Livres
388 081
Comms
1 360 689
Membres
276 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Pamie 2011-06-29T16:42:45+02:00

- Je vais me prendre un cheeseburger, tu veux quelque chose ??

Patch, tout sourire : "Rien qui ne soit sur le menu...."

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Oph54 2011-10-08T15:40:14+02:00

- Cinq billets que tu n'arrives pas à le refaire, lançai-je en le rejoignant.

Patch se retourna et sourit.

- Ca n'est pas ton argent que je veux, mon ange.

- Dites, les enfants, restons corrects, s'il vous plaît, intervint Rixon.

- Tu fais tomber les trois dernières quilles ? dis-je d'un air de défi.

- Qu'est-ce qu'on met en jeu ?

- Vous pourriez attendre d'être seuls ? gémit Rixon.

Avec un sourire amusé, Patch se cambra, la balle serrée contre sa poitrine. Il relâcha son épaule droite et envoya le projectile aussi fort qu'il le put. Avec un craquement sourd, les trois quilles volèrent dans les airs.

- Ca sent les ennuis, ma jolie ! me cria Rixon par-dessus les exclamations des badauds qui félicitaient Patch.

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Kats@ 2011-06-01T17:44:38+02:00

« - Tu ne crains rien avec moi, me souffla Patch en me caressant le bras. [...]

- Ce qui nous mène où ?

- Ensemble, me répondit-il en croisant les doigts avec un air interrogatif

- On se dispute souvent.

- Mais on se réconcilie souvent.»

Afficher en entier

"– Ne m'abandonne jamais", dis-je à Patch, crochetant un doigt à son col et le tirant vers moi.

"– Tu es mienne, mon ange", murmura t-il en soufflant ces mots sur ma mâchoire tandis que j'arquais davantage le cou, l'invitant à l'embrasser dans les moindres recoins. "Tu m'as pour l'éternité."

Patch & Nora - Crescendo (Hush Hush T2)

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par anonyme 2011-09-18T14:23:16+02:00

Patch saisit le tee-shirt de Scott et le lui jeta à la tête.

- Qu'est-ce que..., bafouilla Scott en se r'habillant à la hâte.

-Ta braguette, siffla Patch.

Scott remonta d'un coup sec la fermeture éclair.

- Qu'est-ce que tu fous là? cria-t-il. Sors de là, tu es dans ma chambre!

-Tu es dingue? lançais-je à Patch.

Le regard de Patch se braque sur moi.

-Tu ferais mieux de ne pas rester là. Pas avec lui, lachà-t-il.

- Je ne vois pas en quoi ça te regarde.

Scott se planta devant moi.

- laisse moi m'en occuper.

A peine avait-il fait un pas que Patch lui envoya un coup de poing. Je perçus un craquement sourd.

[...]

-Touche-la, souffla-t-il d'un ton menaçant, et tu le regretteras le restant de tes jours.

Avant de sortir, Patch me jeta un dernier regard.

-Il n'en vaut pas la peine. Et moi non plus, ajouta-t-il après un silence.

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Shadd 2011-12-29T12:13:54+01:00

Je réprimai l'envie de le repousser vers la porte. Ses mots résonnaient dans ma tête. Rebellé ? Les archanges viendraient immédiatement le chercher chez moi ! Se montrait-il délibérément imprudent ?

-Tu es devenu fou ?

-Fou de toi, oui.

-Patch !

-Ne t'en fait pas, nous avons un peu de temps.

-Comment peux-tu en être certain ?

Il recula de quelques pas, une main sur la poitrine.

-Vraiment, Nora, ton manque de confiance en moi me blesse.

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Oph54 2011-10-08T15:40:15+02:00

Il m'a araché l'oreiller de ma poigne et m'a fait reculer jusqu'à ce que je me heurte au mur, ses bottes de motard contre mes orteilles.

J'essayais de reprendre mon souffre pour finir ma phrase et le traiter de tous les pires noms qui me traversaient l'esprit, lorsque Patch tira sur la bordure de mes souvetements et m'attira encore plus près. Ses yeux étaient d'un noir liquide, sa respiration lente et profonde.

Je restai imobile, suspendue entre lui et le mur, mon pouls s'intensifiant au fur et à mesure que je me rendais compte de son corps, de son parfum masculin de cuir et de menthe s'attardant sur sa peau.

J'ai senti ma résistance s'en aller..

Soudain, en n'écoutant que mes propres désires, j'ai enroulé mes doigts dans son tshirt et l'ai tiré contre moi. Cela faisait tellement du bien de l'avoir tout contre moi a nouveau

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Kats@ 2011-06-01T17:44:38+02:00

« - Ne me le fait pas regretter..., murmurais-je dans un souffle.

- Tu ne m'as jamais regretté.»

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Kats@ 2011-06-01T17:44:38+02:00

« -Tu attendais quelqu'un ?

- Eh bien oui, figures-toi.

Un psychopathe qui envoie des SMS anonyme.»

Afficher en entier
Extrait de Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo ajouté par Rayathea 2012-03-07T18:10:39+01:00

Pas de problème, pensai-je. Tout va bien. Marcie avait sans doute vérouillé le battant de l'intérieur. Il me suffisait de rester plantée là pendant environ cinq heures, le temps que la soirée se termine, avant que Vee ne vienne me secourir avec une échelle.

Des bruits de pas résonnèrent devant l'entrée et je me penchai, priant pour trouver Vee sous le portique.

Horrifiée, j'aperçus Patch qui s'approchait du 4 x 4. Dos à moi, il composa un numéro sur son portable avant de le coller à son oreille. Moins de deux secondes plus tard, mon téléphone se mit à sonner dans ma poche. Avant que j'aie pu le lancer dans les buissons, Patch se retourna.

Il leva lentement les yeux et, lorsque son regard se posa sur moi, je regrettai que Boomer ne m'ait pas dévorée toute crue.

-C'est drôle, on parle toujours de voyeurs, jamais de voyeuses.

Même dans la pénombre, je devinai qu'il souriait.

-Arrête de rire, répliquai-je, les joues cramoisies. Descends moi de là.

-Saute.

-Hein ?

-Je te rattrape.

-Tu es dingue ou quoi ? Grimpe à l'étage et ouvre-moi la fenêtre. Ou va chercher une échelle.

-Je n'ai pas besoin d'échelle. Saute. Je ne te lâcherai pas.

-Tu parles.

-Tu veux mon aide, oui ou non ?

-Tu appelle ça de l'aide ? sifflai-je, excédée.

Il fit tourner ses clés autour de son doigt et feignit de s'éloigner.

-Espèce de pauvre type ! Reviens ici !

-Pauvre type ? Ca n'est pas moi qui espionne aux fenêtres des gens.

-Je n'espionnai personne, répondis-je. Je... Je...

Trouve quelque chose, Nora !

Le regard de Patch se promena vers la fenêtre et, soudain, son visage s'éclaira. Il rejeta la tête en arrière en éclatant de rire.

-Tu fouillais dans la chambre de Marcie !

Afficher en entier