Livres
463 831
Membres
423 404

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Caprices de Marianne



Description ajoutée par Akisame 2012-09-03T14:30:18+02:00

Résumé

Marianne, une jeune Napolitaine de dix neuf ans que sa mère a mariée à un vieux juge, n’a d’autre distraction que de se rendre à l’église plusieurs fois par jour. En chemin, elle rencontre son cousin Octave qui, auprès d’elle, plaide la cause de son ami Coelio, trop timide pour déclarer son amour. Elle commence par le rabrouer puis, par un revirement qui est un caprice, accepte d’entrouvrir sa porte à un amant. Mais lequel ? La romance va tourner au drame... En 1833, lorsqu’il fait paraître sa pièce qui ne sera portée à la scène qu’en 1851, dans une version d’où il aura gommé les allusions sexuelles et religieuses, Musset y voit une comédie. Mais c’est une comédie au dénouement tragique et qui déroute la tradition : par leur ton poétique, leur inspiration fantaisiste, leur légèreté de composition, Les Caprices de Marianne renouvellent profondément l’écriture dramatique. Quant à leur héroïne, plus révoltée sans doute qu’écervelée, elle incarne la liberté d’une femme qui refuse de se voir dicter sa conduite amoureuse.

Afficher en entier

Classement en biblio - 585 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Margaux-Lexie 2014-10-09T18:43:07+02:00

COELIO. Que tu es heureux d'être fou !

OCTAVE. Que tu es fou de ne pas être heureux !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Je connaissais Alfred de Musset surtout de réputation. C'est un de mes premiers livre de lui et franchement, c'est bien écrit. Agréable lecture, une histoire d'amour vivante dans laquelle on rentre dès les premières répliques...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ab0428 2019-02-10T12:14:23+01:00
Lu aussi

Un bon livre, assez intéressant, très poétique.

Afficher en entier
Bronze

Une bonne lecture qui m'a beaucoup fait pensé à On ne badine pas avec l'amour du même auteur.

Afficher en entier
Argent

Une très belle tragédie, aux métaphores et au langage poétiques. J'ai trouvé Octave assez difficile à cerner. Je ne sais pas si il tente de séduire Marianne ou pas. Marianne est quant à elle la défenseure de la condition féminine. Coelio m'a fait beaucoup de peine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathyllde 2018-09-23T22:19:28+02:00
Or

Je ne suis pas une férue de théâtre mais c'est ma pièce préférée d'Alfred de Musset.

J'ai vraiment aimé les dialogues (où j'ai quand même trouvé un soupçon de lyrisme et de poésie) et surtout les personnages.

Les personnages des Caprices de Marianne sont tous très intéressants de par leur caractère propre à chacun.

En résumé, c'est une pièce que je serais ravie de relire par moi-même!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cachu50 2018-08-22T14:46:24+02:00
Lu aussi

Une pièce que j'ai lu pour les cours, et qui a été une des rares qui n'a pas été un calvaire à lire !

Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai adoré, mais j'avoue avoir bien aimé la lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Somnium 2018-03-17T16:29:00+01:00
Argent

Les Caprices de Marianne est la pièce de théâtre la plus bouleversante qui m'est été donné de lire jusqu'aujourd'hui encore. Elle est, à mon sens, encore plus belle et tragique que du Shakespeare, avec de merveilleux passages concernant Coelio notamment, et un final des plus malheureux qui nous fait rester coi. Une belle preuve du talent tragi-comique de Musset.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-11-29T16:20:02+01:00
Argent

Si Coelio meurt d'amour, c'est Octave qui est intéressant. Car c'est lui qui parle, qui s'exprime, et qui parle pour son ami qui n'est qu'une figure effacée. Mais le titre invite à s'intéresser à Marianne, qui revendique finalement d'être une femme libre de ses choix, libre d'aimer ou non son mari, de prendre ou non un amant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par boubiouch 2017-08-31T17:44:17+02:00
Or

Une bonne pièce, mais trop courte. Musset a beau l'avoir désignée comme comédie, pour moi, c'est une tragédie.

Si j'ai beaucoup aimé Octave et Coelio, par contre, je n'ai pas du tout apprécié Marianne.

Musset donne l'impression qu'il est impossible d'aimer et de vivre...Et en même temps, je crois qu'il met beaucoup de lui-même dans cette pièce. Coelio, romantique et rêveur, et Octave, buveur et libertin, sont deux faces de l'auteur.

J'avais déjà lu Lorenzaccio de Musset, mais je vais lire d'autres pièces, car celle-ci m'a donné envie d'en avoir plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2017-06-27T18:15:42+02:00
Lu aussi

Cette pièce est beaucoup trop courte, il y a de beau passage, mais on a pas le temps de s'immerger dans l'histoire, de s'intéresser aux personnages que c'est déjà finit. De plus Marianne m'a assez énervée.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Caprices de Marianne

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 585
Commentaires 59
Extraits 18
Evaluations 122
Note globale 6.52 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode