Livres
451 032
Membres
396 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Une parodie en Fantasy d'un monde plat porté par une tortue et quatre éléphants gigantesques ou se déroulent les aventures épiques d'un touriste bien naïf à la malle encombrante et un mage raté qui joue les héros malgré lui ...

Sacré imagination remplie d'ironie et de jeux de mots qui m'ont fait sourire plus d'une fois.

Célèbre série écrite par un auteur de talent si appréciée par tant de lecteurs.. et pourtant j'ai eu l'impression à maintes reprises que l'histoire manquait de construction comme si l'auteur se piquait un bon délire et le couchait par écrit sans lui donner de liens, c'est comme si on passait d'une scènette à l'autre, du coup en pleine lecture je me disais mais ou est passée l'épée magique ? Pourquoi on entend plus parler du jeu des dieux ?

Conclusion il faut se laisser entraîner par le courant de ce monde déjanté qui reste une sympathique distraction.

Afficher en entier
Argent

J'ai commencé par lire "Le Fabuleux Maurice" avant d'essayer d'avoir envie de lire la série du Disque-Monde.

je dois dire que j'ai préféré "Maurice", peut-être parce qu'il parle d'un chat... Peut-être aussi car il réécrit des contes et mène la vie dure aux clichés littéraires, ce qui m'a beaucoup plus !

L'univers mis en place dans la 8e couleur est certes surprenant est assez amusant (même s'il y a certaines plaisanteries assez lourdes qui ne me font pas rire...). Mais j'ai trouvé l'histoire assez décousues, sans vraiment de lien entre les parties, si ce n'est les 2 personnages.

L'histoire se passe dans un monde-disque posé sur quatre éléphants que supporte une gigantesque tortues. Dans une cité barbare et magique débarque un étranger, Deuxfleurs, et son drôle de Barbare (une valise qui dévore ceux qui s'en approchent trop). Le mage raté Rincevent est désigné pour lui servir de guide, avant qu'ils ne soient poursuivis pour être assassinés.

Les deux personnages vont ainsi mené un périple qui va les mener très loin Spoiler(cliquez pour révéler)jusqu'au bout du monde. Ils vont rencontrer un héros, Hrun, échapper de justesse à une créature tentaculeuse, passer dans une citadelle de dragons et, pour finir, arriver au bord du monde où ils vont être envoyé dans l'espace. Tout cela sous le regard de la Mort et des Dieux qui jouent leur avenir aux dés.

J'ai beaucoup aimé les passages où la Mort apparaît.

La hantise du chiffre 8 est aussi un bon fil conducteur.

Afficher en entier
Lu aussi

Je n'ai pas franchement accroché : ni à l'histoire, ni aux personnages, ni à l'écriture. Certains passages sont assez difficiles à lire dans le sens où ils sont parfois un peu décousu et osons le dire franchement barbant à lire et il faut vraiment s'accrocher pour ne pas risquer de perdre le fil et de se retrouver complètement perdu.

Afficher en entier
Argent

La réputation de Terry Pratchett n'est plus à faire et c'est bien tard que j'ai commencé ce disque monde!

Le livre est dans l'ensemble très bon et drôle , mais certains éléments alourdissent le roman. En effet, l'humour étant le trait principal de Terry Pratchett, ce premier tome en fait parfois, voire même souvent un peu trop. Lors de certains passages, des piques sont envoyées pour faire rire le lecteur, mais celles-ci sont si prévisibles et parfois si simplistes que ce n'en est pas drôle. Autre chose, l'écriture est plutôt difficile à suivre. On ne retrouve pas une réelle structure dans les chapitres ou même dans le texte, l'auteur passant du coq à l'âne en risquant de perdre (souvent) le lecteur. Ces deux points "assombrissent" la lecture. Cependant, le Disque-Monde reste une série classique de fantasy, drôle, rapide à lire et détente, à découvrir pour ceux qui aiment ces mélanges!

Afficher en entier
Argent

Il faut un peu s'accrocher au début et à certains passages du livre tellement l'absurdité y règne. Malgré un illogisme quasi constant dans ce livre, le monde de fantasy créé par l'auteur est extrêmement bien construit et intéressant.

De plus, c'est un un roman qui ne laisse pas indifférent grâce à l'histoire et aux personnages qui sont extravagants, loufoques et atypiques.

Afficher en entier
Or

Voilà le premier tome des annales du Disque-Monde, un univers fantasy créée par Terry Pratchett dans les années 80. La source de son inspiration est assez multiple et démarre du Seigneur des Anneaux jusqu’au jeu de rôle. Mais l’auteur n’a pas fait que créer un univers, il a presque inventé un style. Ce premier tome nous fait découvrir de la fantasy humoristique. Bien que les deux styles peuvent s’y prêter à merveille, il faut malgré tout un certain talent pour que la sauce prenne. L’auteur a réussi, bien que ce premier tome ne soit si fantastique, on ressent une base intéressante et qui va placer les dizaines de tomes qui vont suivre.

Dans ce premier roman, le récit se déroule aux côtés de Rincevent, un mage raté qui ne sait pas lancé de sort, et Deuxfleurs, un touriste. Comprenons que le lecteur doit s’identifier à ce touriste pour visiter le Disque-Monde. Et là, quel plaisir… De l’humour, des rebondissements, et surtout un vrai background avec une promesse d’autres tomes tout aussi comiques. L’univers est plutôt bien construit, et l’auteur nous parsème chaque page d’humour pour le rendre attrayant et ironique. Un premier épisode très concluant.

Afficher en entier
Or

Chronique (un poil plus) complète : https://la-choupaille-lit.blogspot.com/2018/09/les-annales-du-disque-monde-tomes-1-et.html

Parlons peu du Disque-Monde, mais parlons-en bien. Peu, parce qu'en définitive, la magie de Terry Pratchett tient à peu de choses ; mais bien, parce que c'est cette simplicité qui fait de ce volume et de son successeur de redoutables et enthousiasmantes lectures. Loin du sérieux que dégagent généralement les récits de Fantasy, Terry Pratchett se plaît à en prendre le contre-pied. Le farfelu est mis à l'honneur en toute maîtrise et selon un scénario intelligemment déjanté, si bien que parcourir le Disque-Monde revient à prendre une bonne bouffée de rire, et, au passage, une belle claque littéraire.

Car oui, en plus d'écrire beaucoup (trente-cinq tomes au total, tout de même, et rien que pour le Disque-Monde), Pratchett écrit très bien. Il a l'esprit aiguisé de ceux qui se rient du monde et ne se gênent pas de le faire savoir, et le sens de l'humour nécessaire à faire passer le message. Chapeau d'ailleurs à Patrick Couton, son traducteur, pour l'excellentissime travail qu'il a fourni. Les jeux de mots, aussi indénombrables que tordants, rendent à la perfection et font rire aux éclats le lecteur, quand ce n'est pas la situation qui l'achève. A cet égard, tomber sur le Disque-Monde après une dure journée de travail n'a pas de prix, si ce n'est celui des joues endolories d'avoir trop sourit.

Attention toutefois : déguster du Terry Pratchett, c'est comme se lancer sur une boite de pralines. C'est bon, c'est fin, ça se mange sans faim/fin ... ou presque ; jusqu'à ce que l'indigestion guette et que l'estomac se révulse d'avoir abusé des bonnes choses. C'est donc au lecteur d'être vigilent et de stopper sa lecture du Disque-Monde lorsqu'il la sent arriver. Comme on le dit souvent, les plus courtes sont les meilleures ; et il en va de même pour Pratchett, à déguster avec modération... mais à déguster tout de même !

Afficher en entier
Or

Délirant ! Il n'y a pas d'autre mot pour décrire ce roman qui décape, décoiffe, déjante, bref, on plonge dans un univers pas comme les autres, avec ses lois et ses personnages uniques.

C'est de la fantasy, mais de la fantasy plutôt parodique, avec un humour que, personnellement, j'ai adoré.

Et, bien évidemment, le monde construit par Terry Pratchett est tout bonnement incroyable, j'ai rarement vu un imaginaire aussi riche et débordant (un disque sur des éléphants sur une tortue ? Des dragons transparents ? Un Bagage à la loyauté sans faille ? j'achète !), on est dedans du début à la fin.

J'ai hâte de savoir ce qui arrive à Rincevent, le (pas vraiment) mage totalement anti-héros qui représente à merveille les plus belles qualités humaines : la couardise, l'appât du gain, le mensonge... et une poisse monumentale. Parmi les autres personnages, mention spéciale à la Mort que j'espère revoir dans les tomes suivants.

Bref, je suis contente de m'être enfin lancée dans cette saga incontournable dont je lirai certainement la suite !

Afficher en entier
Bronze

Un livre vraiment étonnant...Ça part dans tous les sens du début à la fin, avec une énorme dose de fantasy. J'avoue avoir beaucoup de mal à rentrer dedans, je me suis même dit: "mais... pourquoi je lis ça???", pour au final y parvenir et rire

Afficher en entier
Or

Une référence en fantasy humoristique, Terry Pratchett est incontournable. Ici, on fait notamment connaissance du personnage de Rincevent, qui vaut à lui seul le détour. Alors quand on ajoute un monde plat sur le dos de 4 éléphants sur le dos d'une tortue, des parodies de Conan le Barbare, de la magie moyennement efficace, et des prophéties en tout genre... Tout y est, tout est détourné, et c'est très réussi !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode