Livres
371 243
Comms
1 288 067
Membres
250 960

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Ames du purgatoire

1 notes | 2 commentaires


Description ajoutée par x-Key 2010-10-16T14:18:33+02:00

Résumé

Un matin, en reprenant conscience, Raphaël Lefèvre doit se rendre à l'évidence : il est mort.

Cet événement, évidemment, ne l'enchante guère. D'autant plus qu'avec la vie qu'il a menée, le Paradis n'est pas pour tout de suite !

Au Purgatoire, où il est affecté, le temps lui paraît si long qu'il décide de s'octroyer une escapade de quelques jours sur Terre.

Mais quand on est une Ame du Purgatoire, on n'est pas un touriste comme les autres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

Or
1 lecteurs

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Rakesh 2009-12-13T12:36:04+01:00
Or

<!-- w --><a class="postlink" href="http://www.fredmussard.fr/">www.fredmussard.fr/</a><!-- w -->

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rakesh 2009-12-13T12:12:12+01:00
Or

« L’instruction et la culture donnent de la dignité à la pauvreté, de la force à la tolérance et des ailes à la liberté ».

Je viens de finir la lecture intégrale de ce livre magnifique, nouvellement publié de Fred

Mussard, écrivain réunionnais, saint-joséphois, intitulé « Les Ames du Purgatoire ». J’ai eu toujours un grand plaisir à lire un livre, qui encore une fois, est doté d'une écriture fluide et accessible pour tout public intéressé. Pour moi, deux axes ou pistes de réflexion ressortent de cette lecture : 1) d'un côté, au premier plan, le héros et son retour vers la Terre, son errance au sein du monde parallèle et 2) en arrière-plan, le clin d'oeil que l’auteur fait à la VIE elle-même et que de nombreux humains par orgueil, par vanité ne valorisent pas suffisamment, car ils ont vite oublié

que le biologique est figé dans le temps. Au-delà de la forme, si je me réfère au contenu et à la trame diégétique, le livre est certainement une ballade d'un héros "non-biologique" au sein d'un monde parallèle qu'il vient de connaître après son accident. Ce contenu suscite une vraie réflexion sur le monde métaphysique, spirituel et le héros qui est "un être de papier" fait finalement de son livre, un livre d'espoir surtout, pour tous ceux qui ont perdu des êtres chers, d'une manière inattendue. Comme le dit un autre écrivain qui s'appelle Jean d'Ormesson, "la mort perdrait de son charme si la croyance dans l'au-delà s'estompait".

J'ai beaucoup apprécié par ailleurs, la démonstration en filigrane qui confirme que les religions n'ont plus le monopole de la spiritualité, ce qui donne de la prestance philosophique supplémentaire au travail, augmentant ainsi l’ouverture dans l’évolution de la pensée et des consciences, sur le chemin tant difficile à emprunter pour de nombreuses personnes, celui de la laïcité. Mais le livre, au-delà d’un espoir en une vie post-mortelle, qu'il suscite, et à laquelle tout lecteur (selon qu'il soit religieux, cartésien, ou spirituel), est libre d'y croire ou pas, est une réussite dans un autre domaine : celui de la VIE. En effet, il est un véritable « coup de gueule » lancé aux

êtres humains matérialistes qui ne prennent pas suffisamment conscience qu'à un moment de la vie biologique, l'horloge s'arrête, que les humains sont des simples mortels dont l’histoire reste figée dans le temps. Il fait prendre conscience que l'être humain, bien qu'il se croit dominateur et prédateur sur Terre à travers la technologie, les progrès dans tous les domaines, n'est en fait pas grand chose à l'échelle cosmique, voire métaphysique. Le travail de Fred Mussard, appelle donc à

contre-courant de l’histoire du héros, à une véritable prise de conscience sur les valeurs de la VIE avec un V majuscule, et incite les humains à être plus modestes, moins orgueilleux. Ce livre est davantage un livre de sagesse qu'une fiction toute simple. Il est aussi à sa manière, un véritable hymne à la Vie et à la Joie de vivre sur Terre.

Je me permets donc de féliciter encore une fois l’auteur, pour ses travaux, en souhaitant particulièrement au dernier-né, un voyage national, régional, et pourquoi pas international.

En ce qui concerne l'auteur lui-même, j'apprécie beaucoup ses qualités littéraires polyvalentes car à travers :

- Rutile, il fait un clin d'oeil à l'histoire de l'esclavage et à la société bourbonnaise, donnant ainsi à son travail, une dimension historique.

- Le Retour du Buisson Ardent, il met en valeur la vie sur les bateaux et la piraterie créant, brossant ainsi le tableau suprême d’une société utopique et libre, à laquelle aspire idéalement, tout un chacun.

- Grand Pays est un hommage aux croyances et aux rumeurs qui ont façonné les mentalités et la psychologie des habitants de la petite île, que j’aime beaucoup et qui est perdue dans l’océan

Indien, où baignent, dans le blanc des vagues, entre le bleu de la mer et le rouge du volcan, les peurs des uns et les espoirs des autres. L’Histoire de cette île splendide, anciennement appelée

Bourbon ou ile Bonaparte, renferme presque 400 années de chroniques politiques, économiques, sociales, remplies d’événements que chaque réunionnais natif ou adoptif ne doit plus nier, ni ignorer. Au contraire, j’incite chaque Réunionnais à connaitre son passé et les « splendeurs et les misères » de l’histoire de son île, car aller sur les traces de son passé, c’est apprendre à se connaître soi-même, pour pouvoir affirmer et comprendre mieux son identité, son identité et sa fierté

française, sa notoriété et son appartenance européenne en tant que citoyen de région ultrapériphérique européenne, sans pour autant oublier ses racines africaines, malgaches ou ses influences asiatiques qui contribuent à sa construction identitaire et mentale, et qui vont lui apprendre à relativiser les échecs, à en tirer les leçons, tout en persévérant dans ses efforts et prospérant dans ses ambitions et ses rêves pour demain.

L’Histoire est faite du rapport passé sur présent et, c’est en s’intéressant à son passé, aux richesses liées aux interférences culturelles que l’on peut préparer mieux, et construire avec sagesse et ouverture, son futur. La prise de conscience de son ignorance est, pour chacun d’entre nous, un premier pas accompli vers la connaissance, l’intégration, l’acceptation de l’autre aussi différent soitil, et le début d’une vraie réflexion sur les sens de la tolérance, la fraternité entre les peuples et de la notion d’humanité.

Le livre magnifique de Fred Mussard intitulé « Les Ames du Purgatoire » ainsi que ses livres précédents, sont non seulement des excellentes idées cadeau à offrir à tous les amoureux de la VIE, mais aussi et surtout, de véritables romans touchant à différentes thématiques, pouvant faire l’objet d’étude dans le cadre de « lecture intégrale » pour les élèves de lycée professionnel et général.

Un professeur passionné d’Histoire, de culture générale et de Littérature.

Le 14 décembre 2009.

Afficher en entier

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Évaluations