Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lena06 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le Grand Livre Le Grand Livre
Connie Willis   
Les romans sur les voyages temporelles me passionnent.
J'ai été servie !
Même si j'ai préféré "Prisonniers du temps" de M.Crichton, celui-ci m'a plu.
Il y avait quelques longueurs, parfois, on faisait du sur-place niveau scénario, j'aurai voulu plus d'action mais mis à part ça, c'était un très bon roman. J'aime bien l'écriture de Connie Lewis et les personnages sont très attachants !
Le vagabond de l'espace Le vagabond de l'espace
Robert Heinlein   
Résumé : 

Kip est un jeune garçon américain dont le rêve est d’aller sur la Lune. Pour ce faire, il participe à un concours pour gagner le premier prix : une visite de la Lune. Il perd le premier prix mais gagne un lot de consolation : un vieux scaphandre spatial qu’il répare, et apprend à manipuler pendant l’été. Pour financer ses études, Kip décide de le vendre, mais auparavant, il décide de faire une «tournée d’adieu». C’est alors qu’il répond à un S.O.S. nocturne...
Quatrième de couverture
Il suffirait que Kip revende son lot de consolation du concours, organisé par le Savon Voie Lactée pour payer ses études. Mais la valeur financière n'est rien en comparaison de ses rêves, qui n'ont pas de prix. l'adolescent va donc s'embarquer pour l'espace en compagnie de Tom-Pouce, une gamine aussi géniale qu'insupportable. Une occasion d'affronter l'immonde Cancrelat - et ses pirates avant de retrouver sa place derrière le comptoir du drugstore. Sûr qu'il n'y a pas mieux que Kip pour sauver-la Terre et servir les meilleurs sodas !


Critique :

Ce roman (Have Space-Suit, Will Travel) fait partie des «juvéniles» d’Heinlein destiné à un jeune lectorat, un adulte peut également l’apprécier. Kip est particulièrement débrouillard, curieux et friand d’aventure… C’est l’exemple type du jeune héros des romans d’aventure jeunesse.

Le Vagabond de l’Espace est un récit d’aventure spatiale agréable à lire. Il manque la profondeur de la SF speculative d’Heinlein qui caractérise la plupart de ses romans, qui ont fait la renommée de l’auteur et sa marque de fabrique. Cependant, sa lecture demeure fort intéressante en raison de la vulgarisation des sciences et techniques spatiales, puisque nous suivons pas à pas les difficultés techniques des deux enfants, et les méthodes employées pour les résoudre. Et de ce fait, est un excellent livre pour (re-) entrer en contact avec l’univers d’Heinlein, et le space-opéra en général.


par lutin82
Passant, va dire à Sparte Passant, va dire à Sparte
Claude Neix   
"Passant, va dire à Sparte que ses fils ici demeurent,
Obéissant à ses lois jusqu’à la dernière heure."

Le désir de venger la mort horrible de son frère conduit Kyros, un jeune spartiate élevé à Athènes, à rejoindre l'armée de Sparte sous les traits d'un serviteur hilote.

Brûlant de faire payer la disparition de son parent au bel Alkínóos, qu'il pense coupable de son malheur, il poussera l'inconscience et la folie jusqu'à se mettre à son service personnel, espérant ainsi trouver matière à détruire sa vie comme il a détruit la sienne.

Ce déguisement ouvrira à Kyros les portes des quartiers des hommes, où il découvrira des pratiques insoupçonnées, des amours masculines parfois sacralisées et des secrets terribles.

Arrivera-t-il à tromper le terrible et séduisant Alkínóos, membre de la flamboyante cohorte des 300, l'élite des guerriers de Sparte ?

Supportera-t-il la rigueur militaire, la vie rude et les entrainements épuisants que n'hésitera pas à lui imposer, non sans malice, son nouveau "maître" ?

Qui est-il vraiment, d'ailleurs, ce démon fait homme au passé mystérieux ?


par Lylibeth
Passant, va dire à Sparte, Tome 2 Passant, va dire à Sparte, Tome 2
Claude Neix   
Passant, va dire à Sparte que ses fils ici demeurent,
Obéissant à ses lois jusqu’à la dernière heure."

Le désir de venger la mort horrible de son frère conduit Kyros, un jeune spartiate élevé à Athènes, à rejoindre l'armée de Sparte sous les traits d'un serviteur hilote.

Brûlant de faire payer la disparition de son parent au bel Alkínóos, qu'il pense coupable de son malheur, il poussera l'inconscience et la folie jusqu'à se mettre à son service personnel, espérant ainsi trouver matière à détruire sa vie comme il a détruit la sienne.

Ce déguisement ouvrira à Kyros les portes des quartiers des hommes, où il découvrira des pratiques insoupçonnées, des amours masculines parfois sacralisées et des secrets terribles.

Arrivera-t-il à tromper le terrible et séduisant Alkínóos, membre de la flamboyante cohorte des 300, l'élite des guerriers de Sparte ?

Supportera-t-il la rigueur militaire, la vie rude et les entrainements épuisants que n'hésitera pas à lui imposer, non sans malice, son nouveau "maître" ?

Qui est-il vraiment, d'ailleurs, ce démon fait homme au passé mystérieux ?

par Katsura
Just for You, Tome 1 : Séisme Just for You, Tome 1 : Séisme
Lily B. North   
Voilà un nouveau duo de flic que je vais suivre !

Je ne savais pas à quoi m’attendre en commençant ce livre. Je savais juste que j’allais rire, que ça allait être hyper léger ! Alors j’ai ris par moment, mais alors ce n’est pas aussi léger que ça en a l’air…

Ce livre contient son lot de matière de sensations fortes on va dire, d’un côté stressantes et d’un autre côté sensuelles et torrides.

Ahhh Rosh … Angel…. Ils me font penser un peu à Ty et Zane. Ils sont géniaux ensemble. Alors quelle joie lorsque j’ai vu à la dernière ligne : à suivre ! Moi je dis OUI !

Beautiful Beautiful
Christelle Verhoest   
J'attendais avec impatience ce nouveau roman réaliste de Chris Verhoest, et je ne suis pas déçue.
Valentin a été défiguré à l'âge de 14 ans par des voyous jaloux de sa beauté, et ne s'en est jamais remis. A 26 ans, il vit comme un reclus depuis la mort de ses parents, fuyant le monde extérieur, masquant son visage, rejetant les autres tout autant qu'il a peur d'être rejeté par eux . Têtu comme un breton, rugueux, parfois grossier ou violent, il n'a de tendresse que pour ses animaux.
Loris, jeune gay parisien, quitte la capitale et une vie vide de sens et d'amour pour s'installer dans la petite maison de village héritée de sa grand mère. Spontané, ouvert, avenant, parlant parfois plus vite qu'il ne réfléchit, Loris est intrigué par Valentin et ses mystères, et va vouloir s'en rapprocher.
Après avoir violemment rejeté les tentatives d'approches amicales et parfois maladroites du joli rouquin aux yeux verts, Valentin va peu à peu se laisser apprivoiser par la douceur de Loris, sa tendresse, son désir, puis son amour. Loin d'être une petite chose fragile, Loris ne cesse de le pousser un peu plus loin dans ses retranchements, de le provoquer pour le faire sortir de sa réclusion. Mais tout n'est pas simple, et le chemin de la guérison de Valentin reste semé d'embûches. Pour chaque pas en avant, chaque progrès, il y a un prix, un contrecoup. Les cauchemars de Valentin, ses traumatismes, sa difficulté à accepter son homosexualité ressurgissent aux moments les plus inattendus. Et chaque fois qu'il souffre Valentin devient violent, il fuit et il fait mal. Une des scènes m'a totalement bouleversé d'ailleurs. Mais malgré ses doutes, ses peurs, et ses chagrins, Loris n'abandonne jamais. Ils sont sans doute allé trop loin, trop vite et trop fort, et il leur faudra refaire le chemin, plus lentement, et plus doucement, tous deux fragiles, mais ensemble. Renforçant leur amour jusqu'à ce que le futur ne leur fasse plus peur.
J'ai aimé ces deux personnages. Valentin, bien sûr, ses blessures, ses traumas profonds, il ne peut laisser indifférent. Mais j'ai préféré Loris, un garçon sensible et émotif, généreux et avenant, mais aussi courageux et déterminé, même s'il a ses moments de doute ou d'abandon. Leur romance est à leur image, à la fois rude et tendre, un peu chaotique, apportant à chacun ce qui finalement lui manquait: la confiance pour s'ouvrir aux autres et reprendre une vie normale pour Valentin, un ancrage et un foyer pour Loris. Le rythme du récit est enlevé: un début rapide, une avancée progressive malgré quelques secousses, et puis quand on se croit bien lancé, au cœur d'une romance douce, c'est l'orage. Une éclaircie, on reprend son souffle... et non, ce n'était qu'une accalmie trompeuse, on est toujours en pleine tempête. Jusqu'à l'arc en ciel final. Un roman à dévorer d'une traite.
4,7/5


par Lena06
Nos silences Nos silences
Christelle Verhoest   
Quelle superbe histoire ! Chris Verhoest est une auteur étonnante. Incroyablement prolifique, elle sait pourtant chaque fois se renouveler, se réinventer, et nous offrir à lire des choses qui n'appartiennent qu'à elle. Je me suis évadée avec les aventures du prince et de l'androïde dans les Orages mécaniques, j'ai frissonné dans le huis clos des Portes écarlates, me suis immergée dans le monde onirique, sensuel et cruel des Sirènes, et été happée par les jeux de miroir entre rêve et réalité, passé et présent des Tables tournantes. Avec Nos silences, c'est encore autre chose. Une romance réaliste certes, mais pas seulement. Quelque chose de plus intime, de plus personnel, que l'auteur nous laisse voir. Un saut sans parachute dans la dure réalité de deux âmes blessées, de deux corps maltraités, deux jeunes hommes opposés qui pourtant se ressemblent, murés dans le silence mais s'exprimant par les tatouages qui couvrent leur peau.
Naïk et Armel se rencontrent, s'affrontent, deviennent amis puis amants. Mais il est impossible de trouver le bonheur au présent quand on a pas réglé les comptes de son passé, et chacun d'eux devra faire son propre travail sur lui même. La vie ne les y aide pas, et ne leur épargne aucune épreuve. C'est dur. Parfois c'est trop, surtout pour Naïk. Même si habilement, l'auteur prend le parti d'un changement de narrateur à un tournant de l'histoire, et de nous faire connaître ses tourments par la voix de son amant, ce qui permet d'introduire une légère distance par rapport à sa souffrance, une distance qui nous est salutaire. Tout en nous permettant de comprendre mieux le solide et vibrant Armel. Mais il n'y a pas que de la souffrance dans cette histoire, il y a de la colère, il y a de la force, beaucoup de force. Celle de Naïk qui parfois au prix de la fuite et du silence, parvient à tenir debout et entier, là où tant d'autres se seraient brisés en mille éclats, et celle d'Armel, assez grande pour deux. Il y a aussi de la tendresse. Du sexe. Des moments d'amitié et de partage. Et par dessus tout, de l'amour. L'amour infini de Naïk pour Armel et d'Armel pour Naïk, cet amour qui les porte, les soutien et fini par guérir les blessures.
J'ai aimé ce livre, beaucoup. Sans doute le plus personnel de l'auteur. Pour moi le plus émouvant et le plus abouti de ses romans...en attendant les prochains.


par Lena06
Une poigne de fer Une poigne de fer
Catt Ford   
Très attirée par la couverture (ne soyons pas hypocrite), je craignais de ne pas apprécier à cause du thème abordé, mais finalement j'ai beaucoup aimé. D'abord, c'est une première approche assez soft du BDSM, et pour moi qui suis curieuse mais pas forcément très téméraire, je trouve ça trés réussi. Ensuite, l'auteur a su maintenir une tension sexuelle permanente sur une grande partie du récit, et ce avec un esthétisme certain. Sa manière de décrire correspond exactement à l'oeil de photograhe de Damian, et à son travail d'artiste. C'est trés érotique, sans doute l'un des livres les plus érotiques que j'ai lu, alors même qu'il n'y a pas vraiment plus de scènes de sexe que dans nombre de romans MM, et qu'elles sont en outre souvent moins "crues". Mais, parcequ'il y a un mais, on reste un peu comme des voyeurs en train de mater un beau film érotique aux images soignées, comme le photographe du mauvais côté de l'objectif. On a donc du mal à s'attacher vraiment aux personnages. Je ne trouve pas pour ma part qu'ils soient mal décrits, ou incohérents dans leur psychologie, au contraire, on comprend plutôt bien le cheminement de chacun d'eux, l'envie de Nick d'être chéri et soumis et de l'adrénaline que ça lui procure, la peur de Damian de tomber amoureux et de n'être qu'une curiosité passagère. Mais on comprend leurs émotions sans vraiment les partager. Du coup l'aspect romance, quoi que plaisant, ne nous fait pas vibrer. Et c'est bien dommage, parcequ'avec un peu plus d'empathie pour les personnages, plus d'émotion brute, ce livre aurait pu être extraordinaire. Un très bon moment de lecture quoi qu'il en soit.

par Lena06
Les 7 péchés capitaux Les 7 péchés capitaux
Céline Mancellon    Amélie C. Astier    Zéline Lebeau    Reru    Nathalie Rothier    Manhon Tutin    K    Gaëlle Daniel Stanislava    Lovevhen Saj    Ven Yam    Coralie Martin    Anne Rossi    Sen    C.J. Sterne   
Voilà un très beau recueil de nouvelles MM, qui nous offre le plaisir de retrouver des plumes que l'on aimait déjà, et d'autres que l'on découvre avec curiosité. Le tout sur le thème des pêchés capitaux, qui se décline en 14 histoires toutes bien différentes, nous offrant ainsi une vraie palette de saveurs pour succomber sans remords à la luxure et la gourmandise, mes péchés préférés ;).

1 - Raven, de Ven Yam: Magnifique histoire d'un Destructeur redevenu humain par la grâce de l'amour d'un lumineux jeune homme. Un scénario parfait dans un univers sombre, romantique et passionné, et toujours la plume sublime et poétique de Ven, à la fois juste et sensible. Une merveille. 5/5

2- Le Défi, de Gaelle Dannelle Stanislava: il ne fait jamais bon négocier le salut de son âme avec un démon, Ducan aurait du le savoir, mais à trompeur, trompeur et demi... une intéressante variation du tel est pris qui croyait prendre, pleine de piège et de fausses pistes . 3/5

3- Une réception d'enfer, de Réru: quand les enfants des Cavaliers de l'apocalypse s'ennuient lors de mondanité, et que Kohler rencontre le très beau Chaos ... courte histoire, drôle et sexy. 3,5/5

4- Pudeur seigneuriale, de Coralie Martin: l'amour au temps des chevaliers. Jolie romance. 4/5

5- Les 7 péchés capitaux, de K : Deux soldats, qui s'aiment en silence. Se torturent. Se questionnent. Et puis enfin l'action, et l'assouvissement de la luxure. Après un début un peu lent, c'est chaud, et sexe. 3/5

6- Am I to your taste, de Manhon: deux amoureux fêtent leur 5ème anniversaire de vie commune sous le signe de la gourmandise, mais préparer une surprise à l'homme de sa vie n'est pas toujours simple . Voilà une histoire toute mignonne, touchante, douce et chaste. 4,5/5

7- Sanglante luxure, de Lovevhen Saj: étrange histoire d'un incube tombant amoureux d'un homme félin. Un incube qui tue sans pouvoir s'en empêcher... Un romantisme sombre et passionné. 3,5/5

8- Nous brûlerons nos noms, de Sen: Superbe histoire d'amour entre Paresse le traitre, et Orgueil le trop aimé, dans ces cités rescapées où les Immortels se cachent, tandis que les noms qu'ils se sont attribués il y a bien longtemps les transforment inéluctablement. L'idée est originale, le scénario parfait, l'écriture magistrale. 5/5

9- Loving Chamallow, de Zéline Lebeau: Quand Nathanael le loup garou fond pour Joris le sorcier au cœur chamallow, et manœuvre pour le conquérir, cela nous donne une délicieuse et luxurieuse gourmandise, à savourer sans modération. 5/5

10- Les confessions d'un vampire, de Amheliie: un petit goût d'entretien avec un vampire, avec cette confession provocante d'un immortel à un prêtre. Voilà à quoi vous condamne d'être amoureux d'un humain têtu et très croyant ! Quelques facilités dans les dialogues, mais c'est drôle et iconoclaste. 4/5

11- Les 7 péchés capitaux, de Nathalie Rothier: Où il est question d'amour, de coming out, et de parents stupides. Le sens du récit m'a un peu échappé de même que le rapport avec le thème du recueil, mais c'est bien écrit . 2,5/5

12- Fuzen to love, de Celine Mancellon: Adorable histoire d'un jeune avocat au nom improbable, malchanceux et timide, confronté bien malgré lui à 7 beaux mâles étranges, sans imaginer qu'il trouvera sécurité et bonheur entre les bras d'Ira le colérique, tout en lui apportant l'apaisement dont il a besoin. Un scénario original et bien travaillé sur un mode « Yaoi », une romance drôle, émouvante parfois et très « kawai ». 5/5

13- Coeur de glace, de Anne Rossi: quand un jeune Walid des banlieues étonnamment doué pour le patin à glace, se trouve en rivalité avec Gabriel, le cygne blanc au cœur aussi glacé que le sol des patinoires, il peut naître autre chose que la jalousie et l'envie... l'amour par exemple. Voilà une belle et douce histoire pleine d'émotion sur les différences. 4,5/5

14- Dans les flammes, de Jaïga: l'incroyable histoire du rebelle qui défia un Empire conquérant et la volonté d'une déesse, du soldat qui le mit à genoux, et de la destinée que les dieux écrivirent pour eux dans les flammes d'un temple sacré... C'est sublime, flamboyant et magnifique. 5/5

Du MM 100% francophone de qualité.



par Lena06
Les Triades, Tome 1 : L'Esprit de la Magie Les Triades, Tome 1 : L'Esprit de la Magie
Poppy Dennison   
Trés agréable surprise que ce roman. J'aime la Fantasy, et j'aime le MM , mais le mélange des genres n'est pas toujours à la hauteur de mes espérances. Cette fois ci pourtant, le mariage est parfaitement harmonieux. L'auteur nous présente un univers interessant, où diverses espèces non humaines se côtoient, sans se mélanger et sans se connaître, avec trois systèmes de magie (corps/âme/esprit)en principe indépendants et non miscibles. Et un jeune apprenti mage au grand coeur va bousculer toutes ces certitudes et ces préjugés en venant au secours de petits loup garous. Les magies peuvent se mélanger, et fonctionner ensemble, c'est ce que l'on commence à découvrir dans ce premier tome. Mage et loup peuvent aussi se mélanger et s'aimer, et c'est ce que découvrent nos héros. Un peu rapidement à mon sens, de même que l'acceptation de Simon dans la meute de Gray. Dans un clan aussi "fermé", l'intégration d'un élément extérieur, et perturbateur, aurait du suciter au moins de la méfiance et un peu de réserve de la part de la meute, et l'histoire aurait pu y gagner un peu en profondeur. De même, si le personnage de Simon est parfaitement rendu avec sa générosité, son envie d'être aimé, sa naïveté et son courage, celui de Gray manque un peu d'épaisseur, hormis dans sa dimension "papa", car sa relation avec son fils et la force de son amour paternel sont parfaitement rendus. Leur romance est belle, douce, tendre, bien qu'un peu trop simple et rapide à mon goût. Enfin, il y a l'intrigue elle même, bien menée, avec pas mal de rebondissements. On devine assez rapidement l'identité du "coupable", mais certaines parties du mystère ne sont pas dévoilées, ce qui promet encore de nouveaux rebondissements pour la suite.
En résumé, c'est un roman fantasy MM de facture classique, léger, romantique et bien écrit, qui tout en douceur m'a tenue éveillée une bonne partie de la nuit !

par Lena06