Livres
549 402
Membres
588 993

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Aventuriers de la mer - Intégrale, tome 3 : L'arche des ombres



Description ajoutée par MaYamaha 2016-05-21T00:40:39+02:00

Résumé

Enfin libérée de son cocon, Tintaglia peut désormais survoler le Désert des Pluies et observer tous ces petits humains qui s'agitent sous elle : Malta, qui s'acharne à fendre les flots acides du fleuve sur un bateau en décomposition ; Althéa et Brashen, partis en mer à la rescousse de la Vivacia, la vivenef de la famille Vestrit volée par le pirate Kennit ; Ronica, qui seule se dresse face à ceux qui accusent les siens d'être à l'origine du chaos régnant à Terrilville...

Cette intégrale comprend les volumes initialement parus sous les titres : Le seigneur des Trois Règnes, Ombres et flammes et Les marches du trône.

Afficher en entier

Classement en biblio - 222 lecteurs

extrait

Quand on a peur d'échouer, on a peur de quelque chose qui n'est pas encore arrivé. On prédit son propre échec, et par l'inaction, on s'y enferme.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Un énorme coup de cœur pour cette saga avec une fin extraordinaire qui conclut cette histoire de la plus belle façon qui soit.

Que de batailles navales épiques, de troubles politiques et de conflits familiaux, que de personnages courageux et rusés et de magnifiques dragons.

Et surtout une palette de personnages féminins ici proposées par Robin Hobb, tellement bons qu'on en redemande. De Keffria à Althéa en passant par Ambre, Robin Hobb nous offre un bel hommage aux personnages féminins forts, déterminés, courageux et plein d'audace. Une oeuvre féministe pour ma part : les hommes sont défaillants mais les femmes tiennent la barre.

Encore une fois, je suis époustouflée par l'univers foisonnant de Robin Hobb, ce qu'elle nous propose avec les dragons et le désert des pluies donne une idée de son potentiel créatif incroyable et une folle envie de se jeter sur la Cité des Anciens.

Robin Hobb ne déçoit pas dans les dernières pages, elle vous emporte sur ses vivenefs avec ses personnages et vous êtes heureux d'avoir fait partie du voyage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je suis triste d'avoir quitté ces personnages ...

Robin Hobb est toujours absolument géniale au niveau de l'écriture, j'aime TROP comment elle a fait évoluer ses personnages tout aux long des tomes. Je trouve qu'en trois tomes, les situations ont tellement évolué, il s'est passé tellement de choses: on a l'impression que c'est "lent", mais c'est tellement bien mené qu'on ne se rend pas compte en fait de tout ce qui était mis en place. JAMAIS au début de ma lecture du tome 1 j'aurais pu m'imaginer qu'on en arriverait là à la fin de cette troisième intégrale.

Je trouve qu'il y a plus d'actions que dans Assassin Royal.

J'ai trop aimé qu'il y ait autant de femmes badass, comment chacune peut être forte à sa manière!

En vrai je suis une bookstagrammeuse en carton: je n'ai pas de bookboyfriend, je ne retiens JAMAIS les citations, je ne mets de poste it nulle part, mais là j'en aurais bien mis à des passages que j'ai trouvé tellement forts et marquants, dont un qui m'a vrrrraiment mis les frissons.

J'ai eu peur de m'ennuyer pendant les 300 premières pages, je n'arrivais pas à me concentrer ou à me mettre dedans, je ne sais honnêtement pas à quoi c'était du (un manque de motivation de ma part, le travail, ou peut être plutôt que l'intégrale 2 avait tellement finit fort pour moi que je m'attendais à une reprise de rythme plus enlevée).

Donc j'ai un peu ramé au début, mais après j'ai réussi à bien me remettre dedans, c'était vraiment fou! Je me demandais sans arrêt comment ça allait se finir, me demandant aussi QUEL ETAIT LE SPOIL par rapport à la deuxième époque d'assassin royal (on m'avait recommandé de lire les aventuriers de la mer avant la deuxième époque pour cette raison). J'avais peur que Robin Hobb soit d'une cruauté sans nom avec ses personnages.

Je n'ai bien évidemment pas été déçue par cette fin, loin de là, car Robin Hobb ne me déçoit jamais.

Cette saga est tellement intense et incroyable... Gros coup de coeur pour moi !

Afficher en entier
Diamant

Encore une excellente intégrale, j'apprécie énormément l'univers fouillé, les personnages, l'enchaînement des péripéties... J'ai trouvé quelques petites longueurs de temps en temps, mais ce n'est pas grand-chose à l'échelle du roman.

Je lirai bientôt Les Cités des Anciens, et retrouverai l'univers et les personnages de Robin Hobb avec grand plaisir.

Afficher en entier
Argent

Une superbe conclusion ! Le meilleur tome de la trilogie.

Cette saga m'a envoûtée avec son univers riche original et ses personnages hyper bien travaillés. Les retrouvailles de certains héros après des centaines de pages de séparation m'ont fait tellement plaisir ! La fin est très réussie car le roman ne s'arrête pas tout à fait quand tout est '' abouti'' ce qui donne l'impression que les aventures des personnages continuent. Spoiler(cliquez pour révéler)j' ai apprécié que l'autrice n'aille pas jusqu'au mariage de Malta et Reyn, la naissance de Paragon, la transformation des serpents... Parfois les romans s'efforcent de tout cloturer ce qui donne des fins à rallonge et laisse peu de choses à vivre pour les personnages. Ici ce n'ai pas le cas et c'est très agreable !

Afficher en entier
Diamant

Je n'avais pas eu de tel coup de cœur pour un roman depuis des mois. Le début est lent, les points de vue s'alternent pour nous rappeler la situation de chaque personnage. Mais très vite l'histoire devient addictive et on ne voit pas les 900 pages défiler.

Robin Hobb a ce don de vous embarquer dans des univers immersifs et complets, des intrigues bouleversantes, aux côtés de personnages attachants qu'on apprend à adorer ou détester. Sa plume nous emporte, même quand les protagonistes ne parlent que de politique dans un bureau. Mais elle ne les épargne pas le reste du temps, et beaucoup de morts tristes parsèment ce dernier tome (Spoiler(cliquez pour révéler)celle de Kennit m'a littéralement mis les larmes aux yeux, j'aurais vraiment aimé qu'il évolue autrement).

Bref, c'est une conclusion épique à cette longue saga familiale. Si vous aimez les romans d'aventure, de piraterie, de dragons, de complots, avec un soupçon d'amour, je vous conseille fortement Les Aventuriers de la Mer.

Afficher en entier
Diamant

Excellente suite de La Citadelle des Ombres. Une histoire grandiose. Des personnages attachants ! Un must du genre !

Afficher en entier
Or

https://littcentcinquante.wordpress.com/2020/08/14/les-aventuriers-de-la-mer-integrale-3/

Voilà la fin pour la trilogie des Aventuriers de la mer ! Conformément à ce que promettaient les 2 tomes précédents, les personnages, les événements ont convergé vers un même instant pour se réunir face aux grands changements de leur monde. J'ai suivi avec plaisir les personnages introduits dès le T1, leur évolution crédible, rarement douloureuse, vers les figures que l'on rencontre dans la suite de L'Assassin Royal. Parce que, oui, j'ai lu les 3 trilogies sur Fitz avant les ADLM alors je connaissais déjà Hiémain, Althéa, Brashen, Etta, Maltra, Reyn... Il y a eu des avantages et des inconvénients à lire les ADLM en dernier, alors qu'on conseille de lire cette trilogie juste après celle de L'Assassin Royal. Mais je ne les avais pas sous la main à l'époque, alors je ne m'y étais pas attardée. D'un côté, je savais donc ce que devenaient les personnages et les Vivenefs, certains rebondissements ne m'ont autant touchée que prévu. De l'autre, j'ai pris un plaisir immense à assister à l'envol de certains personnages, à les suivre dans leurs victoires et leurs échecs. Longtemps, je me suis demandé comment tel ou tel personnage pourrait devenir celui que j'avais rencontré plus tard. Puis les chapitres avançaient, les événements convergeaient et la destinée se mettait doucement en place sous mon nez.

Les personnages, c'est vraiment la clé des ADLM à mes yeux. Je n'ai pas été tant transcendée par ces histoires de Marchands, de navires, de serpents et dragons, de combats politiques… Je préfère l'ambiance de l'Assassin Royal pour le coup, plus sombre, moins prise de tête sur divers points. Mais les personnages des ADLM ont un charme particulier, c'est indéniable. Ce charme, ils l'acquièrent grâce aux PDV que R. Hobb leur offre. Plus de narrateur interne, chaque personnage important a le droit à des scènes de son PDV. On entre complètement dans leur tête, dans leur psychologie, dans leurs ressentis. Et Robin Hobb est merveilleusement brillante pour cerner la nature humaine et ses motivations. Elle se met aussi bien dans l'esprit d'un génie torturé par son passé et incapable de faire changer ses vices, d'une jeune femme en devenir passant d'une privilégiée insouciante à une future reine ambitieuse, de bateaux en proie aux doutes à cause de leur identité multiple, d'hommes égarés par la vie, perdus sur le chemin qu'ils souhaitent suivre et tant d'autres… Je reste franchement admirative de la façon dont R. Hobb parvient à nous faire comprendre ses personnages, à mettre les mots justes sur leurs motivations et leurs ressentis. Et ce T3 n'épargne pourtant pas nos protagonistes : ils sont tour à tour violeurs et violés, meurtriers et assassinés, esclaves puis capitaines, soumis puis conquérants.

La thématique très dure du viol et est beaucoup abordée dans ce tome, tant du PDV des hommes et des femmes, des victimes et des responsables. C'en est franchement glaçant, mais c'est aussi nécessaire je crois. Robin Hobb fait partie des rares auteurs femmes en fantasy de sa génération et nombre de ses confrères sont aujourd'hui décriés pour leur traitement pitoyable des femmes. Et pour leur manie du viol, souvent injustifié, toujours nécessaire à la femme pour s'émanciper, rarement puni. Bref, à pleurer. Mais Robin Hobb remet les points sur les i : les femmes sont les personnages les plus présents parmi les protagonistes des ADLM, ce sont celles qui évoluent le plus et le plus loin dans les responsabilités. Elles ne sont pas toutes épargnées par de terribles épreuves et si viol advient, il est porteur d'énormément de sens pour d'autres personnages. Il permet à certains d'entre eux de se dévoiler dans leur monstruosité, dans leur refus de la réalité. Pour moi, la trilogie des ADLM est résolument féministe, plus que L'Assassin Royal et que nombreux autres titres de fantasy. Et puis les femmes qu'on suit… quel plaisir de voir leur diversité, leurs volontés à chacune, leur émancipation et leur envol. Certaines étaient déjà libres au début de la série, mais d'autres étaient étouffées par leur famille, par leurs devoirs, par leur passé. Bref, c'est avec un soulagement au cœur qu'on referme le bouquin, en sachant que ces femmes-là ont changé le destin de leur monde. Petite mention spécial à Ambre/Le Fou qui est pour moi le personnage le plus complexe de tout l'univers de R. Hobb et qui aborde certaines thématiques qui étaient encore plus délicates que le féminisme avant les années 2000. Je ne spoile pas dans mes chroniques, mais, dans l'idée, on y parle d'identification du genre, d'amour romantique mais non sexuel… Bref, des notions encore plus rares en fantasy. Tout ça abordé avec la subtilité et l'ouverture de Robin Hobb (mais quelle femme, je l'admirerai éternellement).

Pour mettre un petit point de conclusion, je ne mets pas de meilleure note à ce bouquin, car certains passages auraient pu être raccourcis à mes yeux. Et que l'ambiance générale maritime n'est pas celle que je préfère. Mais ça reste de la très bonne fantasy évidemment !

Afficher en entier
Or

Il y a maintenant quelques années, j'ai commencé cette saga pour pouvoir continuer l'Assassin Royal et comprendre la Seconde époque. J'avais commencé un peu à reculons, mais qu'est-ce que je suis heureuse d'avoir continuer et fini Les Aventuriers de la mer.

Ce dernier tome s'ouvre sur la façon dont le tome précédent s'est terminé : Tintaglia a été libérée, Malta, Reyn et Selden sont en position précaires et séparés, Terrilville est en ruine, Althéa et Brashen partent pour récupérer la Vivacia. Peu à peu, leurs destins se croisent, et les chosent changent pour toujours. C'est vraiment dans ce tome que j'ai compris les thèmes de cette saga : la destruction que peuvent apporter les hommes, l'immortalité, l'identité. Et si je m'attendais à certaines révélations, grâce aux indices dans les tomes précédents, on en avait encore plus à apprendre pour comprendre l'histoire des Vivenefs. Quant à l'histoire de Kennit...D 'une certaine manière, je le plains, mais en même temps, je ne pourrais jamais accepter ce qu'il a fait.

Puisqu'on parle des personnages, il serait temps d'apprécier l'incroyable évolution de certains personnages, notamment de la famille Vestrit.

Déjà Malta. Dès le début, je pressentais ce qu'elle pouvait devenir. Et je n'ai pas été déçue. Isolée et en danger, elle est contrainte de s'adapter pour survivre et devient plus intelligente que jamais. C'est vraiment l'un de mes personnages préférés. J'adore aussi sa relation avec Reyn.

Hiémain se révèle plus que jamais, en particulier à la fin, et on ne peut qu'être heureux de la façon dont il a grandi. De la même façon qu'Etta, toujours fragile d'une certaine façon, mais O combien forte en même temps.

Je ne vais pas évoquer tous les personnages, mais tous ont une forte évolution, et rencontrent au final leur destin, comme le pense Ambre.

Au final, c'est un magnifique roman qui mêle fantasy, histoire de pirates et politique, toujours avec brio et la magnifique plume de Robin Hobb. A lire.

Afficher en entier
Or

Après un début un peu lent même si les personnages évoluent beaucoup, on rentre enfin dans le vif de chaque sujet jusqu'au recoupement de toutes les histoires et un bon final.

Afficher en entier
Or

Le dernier tome est dans la continuité des deux premiers. La fin est satisfaisante et le rythme des 200 dernières pages est soutenu.

Globalement, il m'a fallu beaucoup de temps pour m'attacher aux personnages. Sur la fin, j'ai beaucoup aimé Parangon et Etta. Malta m'aura beaucoup surprise, à tel point que je me suis demandé si l'évolution du personnage n'était pas trop brutale pour être vraiment cohérente.

C'est une histoire très différente de tout ce que j'ai pu lire auparavant, notamment du fait qu'il n'y ait pas vraiment d'intrigue globale : on suit la vie des personnages, l'évolution des interactions. Chacun suit un but bien précis. Finalement, c'est le personnage d'Ambre et les liens très discrets avec la série "L'Assassin royal" qui donnent aux événements leur véritable enjeu.

J'ai beaucoup aimé cet aspect.

Il y a eu pas mal de longueurs mais c'est toujours un plaisir de retrouver la plume de Robin Hobb et de se laisser embarquer par ses histoires pas comme les autres et ses personnages extrêmement humains.

L'Assassin Royal est de loin ma série préférée.

Afficher en entier
Or

Et voilà, la fin de cette série signe un autre chef d'œuvre de R.Hobb, qui développe de plus en plus son univers, et le peuple de personnages tellement attachants, imparfaits, mais qui évoluent tout au long de l'histoire. Mention spéciale à Malta, qui n'a pas cessée de m'étonner et de m'impressionner, je trouve que c'est une des plus belle évolution de personnage qu'il m'ait été donné de voir. Alors qu'au début, c'est à peine si je supportais ses passages ^^ Tout y est dans cette série : l'aventure, l'action, les complots, un zeste de romance … Elle marque le nouveau monde que les personnages ont contribués à créer et je relirais bien L'Assassin royal pour mieux apprécier certains éléments. Enfin bref, un autre coup de cœur pour moi dans cette œuvre de R.Hobb, qui est magnifique et je vais de ce pas aller lire La cité des Anciens, pour vraiment compléter tout l'univers crée par ces sagas.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Aventuriers de la mer - Intégrale, tome 3 : L'arche des ombres

  • France : 2016-04-06 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Liveship Traders Trilogy, Book 3: Ship Of Destiny - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 222
Commentaires 18
extraits 16
Evaluations 46
Note globale 9.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode