Livres
461 561
Membres
418 021

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Bébés de la consigne automatique



Description ajoutée par kaminari 2011-08-25T12:01:04+02:00

Résumé

Hashu et Kiku, deux bébés abandonnés dans une consigne de gare, passent leur petite enfance dans un orphelinat. La recherche de leur identité les entraînera dans les bas-fonds de Tôkyô, où Hashi se prostitue avant de devenir un chanteur de rock adulé, tandis que Kiku, champion de saut à la perche, se retrouve en prison pour parricide.

Le roman suit en parallèle les destins des deux frères, décrivant le mécanisme qui les pousse à revivre sans cesse le traumatisme de leur enfance, racontant comment ces enfants purs et attachants passent du statut de victimes à celui de bourreaux.

Dans un style déroutant mêlant l'horreur au comique, la poésie à des images de bande dessinée, avec une imagination foisonnante évoquant les romans de Gabriel Garcia Marquez, Murakami nous offre une vision de cauchemar du Japon de cette fin de siècle, et un reflet à peine déformé de notre monde moderne qui abandonne ses "Enfants tristes".

Mais les héros de Murakami, descendants de Nimier, Salinger ou Fitzgerald, ne se suicident plus, ils assassinent.

Afficher en entier

Classement en biblio - 134 lecteurs

Extrait

"- Idiot, pourquoi te soucier de ce qui se passera dans plusieurs années ? Il faut être fou pour trembler de peur à l'idée de mourir pendant qu'on est vivant".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Si j'ai complètement adoré "Bleu presque transparent" du même auteur... ce livre-ci m'a laissée froide.

D'abord, j'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. (au bout de 150 pages j'en étais encore à me forcer... Pour dire de ne pas lâcher le livre à la va-vite, sans lui donner sa chance). Alors, certes, on retrouve un univers glauque - qui fait la marque de l'auteur. Ça n'a cependant pas été suffisant pour moi. Narration longuette voire indigeste. Je me suis souvent ennuyée, ne trouvant même pas de réel intérêt aux faits racontés et aux personnages esquissés.

J'ai toutefois pris du plaisir lors de certains passages descriptifs dont seul Murakami a le secret !

Je crains malheureusement que le "kiff" ne s'arrête là.

Dommage.

Je vais néanmoins me laisser tenter par un autre de ses récits. Ryû Murakami reste un auteur incontournable pour tous les fanas de littérature bordeline.

Afficher en entier
Bronze

Dans une veine très sombre au cœur d'un Tokyo qui a ici l'air tout à fait abominable, une caricature particulièrement effrayante de la société qui ne m'a pas laissée de marbre. J'ai plutôt bien apprécié ce bouquin malgré tout, même si j'ai eu beaucoup de mal à le lire en tant qu'il est très intense et plutôt lourd à porter...

Afficher en entier
Argent

Glauque, violent, onirique et très moderne : j'ai beaucoup aimé même si la fin m'a quelque peu déroutée ...

Afficher en entier
Pas apprécié

Voici un ouvrage que j'ai détesté!

Je n'ai absolument pas adhéré à l'univers de l'auteur et à sa plume.

Je n'ai pas réussi à terminer l'ouvrage.

Afficher en entier
Bronze

"Ouvrez la consigne, placez-y vos repères et refermez."

Séduit par le titre (je ne connaissais pas l'auteur), je me suis empressé de dévorer ce roman d'un appétit boulimique. Le titre, l'image, le quatrième de couverture m'avaient mis l'eau à la bouche. J'y ai donc piqué ma fourchette bien occidentale et, bouchées après bouchées, découvert ce met exotique. Mais après une entrée gourmande et appétissante, le soufflé est retombé...

Très vite, l'histoire se dévoile. Trop vite peut-être à mon gout, car passé le premier tier, j'avais le sentiment d'en avoir fini avec ces bébés de la consigne... Les personnages plus ou moins principaux s'éloignant au fil des pages, devenant de plus en plus flous. Habituellement, j'aime être transporté dans des univers différents, ou les événements sont incompréhensibles, pour ne pas dire surréalistes. Mais ici, la sauce n'a pas prit en ce qui me concerne. Peut-être l'auteur, dans une envie d'en faire trop s'est-il égaré en chemin? Au final, le personnage qui m'aura le plus séduit reste incontestablement ce pauvre crocodile, personnage secondaire ayant permis de jolies parenthèses dans ce récit.

Vadaëme

Afficher en entier
Diamant

J'ai lu ce livre durant les vacances d'été et je l'ai trouvé absolument génial ! Un roman que j'ai trouvé vraiment exceptionnel au niveau de l'écriture : ce que ressentent les persos à chaque instant est écrit de manière époustouflante, si vraie, c'est vraiment une écriture incroyable que je ne sais pas comment l'auteur a fait pour trouver les mots aussi justes, pour des émotions si fortes et si particulières - car Hashi et Kiku ne vivent pas des vies très calmes ni ordinaires ! En lisant ce livre, j'ai eu l'impression que l'auteur a réellement vécu à l'intérieur de ses personnages pour retranscrire si bien leur psychologie avec tant de maîtrise, cela m'a vraiment emportée ! Pour moi qui écris de mon côté des histoires (ou qui essaient), j'ai trouvé que l'auteur a vraiment réussi à surpasser la honte ou la gêne qu'il aurait pu éprouver en écrivant certains passages, il écrivait juste pour écrire et nous donner à ressentir entièrement tout ce que ses personnages ressentent, sans peur ni honte parce que c'est trop différent de lui-même (quand on écrit à la 1ère personne cela peut nous bloquer du fait du regard de nos proches après qu'ils aient lu le livre), donc je trouve cela vraiment incroyable d'avoir écrit comme ça. D'autant plus que le livre est très long, donc il a vraiment dû s'accrocher sur une longue période pour l'écrire, c'est vraiment fort.

Bref, j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque après avoir lu un article à son sujet, et je n'ai pas du tout été déçue. Lisant certains passages, je me disais "ah, mais c'est exactement ça ! Ce sont vraiment ces mots dont il faut se servir, alors que c'est le genre d'émotions pour laquelle je n'ai jamais su trouver les bons mots ! Et lui décrit cela si bien, et de manière si précise !"

Donc je conseille ce livre pour les descriptions psychologiques des personnages que j'ai trouvé excellentes, notamment la fin où l'on vit vraiment à l'intérieur des personnages. (Le début m'a parut un petit peu long, mais c'est parce que l'écriture est assez particulière, et il ne faut pas se laisser décourager mais poursuivre.)

Afficher en entier
Diamant

Traduire du japonais au français n'est pas chose aisée, car les deux langues ont des rythmes totalement différents. Pourtant, "les bébés de la consigne automatique" est une lecture très fluide. C'est un livre difficile et intense qui reste longtemps à l'esprit, un récit unique et violent mais d'une étrange beauté.

Une lecture à commencer une veille de week-end, car vous aurez du mal à vous détacher complètement de cette histoire avant de l'avoir terminée !

Afficher en entier
Or

Premier livre que je lis de Ryû Murakami, je l'ai dévoré, bien qu'il soit étrange, l'écriture est agréable. Ici la folie, les perversions, la violence, tout est poussé à l'extrême, pourtant on se surprend à s'attacher aux héros qui, en toute objectivité, sont plutôt monstrueux.

Afficher en entier
Or

Une chose sur laquelle on ne s'attend pas à tomber, c'est bien ce livre. J'ai adoré le livre malgré les actes des personnages. Ces personnages en question sont attachants et atypiques. Ce livre contient parfois des scènes insoutenables mais on ne peut s'empêcher de le lire jusqu'au bout.

Afficher en entier
Argent

Mon troisième roman de cet auteur. Aussi, ayant déjà été confrontée à ce style d'écriture, je me suis plongée très rapidement et très facilement dans cette œuvre. J'ai, plus exactement, été transportée dans son univers. Un univers très glauque, très violent.

On sort de sa lecture avec un arrière gout de folie et désespoir, un peu perdu, un peu déboussolé. On pose le livre et on se demande si on doit aimer ses personnages ou les haïr. Mais comment pourrait-on les détester ? Parce qu'ils sont dans un monde qu'ils ne comprennent pas ?

Je vous déconseille cependant de le lire d'une traite. On se laisse facilement emporté, mais on n'en sort pas indemne. Lisez-le en plusieurs jours, faites des poses au milieu. Prenez du recul et respirez un bon cout. Ou vous risquez de perdre pieds dans ce monde si dur et violent.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Bébés de la consigne automatique

  • France : 2005-10-03 - Poche (Français)

Activité récente

Sinn l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-25T21:51:54+02:00

Les chiffres

Lecteurs 134
Commentaires 14
Extraits 6
Evaluations 27
Note globale 7.73 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode