Livres
478 022
Membres
459 248

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Esperance 2013-12-20T23:02:14+01:00

De toute façon, avec Gabriel, c’est peine perdue : il faut toujours qu’il ait le dernier mot.

— Crois-moi, Zo, si je te baisais, tu ne voudrais plus jamais qu’un autre homme te touche

— Dans tes rêves, salope !

Ça le fait rire, mais il pousse néanmoins l’affront davantage et se lève devant moi, commence à se dandiner dans le salon. Je me doute que son manège n’a qu’un but : me faire rire, mais je ne peux m’empêcher d’admirer ce corps magnifique qu’il fait mine de caresser devant moi. Combien de fois l’ai-je imaginé dans mon lit, celui-là ! Quand je détourne la tête, il se met à faire semblant de chevaucher un étalon en gueulant « Prends ça Zoé, sale petite garce ! »

— Pfff, salaud !

Afficher en entier
Extrait ajouté par laetitia90 2014-01-10T23:07:39+01:00

-Qu'est-ce que tu fous?

-Je m'en vais. T'as pas besoin de moi, au fond. T'as qu'à te réchauffer des plats, te nourrir de bières et de jeux vidéos... je m'en fous! Quand t'auras envie de baiser, appelle Steeve. Peut-être qu'il va te sucer, tiens! Ce serait vraiment parfait : ton allié au jeu, ton amant la nuit!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alexiia 2013-06-02T18:34:40+02:00

Cette fois, j’en ai ma claque! Les Canadiens peuvent bien jouer contre les Bruins de Boston et la guerre peut bien arriver dans World of Warcraft, je m’en fous! Je ne peux pas croire que mon mari me jette un regard à peine soutenu quand je sors de la chambre dans cette tenue. Est-ce que je suis invisible ou quoi? En plus, ce déshabillé, il m’a coûté la peau des fesses! Je suppose, vu le geek que j’ai épousé, que j’aurais mieux fait de choisir du vert fluo au lieu du rouge, mais la vendeuse m’a pourtant certifié que j’aurais l’effet escompté!

— Mais arrête, tu sais que je joues avec Paul, ce soir! Me gronde-t-il.

J’en ai plus qu’assez d’être reléguée au second plan : trop de travail, une partie de hockey, de foot, une « map » à finir avec les amis… que m’importe la raison? Je veux qu’on me baise! Ça doit faire deux mois qu’il ne m’a pas regardée. La dernière fois, il a fallu que je le suce pendant sa partie pour qu’il comprenne ce que je voulais! À la limite, si la baise qui avait suivi en avait valu la peine… mais non! Il m’a sautée à la va-vite sur le canapé, sans même retirer ses pantalons. Il y a quand même des limites!

Ce soir, alors qu’il m’ignore dans cette tenue, c’est la goutte qui fait déborder le vase. Ces derniers temps, Philippe n’a d’yeux que pour son jeu vidéo ou pour la télé. C’est comme si je n’existais plus. J’en ai marre. Je change de vêtements. Je délaisse le magnifique, et non moins dispendieux, déshabillé rouge avant d’enfiler une robe étroite. Je m’attache les cheveux et j’enfile mon manteau. Le bruit du garde-robe attire son attention :

— Tu sors chérie?

Je soupire quand je constate qu’il ne se retourne même pas pour me regarder.

— Oui. Je vais danser avec Isa.

— Super, amuse-toi bien.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode