Livres
443 582
Membres
379 304

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"My philosophy is that worrying means you suffer twice."

Afficher en entier

La sonnette retentit une fois de plus.

JACOB lève les yeux et il est à nouveau comme frappé par la foudre; c'est QUEENIE. Ils échangent un regard - QUEENIE est rayonnante, radieuse.

JACOB, perplexe mais littéralement ensorcelée, passe la main sur son cou - un éclair de mémoire. Il lui sourit.

Afficher en entier

NORBERT

Je vous en verrai un exemplaire de mon livre, si vous permttez.

TINA

J'en serais enchantée.

NORBERT regarde fixement TINA - avec une affection maladroite. Il tend doucement la main et lui caresse les cheveux. Tous deux restent là un moment, les yeux dans les yeux.

Un dernier regard et NORBERT s'éloigne soudain, laissant TINA seule.

Elle pose la main la où NORBERT lui a caressé les cheveux.

Il revient alors.

NORBERT

Pardon, euh...que diriez-vous si je vous le donnais en mains propres ?

Un sourire radieux apparaît sur le visage de TINA.

TINA

J'en serais enchantée. Vraiment enchantée.

NORBERT ne peut que lui sourire à son tour avant de tourner les talons et de s'en aller.

Afficher en entier

NORBERT

Vous n'avez absolument aucune inquiétude à avoir.

JACOB

C'est arrivé que les gens vous croient quand vous leur dites de pas s'inquiéter ?

NORBERT

Ma philosophie est que s'inquiéter, c'est souffrir deux fois.

JACOB digère la "sagesse" de NORBERT.

Afficher en entier

" - Tous les Non-Maj sont comme vous ?

- Non. Je suis le seul comme moi. "

Afficher en entier

She was a taker. You need a giver.

Afficher en entier

Norbert

(à Frank)

Tu me manqueras aussi.

Norbert lance la fiole haut dans les airs.

Frank laisse échapper un cri aigu,l'attrape dans son bec et s'envole immédiatement,loin du métro.

Afficher en entier

Jacob

Comment on fait pour boire un coup dans ce boui-boui ?

Surgie de nulle part, une mince bouteille remplie d'un liquide marron fonce vers lui. Stupéfait, il l'attrape au passage.

La tête d'un elfe de maison sort de derrière le comptoir.

L'elfe de maison

Ben quoi ? Z'avez jamais vu un elfe de maison ?

Jacob

Euh, non, si, non, enfin si j'en ai vu, bien sûr ! J'adore les elfes de maison.

Jacob s'efforce d'avoir l'air nonchalant. Il enlève le bouchon de la bouteille.

Jacob

Mon oncle est un elfe de maison.

Afficher en entier

"C'est arrivé que les gens vous croient quand vous dites de ne pas s'inquiéter ?"

Afficher en entier

NORBERT : Il n'en manque plus qu'une. Dougal, ma Demiguise. [...] Le problème, c'est que, euh... il est invisible.

TINA (c'est tellement ridicule qu'elle ne peut s'empêcher de sourire) : Invisible ?

NORBERT : Oui. Disons la plupart du temps. Il...

TINA : Comment l'attrapez-vous si... ?

NORBERT (souriant à son tour) : Avec beaucoup de difficulté.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode