Livres
483 524
Membres
470 993

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Aventures d'Arthur Gordon Pym



Description ajoutée par x-Key 2012-02-02T21:22:29+01:00

Résumé

♦ Existe sous les titres "Aventures d'Arthur Gordon Pym", "Les Aventures de Gordon Pym", "Gordon Pym" et "Les Aventures d'Arthur Gordon Pym".

♦ Il s'appelle Arthur Gordon Pym. Son plus grand désir : naviguer. Aventurier précoce qui, de tempêtes en naufrages, dérive irrémédiablement vers le pôle Sud, comme aspiré par l'Antarctique ! Mais avant de sombrer dans cette blancheur, que de tribulations et de désastres !

C'est d'abord l'escapade à bord de l'Ariel, simple prélude au naufrage du Grampus avec entre-temps mutineries et massacres. Escalade dans la terreur, la rencontre avec le vaisseau-fantôme et sa cargaison de morts. Puis, horreur suprême, la courte-paille : qui sera mangé ? Ultime voyage, la maelström et ce flirt au bord du gouffre dans l'Extrême-Sud.

Une odyssée où revenants et démons disputent la vedette aux forces de la nature...

Afficher en entier

Classement en biblio - 93 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Zebulon25 2015-09-27T10:25:53+02:00

« (…) je n’oublierai jamais la joie extatique qui pénétra chaque partie de mon être quand j’aperçus un grand brick qui arrivait sur nous (…). La manière maladroite dont il gouvernait fut remarquée par nous tous (…) Nous n’aperçûmes personne à son bord jusqu’à ce qu’il fût arrivé à un quart de miles de nous. Alors nous vîmes trois hommes, qu’à leur costume nous prîmes pour des Hollandais. Deux d’entre eux étaient couchés sur de vieilles voiles près du gaillard d’avant, et le troisième, qui semblait nous regarder avec curiosité, était à l’avant (…). Il semblait, par ses gestes, nous encourager à prendre patience, nous saluant joyeusement de la tête, mais d’une manière qui ne laissait pas que d’être bizarre, et souriant constamment, comme pour déployer une rangée de dents blanches très brillantes.(…) Soudainement, du mystérieux navire, qui était maintenant tout proche de nous, nous arrivèrent, portées sur l’océan, une odeur, une puanteur telles, qu’il n’y a pas dans le monde de mots pour l’exprimer (…) Oublierai-je jamais la triple horreur de ce spectacle ? Vingt-cinq ou trente corps humains, parmi lesquels quelques femmes, gisaient disséminés çà et là, entre l’arrière et la cuisine, dans le dernier et le plus dégoutant état de putréfaction ! Nous vîmes clairement qu’il n’y avait pas une âme vivante sur ce bateau maudit ! (…) Quand la mouette le débarrassa de son poids, il chancela, tourna et tomba à moitié, de sorte que nous pûmes voir son visage en plein. Non, jamais spectacle ne fut plus plein d’effroi ! Les yeux n’existaient plus, et toutes les chairs de la bouche rongées laissaient voir les dents entièrement à nu. Tel était donc ce sourire qui avait encouragé notre espérance ! »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, mais au final j'ai bien aimé ce livre, et j'ai particulièrement apprécié l'écriture

Afficher en entier
Bronze

Lu en VO sous le titre "The narrative of Arthur Gordon Pym and related tales".

Et bien, ce fut une lecture assez laborieuse. J'ai eu beaucoup de mal à m'investir dans l'histoire du roman. Pour ce qui est des points négatifs :

Tout d'abord, le ton principal devient vite redondant : le personnage vit un malheur profond, s'en sort miraculeusement, pour tomber dans un malheur plus grand, duquel il s'en sort de justesse, pour replonger dans un malheur encore plus grand, etc... Au début, on se demande ce qu'il va arriver, on compatit, mais au bout d'un moment j'ai trouvé tout ça beaucoup trop lourd.

Ensuite, le personnage de Pym m'a vite exaspérée. Je trouve qu'il se complaît dans son malheur, la manière dont il aborde ce qu'il lui arrive m'a assez déplu. Et les autres personnages sont complètement transparents, ce qui est dommage (j'aurais aimé en savoir plus sur le capitaine Guy, ou Peters par exemple).

Et j'ai eu un peu de mal avec l'approche "ce que je dis est vrai, c'est de la science". Je ne sais pas vraiment comment l'expliquer, mais dans un roman fantastique, le fait de vouloir à tout prix convaincre que le récit se passe dans notre réalité en insistant (très) lourdement sur ça m'a plus gêné qu'autre chose.

Enfin, et là c'est juste un petit point personnel : l'auteur a un problème avec le mot "scarcely" !! Je ne sais pas pour la traduction française, mais dans la VO il l'utilise plusieurs dizaines de fois, parfois même plusieurs fois par page... A la longue, je ne voyais plus que ça.

Pour ce qui est des points positifs, vient en premier le récit maritime. J'aime beaucoup les découvertes des océans, et je trouve que l'auteur nous fait vivre la mer de manière très poétique ; j'aurai aimé qu'il s'y consacre un peu plus. Même si je dois avouer que certaines descriptions annexes sont assez longues, voire superflues (trois pages sur les concombres de mer, toute une digression sur comment arrimer une cargaison, encore plusieurs pages sur la nidification des albatros), mais tout le reste est très intéressant.

Et, évidemment, l'imaginaire de l'auteur est à la hauteur des attentes. A une époque où le pôle Sud restait un mystère, chacun pouvait le modeler à sa façon, et Poe a crée quelque chose de très original.

Malheureusement, ces bons côtés ne suffisent pas à balancer les négatifs, et c'est sans regrets que je referme la couverture ; je sais que je ne relirai pas ce roman.

Afficher en entier
Pas apprécié

J’ai lu ce roman car il sera en lien avec le suivant et j’appréhende donc ma nouvelle lecture puisque je n’ai pas apprécié celle-ci.

Arthur Gordon Pym embarque clandestinement sur le brick, Le Grampus, pour quelques jours avant de se découvrir puisque ce bateau est manœuvré par le père de son meilleur ami. Sauf que suite à une mutinerie, il s’ensuivra de multiples aventures : libération, famine, sauvetage, etc…

Il s'agit d'un récit qui relate des faits et les dires des personnages sans utiliser de dialogues : pas de rythme. C’est long et ennuyant. Les détails concernant la navigation ne facilitent pas la lecture et le chapitre entier qui décrit les différentes découvertes d’îles dans l’Antarctique casse le rythme du récit. J’étais totalement détaché des aventures d’Arthur Gordon Pym. Quant au final, c’est typiquement ce que je déteste.

Une lecture pesante que je ne recommande pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nf23 2015-08-28T08:29:57+02:00
Pas apprécié

Les aventures d'un jeune homme qui prend la mer à bord d'une goélette. Je n'ai pas du tout aimé cette histoire plein de descriptions et de longueurs.

Afficher en entier
Diamant

Un roman d'aventures maritimes, mais aussi un récit fantastique étonnant, raconté dans un style très poétique. Une des oeuvres fondatrices du fantastique moderne, qui a influencé Lovecraft .

Afficher en entier
Pas apprécié

La traduction de Charles Baudelaire est admirable d'un point de vue littéraire, bien sûr, mais elle rend cet ouvrage bien indigeste pour un lecteur du XXIe siècle pas spécialement érudit... Les aventures maritimes de Pym, héros adolescent, ne sont, par ailleurs, absolument pas réalistes et m'ont - j'ai honte de l'avouer - assez profondément ennuyé...

Pour découvrir Poe, les "Histoires extraordinaires" sont, selon moi, d'une toute autre valeur !!

Afficher en entier

Date de sortie

Les Aventures d'Arthur Gordon Pym

  • France : 2007-06-27 - Poche (Français)

Activité récente

guement l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-10T14:07:37+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 93
Commentaires 6
Extraits 3
Evaluations 15
Note globale 5.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode