Livres
626 111
Membres
733 505

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Cantos d'Hypérion, Tome 1 : Hypérion 2



Description ajoutée par picpic 2009-10-18T22:24:27+02:00

Résumé

Sur Hypérion, le père Hoyt a trouvé son cruciforme. Il le porte imprimé dans sa chair à tout jamais. Sur Hypérion, le colonel Kassad a rencontré la belle Moneta, hérissée de piquants. Il a vu les Extros empalés, la guerre universelle, la mort de tous les mondes. Il a un compte à régler avec le gritche. Sur Hypérion, le poète Silenus fut l'un des compagnons du roi Billy le Triste. Il a chanté pour lui l'amer triomphe d'un dieu usurpateur. " Mets du bois dans l'âtre, maman, le gritche vient nous voir ce soir. " Le sujet du poème, c'est la fin de l'humanité. Il faudra l'écrire jusqu'au bout. Cependant les anciens d'Hypérion sont de retour, ils arrivent à la mer des Hautes Herbes, ils atteindront bientôt les Tombeaux du Temps qui, dit-on, dérivent de l'avenir vers le passé. Comment le croire ? Mais les Tombeaux vont s'ouvrir et le mystère se dissipera. Oyez, bonnes gens, la mort a quelque chose à vous dire !

Afficher en entier

Classement en biblio - 369 lecteurs

extrait

– Chut ! fit Siri.

Elle manipula le médaillon.

C'est alors que je les entendis…

Les sifflets, les cris aigus, les trilles et les ronronnements. Tout cela formait une étrange musique réverbérée par les profondeurs.

– Bon Dieu ! m'exclamais-je malgré moi.

Comme elle avait connecté nos fils com au traducteur, ces mots furent reproduits sous la forme d'un sifflet de locomotive insensé.

– Salut ! lança alors Siri.

La traduction de son appel sorti du médaillon comme un cri d'oiseau stertoreux et aigu, à grande vitesse, à la limite des ultrasons.

– Salut ! répéta-t-elle.

Plusieurs minutes passèrent avant l'arrivée des premiers dauphins curieux. Ils tournèrent autour de nous, inquiétants et énormes, leur peau musclée et luisante sous la lumière parcimonieuse. L'un d'eux, particulièrement gros, s'approcha jusqu'à un mètre de nous, pirouettant au dernier moment, de sorte que son ventre blanc incurvé passa comme une muraille devant nous. Je vis son œil noir qui pivotait au passage pour me regarder. Un seul coup de son énorme queue créa une turbulence suffisante pour me convaincre de la force de cet animal.

– Salut ! cria de nouveaux Siri.

La masse agile se perdit dans un flou, et le silence régna quelques instants.Siri éteignit le médaillon traducteur.

– Veux-tu leur parler ? me demanda-t-elle.

– Bien sûr.

J'étais sceptique. Trois siècles d'efforts n'avaient guère abouti à créer un véritable dialogue entre l'homme et les mammifères marins. Mike m'avait expliqué un jour que les structures de pensée des deux familles d'orphelins de l'ancienne terre étaient trop différentes, et les références communes trop peu nombreuses. Un spécialiste préhégirien avait écrit que la communication verbale avec un dauphin ou un marsouin était à peu près aussi gratifiante qu'avec un bébé humain âgé d'un an. Des deux côtés, l'échange était généralement apprécié, et il y avait bien un simulacre de conversation, mais ni l'une ni l'autre des deux parties n'était plus savante au bout du compte.

Siri rebrancha le médaillon. Cette fois-ci, ce fut moi qui lançai :

– Salut !

Il y eut une nouvelle minute de silence, puis nos écouteurs se remplirent de bourdonnements tandis que la mer réverbérait des sifflements aigus comme des hululements.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Des pellerins issus de monde variés convergent pour des raisons différentes vers le monde d'hypérions où les tombeaux du temps dans l'ombre maléfique du Gritche doit réalise le voeux de l'un d'entre eux. Dans le tome 2 toutes les histoires ont été dites et les tombeaux du temps ouvrent leur portes.

Afficher en entier
Bronze

Dans ce qui est la deuxième partie du tome 1, les pèlerins continuent de nous conter leur histoire personnelle à bord du Bénarès. À nouveau, la première est celle que je trouve la plus réussie : la fille de Sol Weintraub, Rachel, est atteinte d'un mystérieux et terrible phénomène contracté sur Hypérion. Chaque jour qui passe, son corps et son esprit rajeunissent d'autant, et cela semble inéluctable.

Afficher en entier
Or

Suite de l'avancée vers le Gritche de notre équipe de pèlerins tous plus paumés les uns que les autres. Leurs histoires personnelles les révèlent au fur et à mesure de leur périple

Afficher en entier
Or

L'histoire est très bien écrite et extrêmement bien lue en audio. Le récit commence réellement dans ce tome 2, le tome 1 n'étant qu'une sorte de long prologue. Mais il était utile, ce prologue, parce que l'on entre dans le vif de l'histoire en ayant une connaissance intime de chaque protagoniste.

Je dois admettre qu'il y a pas mal de passages rasoir dans ce tome 2, notamment toutes les discussions dans les hautes sphères du pouvoir, des discussions intellectuelles et abstraites qui apportent peut-être un éclairage au récit, mais qui sont beaucoup trop barbantes pour me permettre d'appréhender cet éclairage...

Le long monologue d'Ummon l'Intelligence Artificielle était aussi d'une longueur à épuiser un marathonien endurci. Et ce d'autant plus que le lecteur du livre audio a voulu lui donner un côté "robotique" en hachant chaque syllabe d'un ton monocorde. Ça a rendu tout le passage (et il est long, ce passage !!!) quasiment inécoutable et assommant.

Et enfin certaines discussions sur l'infosphère, le techno centre et la mégasphère (milieux informatiques où évoluent les Intelligences Artificielles) étaient beaucoup trop techniques pour moi et sont passées largement au-dessus de ma tête.

Et pourtant...

Malgré ces passages, le livre reste passionnant, inédit, addictif. On veut savoir, on tourne les pages, et on est surpris à chaque tournant.

On apprend enfin qui est le Gritche, pourquoi il existe et pourquoi il agit comme il le fait.

On vibre avec les personnages qui sont les victimes d'une machination qui les dépasse, et dans laquelle il ne sont que des pions.

Je crois que c'est le premier livre avec des passages barbants que je mets pourtant dans la liste des livres que j'ai adorés.

Il fait partie de ces livres qui restent dans votre tête longtemps après avoir tourné la dernière page.

Afficher en entier
Or

On découvre ici les histoires des derniers pèlerins.

Les personnages sont complexes et intéressants, ça donne envie de les voir évoluer dans l'univers de Dan Simmons.

Afficher en entier
Argent

Trop longtemps après ma lecture du premier tome chroniqué ici, je me lance enfin dans la suite des Cantos d'Hypérion de Dan Simmons. Et ça a vraiment été laborieux de me remettre dans le bain. Normal quand on apprend que la version anglaise d'Hypérion n'a été publiée qu'en un seul tome... Au début de ce deuxième tome le récit continue ainsi tout naturellement avec la suite et on est un peu perdu car ce deuxième tome n'a pas du tout été conçu pour être séparé ainsi du premier. (En gros, chers éditeurs français, ce n'était pas du tout une bonne idée d'en faire 2 tomes...)

Comme le premier tome on continue les récits des pèlerins avec ceux de l'érudit, de la détective et du consul. J'aime définitivement beaucoup cette idée de concentrer principalement son récit sur différentes histoires à la façon des Contes de Canterbury qui sont d'ailleurs cités à un moment dans le livre. Comme les récits sont contés très différemment, on a pas le temps de s'ennuyer et si un récit ne nous plait pas comme ça a été le cas pour moi avec le début de celui du consul, on sait que ça va vite changer.

Mais, une nouvelle fois, je ne sais pas vraiment si j'ai aimé ou non ma lecture. Si les pièces du puzzle s'assemblent petit à petit, on reste encore dans le flou et on ne sait pas vraiment quoi penser. On continue cependant la lecture car on veut vraiment connaître la suite. Je suis vraiment de plus en plus fascinée par ce Gritche, cette entité tellement mystérieuse et horrible et la religion qu'elle a créé. Si ce n'est pas spécialement le genre de space-opéra que j'aime (définitivement pas assez de races aliens étranges à part le Gritche) j'ai tout de même adoré suivre les pèlerins à travers les étranges tableaux de la planète Hypérion (je ne me remets toujours pas de la description de la forteresse de Chronos !)

Dan Simmons a vraiment créer un univers intéressant et riche. Si je n'ai pas encore tout assimilé ni compris, j'espère vraiment pouvoir en apprendre plus grâce à la suite de ses Cantos. Maintenant que les récits des différents pèlerins sont terminés, j'ai aussi très hâte de voir comment va être construit la suite. Dans tous les cas, je vais très vite me replonger dans cette série.

http://bookshowl.blogspot.fr/2015/07/les-cantos-dhyperion-tome-2-hyperion.html

Afficher en entier
Diamant

Avec ce deuxième tome, nous découvrons les récits des derniers protagonistes et l'intrigue se précise. L'auteur nous a posé les bases ; chaque personnage a eu et aura son rôle à jouer dans la suite des événements. Les prochains tomes promettent de belles choses. Par contre, j'aurai du faire plus attention et acheter l'édition qui regroupe les deux tomes parce qu'il faut vraiment lire ça d'un coup. Ici en plus, j'ai lu pas mal d'autres bouquins entre temps ce qui n'aide pas... Bref, je crois que je commence à aimer la SF.

Afficher en entier
Diamant

Que dire sinon que je suis toujours aussi enthousiasmée par cette saga de SF.

Dans le précédent, on ne découvrait que les trois premiers récits des sept protagonistes de ce mystérieux pèlerinage, et j’avais vraiment hâte de lire celui des autres !

Une des grandes réussites de ces deux premiers tomes est que chaque histoire est singulière, racontée avec un ton unique en fonction de la personnalité de son narrateur, ce qui donne un relief incroyable et une originalité propre à chaque individu.

Evidemment, quand chacun d’entre eux abat son jeu, et que les masques tombent, petit à petit notre imagination s’affole…

Elle nous confirme qu’ils n’ont pas été choisis au hasard et qu’ils ont tous tissé un lien très particulier avec cette étrange planète Hypérion.

Chacun à un rôle à jouer et il me tarde de découvrir lequel dans les épisodes suivants.

Et puis il y a toujours l’ombre de plus en plus oppressante du Seigneur de la Douleur, ainsi que le mystère de ces tombeaux du temps dont l’étau semble se resserrer de plus en plus autour d’eux à mesure qu’ils s’en rapprochent…

La fin de ce tome 2 est superbe, mais peut-on vraiment parler d’une fin ? Elle ressemble plutôt à un nouveau commencement chargé de promesses.

Il m’est donc impossible d’en rester là !

Afficher en entier
Argent

Voici la deuxième moitié de mon commentaire sur les Cantos d'Hypérion, traitant cette fois de la seconde partie. (Mystère des maisons d'édition française).

Seconde moitié aussi passionnante sinon plus que la première... je crois l'avoir mieux aimée: est-ce par ce que je me suis sentie plus proche des personnages, que leurs histoire m'ont plus touchée, ou juste parce que la barrière de la science-fiction a fini par céder à l'enchantement de la lecture? Je ne saurais le dire.

Reste que le style est toujours aussi beau (comme de juste, il s'agit du même livre), et le mystère aussi entier.

IA, Hégémonie, Extro, et le gritche... quatre ombres planantes sur le destin de tous nos personnages, la dernière n'étant pas des moindres.

La fin... est splendide... grandiose en tout point, et en particulier en frustration.

Mais le tome suivant saura je l'espère répondre à ces affres d'interrogations dans lequel nous sommes plongé par les dernière lignes.

Afficher en entier
Lu aussi

Dans le voyage jusqu’aux tombeaux du temps, le templier disparaît, sans doute tué par le gritche. Du coup, seuls trois personnages racontent leur histoire. Sol Weintraub est venu sur Hypérion parce que sa fille Rachel est sujette à une étrange maladie contractée dans un des tombeaux du temps qui la fait rajeunir chaque jour. Au moment de l’histoire, Rachel est un nouveau né qui devrait bientôt disparaître. La détective privée Brawne Lamia a été engagée par un être reconstitué par les IA identique au poète John Keats. Le chaînon manquant de l’intrigue se trouve sur Hypérion. Quant au consul, il a été un espion double pour les extros et a déclenché lui-même l’appareil qui a ouvert les tombeaux du temps.

Le tableau se précise. L’histoire prend forme. Autant le premier livre ne m’avait pas du tout convaincu, autant celui-ci me donne fortement envie de lire la suite. Ca me rappelle un peu la pension de famille du père Goriot. Il faut le temps que toutes les histoires se mettent en place pour avoir une vue d’ensemble d’Hypérion. En tout cas, les intrigues se multiplient. Vite la suite !

Afficher en entier

Activité récente

FredK7 l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-27T17:24:55+02:00
Manu-46 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-25T20:36:43+01:00
leloby l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-12T12:51:08+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 369
Commentaires 13
extraits 5
Evaluations 51
Note globale 8.53 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode