Livres
472 936
Membres
446 264

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alors j'arrive pas à choisir entre j'ai pas aimé et un gros bof.

Le contexte de la deuxième guerre mondial, Paris pendant l'occupation et dans tout ça avec une chasseuse de vampire, je me suis dit chouette, ça à l'air trop cool. je m'attendais à de l'action et avec la promesse d'un contexte historique riche... J'ai sauté dessus et pris le tome 2 aussi dans la foulée. Et bin, je me suis trompée sur toute la ligne. Alors ne comptez pas sur le contexte historique, il est presque inexistant. Et ok, on a affaire à des vampires dans l'idée mais une idée pas du tout exploité... Franchement, les vampires c'est pas des vampires. Pas possible. Ils ont juste les dents pointu... Meme le sang est secondaire. Alors dès les premiers pages, j'ai senti que le sexe aller prendre une place importante ... que je me suis dit " oh non" Et cette importance fut telle que dans les scène a tension, son humour lubrique casse tout... J'ai adoré un seul personnage, c'était le père de l'héroine jusqu'à que l'auteur casse son personnage, son charisme sur un lapsus lubrique... La narratrice, le personnage principal ne colle pas à son époque. Tu enlèves vampire, et le contexte historique... ca revient aux même. J'ai eu du mal à me situer géographiquement tellement y a peu de description dans les déplacement des personnages et ou ils sont.... Même quand elle parle de Paris. C'est l'histoire d'une secte basé sur le sexe avec des meurtres... voilà c'est tout. Le gourou fait pas peur. C'est prévisible. Ils cherchent un objet, quand elle parle d'un truc, j'ai deviné ou il est. . Aliette a plus peur des souris et des rats que de son sort, des risques, les menaces... les combats sont brouillons. Et quand elle rencontre des loups garou, ca part dans le sexe et le cassage de couilles sous fond humoristique. Les vampires sont faibles. C'est presque que des dialogues. Sytry est plus profond et c'est un des rares. Lawrence est un chien chaleur c'est pas possible... et vu le lien des deux, il a aucune autorité sur elle... A la fin Sytry et Lawrence parle en privé, je sais sans lire la suite, de quoi ils ont parlé... Vous le sentez le suspens ? Moi pas. Le frère d'Aliette sert d'élément pour faire continuer le scénario c'est tout... Aliette a un humour d'adolescent râleuse.. c'est du crêpage de chignon.. Sa seule défense est sa répartie ...enfin répartie, c'est un grand mot... Elle se fait porter comme un sac parce qu'elle a peur d'un rat ou qu'elle a un obstacle un peu difficile et vu sa condition... c'est n'importe quoi...J'ai trop de chose à dire...

Je finirais pas dire : quand j'ai lu le dénouement, parce que je l'ai fini, j'arrêtais pas de dire " ridicule" c'est ridicule... Blasée. Je l'ai fini parce que je me suis dit que le tome 2 on sait jamais....Cependant en notant le commentaire, c'est non, jamais.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode