Livres
540 677
Membres
571 437

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

J'ai beaucoup aimé ce roman ! Il est du genre dystopique, mais avec un univers et des personnages tellement intéressants et bien construits ! L'idée de base est superbement bien trouvée

Afficher en entier
Argent

https://ettoutdroitjusquaumatin.wordpress.com/2018/10/26/les-belles/

Pour une fois, l’héroïne ne gagne pas le concours, mais est un second choix. Ce monde donne l’impression d’être merveilleux avec des décors et des habits décrits comme somptueux, mais il cache des choses étranges, des manigances, des cachotteries. Notre Belle cherche à comprendre ce qu’on lui cache à elle et aux autres Belles. Camélia va devoir enquêter tout en devant comprendre rapidement les codes de la cour. Les Belles ne sont pas censées tomber amoureuses mais Camélia aime contourner les règles et va s’attacher à un fils d’un ministre.

C’est le premier livre que je lis où les relations homo et hétéro sont acceptées sur un pied d’égalité. Sauf pour les gens de la cour, princesses, courtisanes et dames d’honneur, qui doivent, à priori, épouser un homme. Mais qui ne se privent pas d’avoir des maîtresses.

L’auteur a une belle plume. Tellement que j’ai dû arrêter de lire avec leurs histoires de prise de sang et de sangsues. Je déteste ça et c’est un peu trop bien décrit.

J’ai hâte de découvrir la suite parce que les derniers chapitres sont pleins de rebondissements. Une révolution de la beauté serait-elle en marche ?

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment bien aimé ce livre. Dès les premières pages on est emporté par un univers totalement singulier, et ça fait du bien de découvrir quelque chose de nouveau dans la littérature jeunesse !

J'avais l'impression de voir en face de moi les paysages décrits, les personnages évoluer et leurs actions se faire.

Je trouve qu'on s'attache vite à Camélia et on peut aussi la rapprocher de nous, elle n'est pas cette héroïne parfaite trop souvent présentée. Elle a aussi des défauts comme sa forte ambition et fait des erreurs.

Le livre est relativement imposant pourtant on le lit rapidement, voire même on le dévore.

J'ai hâte de pouvoir lire le tome suivant !

Afficher en entier
Diamant

Whoua , je ne m'attendais pas à découvrir une pépite en commençant ce roman ! Je ressors de ma lecture toute éblouie, et j'espère sincèrement que le tome 2 va bientôt paraître.

N'étant pas une grande fan de roman fantastique, je ne m'attendais pas du tout à tant apprécier Les Belles. Mais le scénario, l'écriture, les personnages m'ont complètement charmé. Même si au début on a un peu de mal à se mettre dans l'univers à l'organisation très différente de la nôtre, une fois qu'on a commencé à mettre son nez dedans, impossible d'en ressortir.

Ici chaque personnage, qu'il soit principal ou secondaire, est travaillé. J'avais, en premier temps, du mal à aimer Camélia, que je trouvais trop naïve et fade. Cependant je me trompais totalement, au cours des chapitres on la voit évoluer, changeant ses croyances et ses convictions. Petit à petit on la comprend, elle et ses décisions. Un autre personnage qui m'a fait adoré ce récit : la princesse Sophia. Étonnant, Spoiler(cliquez pour révéler)car elle est considérée comme la "méchante" de l'histoire, mais ses actions, son comportement, tout la rend "badass". Spoiler(cliquez pour révéler)Rare sont les livres ou les films qui ont des vilains aussi cruels, à t'en donner des sueurs froides.

Bref, si je devais résumer en deux mots : lisez-le !

Afficher en entier
Argent

Ce livre m'a fait penser à La Sélection mais sinon j'ai assez aimé.

Afficher en entier
Or

Même s’il me rappelle La Sélection de la même collection, ce livre rentre tout de même dans une dimension imaginaire inédite. Le livre s’ouvre dans un moment clé de la vie du personnage principal, qui déterminera ensuite tout le reste de sa vie que l’on continue de suivre. Camélia, comme la fleur qui est en réalité son symbole et sa marque de Beauté, est une jeune fille douce et pleine d’espoir. Enfin, dans un premier temps. Face à sa désillusion lors de son échec, Camélia se doit de faire face aux évènements tels qu’ils se présentent devant elle au fur et à mesure. Mais lorsque lui est proposé le titre de Favorite, elle redevient alors la jeune fille qu’elle était avant sa déception. Mais sa désillusion va être très rapide face aux intrigues les plus étranges de la cour. Mais Camélia n’évolue pas seulement à cause des évènements mais aussi grace aux autres personnages qu’elle rencontre au fil du récit. Ceux-ci sont certes beaucoup moins dépeint qu’elle mais ils sont tout de même assez bien décrits pour que l’on puisse facilement s’y attacher. Même si elle peut être quelque fois un peu irritante sur les bord (de part certaines actions qui m’ont quelques fois semblé un peu bizarres, mais ce n’est qu’un avis personnel), Camélia est tout de même très attachante et on peut facilement s’identifier à elle, surtout lors de son arrivée à la cour, lorsqu’elle découvre la véritable vie en son sein. Au fil du récit, les péripéties, toujours plus nombreuses, qu’elles soient prévisibles ou non, sont vraiment très nombreuses et s’accordent parfaitement à l’histoire. Aucune fausse note n’est d’ailleurs à déclarer en son sein, l’histoire et le récit sont parfaitement accordés avec les personnages et leurs caractères tous plus divers et variés les uns que les autres. Ces caractères s’animent parfaitement grace à la plume de l’auteur. Cette plume est vraiment légère et permettent une véritable animation des personnages au sein d’un univers créé tout spécialement pour rendre possible cette interaction inter personnages. D’ailleurs, cette idée d’univers est vraiment excellente : elle est inédite et implique une toute nouvelle façon de penser. De plus ce livre nous amène, nous lecteur, à réfléchit sur la place de la beauté dans la société et surtout à sa définition.

Afficher en entier
Bronze

Ce roman me faisait de l’œil depuis sa sortie il y a 2 ans. La couverture n’est pas sans rappeler La Sélection – une saga que j’ai énormément appréciée –, et c’est sûrement ce qui me donnait tant envie d’en tourner les pages. Pourtant, ces deux titres n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est les codes du young-adult et les magnifiques atours de l’héroïne. À ma grande surprise, Les Belles est un roman qui s’inscrit dans la fantasy, mais une fantasy bien différente de ce que l’on a l’habitude de voir d’ordinaire.

L’histoire prend place dans le royaume d’Orléans, un monde où tous les gens naissent gris. Seules les Belles, bénies par la déesse de la Beauté, sont détentrices de mystérieux arcanes, elles-mêmes capables de donner grâce et couleurs aux mines les plus sinistres. Camélia est une Belle et, depuis sa naissance, elle a été formée dans le but de succéder à la génération précédente et poursuivre leur œuvre : celle de rendre beaux ceux qui en ont les moyens. Le jour de la succession approche. Camélia Beauregard et ses sœurs sont prêtes à faire leurs preuves lors du carnaval de la Beauté. À l’issue de cette journée, chacune d’entre elles sera assignée à un quartier. Depuis toujours, Camélia rêve de devenir la Favorite, celle qui sera personnellement en charge des courtisans et de la famille royale.

J’aime les intrigues de cour et ici je n’ai pas été déçue ! Camélia vit une série d’aventures dans lesquelles on plonge avec plaisir. Ce premier tome a beau poser les bases, il n’en demeure pas moins qu’il s’y passe un certain nombre de choses. On se prend au jeu des intrigues et des secrets, à la recherche de la vérité sur les Belles. De nombreux mystères planent sur leur nature et leur Histoire, et je n’ai eu de cesse de me poser tout un tas de questions à leur sujet.

Outre l’intrigue principale, c’est la plume de Dhonielle Clayton qui m’a agréablement surprise. Elle est vraiment chouette, avec des tournures élégantes et de jolies métaphores. C’est assez rare de trouver une si belle empreinte dans un roman traduit (je les trouve bien souvent trop lissés). De fait, je me suis bien régalée.

Le concept de la beauté – fluctuant, changeant – est très bien amené. L’auteure est parvenue à nous dépeindre toute l’absurdité de la chose à travers des déviances toutes plus incommodantes les unes que les autres. C’est la beauté qui fait tourner ce monde. Et en même temps, cette même beauté peut devenir une arme des plus dangereuses à la cour.

Si je n’ai pas tellement accroché au personnage de Camélia, j’ai cependant été fascinée par la princesse Sophia. Il est rare qu’un personnage me fasse une si forte impression. Elle m’a donné des sueurs froides, le simple fait qu’elle entre en scène me crispait. On peut difficilement faire plus versatile et imprévisible. Impossible de deviner à l’avance ce qu’elle prévoit de faire, ce qui rend l’histoire captivante, clairement. On sait simplement qu’elle laisse pas mal de casse sur son passage.

L’univers est original et assez unique en son genre. Il y a un réel effort d’innovation, et ça change de la fantasy à laquelle on est habitué. Cependant, il me manquait certaines choses pour que je sois entièrement satisfaite. L’histoire en elle-même manquait d’un peu de subtilité et de finesse. On comprend facilement le pourquoi du comment, on devine sans mal ce qui se prépare sur la fin. À titre personnel, j’avais à peu près tout compris avant de refermer le livre, il n’y avait pas de surprise et j’ai trouvé ça quelque peu dommage.

Toutefois, on se prend au jeu, on se laisse facilement emporter par cette histoire et ses enjeux. J’ai apprécié l’impression d’urgence, les non-dits, les émotions inavouées et le danger imminent. Le tome 2 annonce une série d’aventures bien différentes que je serai curieuse de découvrir.

En résumé, Les Belles, c’est de la fantasy originale, colorée, très visuelle, de ravissantes jeunes filles, des toilettes somptueuses et des paillettes dans tous les sens. Les Belles, c’est aussi des complots, des bruits de couloir, de vieux secrets et des dérives de plus en plus démentes. Jusqu’où est-on prêt à aller pour incarner la Beauté ? Faut-il vraiment souffrir pour être une Belle ?

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/les-belles-dhonielle-clayton

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cllem 2020-02-22T18:37:40+01:00
Bronze

Une lecture sympa mais sans plus. J'ai trouvé qu'il y avait des grosses longueurs dans le livre, l'intrigue n'avance pas beaucoup. Le personnage de Camélia ne m'a pas plu, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle.

Ce livre m'a fait beaucoup penser au livre "le joyau" d'Amy Ewing, je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison et j'avais tellement aimé la trilogie de Ewing que ce livre là semble un peu "fade".

Après, j'ai quand même envie de savoir ce qui va se passer par suite !

Afficher en entier
Bronze

Bonne lecture j’ai passé un bon moment , pourtant mon avis est mitigé !

Bien que l’univers est super intéressant, certaines choses auraient dû être plus développées Spoiler(cliquez pour révéler)comme l’histoire de la mère qui force sa petite fille à devenir une « poupée » si je peux dire et beaucoup trop de choses sont prévisibles !

Pourtant je me suis vraiment immergé dans cet univers dans cet écriture et surtout la dernière partie où l’on ne peut lâcher avant de finir le bouquin !

Afficher en entier
Lu aussi

1er tome d’une saga qui n’a pas su me convaincre puisque je ne la continuerais pas...

Assez compliqué de rédiger un avis puisque je n’ai pas retenu grand chose de cette lecture si ce n’est que c’était long, un peu ennuyeux et prévisible.

Déjà, je n’ai pas apprécié le personnage principal. Notamment au début Spoiler(cliquez pour révéler)elle ne fait que se lamenter de ne pas avoir été choisie comme favorite sauf qu’elle a fait sciemment n’imorte Quoi le jour de la élection! Donc c’est juste sa faute en fait fallait y réfléchir avant??? Fin je sais pas ça m’a vraiment énervé elle se lamente beaucoup, elle est lente à comprendre des choses pourtant évidentes et sous son nez du coup c’est fatiguant

Et puis l’intrigue n’est pas incroyable c’est vraiment trop long pour ne rien dire. C’est un enchaînement de scènes qui ne font pas avancer les mystères et donc au bout d’un moment c’est lassant.

Je ne suis pas non plus fan de l’univers. Je m’attendais à autre chose là c’est bizarre... la société est vraiment étrange et désagréable (je pense que c’était l’idee mais bon vraiment je peux pas) On a l’impression que cette société ne vit QUE pour son apparence donc bon au bout d’un moment c’est usant et j’ai trouvé ça dérangeant.

J’aimerais en dire plus mais la vérité c’est que j’ai lu ce livre il y a plus d’un mois et que j’ai déjà oublié pas mal de choses alors c’est pour dire à quel point cela m’a peu marqué..

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode