Livres
458 867
Membres
412 710

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Catilinaires



Description ajoutée par Elisabeth Faubant-Lila 2009-09-19T15:19:20+02:00

Résumé

La solitude à deux, tel était le rêve d'Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l'un près de l'autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d'abord est venu se présenter, puis a pris l'habitude de s'incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde...

Afficher en entier

Classement en biblio - 866 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par vagabonde 2011-10-19T22:47:58+02:00

Les livres aussi ce sont des voisins - des voisins de rêve, qui viennent chez vous seulement quand vous les appelez et s'en vont dès que vous ne voulez plus les voir.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Une histoire d'intrusions quotidiennes et de culpabilité lancinante... A découvrir absolument.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2019-04-26T14:27:31+02:00
Argent

Roman d'une maîtrise fantastique sur le rapport à l'Autre. Il est un merveilleux appui de réflexion sur notre rapport à autrui et nos constructions sociales, comment nous parvenons à nous créer des contraintes là où il n'y en a pas de formelles, comment se rendre fou avec un rien, seul face au miroir que représente l'inconnu humain. C'est un livre auquel je réfléchis encore avec un sourire aux lèvres tant il fut pertinent pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine-6 2019-03-14T21:02:36+01:00
Bronze

Lecture du jour : "les Catilinaires" d'Amélie Nothomb. J'étais curieuse de voir quelle histoire la romancière pouvait broder sur un canevas si fragile : un couple de jeunes retraités est dérangé chaque jour, entre 16h et 18h, par un voisin plus âgé, Palamède Bernardin, qui s'incruste. Comme la romancière excelle dans les huis clos mettant en scène un emmerdé et un emmerdeur, elle est dans son élément et les cent premières pages sont étouffantes à souhait, vraiment réussies. La fin est un peu trop attendue : je m'attendais à une chute plus marquante. Certaines pistes, à peine esquissées, sont laissées de côté, notamment concernant le passé des personnages : on en reste souvent aux suppositions du narrateur sans savoir si Émile Hazel, ancien professeur de lettres classiques, est digne de foi ou à côté de la plaque (et peut-être le plus dément de l'histoire).

En définitive, un huis clos de 150 pages tout à fait captivant où on en apprend beaucoup sur la vision déchirante des glycines en fleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Korentin 2018-12-29T09:43:36+01:00
Diamant

Comme dans la plupart de ses écrits Amélie Nothomb emmène son lecteur dans des aventures qui font qu'il a toujours envie d'en savoir un peu plus. Ses livres ne se lisent pas ils s'avalent. Ici le suspens est à son comble on se demande si chaque jour à 16 heure pétantes ce voisin va arriver, si on va lui ouvrir... Jamais dés le épart on arrive à anticiper sur la fin, à savoir qui va passer à l'acte. Nos soupçons se porte plus, au départ sur la victime de l'arrivée.

En bref ce sont des relations de voisinage à la fois communes et étranges, avec toutes les descriptions qui font qu'on s'y croirait.

Bien joué A Nothomb vos livres sont de vrais échappatoires....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Redisis 2018-12-08T21:20:25+01:00
Or

J'ai du le lire pour un cours, et sur le moment je l'avais détesté mais après j'ai aimé détesté l'histoire. C'est bizarre mais j'aime bien ! comme vu dans un commentaire c'est vraiment tout ou rien, soit on aime soit on aime pas. Mais à lire pour la curiosité :*

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2018-07-28T21:53:47+02:00
Lu aussi

Monsieur Bernardin s’impose chez le couple Emile et Juliette chaque jour de 16h à 18h, voilà en gros le résumé du livre, l’objet des visites le fil rouge. Je m’attendais à une comédie au départ mais lors de sa seconde visite il laisse une crainte à nos retraités, moi il m’intrigue. A la troisième il sème le désordre dans ce couple parfait et tout ça en ne disant quasiment rien, il a un côté passif-agressif qui présage du bon pour la suite.

Emile se sentant obligé d’ouvrir alors qu’il ne le souhaite pas, commence à s’amuser avec son voisin dont le vocabulaire se résume à quelques mots, le plus utilisé reste « non ». C’est là que ça devient intéressant, c’est à la fois drôle et pathétique. Chaque jour à la même heure, l’envahisseur se pointe, accapare un fauteuil, froid, impoli, n’ayant aucune conversation, bref il a tout de détestable et pourtant en faisant ça il oblige le couple à se dévoiler au lecteur, et à se poser des questions. Il ne se passe à la fois rien et beaucoup, cette dualité je la retrouve souvent chez Amélie Nothomb.

A la place du couple je serais allé sonner chez les voisins de 14h à 16h en ne disant rien à mon tour pour voir ce qu’il se passe, au moins pour rencontrer la femme du docteur d’à côté. Quand cette rencontre arrive tout change, mon intérêt ne se porte plus vraiment sur l’objet des visites mais sur la protubérance, le kyste. J’ai été surpris de voir ce charmant couple à la retraite devenir de plus en plus mesquin avec leurs invités, enfin surtout avec la femme du docteur Bernardin qui elle, n’avait rien fait. Quand la description de la femme arrive, j’ai eu pitié de son mari, on dirait un couple d’aliens venus sur Terre sans manuel. Le « kyste » Bernadette et l’épisode de la soupe, j’ai eu un fou rire et j’en ri encore en écrivant ceci, c’était clairement la meilleure partie du livre.

Un élément extérieur arrive ensuite, Claire, une ancienne élève d’Emile, je vais être bref pour ne pas trop en dire. J’ai trouvé que c’était une bonne idée d’avoir un point de vue extérieur dans cet huis-clos, elle est brillante, connait la moitié des quatre personnages et permet de se remettre dans le contexte du début. La suite de l’épisode de la soupe aurait pu facilement partir dans le potache si elle n’était pas intervenue, c’est aussi en partie grâce à elle qu’Emile remet en question quelques trucs.

Voilà pour le positif.

Mes problèmes avec ce roman c’est avant tout les références, principalement philosophique, qui en deviennent vite pesante et lui donnent un aspect pompeux. Suivi des figures de styles et métaphore à tout va, qui même pour un roman de moins de 200 pages, donnent parfois envie de sauter quelques paragraphes.

Un bon vaudeville.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lotus312 2018-04-14T21:21:23+02:00
Argent

Dans ce livre on suit les tribulations d'un couple de retraités qui viennent s'installer à la campagne afin de profiter pleinement de la solitude. Malheureusement c'était sans compter sur leur seul voisin silencieux et autant dépourvu d'émotions qu'envahissant. L'auteur nous amène à réfléchir au sens à donner à la vie, la mort et aux relations humaines.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2018-01-07T15:11:44+01:00
Or

J'adore ce livre même si sur le coup il ne m'a pas parut fameux...

Je conseille !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zefix 2017-09-27T09:15:58+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas beaucoup aimé. J'ai l'habitude de lire du Amélie Nothomb très vite, et lui j'ai eu du mal.

J'ai été un peu déçu par la faim. Mais j'ai aimé le personnage de Bernadette.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par firenzexs 2017-07-29T19:03:54+02:00
Pas apprécié

Je l'ai détesté. Je ne l'ai même pas terminé. Précision : je l'ai lu par obligation scolaire. Autant Amélie Nothomb écrit bien côté littéral. Autant côté littéraire l'histoire m'a déplu, et bien plus encore. Enfin, soit on aime soit on aime pas. C'est assez bizarre comme livre, comme tous les autres de cette auteure d'après la rumeur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flam54 2017-07-08T10:55:51+02:00
Diamant

Un roman très puissant, inquiétant... Lu en 1997. Le premier livre d'Amélie Nothomb que j'ai découvert avant bien d'autres.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Catilinaires

  • France : 1995-08-24 - Poche (Français)

Activité récente

Selmah l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-07T22:18:24+02:00

Les chiffres

Lecteurs 866
Commentaires 82
Extraits 48
Evaluations 157
Note globale 7.49 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode