Livres
472 384
Membres
444 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Aventures d'un apprenti gentleman



Description ajoutée par Liligreen 2019-09-19T19:12:14+02:00

Résumé

Henry Montague, dit Monty, est un héritier qui passe son temps à jouer, à boire et à séduire, au désespoir de son père. Après son tour d'Europe, il est censé reprendre les rênes du domaine familial. Mais son goût insatiable pour tous les plaisirs l'enchaîne au vieux continent, où, en compagnie de son meilleur ami Percy, dont il est épris, il se voit bientôt pourchassé par son père.

Afficher en entier

Classement en biblio - 60 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elaheh 2019-10-06T15:32:28+02:00

"Mais ce n'est que depuis peu que, par exemple, quand son genou se cogne contre le mien sous la table étroite d'un pub, je me surprends à chercher mes mots. Un léger changement de gravité et, brusquement, tous les astres de ma galaxie se désalignent, les planètes sorties de leur orbite, et je me retrouve à chanceler sans plan ni cap, sur le territoire déroutant des sentiments amoureux entre amis."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Une sacrée aventure dans laquelle on s'embarque quand on commence "The Gentleman's Guide to Vice and Virtue" ! Je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire et j'ai été agréablement surprise.

Déjà, on suit nos personnages dans un tour du monde, donc on a la chance de visiter plusieurs villes connues à leurs époques. De plus, les dialogues entre les personnages sont parfois juste à mourir de rire et c'est exactement la lecture dont j'avais besoin à cet instant précis : partir dans une aventure avec des personnages drôles et profonds, une histoire d'amour et des petits retournements de situation.

Ce n'est pas le livre du siècle, car beaucoup de choses sont attendues dès le début du roman. Néanmoins, cela reste un plaisir de voir Monty évoluer au fur et à mesure qu'ils avancent dans cette situation embarrassante.

Percy a su ravir mon petit cœur de fleur bleue.

Felicity est LE personnage féminin que l'on a besoin d'avoir dans beaucoup plus d'histoire. Son émancipation n'est pas la trame principale du récit et pourtant elle réussit à se mettre sur le devant de la scène quand elle en a besoin et quand elle a quelque chose à dire pour sauver les fesses de son imbécile de grand frère. J'ai adoré sa force et son intelligence, qu'elle sait mettre à profit même dans les situations les plus délicates.

Bon roman, qui permet de lire une histoire d'amour mignonne, avec des personnages qui ont quand même du caractères et des choses à dire. L'aventure dans les plusieurs pays permet de s'accrocher à l'histoire, on a vraiment envie de savoir ce qu'il va se passer !

Afficher en entier
Diamant

Ce livre était excellent ! Alors qu'on part simplement pour le récit du tour d'Europe de Monty, Percy et Felicity, on se retrouve avec une suite d'aventures haletantes -impossible de s'arrêter de lire-, des personnages qui évoluent au fil de l'histoire et deviennent horriblement attachants, et une relation entre Monty et Percy à s'en mordre les doigts.

J'ai adoré ce roman, et je le recommande fortement !

Afficher en entier
Diamant

J’adoooore ce roman!

Il a absolument tout pour plaire: de l’humour, de l’émotion, une touche de romance et une grande dose d'aventure.

En effet, contrairement à ce que son résumé laisse paraître, ce livre est une véritable aventure qui nous fait voyager à travers l’Europe.

J’ai trouvé que l’intrigue, bien qu’étrange, n’est pas tirée par les cheveux, on se prend vite au jeu si on prend en compte le contexte du XVIIIème.

En parallèle, l’auteure évoque aussi l’esclavage, la percetion de l’homosexualité, la condition féminine... il est intéressant de découvrir les rouages de la société à ce niveau là.

On ne nous abreuve pas de détails culturels ou historiques, mais il y en a suffisamment pour bien s’immerger dans la quête de nos héros.

Et quels personnages! Très rafraîchissants avec leur personnalités contraires aux mœurs de leur époque.

Monty fait maintenant partie de mes personnages préférés, il est juste parfait ou plutôt parfaitement imparfait: j’ai apprécié la manière dont il évolue, son comportement débauché et son égoïsme laissera place à toute autre chose. Sans parler de son humour et de sa répartie, donnant souvent des répliques hilarantes.

L’humour est très présent dans l’histoire, avec des quiproquos, du sarcasme, et les nombreuses gaffes du héros.

Quant aux autres protagonistes; Percy est très mignon lui aussi, avec un caractère à l’opposé de Monty, peut-être un peu trop en retrait.

Felicity elle, annonce la couleur pour le second tome avec un caractère bien trempé et une volonté de ne pas se plier aux codes de la société.

Je pensais que la romance se retrouverait en premier plan mais elle est traitée de manière secondaire dans la majeure partie du roman, un fait assez rare pour être souligné. La relation Percy-Monty est adorable, en particulier dans les derniers chapitres, tout se met en place de façon naturelle et émouvante.

Parce que ces personnages, et leurs histoires respectives ne manquent pas de nous toucher, ce qui permet à ce roman d’atteindre la perfection.

Bref, vous l’aurez compris, The Gentleman’s Guide To Vice And Virtue est un immense coup de cœur puisqu’il rassemble tous les ingrédients adéquats sans pour autant entrer dans les clichés.

Je ne peux que vous le conseiller, vous vivrez alors une aventure incroyable en voyageant aux quatre coins de l’Europe!

Fans de romance et d’aventure, ce livre est pour vous!

PS: Pour ceux qui attendent la traduction en VF, il sortira vers fin 2019.

Afficher en entier
Argent

Une histoire qui se lit d'une traite et qui évoque des thèmes importants non seulement au 18e siècle mais également aujourd'hui : bi/homosexualité, racisme, esclavagisme, pirates, féminisme et de l'amitié et de l'amour et de l'aventure.

Afficher en entier

Bonjour, est-il prévu une sortie en français ??

Afficher en entier
Or

[Lu en VO]

"The Gentleman's Guide to Vice and Virtue" est un cadeau et une joie à lire. On suit les aventures rocambolesques de trois héros à travers l'Europe. De Versailles à Venise, l'univers semble contre eux, et la malchance sur leur chemin.

Les personnages sont un vrai régal. Monty, au début hautain et irresponsable, dont la sexualité dérange dans une société aux préjugés omniprésents, évolue à travers l'histoire. Le voir grandir est un plaisir, mais aussi une leçon pour tous. Au fur et à mesure, il apprend à s'éveiller à la réalité du monde et aux oppressions que peuvent subir ceux qui ne sont pas, comme lui, des hommes blancs.

Percy est un héros de couleur, ce qui manque cruellement à la littérature. Sa douceur l'oppose à son compagnon autant qu'elle en fait sa pièce complémentaire.

Enfin, Felicity représente la force, la détermination d'une femme qui souffrent des restrictions de la société dues à son genre.

Chaque personnage grandit et incarne une minorité sociale oppressée - les personnes LGBT+, de couleurs ou les femmes.

Ce livre est, en quelque sorte, révolutionnaire de par le simple fait qu'il évoque de nombreux thèmes tus par la société. Ils ne sont pas juste représentés mais aussi discutés et débattus.

Tous ces sujets "politiques" sont méticuleusement incorporés dans un récit d'aventure, d'humour ainsi qu'une romance adorable.

Ce roman est donc le parfait mélange et représente à la perfection ce qu'est la littérature "woke" de nos jours. Un vrai coup de coeur.

Afficher en entier
Or

J'ai reçu ce livre dans une box, et mon Dieu ce que je suis reconnaissante ! J'ai adoré ma lecture, ce roman est une pépite. Il m'a fait voyager, rire, verser quelques larmes. A mes yeux, il a une petite ressemblance avec Candide de Voltaire, dans le sens où il y a un voyage durant lequel les personnages grandissent. Mais en beaucoup, beaucoup mieux !

Monty est un amour. Je l'ai aimé dès les premières lignes. Il n'est pas très fute fute, pas très débrouillard et il devrait réfléchir parfois avant de parler. Il est loin d'être un personnage extraordinaire pour lequel tout est simple, il a aussi ses problèmes, et j'ai trouvé simple de s'identifier à lui, et surtout, de s'y attacher ! Sa sœur, Felicity, est une jeune fille forte, intelligente, et qui ne va pas se laisser faire. Très inspirante, elle pousse à avoir confiance en soi et à se dire que si l'on veut vraiment quelque chose, alors on peut toujours réussir à trouver un moyen. Percy m'a un peu moins marquée, mais je me souviens surtout de lui pour sa patience et sa douceur, ainsi que son altruisme.

J'ai beaucoup aimé l'écriture. J'ai appris pas mal de mots, car je pense que l'auteur a utiliser un vocabulaire correspondant à celui du 18ème siècle. Elle a réussi à me transporter dans les différentes villes où sont passés les protagonistes, à me faire voir les petits détails. Elle a aussi réussi à me faire ressentir plusieurs émotions ! C'est une aventure vraiment palpitante qu'elle écrit, et il m'a était dur de me séparer du roman lorsque je le devais !

J'ai adoré suivre le voyage des personnages. Cela m'a donné encore plus envie de voyager ! On suit les personnages à travers leurs mésaventures, qui sont parfois drôles, parfois stressantes, et on les voit gagner en maturité au fur et à mesure, s'affirmer toujours plus en la personne qu'ils sont vraiment. Le roman touche au sujet de l'homosexualité, ce que j'ai apprécié, et je l'ai trouvé bien porté, surtout quand on pense aux conditions à l'époque. Je n'ai pas trouvé cela exagéré ou surfait. J'ai aussi trouvé que le sujet du racisme était un peu traité à travers de Percy et du comportement des autres envers lui. Bien qu'il y ait une touche d'humour toujours présente, des sujets plus graves sont développés, et j'ai beaucoup aimé. Le livre est plutôt long, mais à vrai dire, je ne les ai pas vu passer. Il y a tellement de choses qui se passent, et tellement de fils que l'on veut démêler qu'il n'y a pas le temps de s'ennuyer.

En bref, The Gentleman's Guide est une superbe lecture, fraîche, avec laquelle on passe un très bon moment grâce aux personnages attachants et une intrigue qui tient bien la route. Je recommande sans hésiter.

Afficher en entier
Or

Ma note: 4/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/08/03/the-gentlemans-guide-to-vice-and-virtue-de-mackenzi-lee/

“We are not broken things, neither of us. We are cracked pottery mended with laquer and flakes of gold, whole as we are, complete unto each other. Complete and worthy and so very loved.”

Ce livre me fait de l’œil depuis bien avant sa sortie. Une fiction historique se passant en Europe du 18e siècle avec un couple M/M ? Moi je dis oui ! Bon, c’est vrai que la fiction historique n’est pas un genre vers lequel je vais facilement, mais depuis le début de l’année j’essaie de diversifier un peu mes lectures, et The Gentleman’s Guide to Vice and Virtue est décidément différent de ce que je lis habituellement.

Henry Montague, affectueusement surnommé Monty par ses amis, est le fils d’un riche Lord anglais. Malgré une éducation rigide et un père stricte, Monty ne sait pas se détacher des plaisirs que la vie a à lui offrir, sous toutes ses formes: jeux, alcool, hommes, femmes. Accompagné par sa soeur et son meilleur ami, ils s’en vont faire le tour du continent Européen pendant leur dernière année de liberté avant que leurs devoirs respectifs ne les sépare: Felicity ira dans une école à Marseilles, Percy ira en Hollande, et Monty rentrera en Angleterre pour apprendre les ficelles de la fonction de Lord.

Mais tout ne se passe pas comme prévu et bientôt nos trois personnages se retrouvent séparés de leur compagnie et traqués à travers l’Europe après que Monty ait volé une boîte qui se révèle plus précieuse qu’elle n’en avait l’air.

J’ai adoré nos trois personnages. Je ne pensais pas que ça allait être le cas puisque généralement il y en a toujours au moins un qui m’énerve, mais là ça n’a pas été le cas. Monty, malgré son égoïsme, son narcissisme et sa mauvaise habitude à s’attirer des ennuis, est quelqu’un de très attachant et de bien plus complexe que ce qu’il ne laisse paraître aux premiers abords. Il a la vie dure avec un père qui en demande beaucoup de lui et il se cache derrière cette image de mauvais garçon qui se fout de tout. Fier de sa bisexualité, il ne reste pas moins conscient que s’il ne fait pas attention il pourrait être exécuté.

“What’s the use of temptations if we don’t yield to them?”

Felicity est un personnage fort qui n’est pas sans rappeler vaguement celui de Hermione Granger. Fille dans une société où les femmes sont destinées à enfanter et à être douces, Felicity ne veut pas laisser les hommes dicter sa vie pour elle, et étudie en secret la médecine. Au début elle est froide et distante, mais elle finit par se révéler être attentionnée et pleine de ressources lorsque nos héros en ont le plus besoin, et sans elle ils seraient morts depuis bien longtemps. Et je dois dire que le fait que le livre compagnon à The Gentleman’s Guide to Vice and Virtue soit centré sur elle me donne très envie de le lire !

Mais je pense que dans ce super trio, celui qui a volé mon cœur dans ce livre est bel et bien Percy. Par où commencer ? C’est un personnage hyper adorable et attachant, sur lequel la vie semble s’acharner encore et toujours. Homme de couleur atteint d’épilepsie, il est constamment pris pour un esclave ou serviteur quand on ne le considère pas un possédé du diable. Mais tout ça ne l’empêche pas d’être quelqu’un de gentil, dévoué et sensible. C’est exactement le genre de personnage qu’on voudrait prendre dans nos bras et protéger à tout prix.

J’ai aimé la relation entre Monty et Percy autant qu’elle m’a frustrée. Monty dit depuis le début qu’il est amoureux de Percy et que, bien que ce soit un sentiment récent pour lui puisqu’ils se connaissent depuis des années, il est persuadé que ce n’est pas réciproque. Pourtant c’est évident depuis le tout début que Percy a lui aussi des sentiments pour Monty. Alors au début je trouvais ça mignon, mais j’avoue qu’au bout d’un moment tout ce que je voulais c’était qu’ils se rendent compte des sentiment de l’autre.

“The great tragic love story of Percy and me is neither great nor truly a love story, and is tragic only for its single-sidedness. It is also not an epic monolith that has plagued me since boyhood, as might be expected. Rather, it is simply the tale of how two people can be important to each other their whole lives, and then, one morning, quite without meaning to, one of them wakes to find that importance has been magnified into a sudden and intense desire to put his tongue in the other’s mouth.

A long, slow slide, then a sudden impact.”

Je suis rentrée dans le livre dès les premières pages. L’intrigue est fluide et addictive, tout comme la plume de l’auteure qui nous emmène aux quatre coins du continent européen. On sent d’ailleurs que Mackenzi Lee a fait énormément de recherches avec tous les détails qu’elle a intégré à son livre pour nous plonger dans l’Europe de l’époque: mode, croyances, culture, etc… et on se rend vraiment compte de ces recherches dans la note de l’auteure à la fin du livre.

Les péripéties de nos personnages s’enchaînent et nous laissent pas le temps de nous ennuyer, sans pour autant que cela fasse trop et qu’on finisse par ne plus savoir où donner de la tête.

Je n’est qu’un seul regret pour ce livre: l’intrigue principale se termine avant la fin du livre, et on ne nous donne pas vraiment de réponses quant à ce qu’il advient aux personnages rencontrés au cours du livre (sérieusement, que deviennent Helena et Dante après tout ça ?).

Au final ce livre a été une très bonne surprise. Mackenzi Lee est parvenue a écrire un livre où la diversité a un rôle important tout en restant en cohérence avec les mœurs de l’époque. Ce livre m’a fait rire et voyager, même si j’avoue que je m’attendais à aimer ce livre un peu plus. Ça reste néanmoins un très bon livre, et je lirai avec joie The Lady’s Guide to Petticoats and Piracy à sa sortie.

Afficher en entier
Argent

3,5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/books/382/chronique-the-gentleman-s-guide-to-vice-and-virtue-de-mackenzi-lee

“Love may be a grand thing, but goddamn if it doesn't take up more than its fair share of space inside a man.”

Contre toute attente, ce livre n'est malheureusement pas un coup de cœur. Il avait pourtant tous les ingrédients nécessaires pour être un cinq étoiles ! The Gentleman's Guide to Vice and Virtue, c'est une fiction historique délirante remplie d'aventures se déroulant aux quatre coins du monde (plus précisément en Europe du XVIIème siècle, ahah), de personnages drôles et attachants, d'une adorable romance, de pirates et de bandits… Franchement, qu'est-ce qui pourrait mal tourner avec toutes ces merveilleuses choses ? RIEN. NORMALEMENT. UGH.

En lisant les premières pages du livre, je n'ai eu aucun mal à entrer dans l'histoire. Monty a une voix qui parvient à rendre le récit addictif très facilement. Drôle, sarcastique, narcissique mais surtout adorable, il était le narrateur parfait pour cette histoire. J'ai été conquise dès le début, persuadée que ce livre serait ma lecture phare de l'été !

“It occurs to me then that perhaps getting my little sister drunk and explaining why I screw boys is not the most responsible move on my part.”

J'ai passé un agréable moment en compagnie de Monty, Percy et Felicity. Trois personnages hyper attachants et hors du commun. Ils ressortent vraiment par rapport à leur époque et c'était hyper rafraîchissant. Le XVIIème siècle est connu pour être une époque où les gens sont très peu ouvert d'esprit, or, ce livre a réussi à nous proposer de la diversité. ET ÇA FAIT DU BIEN. Monty, notre protagoniste extravagant, est bisexuel et fier de l'être, même si ce n'est pas le cas de sa famille (surtout de son père) ; Percy, le meilleur ami de Monty, est quant à lui gay et de couleur, sans oublier qu'il est atteint du trouble d’épilepsie, une maladie considérée comme une marque de démence à l'époque… ; et enfin, ma préférée : Felicity, la petite sœur de Monty ! Je l'ai adorée car elle était la force féminine incarnée. Intelligente, forte et capable : c'est ça qu'on aime ! Ce sentiment de fierté quand je lisais à propos de ses exploits… ahlala, je buvais toutes ses paroles ! SURTOUT CETTE PUNC-HLINE OMG :

“Just thinking about all that blood." I nearly shudder. "Doesn't it make you a bit squeamish?"

"Ladies haven't the luxury of being squeamish about blood," she replies, and Percy and I go fantastically red in unison.”

Ça aurait dû être un cinq étoiles. J'avais même tout préparé dans ma tête : je voulais commencer ma chronique en disant ABSO-BLOODY-LUTLY FANTASTIC. Parce que c'est le mot préféré de Monty. Eh oui, la petite référence ! Mais malheureusement ça ne colle pas avec ce que je pense de ce livre. Au final, comme je le disais, j'ai passé un BON moment en lisant ce bouquin. Mais sans plus. Quelle frustration. J'ai trouvé la romance adorable, mais parfois un peu trop… comment dire, elle m'a un peu trop fait lever les yeux au ciel ! C'était mignon, mais des fois très (trop) fleur bleu, sans parler du fait que pendant tout le bouquin, c'était ARCHI-ÉVIDENT que Monty et Percy s'aimaient plus que tout… et pouah, ça m'a un peu soulée de les voir tourner autour du pot comme ça. Ça aurait été davantage ambiguë, j'aurais dit "d'accord", mais là… ce n'était pas du tout subtile.

Concernant l'intrigue, je ne savais pas du tout dans quoi je m'embarquais dans ce livre, donc j'ai été agréablement surprise de voir que c'était quand même quelque chose qui sortait de l'ordinaire et qui semblait être une aventure plutôt excitante ! Mais j'avoue qu'à partir d'un certain moment, j'ai presque totalement décroché et je n'avais qu'une envie : qu'ils en finissent avec cette quête parce que #BORING. De plus, les pirates dans ce livre étaient complètement inutiles ? UGH. Difficile de dire à quoi ils ont servit dans l'intrigue. Je voulais de bons vieux pirates qui font peur mais à la place j'ai eu… des pirates amateurs qui ne sont pas des pirates et qui ne font pas peur et qui sont inutiles et qui n'ont même pas l'air badass, ni cool, ni rien. Bleh.

Bref. The Gentleman's Guide to Vice and Virtue reste un 3,5/5 ce qui est une BONNE note. Ce n'était simplement pas ce à quoi je m'attendais. Je ne sais pas exactement pourquoi la magie n'a pas opérée sur moi car je suis clairement dans la minorité, d'autant plus que normalement, c'est totalement le genre de livre que j'aime … Mais bon, il y a des mystères dans la vie qu'on ne peut pas résoudre…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2017-07-18T15:59:56+02:00
Or

J'attendais ce livre depuis des mois ! Et je suis très satisfaite de ma lecture.

La tournure des événements m'a énormément plu, je me suis plongée dans ce livre sans aucune "attente", dans le sens où je ne savais pas dans quelle direction partirait le récit (un Tour d'Europe c'est assez vague).

Au final, on a un récit d'aventure avec des personnages attachants et de nombreuses péripéties.

Monty le dit lui même: " We've had an adventure novel instead of a Tour."

Lecture parfaite pour l'été, elle vous fera passer un bon moment.

Ps: Je suis impatiente de lire le sequel !!!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Aventures d'un apprenti gentleman" est sorti 2019-10-03T00:00:00+02:00
background Layer 1 03 Octobre

Dates de sortie

Les Aventures d'un apprenti gentleman

  • France : 2019-10-03 (Français)
  • USA : 2017-06-27 (English)
  • USA : 2018-06-26 - Poche (English)

Activité récente

Deryn le place en liste or
2019-10-06T23:00:18+02:00

Titres alternatifs

  • The Gentleman's Guide to Vice and Virtue - Anglais

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 60
Commentaires 13
Extraits 23
Evaluations 25
Note globale 8.36 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode