Livres
451 652
Membres
397 245

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les braises de l'exode



Description ajoutée par annick69 2019-01-04T12:51:32+01:00

Résumé

Samira n’a que 11 ans lorsqu’elle survit au massacre de sa famille et s’enfuit avec son père pour échapper aux bombardements. Elle quitte clandestinement sa Syrie natale pour trouver refuge en France, terre des Droits de l’Homme.

Bruno Heisen, major à la Brigade de Recherche de Montdidier, découvre un cadavre calciné dans le coffre d’une voiture, fait divers très inhabituel dans sa campagne picarde.

Elise Carat, belle-fille du grand patron de Carat Constructions, rentre chez elle après une journée de travail tendue et se languit de prendre du bon temps avec son mari…

Tous trois ignorent qu’ils vont bientôt être confrontés à l’horreur la plus absolue…

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par annick69 2019-01-04T12:52:02+01:00

Il regarda Samira, lui sourit et leva le pouce dans sa direction pour lui signifier que tout était parfait. Bien malgré elle, elle esquissa un sourire. Pourtant elle était toujours nue et ligotée. Pourtant elle n'avait toujours rien mangé depuis plusieurs jours. Pourtant la petite lumière rouge clignotante de la caméra ne lui disait rien qui vaille.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par marie-nel 2019-01-04T16:48:40+01:00
Diamant

Je découvre Damien Leban avec ce roman. C'est loin d'être son premier, puisque celui-ci est le cinquième. Je le remercie de m'avoir contactée pour le lire, je serai passée à côté de mon premier coup de cœur de cette nouvelle année. Ça commence très fort, et Damien Leban a mis la barre très haut et me conforte dans l'idée qu'il faut lire des auto-édités car il y a beaucoup de pépites parmi eux et non rien à envier aux grandes maisons.

Je ne vais pas vous parler de l'histoire, pas parce que j'aurais peur de spoiler, mais surtout parce qu'il faut lire ce roman sans rien savoir, pour mieux apprécier la découverte de tous les faits et se laisser surprendre. Tout commence très vite et très fort. Nous rentrons dans l'action dès le début avec chacun des personnages, tous dans des situations indépendantes. Je me suis laissée surprendre dès le départ, je ne m'attendais pas à ce que ça parte sur les chapeaux de roue comme ça, mais ce n'était pas pour me déplaire.

J'ai donc très vite fait connaissance avec Élise, une femme d'affaire quarantenaire, mariée à un fils d'un grand patron de constructions, elle rentre du travail où elle s'est pris la tête avec un employé et aspire à un peu de repos...J'ai rencontré aussi Bruno Heisen, un gendarme spécialisé dans la recherche, qui avec son équipe va devoir élucider un crime affreux, un corps calciné a été retrouvé dans une voiture..et enfin, le troisième personnage important est Samira, une jeune Syrienne, qui va assister au massacre de sa famille sous les bombardements en Syrie et va se sauver avec son père pour trouver refuge en France.

On va les suivre tous séparément et alterner entre les chapitres les concernant. J'aime beaucoup ce mode de construction, je trouve que cela donne beaucoup de rythme à la lecture. Les chapitres se terminant souvent par une action ou une révélation, ça donne très vite envie de retrouver le personnage pour savoir ce qu'il se passe. Le roman est lui-même divisé en trois parties à peu près égales et correspondant bien aux événements. J'ai beaucoup aimé suivre le major Heisen et son équipe d'enquêteurs mais aussi sa vie privée et les répercussions de son travail dansscelle-ci. Élise est, quant à elle, une femme énervante par certains côtés car elle fait beaucoup attention à son apparence et au qu'en-dira-t-on et prend ses décisions suivant ces principes, mais elle va devoir supporter une telle horreur que j'ai fini petit à petit à la trouver bien courageuse. Pour Samira, c'est impossible de ne pas vouloir la protéger dès qu'on fait sa rencontre, qu'on a connaissance de ce qui se passe dans sa vie, j'ai eu envie de l'aider à surmonter ses douleurs, elle va vivre des atrocités sans nom...Des personnages vraiment attachants, tous à leur façon, marquants au possible. L'auteur les a tous bien travaillés dans leur personnalité propre, il a réussi à se mettre dans la peau de chacun et quand on connait les grandes différences qu'il y a entre eux, c'est une grande prouesse. Je les ai regardés tous vivre, j'ai assisté à leurs drames à chacun tout en me demandant tout le temps quel lien pouvait les unir, par quoi ils étaient tous reliés. Cette découverte va faire froid dans le dos...

L'auteur a également bien posé le décor de toute son histoire. Tout se déroule dans l'Oise. J'ai lu dans une interview de l'auteur que les lieux existent réellement, Montdidier est réel, je suis persuadée que ceux qui connaissent cet endroit ne verront plus les lieux de la même façon...Et il est arrivé à faire de même avec les passages se passant en Syrie pour Samira. Tout est clair, net, sans lourdeur, juste ce qu'il faut de descriptions pour bien se mettre les endroits dans la tête.

Tout cela, la vraisemblance des personnages et des lieux, donne un roman très réaliste, très humain, et l'horreur n'en est que plus grande. C'est une lecture très visuelle, on s'imagine très bien les différentes scènes, tellement parfois qu'on en est complètement chamboulé ! Car Damien Leban ne mâche pas ses mots, et ça j'aime aussi. Il ne prend pas de gants et va jusqu'au bout de ses scènes, faisant très bien ressentir le drame, le chaos, l'atrocité. Il y a du sang, des larmes, de la peur, mais il y a toujours un peu d'espoir, l'espoir de voir la vie s'améliorer et de se sortir des situations. Parfois l'espoir ne suffit pas malheureusement. Tout comme l'histoire, le final est logique, surprenant, bien sûr, mais sensé avec tout le reste. L'auteur n'a pas joué dans le pathos, il n'est pas parti non plus dans le rose et les p'tits cœurs, il a suivi la réalité des faits. Il dépeint justement notre société, dans toute sa complexité et ses vices, la façon dont il parle du sort des réfugiés résonne aux oreilles.

Pour être honnête, j'ai vraiment du mal à trouver un point négatif à cette lecture. Elle m'a embarquée dès le départ, m'a accrochée tout le long des phrases et des mots, m'a complètement scotchée par les événements vécus, et m'a laissé pantoise avec des révélations finales que je n'avais pas vues arriver. J'ai eu un doute sur une chose qui s'est révélée juste, mais c'est tout. J'ai eu peur plus d'une fois, j'ai été émue, triste, j'ai vécu un moment intense. Ne prévoyez rien à faire d'urgent, si vous êtes comme moi, vous suspendrez toutes vos activités comme je l'ai fait et vous ne vous endormirez pas tant que vous ne saurez pas la conclusion. Et je peux vous dire que j'ai eu du mal à dormir après, tellement je décortiquais ce que je venais d'apprendre et je me disais, mais oui...c'était ça, bien sûr ! J'ai laissé un peu se poser ma lecture pour rédiger cette chronique.

C'est mon premier coup de cœur de cette nouvelle année, je connaissais une petite panne tellement ma lecture précédente m'avais prise le cœur également, grâce à celui-ci, j'ai pu replonger avidement dans un roman. C'est le genre, vous savez, de roman que vous avez hâte de finir pour savoir mais en même temps vous essayez de freiner la lecture pour rester encore un peu dedans. Très prenant.

Bon, je vais arrêter là mon bavardage, j'espère vous avoir donné envie de vous plonger dans ce roman, vous ne le regretterez pas. Pour ma part, maintenant que j'ai découvert les talents de Damien Leban, je vais le suivre de près, j'ai vraiment beaucoup aimé son style. Bravo, en tout cas, car il a certainement dû faire un travail considérable pour arriver à faire une telle histoire, ça se ressent à la lecture et c'est très appréciable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2019-01-04T13:00:54+01:00
Or

Un roman très très noir, trois thèmes ressortent : l'immigration, l'argent et l'esclavage. Trois personnages différents, trois histoires de départ et un lien. Le major Helsen, gendarme, et son équipe vont se confronter à l'impensable, enquête à démêler et ça part dans tous les sens.

- "Sur la route entre Montdidier et la capitale picarde, le major Helsen et son binôme échangèrent très peu. Quelques banalités essentiellement sauf quand Laformel reparla de leur sortie matinale. - Au final, que fait-on concernant madame Carat et son faux ami Bergman?"

Samira, jeune fille de 11 ans qui, pour ne pas mourir dans son pays sous la guerre part avec son père pour un pays, où, pense-t-elle une vie de rêve l'attend.

- "Quelques centaines de mètres plus loin, il ne résista pas et finit par se retourner. Il voulait voir la terre qui l'avait vu naître, une dernière fois. A travers de hauts grillages et des rideaux de barbelés, il vit ce désert empli de chaos, gangrené par des hommes qui n'avaient plus rien d'humains excepté leur apparence physique, laissés pour compte, abandonnés de tous, sur lequel le soleil se couchait, à tout jamais. Wadaeaan."

Et Madame Carat bourgeoise ancrée dans une famille richissime et reconnue. L'argent, un fléau qui permet d'aller loin dans les extravagances les plus abjectes.

- "Il regarda Samira, lui sourit et leva le pouce dans sa direction pour lui signifier que tout était parfait. Bien malgré elle, elle esquissa un sourire. Pourtant elle était toujours nue et ligotée. Pourtant elle n'avait toujours rien mangé depuis plusieurs jours. Pourtant la petite lumière rouge clignotante de la caméra ne lui disait rien qui vaille."

Sur fond de vérité, l'auteur nous décrit le parcours de ces trois personnes, l'avancée de l'enquête, l'arrivé de Samira en France et les déconvenues de la famille Carat. De multiples disparitions aux méandres du Dark Web, un thriller qui va monter en puissance au fil de la lecture jusqu'à atteindre des sommets de monstruosités. Un roman qui nous refroidi. Merci à l'auteur pour sa confiance et cette lecture avant sortie. Un thriller aussi captivant que terrible. Aux amateurs du genre je le conseille fortement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2019-01-04T12:01:52+01:00
Or

Damien avait proposé à quelques lecteurs de le lire en avant première, afin de le chroniquer pour sa sortie le 4 Janvier. Je lui ai proposé mes services ! Eh hop, j’ai eu un fabuleux cadeau de Noël.

J’ai « Résilience » sans ma PAL, mais je n’ai encore jamais lu Damien. Je m’y plonge et là c’est une excellente surprise ! Damien a, selon moi, tout d’un grand !

Il nous emporte sur un thriller qui est construit de manière à être divisé en trois histoires qui finiront par se rejoindre. Le résumé ne raconte même pas les éléments des premières pages, je vais donc respecter la volonté de l’auteur et vous en dire le moins possible…

D’un coté, Samira, une syrienne, qui fuit son pays avec son père et donc on suit le périple.

Et de l’autre, Elise, une femme riche et mariée au fils d’un grand dirigeant d’entreprise…

Et finalement le Major Bruno Heisen qui mène une enquête suite à la découverte d’un corps..

J’ai adoré l’histoire qui nous tient en haleine du début à la fin. La plume de Damien est très agréable. Les personnages sont extrêmement bien décrits, et leur histoire ne se limite pas à l’enquête, on a de nombreux éléments, sur leurs vies personnelles et leurs souvenirs.

C’est un thriller noir. Il y a quelques passages à déconseiller aux âmes sensibles.

Concernant, le dénouement, je pensais l’avoir découvert au tiers du roman, et puis je me suis rendue compte que l’auteur m’avait « endormie » ! J’ai donc été bien surprise par la fin ! et j’adore !!!

Un excellent thriller avec tout ce qu’il faut pour ravir et surprendre même les plus habitués au genre !

Bravo Damien !! Du coup, je remonte « Résilience » en haut de ma PAL !!

Citation : « Quel élément peut parfois rapprocher le meurtrier du gendarme ? Ce peut être ce petit instant de folie, incontrôlable, dû aux circonstances, à la pression accumulée, à des tensions remontant à loin ou à des sentiments enfouis qui ressurgissent soudainement. Une fraction de seconde pouvant les faire tous deux chavirer du côté sombre. Chacun a ses propres limites, plus ou moins définies, qu’il ne vaut mieux pas franchir sous peine de découvrir l’être primitif se cachant au fond de soi, codé depuis des millénaires dans les méandres de notre ADN. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore1505 2019-01-04T08:54:14+01:00
Or

Sortie le 4 janvier 2019

Offre de lancement :

0.99€ en numérique-16.90€ en broché

Résumé :

Samira a onze ans et vit en Syrie. Avec son père, ils sont les seuls survivants du massacre de leur famille par des djihadistes. Ils décident de fuir leur pays dans l’espoir de rejoindre la France, pays des Droits de l’Homme. Elise Carat est la belle-fille du richissime Henri Carat qui dirige une importante entreprise de BTP de Montdidier dans la Somme. Lorsqu’elle rentre chez elle après une harassante journée de travail elle ne se doute pas que sa vie est sur le point de basculer. Bruno Heisen, major à la Brigagde de recherche de Montdidier mène une enquête après la découverte d’un corps calciné dans le coffre d’une voiture brûlée. Ces trois personnages que tout oppose ont pourtant quelque chose en commun : ils vont vivre l’horreur.


Les Braises de l’Exode est le cinquième roman de Damien Leban. En le terminant, un mot me vient à l’esprit : WAOWW!!! J’ai pris une grande claque pour commencer l’année ! Dès le départ j’ai été happée par l’histoire de la petite Samira qui évolue dans un climat de guerre. Parallèlement j’ai ressenti l’angoisse d’Elise qui va vivre une véritable descente aux enfers dans son univers privilégié. Enfin l’intrigue autour de l’enquête menée par le major Heisen est extrêmement bien ficelée et ponctuée d’innombrables rebondissements.

Ce roman qui traite de problèmes de la société actuelle comme le sort des migrants mais également de l’esclavagisme est un véritable page turner. Et avec sa sortie en début d’année, Damien Leban place la barre très haut! A lire sans hésiter cette pépite ne vous décevra pas…

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les braises de l'exode" est sorti 2019-01-04T00:00:00+01:00
background Layer 1 04 Janvier

Date de sortie

Les braises de l'exode

  • France : 2019-01-04 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 6
Note globale 9.17 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode