Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lena10 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Cyrano : répertoire Cyrano : répertoire
Rébecca Dautremer   
https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/03/cyrano-de-thai-marc-le-thanh-et-rebecca.html

Ce duo fonctionne à merveilles. À chaque fois, on a droit à des illustrations absolument magnifique avec un texte très simple. Ici, il s'agit d'une adaptation du célèbre Cyrano de bergerac pour la jeunesse. Je le trouve parfaitement maîtrisé. N'ayant pas lu l'original, je ne peux faire de comparaison mais mon regard d'adulte a vu les endroits qui semblent bien plus complexe qu'il n'y paraît. Il ne faut pas oublier que cet album s'adresse à un public jeune dont le but est essentiellement de donner un aperçu d'un grand texte littéraire.


Pour revenir aux illustrations, je pense que la couverture en dit déjà beaucoup mais j'avoue qu'il y en a une que j'ai bien plus apprécié que les autres qui sont déjà absolument divines

En bref, cet album est absolument délicieux et je compte bien le garder dans ma bibliothèque.
Fils de dragons Fils de dragons
Sébastien Pérez   
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/05/fils-de-dragons-de-justine-brax-et.html#links


Lecture finie
ou plutôt voyage terminé

Franchement, il est bien dommage que l'on cantonne les albums aux plus jeunes parce que Fils de dragons est un livre qui pourra parler également aux plus grands.

Yomon est un enfant qui a été élevé parmi les dragons. Ce sont ses modèles, alors bien sûre en grandissant, il veut devenir comme eux. Pourtant, il lui faudra tout un parcours initiatique pour y arriver et avoir le cœur d'un dragon.
Ce jeune déraciné devra retourner aux plus près de ses origines et ce n'est qu’après qu'il pourra décider de ce qu'il veut être.

J'ai beaucoup aimé ce petit homme sans identité innée qui tente d'être ce qu'il ne peut. Il vit dans un entre deux que l'on peut transposer dans de nombreuses situations. Ainsi les hommes et les dragons se détestent. Comment faire quand on a rien choisi mais que ces deux identités sont incompatibles, inconciliables ? Faut-il en renier une ? Doit-on n'en garder qu'une ?

Bien sûr , Fils de Dragon ne présente pas les choses ainsi à nos chers bambins mais il sème des graines de tolérance et d'acceptation de soi qui m'ont beaucoup plu.

C'est donc une très belle histoire qui n'est pas qu'un faire valoir au talent de Sébastien Perez parce que franchement vous allez en prendre plein les yeux ! Ce livre est beau mais beau.
On peut commencer par la couleur. Vous trouverez tout une variété de bleus vertigineux pour cet album. Cette profusion est d'autant plus mise en valeur qu'elle s'oppose à cette couleur quasi phosphorescente rose orangée très présente.
Il y a aussi l'aspect circulaire qui est réinventé de mille et une façons : les écailles des dragons, les vagues de la mer, les mandalas...
Les ombres chinoises sur certaines illustrations donnent un côté vivant très impressionnant. Il y a une addition de recherches plastiques que Sebastien Perez offrent de manière harmonieuse.
Moi qui suis fan de la culture asiatique, je n'ai pas boudé mon plaisir devant ces dragons qui mettent en valeur un imaginaire hybride, un pont entre l'occident et de l'orient … mais aussi le présent et l'histoire.
Ainsi la mise en forme du texte m'a beaucoup fait pensé aux enluminures médiévales tout en rappelant également le théâtre d'ombres chinoises. On a toujours cette forme circulaire phosphorescente qui représente à mon sens le feu des dragons.

Bref, cela donne un magnifique conte aux effets plastiques multiples et toujours réussis qui fera le plaisir des enfants …
et des parents !
La Belle et le Fuseau La Belle et le Fuseau
Chris Riddell    Neil Gaiman   
Lorsque les nains lui rapportent que les habitants du pays voisin sont assaillis par une épidémie étrange de sommeil, la reine décide d'aller voir par elle-même ce qui se passe. Il faut dire qu'elle a de bonnes raisons d'être méfiante...
Ce n'est pas la première fois que Neil Gaiman revisite un conte classique pour en proposer une interprétation très différente, j'avais déjà particulièrement apprécié sa réécriture de Blanche-Neige dans "Miroirs et fumée". Mais là, avec en plus le dessin de Chris Riddell que j'aime énormément, c'est un gros coup de cœur pour moi! C'est court, à peine 70 pages, mais le propos n'en est pas moins riche. Il est aussi intelligemment féministe (à l'image de ses auteurs, en fait...), élément suffisamment précieux pour mériter qu'on le signale. L'équilibre entre le texte et les illustrations rend la lecture facile et accessible, y compris pour les plus jeunes. À dévorer!

par Mereiane
La Princesse de Clèves La Princesse de Clèves
Catel Muller    Claire Bouilhac    Madame de la Fayette   
Une adaptation d'une grande finesse qui capture l'âme du roman avec justesse. C'est également une oeuvre incontournable qui plonge le lecteur dans l'univers réaliste de Mme de Lafayette et son personnage culte La princesse de Clèves. Le style de dessin est délicat et expressif, vraiment un pur coup de cœur.

par nina-nani
Les Louves Les Louves
Flore Balthazar   
Bonjour les lecteurs ...

Voici un roman graphique qui raconte la vie des femmes belges sous l'occupation allemande.

L'auteure retrace le quotidien de Marcelle et Yvette, deux filles de La Louvière, au cours de ces longues années de guerre. Ces années qui vont les faire grandir, mûrir et devenir des Louves prêtes à se battre pour vivre et à vivre pour être elles-mêmes.

Flore Balthazar s'est inspirée de l' histoire de sa famille pour réaliser cette BD de 190 pages.
L'histoire qui mêle réalité et fiction se révèle intéressante.
Le dessin, assez naïf, qui aurait pu me déplaire au départ se révèle en adéquation avec l'histoire et ce côté " vintage " passe bien.

Nous aurions bien envie de prolonger la lecture et savoir ce qu'est devenue cette famille après la guerre.
Le livre se termine par un hommage à Marguerite Bervoets, résistante exécutée par l'ennemi en 1944 et par quelques clichés sortis des albums de famille.

A découvrir !

par Granny-1
Peau d'âne Peau d'âne
Hélène Druvert   
Un très beau livre et une histoire classique qui plaît aussi bien aux petits qu'aux grands.

par Razmoket
Princesse Sara, Tome 12 : Coupable! Princesse Sara, Tome 12 : Coupable!
Audrey Alwett    Nora Moretti    Marina Duclos   
Encore un tome très addictif ! Plus sombre et plus complexe que les autres mais il reste génial malgré tout ! je n'arrive toute fois pas à accepter ce qui ai arrivé a James ...
Médicis, Tome 2 : Laurent le magnifique - De père en fils Médicis, Tome 2 : Laurent le magnifique - De père en fils
Eduard Torrents    Oliver Peru   
Ce deuxième volet concernant l’illustre famille des Médicis, met en scène Laurent dit « le Magnifique ».

Moins attachant et charismatique que son grand-père, Cosme, il n’en reste pas moins un farouche défenseur de sa ville, Florence, et ne recule devant aucune bataille ni aucune manœuvre politique, quitte au passage à sacrifier des innocents pour arriver à ses fins.
Son père décédé, Laurent hérite du pouvoir à l’âge de vingt ans, et fait déjà preuve d’une grande maturité et d’une solide opiniâtreté. Sans concession, attaché à la loyauté de ses proches et de ses sujets, il n’offre que peu de pitié à ceux qui osent s’opposer ou trahir. Et ce n’est pas les occasions qui manquent tant ses adversaires et autres détracteurs sont aussi retors et avides de pouvoir que lui. Qu’il s’agisse des Pazzi ou du pape Sixte IV, alliés pour l’occasion, aucun n’hésite à mettre à feu et à sang cette Toscane si chère au clan Médicis.

L’histoire est d’une grande limpidité et reste très agréable à suivre. Le dessin est réussi et l’on a même du mal à percevoir le changement de dessinateur entre les deux premiers tomes, ce qui présente l’avantage de proposer une belle fluidité entre ces deux volumes. Il met une fois de plus en valeur la magnificence de Florence, même si l’accent est davantage mis sur le scénario que sur l’architecture. L’action y est également plus présente, cela étant dû, sans doute, aux conflits guerriers plus importants du temps de Laurent que de Cosme.

Allusions et apparitions de grands artistes de l’époque tels que Botticelli, Léonard de Vinci et Michel-Ange émaillent une œuvre qui, ce coup-ci, ne présente aucune erreur grossière de conception.

Le prochain tome devrait être consacré à Jules de Médicis, pape de 1523 à 1534.

par Gryfondor
Le Petit Théâtre de Casse-Noisette Le Petit Théâtre de Casse-Noisette
Hélène Druvert    Roxane Marie Galliez   
Une réinterprétation du célèbre conte Casse-Noisette en six tableaux animés.

Sous le plus beau des sapins de Noël, au milieu de tous les merveilleux cadeaux, Clara découvre un jouet un peu particulier, offert par son parrain. C'est un petit casse-noisette, en forme de prince très élégant. Il a fi ère allure avec sa belle veste rouge et sa toque noire !
Si Clara l'adore aussitôt, elle est loin de se douter qu'il va l'entraîner dans une aventure féerique...

Avec six magnifiques illustrations en papier découpé et en perspective, cet album invite à découvrir le monde merveilleux de Casse-Noisette dans un petit théâtre tout en légèreté et élégance.
Les Filles de Salem Les Filles de Salem
Thomas Gilbert   
Je connaissais l'histoire du procès des sorcières de Salem dans les grandes lignes, sûrement comme la plupart des gens. Ce livre m'a doucement fait entrer un peu plus en profondeur dans l'horreur de ce village à travers les yeux d'Abigail Hobbs. J'ai bien aimé le fait qu'on nous laisse découvrir l'état d'esprit de ce village et les mœurs de l'époque à travers un des personnages avant de plonger dans le vif du sujet. On s'attache tranquillement à chacun, un peu moins à d'autres, jusqu'à ce que la folie humaine prenne le dessus et que tout bascule. Le fait qu'une œuvre s'appuie sur une histoire vraie, ajoute toujours un petit plus au livre selon moi. Voir cette folie s'insinuer petit à petit dans ce village est effroyable et me semble encore probable aujourd'hui...
J'avais découvert cette bande dessinée grâce à BookTube et je continuerai de la conseiller ! A première vue, les dessins n'étaient pas ma tasse de thé mais ils collent parfaitement à l'histoire. Finalement, je les aime beaucoup et ils servent grandement le récit. Au final, une très bonne lecture et l'envie de poursuivre les recherches sur cette histoire.

P.S : Ne pas oublier que des hommes ont également été exécutés à l'issu de ce procès.

par sapho