Livres
403 694
Membres
307 048

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"My philosophy is that worrying means you suffer twice."

Afficher en entier

She was a taker. You need a giver.

Afficher en entier

La sonnette retentit une fois de plus.

JACOB lève les yeux et il est à nouveau comme frappé par la foudre; c'est QUEENIE. Ils échangent un regard - QUEENIE est rayonnante, radieuse.

JACOB, perplexe mais littéralement ensorcelée, passe la main sur son cou - un éclair de mémoire. Il lui sourit.

Afficher en entier

NORBERT

Je vous en verrai un exemplaire de mon livre, si vous permttez.

TINA

J'en serais enchantée.

NORBERT regarde fixement TINA - avec une affection maladroite. Il tend doucement la main et lui caresse les cheveux. Tous deux restent là un moment, les yeux dans les yeux.

Un dernier regard et NORBERT s'éloigne soudain, laissant TINA seule.

Elle pose la main la où NORBERT lui a caressé les cheveux.

Il revient alors.

NORBERT

Pardon, euh...que diriez-vous si je vous le donnais en mains propres ?

Un sourire radieux apparaît sur le visage de TINA.

TINA

J'en serais enchantée. Vraiment enchantée.

NORBERT ne peut que lui sourire à son tour avant de tourner les talons et de s'en aller.

Afficher en entier

GRAVES

(Avec un rire amer)

Une loi qui nous contraint à nous terrer comme des rats. Une loi qui nous ordonne de cacher notre vraie nature. Une loi qui exige que ceux qui lui obéissent rasent les murs de crainte qu'ils ne soient découverts. Alors je vous le demande madame la présidente...

( Son regard lançant des éclairs à tous ceux qui l'entourent)

Je vous le demande à tous. Qui cette loi protège-t-elle ? Nous ?

(avec un vague geste vers les Non-Maj, au-dessus)

Ou eux ?

Afficher en entier

NORBERT

Vous n'avez absolument aucune inquiétude à avoir.

JACOB

C'est arrivé que les gens vous croient quand vous leur dites de pas s'inquiéter ?

NORBERT

Ma philosophie est que s'inquiéter, c'est souffrir deux fois.

JACOB digère la "sagesse" de NORBERT.

Afficher en entier

Totalement stupéfait, JACOB, pénétre dans ce monde.

NORBERT se trouve maintenant dans l'habitat le plus proche - on dirait un morceau de désert de l'Arizona. C'est là qu'habite FRANK, un magnifique oiseau- tonnerre - une créature semblable à un grand albatros, ses ailes splendides luisant de motifs évoquant un mélange de soleil et de nuages - l'une de ses pattes porte une plaie sanglante, à vif - de toute évidence, il était en chaîné avant d'arrivé ici. Lorsque FRANK agite ses ailes, une pluie torrentielle s'abat aussitôt, accompagné de tonnerre et d'éclairs. A l'aide de sa baguette, NORBERT fait apparaitre un parapluie magique qui le protége de l'averse.

Afficher en entier

" - Tous les Non-Maj sont comme vous ?

- Non. Je suis le seul comme moi. "

Afficher en entier

" - Vous n'avez absolument aucune inquiétude à avoir.

- C'est arrivé que les gens vous croient quand vous leur dites de pas s'inquiéter ?

- Ma philosophie est que s'inquiéter, c'est souffrir deux fois. "

Afficher en entier

- Graves -

" You can control it, Credence. "

- Credence - (whispers, making eye contact finally)

" But I don't think I want to, Mr Graves. "

Afficher en entier