Livres
463 809
Membres
423 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chants du crépuscule



Description ajoutée par GillesMV 2013-07-02T17:41:13+02:00

Résumé

Les chants du crépuscule est un recueil de 33 poèmes écrits par Victor Hugo et publié en 1836.

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Melenda 2019-05-12T20:54:43+02:00

Pour que la goutte d'eau sorte de la poussière,

Et redevienne perle en sa splendeur première,

Il suffit, c'est ainsi que tout remonte au jour,

D'un rayon de soleil ou d'un rayon d'amour !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Melenda 2019-05-12T22:08:37+02:00
Diamant

"Les Chants du crépuscules" a, je crois, deux parties : dans la première, il donne un panorama de la vie politique du début du XIXe siècle. C'est un panorama poétique, il ne prend que quelques images (la dénonciation de la duchesse d'Angoulême, la colonne de Napoléon...), mais elles sont superbes et s'accordent sur un point : le destin peu basculer en un instant, la fortune tourne toujours.

A la fin de cette première partie, "Il n'avait pas vingt ans" est l'un de mes poèmes préférés. Contrairement à ce que cette petite phrase laisserait entendre, il s'agit de blâmer et de démolir Rolla, un mécréant qui s'est 'suicidé pour une courtisane' (pour reprendre le titre d'un tableau). Alors que Musset a illustré le fait divers sur un ton plaisant et mélancolique, Hugo charge et dénonce l'inutilité et la méchanceté de cette individu qui ne s'est jamais rendu utile à personne et n'a jamais fait de bien. Ce poème est un chef-d’œuvre, un condensé de haine et de morale.

Après "Il n'avait pas vingt ans", à l'exception de "Conseil", les poèmes sont bien plus sentimentaux. Même ce "Conseil" est pris sous le mode de la sensibilité, et non du jugement, alors que la première partie blâme souvent ceux qui oublient les grands hommes autrefois glorieux. Deuxième partie tout aussi belle que la première, et qui partage avec elle l'idée d'un temps toujours changeant. Les derniers poèmes ne relèvent plus de la célébration ou de l'incertitude et comparent le changement mortel à l'éternité divine en mettant en avant l'étincelle d'infini qu'un homme (ou, en l'occurrence, une femme) peut toucher en ayant la foi et en osant prier et aimer.

En bref : c'est génial, et ce que Victor Hugo écrit dure éternellement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MargotM 2015-10-12T21:59:40+02:00
Lu aussi

J'ai lu le recueil "Les rayons et les ombres", et j'ai plutôt apprécié la poésie de Hugo, qui se trouve être, tout de même, à mon sens, vite répétitive. Mais la préface l'annonce, les thèmes sont tous les mêmes, on saisit le principe...

Ce recueil comporte le poème "Tristesse d'Olympio", poème marqueur du romantisme chez Hugo. Une désillusion amoureuse à étudier.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chants du crépuscule

  • France : 1983-02-22 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 26
Commentaires 2
Extraits 4
Evaluations 4
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode