Livres
594 954
Membres
672 713

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Caprices de Marianne



Description ajoutée par Akisame 2012-09-03T14:30:18+02:00

Résumé

Marianne, une jeune Napolitaine de dix neuf ans que sa mère a mariée à un vieux juge, n’a d’autre distraction que de se rendre à l’église plusieurs fois par jour. En chemin, elle rencontre son cousin Octave qui, auprès d’elle, plaide la cause de son ami Coelio, trop timide pour déclarer son amour. Elle commence par le rabrouer puis, par un revirement qui est un caprice, accepte d’entrouvrir sa porte à un amant. Mais lequel ? La romance va tourner au drame... En 1833, lorsqu’il fait paraître sa pièce qui ne sera portée à la scène qu’en 1851, dans une version d’où il aura gommé les allusions sexuelles et religieuses, Musset y voit une comédie. Mais c’est une comédie au dénouement tragique et qui déroute la tradition : par leur ton poétique, leur inspiration fantaisiste, leur légèreté de composition, Les Caprices de Marianne renouvellent profondément l’écriture dramatique. Quant à leur héroïne, plus révoltée sans doute qu’écervelée, elle incarne la liberté d’une femme qui refuse de se voir dicter sa conduite amoureuse.

Afficher en entier

Classement en biblio - 672 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Margaux-Lexie 2014-10-09T18:43:07+02:00

COELIO. Que tu es heureux d'être fou !

OCTAVE. Que tu es fou de ne pas être heureux !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par EliaL 2021-12-07T18:29:05+01:00
Pas apprécié

Si au final une pièce comme Lorenzaccio a fini par m'intéresser, en revanche ce n'est pas le cas des Caprices de Marianne.

Le seul point positif est le style De Musset, agréable et poétique, mais hélas, ici, cela ne m'a pas empêcher de détester la pièce.

Hormis le décès de Celio à la fin, il ne se passe pas grand chose. Juste les lamentations incessante de Celio, qui aime Marianne mais qui ne s'approche pas d'elle.

Au final, ce sera Octave, le libertin qui s'approchera de la belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azza9 2021-05-04T11:16:59+02:00
Or

Quoique plaisante à lire, cette pièce m'a un peu moins plu et divertie que ne l'ont été les lectures de Fantasio et de La Confession d'un enfant du siècle. Cette comédie-ci est déjà assez courte, avec une structure plutôt déroutante, qui « suit le caprice de dramaturgie de son auteur ». Cependant, même si le sujet est quelque chose d'assez commun, la pièce reste très profonde, avec des personnages qui ont beaucoup de caractère et qui s'affirment, ce que j'apprécie tout particulièrement. Marianne, quoique détestable à certains moments (surtout à la fin, quand elle fait des avances à Octave alors que Coelio vient de mourir par sa faute), est une héroïne indépendante, qui n'hésite pas à prendre parti pour les femmes, qui ne sont pour elle que des objets de désir d'une nuit. Face à elle, Octave, jeune homme qui profite de la vie et a tout autant de réparti, est très intéressant et attachant. On pourrait croire, en lisant le résumé, qu'il va participer à la chute de son ami Coelio et donc, qu'il sera cruel, mais en réalité, la quatrième de couverture est trompeuse et ne nous donne pas la vraie vision de ce personnage, qui rit mais qui dans le fond, reconnaît qu'il peut exprimer une autre part de lui-même, plus proche du doux Coelio. L'éloge funèbre qu'il lui donne à la fin est vraiment touchant, et j'ai été satisfaite qu'il mette l'odieuse Marianne à sa place en repoussant ses avances. Enfin, le plus discret Coelio, qui représente le parfait amant en mal d'être aimé. Il apparaît comme quelqu'un de romantique et de désespéré, un peu comme s'il se raccrochait à tout prix à son amour pour Marianne. On le prend en pitié pour cela, d'autant plus qu'il est tombé amoureux de la mauvaise personne et qu'il meurt en croyant à la tromperie de son meilleur ami. Aux côtés de ces trois-là, on a évidemment le vieux juge Claudio, qui est jaloux et violent, et les autres personnages, qui restent à l'arrière-plan.

Comme l'intrigue est dévoilée dès le début par certaines répliques et l'histoire enchâssée de la mère de Coelio, nous n'avons pas vraiment de surprise à la fin, mais il reste plaisant de voir l'enchaînement des répliques, la disproportion des scènes et leur construction. Aussi dirais-je, pour conclure, que cette pièce vaut le détour, même si Fantasio et La Confession d'un enfant du siècle, eux, sont vraiment à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martineb9 2021-02-16T14:01:12+01:00
Lu aussi

Un livre lu dans le cadre d'un cours au CÉgep.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2020-11-01T11:08:42+01:00
Lu aussi

Je n'avais jamais lu Musset avant on ne badine pas avec l'amour que j'ai adoré. Celui ci m'a moins plus mais il reste une bonne pièce de théâtre. Je vais tenter de lire d'autres oeuvres de cet auteur afin de le découvrir d'avantage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Altanais 2020-05-02T15:35:09+02:00
Argent

Un classique de la littérature qu'il faut avoir lu, au cours de sa scolarité ou pour son plaisir personnel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Astiacle 2020-03-21T10:54:50+01:00
Bronze

Bref, mais en faire plus n'aurait pas été nécessaire. Le personnage d'Octave m'a bien fait rire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par piki15 2020-01-11T15:14:36+01:00
Or

J'adore les pièces de Musset et celle la est une de mes préférées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2019-10-14T23:04:13+02:00
Lu aussi

Bonne pièce que j'ai apprécie lire. Elle est très courte mais on comprends très vite les déboires amoureux de Cœlio.

Afficher en entier
Argent

Je connaissais Alfred de Musset surtout de réputation. C'est un de mes premiers livre de lui et franchement, c'est bien écrit. Agréable lecture, une histoire d'amour vivante dans laquelle on rentre dès les premières répliques...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ab0428 2019-02-10T12:14:23+01:00
Lu aussi

Un bon livre, assez intéressant, très poétique.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Caprices de Marianne

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)

Activité récente

Eva598 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-22T17:57:57+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 672
Commentaires 66
extraits 23
Evaluations 136
Note globale 6.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode