Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 080
Membres
1 009 722

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Amants du Spoutnik



Description ajoutée par Laurinoushka 2022-04-26T11:09:52+02:00

Résumé

K. est amoureux de Sumire, mais dissimule ses sentiments sous une amitié sincère. La jeune fille est insaisissable, et voue un amour destructeur à une mystérieuse femme mariée. Un jour, Sumire disparaît, sans laisser de traces. K. part à sa recherche sur une île grecque, dans les rues de Tokyo, où tout le ramène à elle.

" Une fable du troisième millénaire : des êtres séparés, un amour impossible, le néant spirituel, un vide implacable. Envoûtant. "

Céline Geoffroy, Les Inrockuptibles

Afficher en entier

Classement en biblio - 273 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Ignis 2012-09-02T17:36:14+02:00

La compréhension n'est jamais que la somme de malentendus.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

J'ai un avis assez ambigu su ce roman : d'un côté, le style de Murakami m'a emporté et je l'ai lu en une traite, mais d'un autre, je suis un peu déçue, parce je m'attendais à mieux par rapport à ce que j'ai lu de lui. J'ai trouvé les personnages fades, parfois stéréotypés, l'histoire beaucoup trop lente à démarrer, et j'ai été frustrée de voir que c'est pratiquement à la fin du roman que débute réellement l'histoire... Malgré tout, je garde un bon souvenir du livre, duquel à certains moments une certaine sagesse s'en dégage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2024-03-05T09:42:10+01:00
Bronze

Mon premier Murakami. Une lecture pour le moins étrange. La plume est très belle, certains messages sont particulièrement pertinents, mais on ne voit pas très bien où cela veut en venir. Et la fin nous laisse sur notre faim, c'est le cas de le dire. A lire pour découvrir une écriture et un monde à part, presque parallèle au nôtre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meagan 2023-12-30T20:07:01+01:00
Bronze

Encore un très bon roman (de taille moyenne) par Haruki Murakami qui nous emporte dans un univers étrange à travers le personnage mysterieux de Sumire. Une écriture poétique qui mêle réalité ancrée dans le Japon contemporain de l’auteur et rêverie. Murakami est connu pour l’apparition soudaine de l’étrange au sein de sa narration, et l’étrangeté de ce roman se fait tardive et attendre par un lecteur aguerri.

J’ai apprécié cette lecture dont le narrateur n’est qu’une voix secondaire dans ce récit dont le sujet central est Sumire et sa relation à Miu.

Une des lignes narrative de ce récit reste les liens amoureux, un amour à distance et une réunification après des épreuves intérieures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par inoshizu 2023-10-25T16:06:21+02:00
Argent

Je pense avoir un avis un peu mitigé sur ce livre. D’habitude, j’aime l’aspect existentialiste des œuvres de Murakami, avec les angoisses et les doutes qui lui sont propres. J’aime aussi le fait que beaucoup d’éléments semblent tout droits sortis de songes et d’imaginations. Sauf que là, j’ai été un petit peu déçue. Les personnages résignés et vides, presque « clichés » ne me dérangent vraiment pas, surtout quand malgré leur façade inexpressive, on arrive quand même à leur trouver une certaine chaleur humaine. Néanmoins ici, je n’ai pas décelé cette « petite touche de vie et d’humanité » que j’avais pourtant réussi à déceler chez Watanabe (La ballade de l’impossible) et chez Kafka (Kafka sur le rivage). Pourtant ces derniers étaient tout autant inexpressifs, et dans un sens peut-être un peu plus « égoïstes » que K. Mais ces défauts qui faisaient leur charme m’ont un peu laissée dubitative dans ce roman. L’implicite ne m’a pas du tout aidée, ici. Je crois avoir compris les sujets de prédilections de l’auteur. Des romans aux schémas répétitifs, mais dont on ne se lasse pas ; des amours qui ne mènent qu’à des impasses, des crises existentielles, et des quêtes de soi à travers l’autre. Dommage qu’ici, ce joli déroulement ne m’ait pas convaincue comme je l’aurais souhaité..En temps normal, j’aime les parts de mystère, et les éléments inexpliqués, mais je trouve que dans ce roman on en sait trop trop peu, le fait de ne pas avoir matière à réfléchir et à m’interroger (sur ce qui est vraiment arrivé à Miu, par exemple) m’a un peu laissée sur ma faim. C’est vrai quoi, le but d’une histoire, c’est plus ou moins d’en comprendre le message, non ? Quoique… Maintenant que je l’écris, je réalise que le message était plutôt clair ; K. a finalement réussi à trouver ce qu’il cherchait, et dans sa quête de Sumire, a pu parvenir à ses fins… Peut-être que Murakami a ainsi fait exprès de ne pas détailler le reste, afin qu’on ne se focalise que sur la fin du roman… ? De toute manière, je ne pense pas cesser de sitôt de considérer Murakami comme l’un de mes auteurs préférés. On sent à travers ses personnages qu’il s’agit d’un homme sage, qui nous fait certainement part d’une expérience de la vie que nous n’avons pas encore (du moins pour ma part). En ce sens, je me sens toujours chanceuse de lire ses livres, peu importe le niveau des fantaisies et d’implicite qu’il s’autorise à ajouter dedans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Axanthic 2023-10-23T11:44:45+02:00
Bronze

Je sors de cette lecture avec une petite pointe d'énervement, étant coutumière de l'auteur et de son univers mystérieux et onirique, j'aurais dû prendre plaisir à ce récit. Hélas, cette fois-ci, je n'ai pas vraiment pris de plaisir, c'est certes bien écrit, mais ça manque un peu de sens et de profondeur à mon goût. 

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lorene91 2023-09-24T15:03:37+02:00
Or

Haruki Murakami nous plonge une nouvelle fois dans le thème des relations impossibles et des sentiments cachés.

Il est dommage qu'il faille attendre la moitié du roman pour que l'énigme soit intéressante.

Il y'a également du mystère quant à savoir comment elle a pu disparaître, et où elle est passée.

Ce roman ressemble beaucoup à "La ballade de l'impossible" du même auteur. Amours cachés, impossibles...

Je recommande ce roman, mais ne vous attendez pas à être pris dans l'histoire dès le début.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hogwarts 2021-03-05T13:24:41+01:00
Lu aussi

J'ai dévoré ce livre et j'avoue je m'y attendais pas. Je l'avais sur mon étagère depuis des années. Je me suis décidé ce matin, et je l'ai lu en quelques heures. Bon il est pas si long, mais il se lit quand même vite.

C'est très mélancolique, c'est vraiment l'impression que ça me donnait tout au cours des chapitres. La structure est intéressante aussi, ça fait narrateur dans narrareur, un peu comme les 1001 nuits. Bref j'ai bien aimé, mais pas adoré.

Maintenant faut que j'en fasse une fiche de lecture pour un cours…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karim-51 2020-10-27T16:33:48+01:00
Argent

Je commence seulement à lire Murakami.

Je ne connais donc pas bien encore son monde, son style quant à lui j’arrive à l’effleurer. Par contre après la lecture de cet ouvrage je suis perdu, je n’ai pas compris la fin. Spoiler(cliquez pour révéler)Depuis l’appel de Sumire, dans le dernier paragraphe. Est-ce vraiment réel? Pourquoi cherche t-il des traces de sang dans ses paumes? Si quelqu’un pourrais me donner son interprétation de la fin...

Merci ! :-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CamilleWD 2018-09-03T14:25:43+02:00
Argent

Je viens de le terminer et je suis perdue et mitigée. Si j'ai apprécié le style de Murakami, son lyrisme, l'univers onirique et les personnages, je reste dubitative sur la fin. En fait Spoiler(cliquez pour révéler)je n'ai pas compris le but de faire réapparaître Sumire et même le passage avec l'enfant. De nombreuses questions restent en suspens.

De plus le début du roman est très agréable à lire mais dès que le narrateur rentre de Grèce, tout devient assez flou et incohérent. Je dirai avec excès bien sûr que la fin a été bâclée. Et si je n'y ai rien compris à l'effet de style final, j'aimerais que l'on m'explique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-21T21:37:49+02:00
Lu aussi

Les familiers de l’œuvre de Murakami retrouveront ici les thèmes et les univers qu'ils ont connus avec La Ballade de l'impossible ou Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil. Un monde très contemporain où les personnages vivent sous le signe du manque, de l'absence, de la perte. Un peu adolescente, leur quête d'absolu échoue sur les relations insaisissables qui filent comme le sable entre les doigts. Ceux qui n'ont jamais lu cet auteur culte au Japon découvriront une langue limpide, fluide, presque éthérée, une manière diaphane de raconter une histoire en semblant effleurer les choses et les êtres. Jusqu'à ce qu'un incident, un souffle, brouille la surface et nous entraîne vers les profondeurs indéterminées de l'onirisme.

En douceur, sans pathos, Murakami mène son lecteur aux frontières du réel, aux portes du rêve ou du fantasme. Lorsque Sumire reparaît, le narrateur regarde le ciel nocturne. Même vague, la lune est là : « Nous sommes dans le même monde. Nous regardons la même lune. Nous sommes rattachés à la réalité par le même fil. Je n'ai qu'à le tirer lentement vers moi. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2018-03-21T09:23:22+01:00
Bronze

J'ai eu plaisir à lire les 2 premiers tiers, y retrouvant ce que j'aime chez Murakami : une écriture fluide et poétique , des personnages un peu en marge , un questionnement existentiel, l'omniprésence des rêves et un univers flirtant entre réalité et fantastique . Par contre j'ai trouvé la dernière partie Spoiler(cliquez pour révéler)à partir du retour de Grèce, un peu ratée, sans réel aboutissement . Le narrateur arrive certes au bout de son raisonnement et s'apaise, mais l'intrigue elle même tourne en rond . UNe petite pointe de regret donc..

Afficher en entier

Date de sortie

Les Amants du Spoutnik

  • France : 2004-10-07 - Poche (Français)

Activité récente

max2077 l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-08T18:09:01+01:00

Titres alternatifs

  • La ragazza dello Sputnik - Italien
  • スプートニクの恋人 - Japonais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 273
Commentaires 26
extraits 50
Evaluations 59
Note globale 7.77 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode