Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Althea Or
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2015/10/les-bottes-rouges.html

Ce qui m'a tout d'abord attiré vers Les Bottes Rouges c'est très honnêtement les thèmes que le roman promettait d'aborder. J'adore lire de la romance, mais avec l’essor de ce genre littéraire j'ai l'impression de tomber sur un peu tout et n'importe quoi. Entre les romances vides de sens qui se contentent d’enchaîner à la vitesse de la lumière les scènes de sexe, et celles ultra compliquées où les personnages vivent les péripéties plus grotesques les unes que les autres, il est de plus en plus compliqué que d'en trouver une qui sait se situer dans un juste juste milieu. Au point que personnellement j'ai mes auteures chouchous dans le genre et ne me tourne donc que très rarement vers des nouveautés, or je suis bien contente d'avoir fait une exception à la règle pour découvrir Fleur Hana avec Les Bottes Rouges.

Okay c'est une romance et c'est donc bien l'histoire entre Angie et Valentin qui nous passionne vraiment à la lecture. Mais Angie et Valentin c'est surtout deux personnages extrêmement bien travaillés qui s’apprennent et s'apprivoisent au fil des pages. Parce que y'a pas que cette histoire, y'a aussi tout le reste. Et le reste c'est tout ce que traverse Angie suite au décès de son frère aîné dans un accident de la route. Le deuil c'est un thème compliqué, un des plus compliqués à aborder que ce soit soit en littérature ou ailleurs, sauf que c'est terriblement bien emmené dans Les Bottes Rouges. L'auteure ne prend pas de raccourcis, elle n’édulcore par certains passages que beaucoup traversent durant cette période, et surtout elle ne tombe jamais dans le pathos. Au contraire, à côté de la belle sensibilité avec laquelle il est évoqué dans ce roman, le deuil y est dédramatisé.

Et c'est d'ailleurs la plume de Fleur Hana qui est à mon sens le plus gros point fort de ce roman. On est immédiatement embarqués par cette narration tout en simplicité et efficacité qui nous plonge corps et âme dans les péripéties des personnages. Dès les premières pages on se sent complètement impliqué et c'est une implication qui ne s’efface pas avant la fin. On est à fond avec Angie alors qu'elle vit cette histoire avec Valentin. On est à fond avec elle alors qu'elle apprend à vivre la disparition de son frère et tout ce que cela implique. On aussi est attendri par les relations qu'elle entretient avec ses deux meilleurs amis Anita et Josselin. Bref cette histoire on la vit à ses côtés que ce soit dans les passages joyeux ou dans ceux bien plus compliqués.

Au final Les Bottes Rouges m'a surtout plu car c'est un roman qui nous parle de vrais personnes traversant de vrais problèmes. On pourrait tous être ou connaître Angie, Valentin, Anita ou Josselin. Le style efficace et qui contre-balance extrêmement bien les moments tristes, drôles, ou même anodins du quotidien, termine d'apporter une saveur toute particulière à ce récit rondement mené. Je conclurais en soulignant la qualité de l'ouvrage en tant qu'objet papier. Pour avoir déjà les tomes de Bora-Bora's Bitches (également sortis chez EDB) je savais que pour une petite maison d'édition ils envoyaient du pâté niveau livres, mais j'ai trouvé que Les Bottes Rouges passait encore un cap avec des petits détails délicats et efficaces. Je ne peux que vous conseiller d'ajouter cet ouvrage à votre bibliothèque, qu'il s'agisse du fond ou de la forme vous ne serez pas déçus !
Par le Editer
Once-Upon-aTime Or
Note : 9/10
Une histoire pleine de justesse, de beauté, avec des personnages authentiques qui nous touchent en plein cœur. L'auteure a une très belle plume qui nous embarque dès les premières lignes et nous rend aussitôt accro. Des émotions garanties !
Par le Editer
D-NA Or
http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2016/10/10/Les-Bottes-Rouges---Fleur-Hana

Voici mon petit coup de cœur du moment. Cette romance contemporaine vous emmènera avec une telle aisance que vous trouverez ce livre bien trop court.

Il est vrai que le thème du deuil peut au début faire peur et qu’on se dit encore une histoire triste à en pleurer. Et bien c’est traité avec justesse et sensibilité.

Angélique a beaucoup de mal à se remettre de la mort de son frère Damien et pour cause elle était avec lui lors du tragique accident. On parle souvent de 7 étapes dans le deuil et notre pauvre héroïne est à la fois en colère, triste et résignée. Son frère tenait une très grande place dans vie et elle se sent désœuvrée comme si son existence seule n’était pas suffisante. Donc une fois dans sa ville natale, elle fait la connaissance d’un mystérieux et envoutant Bad boy, j’ai nommé V (pour Valentin).

Ces deux-là jouent un jeu dangereux. Pour Angie qui est fragile, le rejet de V est terrible et elle n’arrive à pas avancer et à se reconstruire. Mais V, lui refuse l’attachement par crainte de souffrir aussi de la perte par la suite. Ils passent un bon moment à s’attirer pour se repousser ensuite. Pourtant irrévocablement ils vont se lier.

Tout le roman est rythmé par des flashbacks de la jeunesse d’Angie avec son frère. C’est comme ça qu’on comprend ce qu’elle est et ce qu’elle cherche pour se sentir elle-même. Pour terminer son deuil avec l’acceptation et sa reconstruction

Il y a des passages terriblement émouvants et d’autres qui font vraiment rire.

Fleur a touché dans le mille avec son style. On s’identifie très facilement à Angélique et par moment on comprend pourquoi elle pousse dans ses retranchements Valentin.

Le style est complètement actuel, il n’y a pas de faux semblant. Elle ne se donne pas un genre particulier dans son style d’écriture et mon dieu que c’est plaisant et rafraichissant.

Les touches musicales tout au long du roman sont aussi très agréables.

Je vous conseille de découvrir Fleur et de profiter pleinement de cette lecture comme je l’ai fait moi-même.
Par le Editer
flofra65 Diamant
Note : 10/10
Une agréable surprise , conseillé par une amie pour un echange de lecture ,j ai adoré . Fleur Hana a une plume si legere et agreable a lire que meme un sujet douloureux se laisse dévorer .
Je vous le recommande foncez !
Par le Editer
karinechouzier Or
Note : 7/10
Hallucinant tellement c'était beau. Angie est une nana décapante mais qui traine un lourd fardeau sur ses épaules que seule sa relation avec Valentin et sa cargaison de casseroles arrive à calmer. C'est en gros une histoire d'amour perturbée par les blessures de chacun. J'ai adoré la lire, vraiment merci à Fleur Hana qui a su mêler humour, amour, culpabilité détresse et bons sentiments dans une histoire passionnante.
Par le Editer
Floreen Diamant
Note : 10/10
Un excellent livre. Malgré que le sujet de base soit triste, le deuil, j’ai beaucoup ri, je n’ai absolument pas eu envie de m’apitoyer sur le sort des personnages, au contraire, j’ai trouvé une certain force, du courage chez l’héroïne, quand au gars, bah c’est un gars dans toute sa splendeur. Il facile de s’identifier à eux. Même les personnages secondaires sont très sympas. Encore un très bon moment de lecture.
Par le Editer
roxvalli Or
Très beau roman qui parle de deuil, d amitié et d'amour. Très belle histoire à lire
Par le Editer
LC avec Hamy, Pat et Gaelle . Personnellement je pense que me replonger aussitot dans un roman traitant des thèmes du deuil juste après après avoir tourné la dernière page de Après toi, n'était pas forcement une bonne idée.
Et je pense que ceci explique cela.
J'ai eu beaucoup de mal à adhérer à cette histoire et encore plus aux personnages.
Une histoire racontée à 2 voix, celle d' Angie, Angel, Angélique bref peu importe comment elle se fait appeler, bien qu'il semble que cela est de l'importance et Valentin, une excellente idée en occurrence, perso j'aime beaucoup avoir les 2 points de vue (mais absolument pas le diminutif: V pour Valentin, c'est quoi çà ?)
Oui le sujet est intéressant et de quoi émouvoir, survivre à son frère , se persuader d'être responsable de sa mort, surmonter cette culpabilité, avancer , faire son deuil, ne pas vouloir oublier l'être aimé. Ne pas parvenir à montrer ses émotions, faire son deuil à sa manière et non pas selon des critères culturels établis, par qui d'ailleurs ? être jugée parce qu'on ne pleure pas , ne montre pas son chagrin ( je signale en passant qu'à mes yeux ce n'est pas Valentin qui parvient à la faire pleurer par la suite , mais son père)
D'excellentes idées, de quoi faire, mais vraiment çà n'a pas fonctionné, je n'ai pas ressenti grand chose , j'ai juste suivi l'aventure d' Angie, j'ai basculé avec elle dans son passé, dans ses souvenirs (plus dans ceux avec ses amis qu'avec Dam je trouve).
Des amis présents mais sans réelle consistance (il me faudra arriver sur les derniers chapitres pour sentir qu'ils existent) , un Valentin qui fait marche arrière parce qu' Angie est la soeur de Damien ( bon je peux pas en dire plus sur ses motivations profondes sans spolier)
Des relations et des situations peu crédibles, un frère et une soeur proches l'un de l'autre , mais pourtant Angie ne connait pas les amis de Dam (comment des bringueurs dans une si petite ville avec les même fréquentations ne se sont ils jamais rencontrés ? ) Un Valentin que Joss "L'ami" depuis l'enfance de notre héroïne (nous suivrons des petits moments de ce passé commun et c'est peut être ce que j'ai le plus aimé dans cette lecture) connait parfaitement ( 2 mecs juste bons à faire tomber les petites culottes)
Donc un contexte de base un peu alambiqué, que j'aurais mieux compris si Angie n'avait vécu dans cette ville, si Dam le grand frère protecteur n'avait pas trainé sur les bancs des écoles , les même lieux dont l'Introuvable avec logiquement ses potes ( Valentin,Paul...) et Angie elle même, nous assistons à une découverte : waouh la belle nouvelle barmaid du Loch Ness ( ici aussi lieu mythique de rencontres de nos jeunes gens, présenté par l'auteur comme un lieu connu de tous nos protagonistes et jeunesse de la ville) est la soeur de Dam, attention pas touch.
La relation entre les 2 protagonistes qui est super longue à se mettre en place, il faut attendre la 1/2 du livre pratiquement pour y arriver
Et c'est quoi ce lien avec le titre et ses bottes rouges ? Qui nous offre ,il est vrai une belle couverture tentante Mais encore une fois perso j'aime qu'il y est des liens entre le titre et le contenu, oui que le titre est un sens. Et là un épisode sous la pluie, l'évocation de la chanson (je suis allée écouter ce morceau quand même ) les même bottes sur l'épisode sur Londres et voilà ?
Que dire du style ? Et bien pour moi trop factuel, avec des grosses difficultés pour moi à me situer dans le temps et l'espace. Ben oui j'en ai besoin Il m'a fallu arriver au 1/4 du roman pour comprendre qu'on était en France. On sent également une volonté de l'auteur nous faire sourire, avec quelques petites touches d'humour, oui mais non .
Ce n'était pas une lecture laborieuse , mais c'était particulièrement monotone. C'est au 1/3 restant qu'enfin j'ai trouvé un peu de sens, c'est à dire un semblant de lien avec le résumé dans un des seuls plus beaux moments d'intimité entre Angie et Valentin ( un beau prénom je trouve bien mieux que V) et là je me suis dit enfin et aussitot quel dommage Oui quel dommage parce que après m'être un peu posée tranquille je sais ce qui m'a manqué dans cette lecture.
Une relation entre Valentin et Angie avec en lien Dam, la connaissance de cette personne décédée que tous deux connaissaient, , et un Valentin qui aurait pu faire quelque chose pour Angie dans ce domaine, parce quoique en dise le résumé, ce n'est pas ce que j'ai ressenti, oui à part que Dam reste un peu au fond de la tête de notre héroïne trop accaparée par l'attirance quelle a pour ce mec, ce qui lui permet de se changer les idées et pas il me semble d'avancer pour faire son deuil Oui Valentin peut l'aider il a dans ce domaine sa propre histoire douloureuse.
C'est vers la fin aussi, que la relation amicale avec Joss et Anita prend tout son sens avec me suis je dis une introduction à une suite ? c'est tellement tendance.
Je regrette aussi que le personnage de Jonas est été aussi peu exploité, nous aurions pu vivre une belle relation avec beaucoup plus d'intensité et d'émotions.
En conclusion une fin prévisible (en tout même pour le devenir de l'introuvable je l'avais vu venir) avec une aventure que j'ai trouvé assez banale, malgré le fait que je suis assez critique, je sais que je risque de surprendre , j'ai vu beaucoup d'étoiles sur Babelio pour cette aventure, je me suis laisser porter par cette lecture facile,espérant une étincelle qui me me ferait vibrer , oui mais non. Je dirais donc j'ai lu aussi
Par le Editer
Azuriea Diamant
Note : 10/10
Un gros gros coup de cœur !
Une romance addictive ! Des personnages torturés, fragile, touchant! Une histoire merveilleuse, avec des notions d'amitié, de souffrance, de courage, mais aussi un grain de folie, de l'humour, de la sensualité... bref un roman complet et complétement addictif !!
Par le Editer
J’ai été attirée par le titre et la couverture de ce livre. Au final, j’ai découvert une jolie histoire sur le deuil d’un être cher, abordé sans larmoiement. Intéressante aussi la romance entre les deux personnages, qui n’est pas évidente et l’amitié qui unit Angélique et ses deux amis d’enfance.
En bref, une histoire émouvante (qui m’a fait verser ma petite larme), parfois drôle, parfois sensuelle et qui au final sonne plutôt juste.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.