Livres
476 111
Membres
454 881

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Aventuriers de la mer, Tome 9 : Les Marches du trône



Description ajoutée par Fez 2010-01-02T13:05:29+01:00

Résumé

Avec Mère à son bord, Parangon peut enfin retrouver son intégrité perdue, un visage, et peut-être même la vue. Il ne lui en faudra pas moins pour affronter la Vivacia, sur laquelle Kennit règne toujours en maître, au point qu'il fait d'Althéa, la propriétaire légitime de la vivenef, sa prisonnière ! Mais il faut croire que la chance insolente qui a si bien servi le pirate jusqu'ici l'a quitté : la flotte jamaillienne, bien décidée à ne pas le laisser retenir plus longtemps le gouverneur Gosco et Malta en otages, lui fait échec. Tintaglia, le dernier dragon de Clochetinte, toujours à la recherche de cette dernière, vient elle aussi déranger ses plans. Quant aux serpents, il n'auraient pas pu trouver meilleur moment pour le laisser tomber...

Afficher en entier

Classement en biblio - 690 lecteurs

Extrait

Alors que le canot approchait, le pirate aperçut non seulement le gouverneur, resplendissant dans son costume d'emprunt, mais aussi sa jeune Compagne. Le gouverneur regardait droit devant lui, indifférent en apparence à l'escorte ondulante de serpents alors que la jeune femme levait les yeux vers le navire, toute pâle. Même à cette distance, ses yeux sombres paraissaient immenses. Le turban saugrenu qu'elle arborait sur la tête était sans doute une nouvelle mode jamaillienne. Il se surprit à se demander si cette coiffure irait à Althéa.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Une fin qu était attendue! Elle si magnifique, surprenante, et surtout digne de la série !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Oh la la la ! Trop d'émotions et d'événements dans ce dernier tome !

Dévoré en deux jours (et ça, seulement parce que j'avais des plans le week-end), j'ai adoré voir converger tous les destins au même endroit pour un final à la hauteur !

La série met du temps à se mettre en place mais le final en vaut largement le coup !

Afficher en entier
Or

Voici le dernier tome, qui termine la série en apothéose. Cette fin, tant attendue, ne déçoit pas, au contraire !

Les mystères trouvent leur réponse, les éléments bizarres prennent tout leur sens et les pièces s'imbriquent brillamment.

Malta, Reyn, Tintaglia, Ambre, Althéa, Brashen, Hiémain et même le petit Selden font presque partie de notre famille, quand nous devons les quitter au terme de ce cycle.

On comprend comment Parangon est devenu fou et pourquoi il a tué toute sa famille.

On pleure pour les serpents et leur longue errance infructueuse.

On vibre pour Hiémain qui tente de refouler Foudre et ramener Vivacia à la surface de son être.

On déteste Kennit, mais en même temps on se prend d'affection pour le petit garçon blessé qu'il a été.

On attend avec tellement d'impatience qu'Althéa retrouve son navire, et on a le cœur brisé quand, enfin réunies, elles ne se reconnaissent plus.

Robin Hobb nous fait voler d'une émotion à l'autre avec tellement de brio qu'elles se mêlent finalement dans une tornade irrépressible.

Quel bonheur qu'il reste encore tant de tomes à lire après celui-là !!!

Afficher en entier
Diamant

A Terriville, on panses les plaies tandis que le Trône de Perle est ébranlé par les luttes intestines. Opiniâtre, Tintaglia poursuit sa mission de sauvetage après s'être inclinée, bien malgré elle, devant les exigences de Reyn. Quant au redoutable Kennit, persuadé d'avoir envoyé par le fond Parangon et son équipage, il abandonne toute prudence. Il se croit désormais le maître du monde...

Afficher en entier
Or

Et voilà, c'est la fin. Une fin que j'attendais avec impatience tant je me demandais ce qu'il allait se passer... et c'est une fin magique ! Digne des 8 tomes précédents.

Une mention spéciale pour Kennit, que j'ai autant adoré que détesté. C'est vraiment un personnage très bien construit.

Bon j'avoue, je m'étais déjà un peu spoilé toute seule en lisant d'abord le fou et l'assassin. Je lirai la cité des anciens par la suite, rien que parce qur j'adore l'univers de Robin Hobb, et surtout pour les dragons tout en espérant y retrouvé les personnages des aventuriers de la mer

Afficher en entier
Or

Le dernier roman se termine sur une fin heureuse pour la plupart de nos héros, et la lecture est plaisante, une série que je recommanderais volontiers.

Afficher en entier
Argent

Très bon dernier tome

Beaucoup d’action et de rebondissements pour la fin de cette aventure

La fin nous invite à lire « la cités des anciens »

Afficher en entier
Or

Dernier tome de la série qui ne manque pas de rebondissements ! J'ai adoré ce roman ainsi que le lien avec la suite de L'Assassin royal. J'espère pouvoir retrouver certains des personnages au fil de ma lecture.

A travers tous les personnages de cette série, mon plus grand bravo va à Kennit. Il est doté d'une personnalité particulièrement complexe qui se dévoile peu à peu pour le plus grand plaisir du lecteur mais aussi pour son plus grand désarroi. J'avoue volontiers que je ne le pensais pas aussi vil...

Je suis également très agréablement surprise par le personnage de Malta ! Elle a beaucoup évolué sur les derniers tomes et en bien je trouve ! Ce n'est plus la petite fille gâtée par son père et capricieuse. Elle est devenue une vraie marchande. Ça fait plaisir !

Bref, j'ai vraiment hâte de me replonger dans L'Assassin royal pour connaître la suite des aventures de Fitz en compagnie des nouveaux seigneurs des Trois Règnes !

Afficher en entier
Or

Une fin qui termine en apothéose. Beaucoup d'action et de bouleversements.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai juste un regret : je n'aimais pas le personnage de Kennit. Il meurt en héros et tout le monde en garde un bon souvenir. Alors que ce n'était qu'un homme horrible manipulateur, violeur et méprisant tout le monde.

Afficher en entier
Lu aussi

Les Aventuriers de la Mer permettent de retrouver l'univers de l'Assassin Royal, cette fois-ci sur les territoires de Terrilville et Jamailla, en suivant les femmes de la respectable famille marchande Vestrit.

Alors bon, l'univers est toujours aussi agréable, on est content de retrouver comme autant de clins d’œil aux lecteurs fidèles des références aux Six-Duchés, le Fou et l'évocation de sa relation avec Fitz, davantage d'informations sur les fameux dragons etc. mais malgré tout je n'ai pas été très emballée. Conçu comme une grande saga familiale féministe, j'ai trouvé la ficelle vraiment trop grosse, les personnages stéréotypés, et la fin très prévisible.

Afficher en entier
Diamant

Moi qui n'osait pas me mettre à cette série car la mer, les bateaux tout ça n'est vraiment pas quelque chose qui m'intéresse ; en plus de ça, l'Assassin Royal était tellement un chef-d'oeuvre que je me voyais mal lire une autre série qui paraîtrait bien pâle à côté... Mais là, j'ai été bluffée. Les Aventuriers de la Mer est une série à ne surtout pas louper ! Finalement l'AR me paraît beaucoup plus plat en comparaison, et pourtant j'idolâtre cette saga !

Les AM c'est inoubliable, c'est une écriture fluide, des péripéties, de l'amour, des batailles, de la psychologie, des personnages hauts en couleurs, du fantastique, des Dragons, bref les outils d'une oeuvre de fantasy majeure.

On s'attache à Malta qu'on haïssait au début, et on regarde avec des yeux de jeune amourette son histoire avec Reyn, ses péripéties à n'en plus finir. Althéa qui subit le pire déshonneur et qui va devoir apprendre à vivre avec (ou non, merci Parangon), et Kennit un personnage qui devient le tyran qu'il cherchait à fuir. Ca a été le personnage que j'ai le moins cerné, très manipulateur, sans une once de sentiment et pourtant au final tout le monde l'aime, et je n'ai pas spécialement aimé.

Le seul petit défaut est Ambre qui nous apporte aucune réponse à la fin, on croit comprendre qu'elle se pense comme le Fou ou que c'est le Fou (mais elle est bronzée...), puisque la petite remarque "il faut être fou pour..." "oui ça doit être ça" ou quelque chose comme ça, et le fait que Parangon parle de quelqu'un de pâle et non de quelqu'un comme Ambre, je pense qu'il fait référence au Fou ou un de ses prédécesseurs. D'ailleurs dans l'AR il nous disait venir du Sud...

Mais pour moi, la véritable révélation ont été les Serpents, les histoires humaines ne servent qu'à permettre aux Dragons de renaître. J'avoue avoir envie de lire les Cités des Anciens avant l'AR, mais faisons les choses dans l'ordre ! Les Serpent et Tintaglia, je les ai suivi avec ferveur, j'ai eu mal pour eux, de la peine pour leur histoire, mais au final Maulkin Sessurea et Shriver y arrivent enfin (hélas pour Celle-Qui-Se-Souvient et Conteur) ! J'espère qu'on les reverra...

Afficher en entier

Date de sortie

Les Aventuriers de la mer, Tome 9 : Les Marches du trône

  • France : 2009-02-11 - Poche (Français)

Activité récente

Efsun l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-18T02:42:48+02:00
Remi-30 l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-19T16:53:55+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 690
Commentaires 26
Extraits 16
Evaluations 96
Note globale 8.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode