Livres
392 236
Comms
1 375 077
Membres
283 554

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par JennDidi 2016-02-10T13:26:36+01:00

Son corps ne pouvait plus supporter les contraintes qu’on lui infligeait. Alors que sa peau se déchirait et qu’il se débattait violemment, ses dernières paroles cohérentes, ses supplications furent noyées par ses hurlements de douleur.

Sa bedaine céda la première. Le crochet, profondément enfoncé, arracha un gros morceau de graisse jaune vif de vingt-cinq centimètres d’épaisseur et un peu de muscle en dessous. Ensuite, ce fut au tour de sa poitrine : la peau et la graisse, puis le sang.

Afficher en entier
Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par Maks 2016-10-18T01:05:40+02:00

Avec le passage des années, on vit de moins en moins les Cénobites dans les rues de la ville imaginée et construite par Lucifer (une cité que certains appelaient Pandémonium, mais que son architecte avait baptisée Pyratha).

Afficher en entier
Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par Acherontia 2016-04-13T10:15:46+02:00

Il était grand et ressemblait beaucoup aux portraits qu'en dressaient les traités de démonologie qu'ils avaient tous parcourus au cours des derniers mois ou semaines, cherchant vainement un point faible à cette créature. Ils n'en avaient trouvé aucun, bien sûr. Mais à présent qu'il leur apparaissait en chair et en os, il dégageait nettement une certaine humanité, un héritage de l'homme qu'il avait été, avant que son ordre ait accompli son monstrueux ouvrage sur son corps. Sa carnation était pratiquement blanche, sa tête chauve rituellement marquée par de profonds sillons, verticaux et horizontaux, et à chacune de leurs intersections, un clou avait été planté dans la chair exsangue, jusqu'à l'os. Peut-être qu'à une époque, ils avaient brillé, mais les années les avaient ternis. Ils possédaient néanmoins une certaine élégance, rehaussée par le port du tête du démon qui donnait l'impression de contempler le monde avec condescendance et lassitude. Quels que soient les tourments qu'il avait prévus pour ces dernières victimes - sa connaissance de la douleur et de ses mécanismes était telle qu'à côté de lui, les inquisiteurs faisaient figure de petites brutes de bas étage -, ils ne feraient qu'empirer de manière exponentielle si l'une d'elles s'avisait de l'appeler Pinhead en sa présence - un surnom irrévérencieux dont l'origine s'était perdue depuis longtemps.

Afficher en entier
Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par Acherontia 2016-04-13T10:15:31+02:00

Harry prit conscience qu'il était temps de mettre les voiles. Deux enjambées, peut-être moins, le séparaient de la sortie quand le deuxième tatouage que lui avait donné Caz, un sigil d'avertissement au milieu du dos, se signala par une vibration qui lui parcourut tout le corps. Il se retourna juste à temps pour esquiver Felixson, dont les lèvres retroussées exposaient des dents irrégulières prêtes à déchirer la chair. Elles se refermèrent sur le vide, là où la tête de Harry se trouvait encore deux secondes plus tôt. Emporté par son élan, Felixson alla s'écraser sur le mur à côté de la porte.

Harry ne lui offrit pas l'occasion de revenir à la charge. Il se précipita dans le couloir. Les esprits semplaient comme fous ; ils étaient partout, terriblement agités. Ils cognaient contre les murs, tels des marteaux invisibles. Le plâtre avait presque complètement disparu, faisant apparaître le bois en dessous. Le fracas à l'autre bout du couloir suggérait que les fantômes s'attaquaient à l'escalier avec le même enthousiasme. Mais la poussière et l'obscurité conspiraient pour limiter la vision de Harry à une trentaine de centimètres. Malgré les bruits de destruction devant lui, il n'avait pas le choix.

Afficher en entier
Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par Acherontia 2016-04-13T10:15:17+02:00

La brèche dans le mur occupait à présent la largeur d'une porte ; Harry avait avancé d'un pas ou deux sans même en avoir conscience. Ce n'était pas tous les jours qu'un homme avait droit à un aperçu de l'Enfer. Il entendait profiter au maximum de cette occasion. Dans sa fringale de comprendre tout ce que cette vision avait à lui offrir, il avait négligé de regarder à ses pieds.

Il se tenait sur la première marche d'un escalier en pierre particulièrement raide dont le bas disparaissait dans un nuage jaune grisâtre. Et de cette brume émergeait une silhouette. Un homme nu, aux membres maigres ; il avait une bedaine, et les muscles de sa poitrine étaient couverts par une couche de graisse qui ressemblait à des seins rudimentaires. Mais ce fut sa tête qui attira davantage l'attention de Harry, stupéfait. Il avait visiblement été le sujet d'une expérience particulièrement brutale aux conséquences si sévères que Harry ne parvenait pas à croire qu'il soit encore en vie.

On lui avait ouvert la tête, sciant dans l'os, du haut du crâne jusqu'à la base du cou, tranchant au milieu du nez, de la bouche et du menton pour ne laisser que la langue intacte. Cette dernière pendait du côté gauche. Pour empêcher les os et les muscles de reprendre leur place, on avait ensuite inséré une épaisse tige en fer rouillé d'une dizaine de centimètres de long à l'intérieur de la tête sectionnée.

Afficher en entier
Extrait de Les Évangiles écarlates ajouté par Acherontia 2016-04-13T10:15:04+02:00

Le brouillard avait opéré un changement sur ce démon, et ce n'était pas beau à voir. Aux coins de ses bouches et de ses yeux, dans les plis de ses bras et entre ses doigts - bref, partout où il l'avait touché -, le brouillard avait apparemment planté les graines d'une récolte monstrueuse. Chaque nouvelle forme de vie avait pris son inspiration dans son lieu d'origine. Ainsi, une graine logée entre les doigts avait-elle produit une série de doigts supplémentaires, tous animés d'une vie propre. À côté de la bouche du démon, dans sa joue et dans son cou, le brouillard avait créé de nouvelles bouches, toutes grandes ouvertes et pleines de dents. Mais toutes ces anomalies ne pouvaient pas rivaliser avec celle engendrée près de l'oeil gauche, multipliant les globes oculaires dépourvus de paupières entre le front et la joue. Leurs cornées jaunâtres pointaient vers le haut, le bas et les côtés.

Afficher en entier