Livres
493 171
Membres
489 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les 120 journées de sodome



Description ajoutée par ninanina 2009-08-28T15:45:30+02:00

Résumé

Le duc de Blangis, l'évêque de…, le président de Curval et Durcet. Un noble, un homme d'Église, un juge de France et un bourgeois financier. Quatre personnages en quête d'ardeur. Ou plutôt "quatre scélérats avec lesquels je vais te faire passer quelques mois… Tout ce que l'on peut dire en gros, c'est qu'ils étaient généralement susceptibles du goût de la sodomie, que tous quatre se faisaient enculer régulièrement, et que tous quatre idolâtraient les culs." Le scénario peut paraître mince mais, avec le divin marquis, il est certain que les relations entre les personnages seront fouillées et complexes à souhait. Paulhan considérait Les 120 Journées de Sodome comme "l'évangile du Mal". Il faut dire qu'il s'agit peut- être du plus effrayant des romans sadiens. Point de compromis ici. Les quatre hôtes retiennent prisonniers un bon nombre de femmes et de valets qu'ils peuvent violer et tuer en toute impunité. Et ils le font durant quatre cents pages. Dans Les 120 Journées de Sodome Sade fait l'inventaire exhaustif de toutes les perversions sexuelles existantes. On ne peut pas faire mieux dans le genre. Ni pire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 104 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Caroline 2013-01-23T14:08:23+01:00

"Nous autres libertins, nous prenons des femmes pour être nos esclaves; leur qualité d'épouses les rend plus soumises que des maîtresses, et vous savez de quel prix est le despotisme dans les plaisirs que nous goûtons."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

aie aie les 120 journées ... Le livre qui marque . Je dois dire que c'est le seul livre sadien que je n'ai pu finir . La montée en crescendo de la violence, de l'horreur m'a quelque peu retournée . Mais je vois cette oeuvre comme l'apothéose de son art, Sade a réussi à briser tous les codes et faire de cette oeuvre, l'oeuvre de la débauche à grande échelle

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Harryetnanc 2020-02-14T20:18:16+01:00
Diamant

Ce que j'ai aimé : La couverture très explicite proposée par 10/18 et qui ne manque pas d'humour. Aussi difficile qu’il ait été pour moi de l’achever, je suis fière : fière que ce livre soit publié par un grand éditeur, fière que ce livre soit en vente libre chez un libraire, et je n’ai eu à craindre aucune répression. Cette épreuve m’a fait réaliser que quoique nous disions, nous sommes bien dans un pays libre!

Ce que je n’ai pas aimé : Pendant la 400aine de pages qu’il va vous rester à découvrir, vous allez successivement hésiter à :

– fermer définitivement le livre et ne plus jamais le rouvrir,

– vomir,

– commencer par la fin voir si ça se calme un peu,

– lire au hasard pour voir si les histoires changent un peu,

– rêver, penser toute la journée à du caca.

Ce livre est vraiment nauséabond et tient incontestablement une place d’honneur dans ma trashothèque. Il relègue Despentes & co au rang de piètres apprenties.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2019-11-16T21:57:05+01:00
Lu aussi

Une lecture qui ne peut forcément pas plaire à tout le monde, l'histoire y va crescendo, pour ma part - je n'ai pas pu lire les dernières pages tellement celles-ci devenaient trop hard pour moi...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NateRiver 2019-10-17T21:42:01+02:00
Bronze

Rapidement monotone et doté d'un nombre important de personnages (cependant pas vraiment traités), le livre n'est pas trop difficile dans la forme à lire.

Afficher en entier
Lu aussi

A la vue du film de Pasolini, je savais à quoi m'attendre mais en fait, c'est aussi horrible dans le livre ! Un script original qui mène vers des relations "proches"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gabichou 2018-07-12T20:53:43+02:00
Pas apprécié

Voilà, voilà.. Moi qui voulait découvrir le Marquis de Sade, je suis servi !

Je ne sais pas si j'ai attaqué par l'histoire la plus soft ou la plus crue de son répertoire mais j'espère qu'il n'y a pas pire !

L'histoire est parfaitement intéressante, réunir 4 vrais libertins, les objets de toutes leurs convoitises, rassembler ça dans un château inaccessible et inviolable... Enfermés sans possibilité d'évasion pendant plusieurs mois... Un carnage !!

C'est la que l'on prend toute la mesure de l'origine du mot sadisme !

Les dernières parties sont un peu trop dur pour moi, j'ai préféré les histoires "plus légères" de la Duclos !

Sade avait une imagination débordante je l'espère...

Il n'en reste pas moins que c'est une livre à lire au moins une fois (courage à ceux qui souhaitent se replonger dans ces horreurs !) dans sa vie, pour ma culture personnelle !

Afficher en entier

Je ne l'ai pas lu, d'ailleurs, je ne l'ai pas en bibliothèque. Par contre, il y a des années de cela, j'ai eu l'occasion d'en voir une adaptation de PP Pasolini au cinéma...............

Il y a longtemps, mais je me souviens que des spectateurs sont sortis bien avant la fin........... Je suis restée jusqu'au bout........... certainement en fermant les yeux de temps en temps. Insupportable !

J'en ai encore certaines scènes en mémoire.

Non, décidemment, je ne crois pas que je lirai cela. Cela me semble être un témoignage de la déchéance et de la bestialité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jaas82 2015-12-27T22:21:34+01:00
Bronze

J'ai lu ce livre par curiosité et je doit dire que je suis pas mal déçu. La présentation est bardée de trop nombreux détails qui empêchent de se concentrer sur la trame de l'histoire. Spoiler(cliquez pour révéler)

Le premier mois est essentiellement scatologique : si au départ cela rebute un peu, après 200 pages c'est juste lassant.

Après cette partie la rédaction change, ce n'est plus une histoire mais simplement une liste exhaustive de ce qui se passe jour par jour.

Spoiler(cliquez pour révéler)Le second mois est consacré au sacrilège essentiellement religieux.

Le troisième et le quatrième mois sont consacré aux massacres. Doucement on commence par les tentative de meurtres volontairement manqué pour ajouter au sadisme pour finir sur des meurtres lents de femmes enceintes en passant par de l'inceste, des fratricides et autre horreurs.

Si la première partie est assez dur à lire elle est tellement longue que finalement au bout d'un moment cela passe vraiment pour de la fiction. Ce n'est plus dégoutant c'est juste irréaliste (Spoiler(cliquez pour révéler)comme lorsqu'un homme arrache le cœur d'une prostituer pour éjaculer dedans. Ensuite l'homme remet le cœur et ce qui tue la prostitué est le foutre dans l'organe et non pas le fait que le coeur à été arraché. Je pense que Sade n'était pas très bon en anatomie).

Enfin bref, tout ça pour dire que c'est un livre à lire mais pas à relire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lolivamp 2015-05-28T21:52:50+02:00
Argent

j'ai bien aimé, ce n'est pas celui que je préfère après j'en ai lu que deux en entier et plein que j'a commencé mais pas encore finit car la langue est plus soutenu que celle que j'utilise fréquement donc un peu plus complexe à tenir sur la durée. je m'attendais à pire, on en fait tous un foin mais ce n'est pas si horrible que cela, y a des scènes qui m'ont fait grimacer certes, d'autres que j'ai moins apprécier que d'autre mais le livre est bien fait

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natiguane 2015-02-26T23:22:09+01:00
Lu aussi

Je n'ai ni aimé ni détesté, et au final, ce livre n'a pas été à la hauteur de l'horreur qu'on en décrit. J'ai presque honte de dire que je l'ai trouvé bien écrit et que le plupart des "passions" ne m'ont fait ni chaud ni froid. Sans doute parce que j'appartiens à une nouvelle génération blasée de violence et que j'en ai vu d'autres.

Donc, ce livre m'a pas mal apporté culturellement parlant et m'a montré un extrême de la littérature.

Merci pour la leçon, Sade.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JLDragon 2015-02-19T18:49:40+01:00
Pas apprécié

http://jldragon.over-blog.com/2015/12/les-120-journees-de-sodome-du-marquis-de-sade.html

L’épuisement du désir par la satisfaction du vice voilà ce que cherche à nous enseigner Sade dans cette œuvre abominable qui ne pourra qu’exciter les plus dégénérés d’entre nous (le monde étant déjà bien dégénéré, il pourrait malheureusement plaire à beaucoup de monde).

Étant donné que le désir s’épuise vite, Sade nous apprend ici que pour qu’il renaisse, il faut que le vice monte en crescendo. Plus les pages défilent, plus les passions sont fortes, violentes et intolérables pour aller jusqu’au meurtre.

Même si ce livre nous donne une leçon, on ne peut pas l’apprécier (sauf si on est profondément pervers).

En définitif, c’est un exploit que de pouvoir finir ce livre jusqu’au bout ! Exploit réalisé pour ma part en restant sourd sur certains passages et en ayant des nausées sur beaucoup d’autres ! Et pourtant j’en ai lu des livres d’horreurs…

Attention pour lecteurs avertis (ou profondément pervers !) ! ! !

Note globale : 06/20

Afficher en entier

Date de sortie

Les 120 journées de sodome

  • France : 2014-03-27 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 104
Commentaires 21
Extraits 5
Evaluations 28
Note globale 5.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode