Livres
403 859
Membres
307 316

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les annales du Disque-Monde, tome 1 : La Huitième Couleur



Description ajoutée par x-Key 2013-04-24T02:22:08+02:00

Résumé

Dans une dimension lointaine et légèrement trop courte, sur un plan astral passablement froissé, les tourbillons de brumes stellaires frémissent et s'écartent... Voici le Disque du monde porté par la Grande Tortue dans son lent voyage vers nulle part...

Les habitants d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu.

Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes.

Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque.

Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...

A la lumière de l'octarine, la huitième couleur, celle de la magie, découvrez l'univers fantastique et farfelu de Terry Pratchett.

Afficher en entier

Classement en biblio - 856 lecteurs

Or
287 lecteurs
PAL
220 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2015-01-03T17:01:12+01:00

C’est ce qui est tellement idiot dans ces histoires de magie, tu vois. Tu passes vingt ans à apprendre le sortilège qui fait apparaître des vierges nues dans ta chambre, et tu t’es tellement intoxiqué aux vapeurs de mercure et usé les yeux à lire des vieux grimoires que tu n’arrives pas à te rappeler ce qu’il faut en faire après.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Kaël
Diamant

Pour ceux qui en ont marre de ces héros sans peurs qui sauvent le monde les doigts dans le nez ou qui maîtrisent des magies surpuissantes, voilà une bouffée de fraicheur (enfin tant que vous restez loin d'Ankh-Morpork).

Une série parodiant la fantasy (puis tous les travers de l'humanité en général) grâce à des personnages attachants et tordants (voire tordus!).

A lire si vous êtes fan de fantasy.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idryll
Or

Amis de la Raison, de la Logique et de l'Ordre, passez votre chemin ! Pour les autres, n'hésitez pas à plonger dans un univers entier d'absurdités où même la Mort, la théorie de la gravité ou tout simplement l'esprit des autochtones sont détournés pour notre plus grand plaisir !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par mielou35 2018-02-05T09:44:14+01:00
Bronze

Ce livre sort vraiment des sentiers battus ! C'est le premier que je lis de la série Les Annales du disque monde, et il est sympa, mais j'attend de lire la suite pour me faire une meilleure idée.

Ce qui est sûr, c'est que tant l'univers que les personnages détonnent complètement dans l'univers de la fantasy, tous les codes sont repris pour être détournés, et le monde développé a l'air d'être d'une richesse incroyable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rwann 2018-01-07T18:03:55+01:00
Diamant

On m’a souvent répété que lire les Annales dans l’ordre était inutile, voire que c’était une mauvaise idée, mais je ne suis pas d’accord. Certains personnages sont récurrents et certaines situations découlent de choses qui se sont produites un ou plusieurs tomes auparavant. De plus, ce qui se passe dans la Huitième couleur est assez excellent.

Ce tome est à mon sens idéal pour découvrir en douceur l’univers incroyable de Terry Pratchett. Il n’est pas, selon moi, le meilleur de la série, mais il est aussi très loin d’être le plus terne ! Notre bon ami Rincevent le maje se laisse découvrir dans toute sa splendeur tandis qu’il se traîne plus ou moins laborieusement Deuxfleurs, un touriste bizarrement émerveillé flanqué de son Bagage, un personnage à part entière et pas des moindres. Sans oublier la Mort, nécessaire mais concerné, et son humour particulier.

En somme, je pense que la Huitième couleur donne un bon aperçu de ce qui vous attend dans les suivants, même s’il faut attendre Les Zinzins d’Olive-Oued pour réellement comprendre dans quel merveilleux pétrin on s’est enlisé.

Ayez l’œil pour repérer les allusions de Pratchett et n’oubliez pas de prendre tout cela avec légèreté, le premier degré n’est pas une alternative avec le Disque-Monde. Je ne peux que vous encourager à vous lancer, votre seul regret sera qu’il n’y a pas suffisamment de pages à dévorer, mais n’oubliez pas de ne rien accepter de Planteur, surtout s’il se tranche la gorge.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coucourouza 2018-01-01T12:04:40+01:00
Argent

Les premières pages ont été assez difficiles : beaucoup de personnages, de noms, l'installation d'un monde complexe en seulement quelques pages...

Une fois passées ces premières pages, l'histoire devient beaucoup plus simple à suivre : on arrête d'essayer de comprendre, et on se laisse simplement emporter par le côté totalement absurde et drôle de ce livre, l'idée d'un monde plat, où la magie existe, ou on fait des photos grâce à un démon, finit par paraître banale et normale. J'y ai retrouvé ce qui m'avait plu dans h2g2 : l'auteur nous transporte dans un monde qui ne respecte aucune règle logique, à chaque fois que la situation paraît désespérée pour les héros, ils s'en sortent grâce à un procédé le plus incroyable possible, mais décrit comme logique et évident.

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, et même trois si on compte le coffre : j'ai accroché à la naïveté de Deuxfleurs, un touriste totalement inconscient poussé par sa curiosité ; Rincevent est incroyablement humain, il se présente comme un mage lâche et incompétent qui atterrit par hasard dans cette aventure, mais fait preuve de courage (malgré lui) tout au long du livre ; j'ai beaucoup aimé aussi l'idée du coffre qui devient presque un personnage, avec son aspect terrifiant mais incroyablement protecteur de Deuxfleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookmystere 2017-10-28T22:34:11+02:00
Lu aussi

j'adore cet univers . c'est totalement loufoque. avec plein de jeux de mot .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilouandme 2017-10-28T10:09:49+02:00
Or

Livre vraiment génial, mais ne vous en tenez pas au début, car après quelques explications on comprend tout et on accroche vite ! Univers fascinant, A lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BarronsBabe 2017-10-05T10:45:47+02:00
Or

Vraiment génial! Très drôle, mais au début il faut un peu s'accrocher, car l'histoire part dans tous les sens. Maintenant que l'univers est posé les prochains tomes vont certainement être encore plus chouettes à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2017-08-26T23:34:21+02:00
Bronze

Ce livre fut celui qui m'a fait entrer dans le monde de Sir Terry Pratchett il y a un peu plus de 15 ans et je n'en suis jamais partie !

Le premier tome d'un monde incroyable. De la fantasy humoristique il fallait oser, c'est fait avec brio !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucioleSolaire 2017-07-24T17:26:41+02:00
Bronze

L'heroïc-fantasy humoristique, ce n'est pas quelque chose que l'on trouve à tous les coins de rue alors il fallait bien essayer ce roman ! Une chose est sûre, c'est que c'est drôle et très décalé ! Les personnages sont des stéréotypes du genre mais ils arrivent à être très originaux ! L'univers développé est fascinant et rafraichissant et c'est vraiment très amusant de découvrir des clins d’œil à la culture populaire du genre ! Bref, une œuvre à conseiller à tous ceux qui aiment la fantasy ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2017-06-19T22:26:07+02:00
Or

J'ai longtemps repoussé cette lecture de peur que l'univers soit vraiment trop loufoque pour moi qui ne suis pas une grande adepte de l'humour anglais. Finalement, je ne regrette pas de m'être constitué un bon bagage en fantasy avant de sauter le pas (pour remplir une consigne du challenge personnel) parce que je pense que c'est surtout ça qui m'aurait manqué si je l'avais lu plus tôt. Je pense néanmoins qu'avoir vu le film regroupant les deux opus il y a quelques années m'a quand même aidée à entrer dans l'univers.

Certains passages m'ont moins plu et j'ai hésité entre diamant et or pendant un petit moment mais finalement c'est surtout le passage avec les dragons qui m'a le moins passionnée, tout le reste est vraiment excellent. Les personnages sont originaux et attachants avec leurs défauts et leurs qualités, y compris les personnages secondaires (j'ai particulièrement aimé la mort et le coffre).

Je devais lire autre chose avant mais je pense que je vais entamer le deuxième tome dans la foulée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Codan 2017-05-05T18:57:34+02:00
Lu aussi

J'ai un avis assez mitigé en fait. J'ai adoré les personnages (La Mort est énorme bon sang !!) qui sont vraiment hyper originaux, drôles, loufoques. Mais l'univers est très compliqué à comprendre, et je n'ai pas réussi à me plonger dedans en entier.

Ca reste une agréable lecture, mais je ne la recommande pas à tout le monde ^^

Afficher en entier

Date de sortie

Les annales du Disque-Monde, tome 1 : La Huitième Couleur

  • France : 2011-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

Laura53 l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-19T09:48:45+01:00
Alanbo l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-18T20:59:42+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 856
Commentaires 109
Extraits 85
Evaluations 189
Note globale 7.66 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Annals of Discworld 1 : The colour of magic - Anglais
  • The colour of magic - Anglais