Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LePasseMuraille : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Rivière noire La Rivière noire
Arnaldur Indriðason   
J'ai apprécié de voir l'histoire à travers les yeux d'Elinborg... c'était très instructif de la connaître davantage ... sa vie de famille en parallèle avec son travail ... son tiraillement entre être auprès de ses enfants et clore l'enquête , était très bien décrite... pas de fioritures, pas d’exagération, la réalité en Islande !! Et puis ce mystère autour d'Erlendur : quand revient-il ??? J'ai aimé aussi le fait que dans ce cas de viols, ce soit une femme qui enquête ...

par Libria
À la croisée des mondes, Tome 1 : Les Royaumes du Nord À la croisée des mondes, Tome 1 : Les Royaumes du Nord
Philip Pullman   
Alors je suis tombée dessus complètement par hasard, pcq j'aimais bien la couverture du tome 2.
J'ai cherché le 1, je l'ai trouvé et je l'ai tout de suis dévoré !!!!
Une trilogie Magnifique !!!!!
Pour ceux qui ne sont pas au courrant:
"Il était une fois dans le nord" relate la rencontre entre Lee Scoresby et Iorek !
"Lyra et les Oiseaux" 2 ans après la trilogie ! (Je ne le trouve pas sur Booknode) Je l'ai trouvé... Bof J'lai lu en 2h tellement il y a peu de page ! Mais c'est intéressant de savoir ce que Lyra devient !
"Le livre de la poussière" Pas encore sortis, et je n'ai aucune idée de la date de sa sortie, il se passe 4 ans après la trilogie, soit 2 ans après "Lyra et les Oiseaux". Dans se livre apparemment on comprendrait mieux la poussière, et on retrouverait nos personnages principaux !!!! :) D'après P.Pullman: "Ca sera un gros, gros livre" :)

par Fred_93
Le Docteur Pascal Le Docteur Pascal
Émile Zola   
Ceci est le dernier tome de la saga des Rougon-Macquart, et ma lecture achève donc mon défi fixé il y a presque 3 ans de lire l'ensemble des 20 tomes que compte la série. Je vais donc faire ici un commentaire qui récapitule à la fois mon avis sur le livre mais aussi sur la saga.
Mon roman préféré fut d'abord Une page d'amour, puis La Joie de Vivre, qui vient d'être détrôné par le Docteur Pascal. Tous ont en commun cette douceur, cette profusion de sentiments, avec une description telle que l'émotion nous prend à la gorge. C'est un exploit, je trouve, pour un livre écrit par un auteur dont il ne reste aujourd'hui que de la poussière. Cinquante nuances de Grey pourra-t-il en dire autant dans 100 ans!
C'est un roman très personnel, et l'émotion, encore une fois, nous prend avant même qu'i ne commence, quand Zola le dédie à sa femme et à sa mère, alors qu'il n'en avait dédicacé aucun. 10 ans avant sa mort, c'est donc la fin de sa saga qu'il clôture, mais aussi l'oeuvre de sa vie, et l'on sent tout cet aboutissement dans ces simples mots.
C'est une histoire d'amour qui aujourd'hui serait traînée devant les tribunaux, salie par la morale et la bien-pensance, et l'on peut aisément comprendre pourquoi car Pascal et Clotilde ont un lien de nièce et d'oncle. Et pourtant, on l'oublie. On oublie qu'il est vieux, qu'elle est jeune, qu'ils sont parents, qu'il la élevée. On frémit avec lui, à tous les instants de cette histoire d'amour qui a mon sens vaut toutes les histoires tragiques jouées au théâtre.
Et enfin, quel admiration devant cet homme! Pour l'instant étudiante en médecine, j'en sais bien peu sur cette discipline; et pourtant il parle de théories, de choses, que j'ai déjà pu voir en cours et étudier. Cela nous montre encore une fois que Zola est un formidable journaliste, à la recherche de l'exactitude.
C'est le seul membre des Rougon-Macquart à paraître sain d'esprit. Il en disait même que c'était pour cela qu'il ne se sentait pas membre de la famille. Et pourtant, ses tares se rattrapent sur la fin, tout comme pour Hélène Mouret et Pauline Quenu.
[spoiler]A la fin de cette saga, nous sommes dans le même état d'esprit que Rougon qui quelques minutes avant sa mort, complète l'arbre de la famille.[/spoiler]Il y a comme un sentiment de fin, d'accomplissement, et pourtant, de suite, avec tous les personnages que nous avons abandonné dans les tomes précédents, et qui meurent, ou vivent, se marient, ont des enfants, le tout sous l’œil expert du Docteur Pascal qui jusqu'au bout restera homme de science.
Le message de ce livre, et encore une fois, je pense que la mort de l'auteur 10 ans plus tard, et donc l'écriture de ce roman a la fin de sa vie, ce dont il avait peut être conscience tout de même, c'est que la vie continue, quoiqu'il se passe, qu'on le veuille ou non et qu'elle est plus forte que tout, l'amour, la mort, l'hérédité, les tares, les guerres, les triomphes, défaites et grandeurs passées.
Merci Zola, de nous rendre, encore aujourd'hui, par delà la tombe et les siècles, par delà les époques, les moeurs, plus intelligents, plus ouverts d'esprit!

par Amelie116
Présidente Présidente
Patrick Cauvin   
Cauvin nous amène toujours des histoires fraiches et romantiques que l'on lâche à la dernière ligne. Un peu irréalistes ses histoires, mais qu'importe, elles font rêver. Ce n'est pas de la grande littérature ni de la littérature de hall de gare. Quelque chose d'intermédiaire agréable à lire.

par Biquet
Le secret d'une reine Le secret d'une reine
Robin Maxwell   
Un roman agréable à lire, l'histoire est plutôt bien pensée. J'ai seulement regretté que l'auteur évoque beaucoup plus Anne Boleyn, dont l'histoire est très connue, qu'Elizabeth 1ère moins évoquée dans les romans. C'est dommage.

par Armide
Chroniques de Dragonlance, Tome 2 : Dragons d'une nuit d'hiver Chroniques de Dragonlance, Tome 2 : Dragons d'une nuit d'hiver
Tracy Hickman    Margaret Weis   
Ce livre est super! J'ai aussi la séparation en 3 parties séparées par des ellipses temporelles. Les personnages sont marrants, et malgres leur nombre on s'attache a eux :)
Les plus qu'humains Les plus qu'humains
Théodore Sturgeon   
Comme mon/ma collègue "Nath56", ce roman m'a sidéré, chamboulé, laissé pantois.
Quelques quarante ans plus tard j'en garde le souvenir cuisant.
Le mot allemand "Gestalt" est intimement associé au roman.
Il est maintes fois repris par le traducteur et restitue parfaitement cette idée de communauté d'esprits.

Sturgeon a exploité à différentes reprises ce filon de la supériorité de l'esprit sur la matière. Dans Killdozer, je me souviens d'une entité spirituelle prenant possession d'un engin de chantier. C'est un autre livre qui laisse une trace ineffaçable

PS: Le mot allemand "Gestalt" est traduit par « forme » (ainsi Gestalttheorie signifie « théorie de la forme »), mais il s’agit en réalité de quelque chose de beaucoup plus complexe, qu’aucun mot ne traduit exactement dans aucune autre langue. Aussi, a-t-on conservé ce terme de "gestalt" aussi bien en français, qu’en anglais, en russe ou en japonais.

par Biquet
Seigneurs de la nuit Seigneurs de la nuit
Juliette Benzoni   
Casanova, Cartouche, Cagliostro, trois figures de ce siècle des lumières, trois hommes dont la vie hors du commun nous est ici contée par Juliette Benzoni avec son souci de la vérité historique et son talent habituel.

par Palmyre
Paper Money Paper Money
Ken Follett   
Je dois avouer que je ne sais pas quoi dire sur ce livre à part bien sûr qu'il est très bien écrit. Il est un peu compliqué dans les premiers chapitres, car un chapitre = un personnage, qui sont liés à un moment donné. Ce livre mêle délits d'initié et scandale politique, avec une presse bien limité dans ces actions. Écrit à la fin des années 70, il est facile de croire que tout ce passe de nos jours.

par Kel30
Comme une tombe Comme une tombe
Peter James   
Le début de ce roman est vraiment haletant, on a l'impression d'être aux côtés de Michael Harrison! Par la suite, l'intrigue traîne un peu en longueur (un format plus court aurait peut-être été plus judicieux pour ce type d'histoire) et le dénouement est finalement plus classique.

par tolomas