Livres
541 626
Membres
573 101

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Aérostats



Description ajoutée par x-Key 2020-05-29T19:14:10+02:00

Résumé

« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir. »

Amélie Nothomb

(Source : Albin Michel)

Afficher en entier

Classement en biblio - 125 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2020-07-06T22:37:52+02:00

Je me levai.

— Cela suffira pour aujourd'hui, dis-je. Pour la prochaine fois, je veux que vous ayez fini Le Rouge et le Noir.

— Il va me falloir des semaines ! s'écria-t-il.

— Votre père veut que je vienne chaque jour.

Théoriquement, il faudrait que vous l'ayez lu pour demain. Et c'est extrêmement possible.

— Attendez ! protesta-t-il. J'ai jamais lu un bouquin de ma vie et vous, vous voudriez que j'aie achevé ce pavé demain ?

L'objection me parut recevable.

— Je reviendrai donc après-demain. Au revoir.

Je quittai le garçon effondré qui ne me salua pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par YumeGekkou 2021-03-05T15:13:01+01:00
Bronze

Encore une très belle découverte ! J’aime beaucoup Amélie Nothomb et c’est avec plaisir que je découvre toujours ses univers à la fois fantasques et réalistes. Étant étudiante, je me suis assez retrouvée dans le personnage principal d’Ange.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaDroguerieEcrite 2021-02-09T10:14:08+01:00
Diamant

"la jeunesse est un talent, il faut du temps pour l'acquérir."

Un coup de cœur. Une explosion.

Nothomb se penche sur les malfaits de la lecture imposée et nous donne envie de (re)lire les classiques de la littérature. J'ai rarement ressenti une si grande envie de lire et relire du Nothomb, où encore des incontournables...

J'ai l'impression que dès qu'on ouvre un de ces romans, on est transporté dans un univers parallèle qui est difficile de s'en extraire. Ange est un personnage qui m'a surpris, et que j'ai adoré. Au fond je me suis tellement identifiée que ça m'a perturbé. Quant à Pie, c'est un personnage qui m'a vraiment touché, sa dyslexie, son cadre de vie... Je vous laisserai découvrir.

Les aérostats c'est un voyage en 180 pages. La plume de Nothomb est toujours aussi surprenante. Que du plaisir de la lire encore, j'ai adoré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Magnesie 2021-02-05T19:43:52+01:00
Diamant

Un vrai bijou à lire. Que du bonheur comme toujours avec Amélie Nothomb.

J'ai adoré l'histoire, les personnages, ... tout!!!

Je le recommande vivement!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ploudillon 2021-02-03T18:38:50+01:00
Lu aussi

Le principe de base de cette histoire, à savoir de faire découvrir la lecture à quelqu'un qui est totalement réfractaire à cette activité, est toujours un sujet plutôt plaisant, et il est intéressant de voir la manière dont il est traité.

Cependant, j'ai trouvé qu'il y avait quelques manques de crédibilité dans le propos. J'ai du mal à être convaincue qu'une personne n'ayant jamais lu de son plein gré de toute sa vie, qui butte sur un bon nombre de mots tellement cette pratique lui déplaît et ne l'intéresse pas le moins du monde, arrive tout d'un coup à dévorer de gros pavés des classiques de la littérature - relativement anciens donc a priori écrits avec un style et un langage pouvant être difficile à digérer même pour des férus de lecture - en à peine quelques petits jours, voire une seule nuit. Cela me paraît un peu "gros", même avec une passion soudaine pour ces récits et une grande envie de plaire à son interlocutrice.

Concernant les personnages, il est pour moi difficile de s'attacher à eux. Pie pour son comportement hautain et snob ; il a beau haïr son père et son attitude méprisante, il n'est pourtant pas si différent.

Ange a quand même quelques points pour elle, elle est volontaire et désireuse de faire son travail correctement, ne se laisse pas marcher sur les pieds par cet homme autoritaire alors que dans les autres aspects de sa vie elle semble plutôt réservée et du genre à ne pas trop se faire remarquer.

Les personnages secondaires le sont vraiment, on les aperçoit à peine et ne nous livrent que très peu de précisions sur leur vie et leur personnalité.

C'est un récit relativement court (comme souvent chez Amélie Nothomb), qui arrive tout de même à nous porter ; cependant on rencontre quelques longueurs, l'histoire finit par tourner un peu en rond (cours de Pie, avis sur la lecture et désaccords , nouvelle lecture, retour à la maison, et on recommence)... pour terminer avec une fin assez brutale, un twist qui survient d'un coup pour casser le rythme qui s'était installé et finir sur une note un peu plus surprenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2021-02-03T16:31:02+01:00
Or

Avec une plume toujours aussi nerveuse et incisive, Amélie Nothomb publie cette année « Les aérostats » qui fait la part belle à la littérature. En effet, à travers un duo de jeunes gens, professeur particulier et élève dyslexique, et par le biais moult dialogues très riches, l’autrice démontre le pouvoir des livres, la puissance de la lecture, et l’enrichissement que peuvent apporter des oeuvres littéraires classiques. Elle montre ainsi que la littérature peut être une véritable clé pour s’affranchir de soi et s’ouvrir au monde. Ces thèmes abordés font en sorte d’apporter beaucoup de réflexions très intéressantes que l’on attendrait d’un véritable cours de littérature. La précocité et la maturité de Pie est parfois déconcertante mais trouve une certaine logique. On notera tout de même une fin brutale et assez décousue difficile à expliquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathaliTay 2021-01-31T19:40:15+01:00
Bronze

Je dois avouer que le dernier né de l’autrice n’est pas celui que je préfère, mais une chose est certaine, la lecture est loin d’être ennuyeuse. On se demande vers où on nous emmène et on ne peut deviner la fin, fait incontournable dans mes critères de lectrice. Les références littéraires sont ce que j’ai apprécié le plus, surtout quand on a lu les classiques dont il est question. Pour ceux qui ne les ont pas faites, le livre peut en susciter l’envie chez certains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florilege 2021-01-28T16:22:01+01:00
Bronze

Si j'ai adoré les dialogues autour de la littérature et que je pense avoir lu le livre au bon moment car besoin d'une lecture courte (ici, 180 pages en 1h), je n'ai pas été convaincue par l'intrigue ou les personnages (effleurés). Bon moment de lecture, je suis heureuse qu'il s'agisse d'un emprunt et non pas d'un achat personnel, au prix du livre... Je recommande néanmoins à tous les amoureux de lecture (plus particulièrement de livres classiques).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TightropeWalker 2021-01-23T11:47:12+01:00
Argent

J'ai l'habitude de lire des livres de Nothomb, comme un rendez-vous littéraire chaque année. Je trouve que ce livre-ci est foncièrement différent dans l'écriture. Le vocabulaire est plus jeune tout en restant élaboré et la plume est presque naïve. "La jeunesse est un talent, il faut des années pour l'acquérir". Est-il seulement question de Ange ?

Chacun des personnes révèlent un distinction réelle entre l'âge affichée et l'impression qu'ils provoquent.

Lorsque Amélie parle de cette génération pour qui la lecture est douloureuse, elle semble avoir trouvé un biais pour convaincre ses adeptes de s'attaquer aux grands classiques. La lutte à sa manière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Catherine-325 2021-01-21T10:25:56+01:00
Argent

Ma première rencontre avec cette auteure a été avec « Stupeur et tremblements » en 1999, j'avais été saisie. Depuis, je la suis fidèlement. J'avoue cependant, une certaine lassitude depuis quelques années.

Là où je préfère Amélie Nothomb, c'est quand elle parle d'elle-même, à lire le très bon « Métaphysique des tubes ».

Dans le livre présent, je la vois volontiers dans sa vie estudiantine : jeune fille solitaire plongée le nez dans ses bouquins et cherchant son chemin.

Dire de Pie qu'il est dyslexique, sans doute. Je le vois surtout comme un adolescent de 16 ans qui étouffe entre un père vénal et une mère aussi absente que ses collections de porcelaine.

Pie a besoin d'air, son échappatoire se fera par la lecture et les belles conversations littéraires qu'il aura avec Ange.

Mais leurs conversations, entre la vitesse de lecture et les résumés qu'ils en font sont tellement improbables. Et puis le dernier chapitre…..Je trouve qu'Amélie Nothomb y a souvent recours dans ses derniers livres.

Voilà Amélie a rendu sa copie 2020, et j'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maryel 2021-01-07T18:40:30+01:00
Bronze

Encore un roman d'Amélie Nothomb qui se lit vite et qui m'a ravie; j'apprécie toujours son écriture fluide et agréable, son style rapide et concis et le vocabulaire riche et parfois même rare ( oui, j'ai encore cherché quelques mots dans le dictionnaire !). L'histoire, en apparence ordinaire, semble avancer tranquillement jusqu'à cette fin inattendue. Les références littéraires ainsi que les réflexions autour de celles-ci m'ont également plu. Quant aux personnages, chacun semble ancré dans sa névrose et malgré leur souffrance, qui ne dit pas son nom, ils prêtent parfois à sourire.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Aérostats

  • France : 2020-08-19 (Français)

Activité récente

Odile74 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-02T15:06:37+01:00
STEKER l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-06T09:31:43+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 125
Commentaires 37
extraits 23
Evaluations 64
Note globale 7.38 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode