art. Mais cela n'est rien comparé à la communauté des Voluptueuses. Un monde à part qui fait renaître la cour du Roi Soleil d'une façon un peu plus rock, en adéquation avec l'époque actuelle tout en ayant le faste de l'ancien. Un endroit où chacun doit explorer au mieux son talent pour plaire au Marquis. Il pousse les jeunes à s'améliorer tout en les plongeant également dans une certaine décadence qui me fait dire que ce livre ne doit pas être mis entre les mains des trop jeunes (pas avant 14-15ans). On y voit de la débauche, du sexe, de la drogue. Cette dernière n'étant pas toujours assimilée de plein grès. Une société qui ne connait pas vraiment de limite. A devenir dangereuse.

Une aventure qui commence sous les meilleurs hospices mais qui va vite prendre un tournant plus étrange. Une belle intrigue sur ce que cachent réellement les murs du château, sur ce dont est vraiment capable le Marquis. Des protagonistes qui nous quittent mais dont le sort reste incertain. Après avoir elle-même profité des bons côtés, Charlotte va ouvrir les yeux et sera prête à tout pour découvrir ce qui se trame et surtout fuir. Je me suis facilement laissée prendre par ce côté palpitant du récit. Après le faste, une dose de danger qui captive.

La fin est totalement hallucinante. Un retournement total de la situation auquel je ne m'attendais pas du tout. Un point qui met en défaut les dérives de notre époque. Une époque prête à beaucoup pour distraire. Néanmoins, je regrette un peu que le final, les dernières pages, n'est pas été plus piquantes. J'aurais aimé que Charlotte aille plus loin encore.

Le style de l'auteur est agréable, dans le ton du récit, de l'époque dans laquelle il veut replonger. A la fois très moderne sur certains mots et parfois très châtier. Parfait pour le décor. Malheureusement pas toujours facile à appréhender, à bien comprendre. Surtout lorsqu'il s'agit de vers, de poèmes. Je regrette également des fautes de mots dans le texte (un souci de relecture).

Une histoire entrainante, un soupçon de romance, une dose de danger, beaucoup d'intrigue. L'ensemble dans un décor inédit. Tout ce qu'il faut pour tenir le lecteur d'un bout à l'autre.

Je suis totalement fan de la couverture qui représente bien son texte.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un livre avec une très belle morale (se battre pour gagner et les défaites qui rendent plus fort). Je le trouve parfaitement adapté à la tranche d’âge à laquelle il est destiné.

Une histoire touchante qui traite de sujets vrais, qui touchent beaucoup d’ados de l’âge de Lise. Cette dernière est très attachante, buttée comme les jeunes de cet âge, avec une belle force de caractère et un cœur énorme. J’ai aimé voir qu’elle commet des erreurs, qu’elle n’est pas parfaite mais normale.

Des sujets importants tels que le fait de subir l’égoïsme de sa mère qu’elle n’appelle même plus maman, les nouveaux compagnons de sa mère qui défilent et auxquels elle doit d’adapter. Elle les appelle les TGV, c'est dire.... Au terme de certains chapitres, on remonte le temps pour découvrir des moments importants de l'enfance de Lise, des instants souvent durs qui ont fait d'elle l'ado qu'elle est. Une jeune fille pas bien dans sa peau avec de nombreuses blessures.

Après une grosse déception, elle va trouver un appui inattendu, une rencontre, une année de sa vie qui va l’aider à se trouver elle-même, un homme qui va la porter plus loin, qui va véritablement se soucier d’elle. Comme un père… Réussir à combler un manque énorme, une blessure due à ce père biologique qui n’a jamais voulu la connaitre.

On y voit aussi que l’amitié n’est pas toujours facile, qu’elle peut être belle lorsque tout va bien mais que le changement et surtout la jalousie peuvent la détruire et amener les gens à agir de manière mesquine.

Une petite touche de romance aussi, de quoi capter encore un peu plus l’attention de l’ado qui s’y plonge.

Un beau style d’écriture, simple mais avec un beau vocabulaire. Je n’ai eu aucun mal à ressentir les émotions des personnages. Même si on n’est pas toujours d’accord avec les réactions de Lise, on est de tout cœur avec elle, on veut qu’elle y arrive.

Bref… une lecture qui m’a embarquée dès les premières lignes, des protagonistes touchants, une histoire réaliste, une belle morale, une excellente lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-04
Une lecture dans laquelle je me suis facilement laissée embarquer. Une plume agréable, sans complications. Quelques petites incohérences restent tout de même à souligner. Notamment des erreurs de noms dans les mises en situation des chapitres, où encore des erreurs de mots dans le texte. Un point à déplorer mais qui ne m'a pas empêché d'apprécier et comprendre cette lecture.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue qui, je l'avoue, m'a donné un peu de fil à retordre. Je n'ose vous décrire les divers scénarios que je me suis imaginés. Pourtant, je n'ai été qu'à moitié surprise lors de la grande révélation. Mon subconscient avait sans doute bien travaillé. Alors que beaucoup de choses sont devenues plus claires, certains points de l'enquête manquent de logique pour être crédibles. J'apprécie lorsque l'auteur parvient à leurrer son lecteur sur les personnalités de ses personnages. Car, même si je n'ai pas été totalement surprise, j'ai trouvé que c'était bien construit.

J'ai aimé que le début de la folie ne soit pas nouveau. Qu'il y ait un lien avec une vieille histoire et que ce dernier soit amené par en ancien flic. Un personnage que j'ai trouvé très attachant. Une partie qui reste pourtant très prévisible dès qu'on y fait référence. Difficile de faire autrement.

La présentation des hommes reste très clichée. Leurs travers dans toutes leurs splendeurs. La tromperie, être avec la femme uniquement parce qu'elle est une poule aux œufs d'or, la violence conjugale, la femme qui abandonne toutes ses ambitions pour suivre son époux et rester à éduquer leurs enfants alors qu'elle était vouée à une brillante carrière. Sans doute un peu trop!

Je reste également septique quant à l'épilogue qui pour moi à plus trait à une romance à l'eau de rose qu'à un thriller. Une partie qui n'a pas lieu d'être et qui aurait pu être supprimée car n'apporte rien.

Alexane, une femme flic qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé en apprendre plus sur sa vie privée, que cette dernière m'intrigue sans pour autant prendre le pas sur le principal.

Du bon et du moins bon mais un récit qui a réussi à m'embarquer et me faire passer un bon moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Depuis le temps que je l'attendais, je n'ai pas été déçue. Rebecca a beaucoup changé depuis qu'on l'a connait mais elle a également énormément contribuer à modifier le monde qui l'entoure. Le Directum qu'elle protège est devenu le plus puissant parce que ses membres s'entendent et, surtout, sont prêts à se soutenir même lorsqu'ils n'y sont pas obligé. Une nouvelle situation qui déplait aux plus hauts. Les choses se bousculent, une intrigue détonante où tout le monde est en danger. De lourdes pertes seront à déplorer. Au point de demander l'aide des Vikaris pour affronter cette nouvelle menace.

On y retrouve une Rebecca plus forte parce qu'elle est désormais Reine et dispose de la force de son Clan, mais également avec une nouvelle faiblesse dont on ne peut, pour l'instant, que soupçonner les causes. On découvrira ses origines. Puissante, on pressent que Rebecca n'a pas encore pu nous montrer de quoi elle était capable car elle n'en a pas encore pleinement conscience.

On va en apprendre également bien plus sur Raphaël, ses origines deviennent plus claires. Les desseins de la déesse se précisent de plus en plus. Ces derniers n'étant pas des plus rassurants. Les Vikaris ne sont pas en reste car, bien présentent, on va voir comment elles fonctionnent et les difficultés qu'elles ont à s'adapter aux volontés de leur nouvelle Reine. Des femmes dures mais attachantes. Certains protagonistes vont prendre de l'importance et révéler toute leur puissance, tandis que d'autres auxquels ont s'était attachés seront en retrait voir même absent de l'histoire.

Un tome que j'ai trouvé assez court (trop même) comme si l'intrigue qui le concerne était séparée en 2 tomes. Car rien n'est terminé lorsqu'on le referme. L'auteure nous a habitué à des tomes bien plus volumineux et celui-ci me laisse sur ma faim. Comme les autres je l'ai dévoré. J'étais tiraillée entre l'envie de le poursuivre et la peur d'arriver à la dernière page.

La plume de l'auteure est toujours aussi agréable. Avec toujours cet humour irrésistible qui nous offre de très belles réparties. Beaucoup d'émotions aussi car Rebecca n'est plus tout à fait elle-même.

Un nouveau coup de coeur. Vivement que le 7 sorte. J'espère qu'il ne faudra pas attendre aussi longtemps que pour le 6!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-04
Une sombre histoire hivernale dans le décors glacial de la petite ville de Crystal Lake où 4 petites filles sont portées disparues. C'est principalement le père de l'une d'entre elles que l'on va suivre, Joe, le matin où il reçoit un colis dès plus étrange, une poupée à faire froid dans le dos, parfaite réplique de sa fille le jour de sa disparition. Les 4 familles en recevront une. Un nouveau tournant dans l'enquête.

Une ancienne amie de Joe, Eva, devenue détective privée va revenir dans sa vie pour l'aider à retrouver sa fille. Grâce à elle, une des profileuses les plus réputée, Hanah Baxter, va également leur porter main forte.Cette dernière a ses manières bien à elle de mener ses investigations. Elle se laisse guider par une sorte de pendule qu'elle a surnommé Invictus. Un aspect de l'histoire qui lui confère un soupçon de magie. Grâce à cela, ils feront des découvertes primordiales et horribles. Ils auront enfin des clés pour faire avancer l'enquête et mettre la main sur le/les responsable(s).

J'ai adoré la manière dont les investigations sont menées. Beaucoup d'éléments qui partent dans tous les sens pour finalement se recouper. De bons rebondissements et retournements de situations. Le côté psychose y est très présent. Aussi bien au niveau des acteurs du drame que des parents des petites filles. Plusieurs maladies mentales y sont décrites. Des manières de vivre, réagir, absolument horribles et terriblement dangereuses pour l'entourage. Des personnes qui deviennent incontrôlables, où la folie n'a de cesse de prendre de l'ampleur pour finir par commettre le pire. Traiter un enfant comme une poupée, en abuser. Faire vivre le pire à son enfant, jusqu'à lui faire mal et ensuite se faire passer pour un héros aux yeux des autres. Ce besoin qu'ils ont de passer pour une âme charitable alors qu'ils sont de véritables monstres. L'influence néfaste qu'ils finissent par avoir sur leurs proches. J'ai trouvé tout cela très bien représenté, parfaitement travaillé par l'auteur.

Une intrigue complexe qui vous tient en haleine. Avec un départ assez calme, les choses vont prendre de l'intensité au fil des révélations. Au point de devenir une course contre la montre sur la fin. L'auteur n'hésite pas à tuer, à mettre ses protagonistes principaux dans des situations difficiles, voir mortelles. Des personnages auxquels ont s'attache et dont on aime suivre un peu de leur quotidien, de leur vie personnelle à côté de l'enquête. Surtout pour Joe qui va retrouver un frère qu'il n'avait plus vu depuis de nombreuses années.

Les protagonistes sont nombreux et les suspects tout autant. Une enquête difficile dont les prémices remontent à de nombreuses années. J'ai aimé ne pas découvrir qui avant que l'auteur ne le veuille. Tout est très bien orchestré.

Un titre très bien choisi dont on ne comprend la véritable signification que vers la fin. La clé du mystère.

J'ai adoré.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 31-03
L'auteur a choisi de parler d'un sujet lourd, le viol, en se plaçant du côté de l'accusé. Vic, celui qui après avoir voulu aidé, se retrouve accusé d'un viol qu'il n'a pas commis. Un très bon thème choisi mais une manière de le traiter qui ne m'a pas pleinement convaincu.

La plume de l'auteur est très agréable avec des personnages attachants. Mais voilà, je trouve que le tout reste trop sommaire. Bien que ce livre s'adresse aux jeunes, cela n'empêche pas l'approfondissement du sujet. Je pense qu'il est bien trop doux par rapport à ce que subirait une personne dans la même situation de Vic dans la vie réelle. Un récit trop soft à mon goût, il manque d'intensité.

Une romance avec la meilleure amie de la victime. Une partie que j'ai beaucoup aimé mais que je trouve un peu déplacée. Oui, c'est le genre de chose qui plait et qui m'a plu mais qui, pour moi, n'a rien à faire dans ce genre de récit. Ça enlève un peu du côté dramatique. Au point parfois de mettre le sujet du viol en second plan.

Le plus vrai dans cette histoire est la manière qu'à la mère de Vic de réagir. Une situation très difficile car les faits présents vont ressurgir le drame de sa vie. L'horreur de voir son enfant, la chair de sa chair ressembler de plus en plus à celui qui lui a fait du mal. Une femme dont les erreurs d'attitudes restent compréhensibles. Une femme pleine de courage.

La fin est à la fois totalement prévisible et décevante. Beaucoup trop simple à mon goût.

Une histoire dramatique qui manque de profondeur et trop édulcorée par rapport à la réalité. Elle m'a plu sans m'emballer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0