Livres
485 755
Membres
475 322

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

" C'est un ordre du jour, Jiglad, dit Trymon d'un ton patient.

- Et depuis quand le jour nous donne-t-il des ordres ?

Afficher en entier

- Vous avez ri ?

- Oui. Comme ça : humfhumfhumfblof.

Afficher en entier

La Mort ne répondit pas. Il regardait Spold à la façon d'un chien qui lorgne un os, sauf que dans le cas présent c'étaient plutôt les os qui lorgnaient le chien.

Afficher en entier

« D’ACCORD, fit-il. PESTILENCE, SORS UN NOUVEAU JEU DE CARTES. JE VAIS ALLER AU FIN FOND DE CETTE HISTOIRE, MÊME SI JE DOIS EN CREVER. FAÇON DE PARLER, BIEN SUR. »

Afficher en entier

Dans chaque personne saine d'esprit, il y a un fou qui cherche à sortir (...). Personne ne devient fou aussi vite qu'une personne parfaitement saine d'esprit.

Afficher en entier

Ainsi Quimby périt-il sous les coups d'un poète mécontent au cours d'une expérience menée dans l'enceinte du palais pour prouver la justesse controversée du proverbe : "La plume est plus forte que l'épée", lequel proverbe on rectifia en sa mémoire par l'ajout de la phrase : "Seulement si l'épée est très courte et la plume très pointue".

Afficher en entier

Et plusieurs sorciers jurèrenet par la suite que le petit orang-outan tristounet assis au milieu ressemblait furieusement au bibliothécaire en chef.

Afficher en entier

Nous nous abstiendrons de décrire ces choses, car même les moins moches évoquent le fruit d'un croisement entre un octopode et une bicyclette. Il est bien connu que les choses d'univers indésirables sont toujours à l'affût d'un accès vers celui des humains, pour des raisons qu'on pourrait ainsi transcrire : c'est commode pour le bus et ça rapproche des commerces.

Afficher en entier

Lui apprendre la vérité équivaudrait à filer un coup de pied à un épagneul.

Afficher en entier

Rincevent ne refit jamais causette à cet arbre précis, mais leur brève conversation jeta les bases de la première religion arboricole qui, par la suite, envahit les forêts du monde. Tel était son article de foi : tout arbre bon, qui mène une existence sans tache, décente et honnête, est assuré d’une vie après la mort. S’il est vraiment très bon, il finira par se réincarner dans cinq mille rouleaux de papier hygiénique.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode