Livres
613 140
Membres
710 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 1 : Guerre



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2015-02-27T12:34:05+01:00

Résumé

La fin des temps approche. Les cavaliers de l’apocalypse devront choisir de préserver Leur humanité et combattre aux côtés du bien ou, au contraire, embrasser leur destinée et déchaîner l’enfer sur terre.

Ares, destiné à devenir Guerre, craint peu de choses. Fin stratège et redoutable guerrier, il a participé à toutes les grandes batailles de l’Histoire et les émotions n’ont aucune prise sur lui. Pourtant une femme va tout changer.

Cara Thornhart, humaine, entraînée dans un monde qu’elle ne comprend pas et auquel elle ne peut survivre, se retrouve porteuse de la marque qui fera d’Ares un démon à part entière. Consumé par le désir et privé de tous ses pouvoirs lorsqu’il est près d’elle, Ares devra pourtant trouver le moyen de sauver la jeune femme d’une mort certaine, ou accepter d’être le héraut d’Armageddon.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 902 lecteurs

extrait

« Eidolon découpa le chemisier de Cara en deux, et une fureur jalouse dévora Ares. Tout le monde se figea. Il avait dû émettre un son infernal, car l’assemblée l’observait comme s’il venait de mordre les cornes d’une croix-vipère.

— Euh… désolé.

Il serra les poings, espérant que cela suffirait à les retenir. C’était étrange, tout de même. C’était la première fois qu’il se montrait aussi possessif envers une femelle.

— D’habitude, je ne suis pas… C’est juste…

Seigneur ! Ce n’était pas non plus son genre de balbutier comme un débile !

— Ce n’est rien, lui assura Eidolon non sans ironie. On parle couramment le « pas touche à ma compagne ou je te bute » par ici.

— Cara n’est pas ma compagne.

Certes, il la considérait comme sienne, mais ce terme impliquait la permanence, ce que Cara et lui n’auraient jamais.

— Bien sûr…, acquiesça Eidolon avec sagesse, mais Ares devina sans peine que le démon se payait sa fiole. Vous menacez souvent les docteurs de leur arracher la tête pour les exposer sur votre cheminée ?

Il avait dit ça ? Seigneur ! Il devait se vider l’esprit, et vite »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Génial.

Le début est un tout petit long mais nécessaire (explications sur les cavaliers et les prophéties de l'apocalypse).

Mais une fois que les 2 personnages principaux, Ares et Cara, se rencontrent, ça devient vite une addiction.

L'action est au rendez-vous et les pages défilent très vite.

Et quelle magnifique couverture...

A lire absolument.

Afficher en entier
Or

Tout d'abord, je précise que je n'ai pas lu Demonica car je savais que les nombreuses (soulantes) scènes de cul auraient eu raison de moi, même si l'univers de la saga m'attirait. Dés qu'on m'a assuré que dans Les Cavaliers elles étaient moindres de ce côté-là, je me suis empressée à la Fnouc surtout quand on voit la couverture pour la version grand format. C'est un magnifique livre-objet et le perso représentant Ares/Guerre a un côté Prince Of Persia, je craque.

J'ai espéré très fort qu'il me plaise et globalement, je suis soulagée car j'ai passé un bon moment malgré quelques hic qui auraient pu être évités et rendre ainsi ce premier tome phénoménal.

On encaisse dés le départ beaucoup de termes et de personnages, plusieurs sections et clans se font face afin de parvenir à contenir l'inévitable : l'Apocalypse/l'Amargedon ou au contraire à y précipiter l'Humanité. J'imagine que pour les habitués de Larissa Ione tout se passe bien, moi je me suis laissée embarquer, à force d'avancer dans l'histoire je savais que tout s'assimilerait parfaitement (termes, relations des personnages entre eux...). C'est ce qui m'a tenue en haleine et a fait que j'ai lu goulument ce livre. L'ambiance mystique et ésotérique influence l'action, les décors et donne une consistance à ce roman. C'est ultra addictif et l'écriture rythmée et fluide sert ce récit.

Les personnages clés :

- Ares, le guerrier (sans déconner) et

- Cara, une humaine qui se retrouve propulsée dans cet univers inquiétant. Cette dernière n'arrive pas à la cheville (allez au mollet) d’Ares mais on va lui laisser le bénéfice du doute dû à la différence d'âge (juste quelques milliers d'années), elle peut plaire à certaines lectrices, j'en suis sûr. Elle ne m'a ni plu, ni déplu, son histoire et son caractère m'ont laissé de marbre bien qu'elle soit spéciale. Ares a relevé le niveau, il dégage quelque chose. — "La guerre, le sexe, c'est du pareil au même pour moi. Je baise comme je me bats, jusqu'à ce que mon adversaire implore ma pitié".

Petit à petit, certaines infos sont distillées de sorte qu'on se pose des questions et qu'on veuille en savoir plus sur le reste de la fratrie : Thanatos/Mort, Reseph/Pestilence et j'ai surtout hâte de voir Limos/Famine, la seule fille et celle qui cache le plus de secrets.

La rapidité de la romance ne m'a trop dérangé, dans le sens où l’on sait qu'on a un tome pour développer une histoire autour d'un couple. On ne peut pas s'attendre à ce que ce soit plus évolué. Là où j'ai déchanté (brièvement) c'est une scène dans la douche où pourtant érotiquement ça avait bien commencé mais "un truc" a été rajouté qui n’était vraiment pas nécessaire (vraiment WTF xD) mais rien de grave en soi (vous verrez). L'autre hic... les phrases durant l'acte "Tu es si mouillé. Si étroite" (serously ? je vais mettre ça sur le compte de l'anglais parce que ce n'est pas digne de l'univers, ni de l'écriture de l'auteure). Ce n'était absolument pas nécessaire parce que le reste est très bien écrit, la tension est palpable jusqu'à ce qu'il ouvre sa (put^$n de) bouche qui fait débander sévère. Si je puis dire ! On rajoute à cela une fin un peu trop alambiquée à mon goût ce qui vient nuancer l'aventure.

Un presque coup de coeur, vraiment dommage ! Il avait tous les ingrédients à mes yeux : background mystique, action, combats, romance… mais cette partie et les quelques scènes de sexe ont fait pencher la balance vers le bon au lieu de l'excellent. Je n'en tiendrai pas rigueur parce que l'univers est riche, détaillé et que je suis une grande fan de ces histoires légendaires. Parce qu'on suit ce récit et qu'on trépigne de savoir comment tout ça va s'arranger, comment sauver la Terre de son funeste destin. Un très beau premier tome que je recommande sans hésiter.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

je l'ai lu en une journée... j'ai adoré.. lecture facile, personnages attachant et intrigue... tout ce que j'aime...

Afficher en entier
Or

je l'ai lu en une journée... j'ai adoré.. lecture facile, personnages attachant et intrigue... tout ce que j'aime...

Afficher en entier
Diamant

Une histoire géniale plus sombre que la saga précédente de l’auteur avec un personnage très charismatique. On retrouve dans l’histoire nos anciens protagonistes de Demonica et c’est un régal.

Afficher en entier
Diamant

J'ai bien moins aimé les personnages de ce spin-off que ceux de Demonica. Autant j'adore les frères seminus, autant je trouve les Cavaliers un peu antipathiques. A part cela, l'histoire est toujours aussi géniale, l'Apocalypse démonique est lancée et tout le monde (ou presque) s'échine à l'arrêter. J'ai beaucoup aimé les passages où on voit les personnages des tomes précédents et j'adore voire Reaver au premier plan en tant qu'Observateur des Cavaliers.

Afficher en entier
Bronze

C'était quand même un bon tome, les personnages étaient intéressants et le fait de côtoyer les personnages de la série Daemonica était bien aussi.

Afficher en entier
Diamant

Ce premier tome était super ! J’ai dévoré cette histoire.

Mais attention , c’est mieux d’avoir lu les Demonica ( son autre série ) avant. Car des personnes apparaissent de cette série.

J’en ai lu quelques uns donc j’ai compris mais ça serai d’avoir tout lu avant je pense.

Mais n’hésite pas, c’était super !

Afficher en entier
Or

Un livre tellement accrocheur qu'après j'ai fini la serie des cavaliers et tout la serie de demonica

Afficher en entier
Or

Je tiens à vous dire qu’il se déroule dans le même univers que Demonica, mais au vu des critiques de cette série, j’ai décidé de les lire plus tard. Néanmoins, cette saga-là me tentait bien. L’histoire des Cavaliers de l’Apocalypse se décompose en tomes, où chacun d’eux fait un focus sur l’un de 4 cavaliers. Durant leur périple, ils devront faire face à un dilemme : préserver leur humanité en combattant du côté du bien ou malheureusement, laisser par à leur côté démoniaque et ainsi déchaîner l’enfer sur Terre.

Dans cet opus, nous faisons la découverte de Ares, qui incarne le personnage destiné à devenir Guerre. Vivant depuis quelques milliers d’années, Ares n’a pas froid aux yeux et ne recule devant rien. Fin stratège et redoutable guerrier, il ne laisse place à aucun sentiment… pourtant une femme va venir le déstabiliser et bouleversant ses émotions, mais elle sera également la femme qui le privera de ses pouvoirs.

Ce qui m’a plu au premier abord est la couverture du livre. N’est-il pas magnifique ? Je regrette presque d’avoir déjà vendu la série avant de prendre les livres en photo… La beauté des couleurs et les reliefs sont juste magnifiques ! Je vous conseille de prendre ces tomes en grand format, ils sont bien plus beaux.

J’ai bien aimé les personnages d'Arès et de Cara, mais j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose. Je pense qu’ils auraient pu être plus travaillés en profondeur, mais ils le sont peut- être dans la saga de Demonica. Les scènes de combat ou de magie sont bien détaillées pour nous permettre de nous plonger dans le décor.

Du côté des “méchants”, j’adore Pestilence, qui n’est autre que le frère d’Arès qui a succombé à sa part démoniaque. Pourquoi ? Car pour une fois, ce qui est rare, tout n’est pas noir ou blanc. Chacun se bat pour ce qui leur semble juste… ou pas ! En tout cas, l’histoire décrite dans ce premier tome nous donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

Très bon tome, je découvre avec plaisir le monde des cavaliers de l'Apocalypse avec dans ce tome Ares et Cara. Bien sûr les personnages des précédent tome sont également présent

Afficher en entier
Or

Un très bon tome à lire après les 5 premiers tomes de Demonica et même quelques nouvelles des tomes HS. On retrouve avec plaisir l'univers des démons bien qu'accès sur les cavaliers de l'apocalypse. Dans ce 1er tome, on découvre bien sur Ares mais aussi ses 2 frères et sa sœur après la rupture du premier sceau (d'où l'intérêt de lire en parallèle avec les Demonica pour mieux comprendre). Et à côté on rencontre Cara qui va se retrouver envoyer dans cet univers grâce (à cause?) d'un chien. Les liens de magie entre tous sont passionnant. C'est un univers vraiment intéressant qui change des bit-lit habituelles. Et on retrouve aussi avec plaisir, bien que partiellement, nos démons préférés des Demonica. Bien que publié sous une série différente les 2 sont indissociables.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Cavaliers de l'Apocalypse, Tome 1 : Guerre

  • France : 2013-10-31 (Français)
  • France : 2014-07-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-12-03 (Français)
  • Canada : 2014-08-01 - Poche (Français)

Activité récente

megsl l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-17T17:56:11+02:00

Titres alternatifs

  • Eternal Rider (Lords of Deliverance, #1) - Anglais
  • Eternal Rider The sixth book in the Demonica / Lords of Deliverance series - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1902
Commentaires 227
extraits 67
Evaluations 493
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode