Livres
520 077
Membres
535 872

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Berserkers, tome 1 : Les Machines de mort



Description ajoutée par x-Key 2011-01-30T21:37:22+01:00

Résumé

Dans les anciennes légendes scandinaves, le mot berserker désignait le guerrier revêtu de sa fourrure d’ours et qui, à la veille de la bataille, entrait dans une transe furieuse pour n’être plus qu’une machine à tuer. « Ceux qui les avaient créés avaient disparu de l’univers depuis des milliers de siècles. Leur seul héritage, c’étaient ces immenses machines de mort, ces léviathans de l’espace à l’intelligence froide et aux armements quasi invincibles. Leur unique programmation : la destruction de toute vie. Voici qu’ils atteignirent les frontières de l’empire des hommes... qui ne connaîtraient plus jamais la paix. » Le thème des Berserkers, c’est celui, immémorial, de l’ennemi absolu ; le minéral contre le vivant, le métal contre le sang, la pensée artificielle et malveillante contre le cerveau imaginatif de l’homme. Les Machines de mort constitue le premier volume de cette grande saga.

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Extrait

A l'issue de chaque bataille, même d'une victoire, il y a les blessés.

La chair meurtrie guérit. Greffer une main, c'est possible. Panser un oeil aussi; et même soigner un cerveau atteint, dans une certaine mesure. Mais il existe des blessures trop profondes pour aucun scalpel de chirurgien. Comme il est des portes qui ne s'ouvrent pas de l'extérieur. J'ai rencontré un esprit déchiré....

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Un assemblage hétéroclite de nouvelles portants sur des machines de guerre spatiale destinées à tuer. Une lecture facile pour un intérêt moyen !.

Afficher en entier
Bronze

Les berserkers, les machines de mort :

Il s'agit du premier tome, publié en 1967, d'une série qui en compte 8.

Dans un prologue de 2 pages, l'auteur nous pose l'univers : Les humains ont essaimés dans la galaxie, ont rencontré une race pacifique, les carmpans (qui ne feront qu'une très brève apparition dans ce tome) et après une période pacifiée, le temps de la colonisation, ont recommencé à s'armer. Bien leur en a pris car sont apparus les berserkers, d'antiques machines, crées par quelques seigneurs de guerre probablement disparus depuis, vouées à l'anéantissement de toute vie.

Les berserkers, du nom des guerriers de légendes nordiques fait pour tuer, sont des vaisseaux sphériques de 50 km de diamètre, au nombre de plusieurs centaines, intelligents, retors et prêts à toutes les ignominies pour accomplir leur mission de mort.

Ce premier tome n'est pas un roman mais un ensemble de 10 nouvelles, plus ou moins longues, explorant les relations conflictuelles entre les berserkers et l'humanité.

Ce format entraîne de nombreuses redites assez désagréables et une forte impression de décousu avec un mélange des genres entre sf militaire et sf plus classique. L'univers décrit reste assez flou et les personnages, changeant à chaque nouvelle, n'ont pas le temps de prendre de la consistance.

Le tout forme une trame sur plusieurs années du combat contre les berserkers. de la lutte de l'humanité pour sa survie.

Malgré toutes ces critiques,le style assez fluide et agréable n'est pas trop daté (probablement grâce à une absence salvatrice de détails) et l'histoire, même si elle manque un peu de punch pour le sujet abordé, reste intéressante à lire.

J'attend mieux du tome suivant : frère assassin

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 2
Extraits 4
Evaluations 5
Note globale 6.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode