Livres
384 940
Comms
1 350 195
Membres
271 800

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chasseurs des Ténèbres, Tome 1 : Une lumière dans l'obscurité



Description ajoutée par paraty62 2013-08-09T17:56:14+02:00

Résumé

Alors qu’Elizabeth Givenway est la première de la famille à recevoir sa Marque, c’est-à-dire, son appartenance au monde de la Lumière ou au monde des Ténèbres, une question essentielle se pose : Sera-t-elle une Chasseuse des Ténèbres, à l’image de son frère adoptif, Nicolas ? Tandis qu’Erin, Ethan, Elizabeth et Nicolas débutent leur entraînement, une menace qui n’épargnera personne se profile. Dans une aventure où se mêlent amours, trahisons et injustices, il se pourrait bien que tous ne s’en sortent pas indemnes…

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Or
2 lecteurs
PAL
20 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par feedesneige 2016-01-05T20:53:20+01:00

prologue

— Heavendeep,

Douze ans auparavant

La fillette dormait paisiblement, ses boucles brunes étaient étalées sur l’oreiller rose tout autour de son visage angélique. Sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration. Soudain, celle-ci ouvrit les yeux en grand, les pupilles dilatées, et son souffle devint saccadé. Elle se recroquevilla, et son cri strident résonna dans toute la maison. Aussitôt, la porte de sa chambre s’ouvrit sur sa mère, dont les cheveux étaient emmêlés. Elle se précipita au chevet de sa fille et lui tint la main, jusqu’à ce que l’enfant se calme. La mère fit glisser le tissu de la chemise de nuit sur son épaule et ferma les yeux, visiblement rassurée. Un long soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres. Elle regarda vers la porte de la chambre, devant laquelle se tenait son mari, immobile, et annonça sur un ton neutre :

- Elizabeth est de la Lumière.

Le père de la fillette passa une main dans ses cheveux, Ed’avant en arrière, puis d’arrière en avant, avant de la laisser glisser sur son visage, comme pour effacer le souci qu’il s’était fait ces derniers temps. La mère ancra son regard dans les yeux noisette de sa fille. L’enfant s’enquit dans un murmure :

- Je suis comme Nicolas, maintenant ?

- Oui, tu es une Créature de la Lumière, une Chasseuse des Ténèbres, comme Nicolas. Comme ton père et moi-même, aussi, ajouta sa mère en caressant son front moite.

- J’ai été courageuse ?

- Très, ma puce, très courageuse. Je suis fière de toi.

- Plus courageuse que Nicolas ? demanda Elizabeth, désireuse de lui ressembler.

- Sans doute, répondit la mère en souriant.

- Quand est-ce qu’Erin et Ethan vont avoir comme moi ?

- Quand viendra le moment qu’ils soient marqués ! En attendant, il est temps de rejoindre Nicolas. Je vais vous expliquer en quoi consiste votre avenir !

- Trop cool !

Elizabeth dévoila une rangée de dents blanches parfaitement alignées quand elle sourit. Elle se leva précipitamment et courut jusqu’à la chambre de Nicolas. La fillette enclencha la poignée, et analysa brièvement la situation. Le petit garçon semblait inconscient. Il avait refermé son poing sur le coin de la couette, qu’il tenait fermement, tirant sur le drap qui s’étirait en faisant des plis larges et irréguliers. Elizabeth hésita une seconde, et se ravisa : Nicolas, lui, n’hésiterait pas. Elle se rua alors dans sa direction et se jeta sur le jeune garçon, qui sursauta, dormant profondément. Elle rit, tandis qu’il la repoussa dans un chuchotis mécontent, puis la fillette tapota son épaule en soufflant à son oreille:

- Nicolas ! Nicolas ! Laisse-moi venir à côté de toi, s’il te plaît…

- Non ! refusa-t-il en se détournant d’elle avec une mimique boudeuse. Tu m’as fait peur !

- Allez s’il te plaît… l’implora Elizabeth.

La petite fille fléchit les genoux, puis souleva ses talons en se mettant sur la pointe des pieds pour se pencher par-dessus lui. L’intimidation. Une technique que sa mère exerçait à la perfection. Elle ajouta sur un ton suppliant :

- Maman arrive en plus. Elle veut nous dire des trucs sur l’avenir…

- Tu es marquée ? demanda-t-il, ébahi, en se redressant soudainement dans le lit, rejetant sa couette.

- Eh oui ! Je suis une grande maintenant ! claironna-t-elle en se redressant fièrement.

- Tu es quand même plus petite que moi, Izzy, rétorqua Nicolas.

- Pffff, soupira-t-elle en croisant les bras, certaine qu’il ne la laisserait jamais prendre place à ses côtés.

- Allez viens, l’invita-t-il en se décalant sur la gauche.

Elizabeth cala sa tête sur l’épaule de Nicolas, attendant patiemment que sa mère les rejoigne. Elle frotta le bout de son nez doucement, et le garçon poursuivit :

- Tu as eu très mal ?

- Presque pas, mentit-elle.

- C’est pas juste. Moi j’ai eu mal.

- Je sais, j’avais remarqué ! rit-elle, satisfaite de lui faire croire qu’elle était plus courageuse que lui.

- Erin et Ethan n’ont toujours rien.

- On est les premiers ! sourit-elle, contente.

- Je peux voir ton tatouage ? demanda-t-il, les yeux luisant de curiosité.

- D’accord, accepta-t-elle sans rechigner.

Elizabeth se redressa, tandis que Nicolas descendit le tissu de sa chemise de nuit d’une petite main maladroite. Il parcourut le dessin de son regard vert émeraude, émerveillé, puis se laissa tomber sur l’oreiller. Il reprit :

- Il est très joli.

- Merci, sourit-elle. Il est différent du tien, c’est amusant, tu ne trouves pas ?

- C’est quand même une étoile, donc ça ne change presque rien !

Elizabeth cala à nouveau sa tête sur l’épaule de Nicolas et chuchota en regardant vers le fond de sa chambre :

- Tu es mon frère préféré.

Ses mots le firent tressaillir, et il bredouilla :

- Je ne suis pas ton vrai frère…

- Pour moi c’est pareil, le rassura-t-elle.

- Tu es ma sœur préférée, répondit-il alors, un sourire aux lèvres.

La mère d’Elizabeth entra dans la chambre, et alluma la lampe posée sur la commode. Elle s’assit sur le fauteuil situé près de la fenêtre et commença :

- Nicolas, tu as reçu ton tatouage quand tu avais cinq ans. Comme tu es le plus âgé d’entre tous, tu as été le premier à être marqué. Elizabeth, ma chérie, tu as cinq ans, et tu as été marquée ce soir. Vous avez sans doute remarqué qu’il est très douloureux de recevoir sa Marque ! C’est parce que celle-ci se grave dans votre peau. Quand on la reçoit, on sait alors si on est du côté de la Lumière, ou des Ténèbres. L’étoile représente notre appartenance au monde de la Lumière, tandis que la lune reflète celle aux Créatures Obscures. Comme tu es ma fille, Elizabeth, tu vas être une Chasseuse des Ténèbres. Nicolas, ton père était aussi un Chasseur, donc tu en seras un aussi. Vous avez ça dans le sang. Nous allons commencer l’entraînement pour chacun d’entre vous, dès que Nicolas fêtera ses quatorze ans. Vous avez tout compris, jusque là ?

Les deux enfants regardaient Aubane et buvaient chacune de ses paroles. L’attention qu’ils lui portaient était à son paroxysme. Elizabeth hocha la tête en acquiesçant :

- Oui Maman !

- Oui Aubane, confirma Nicolas.

- Jonathan est allé prévenir l’intendant Monsieur Derreck Cameron.

- Papa risque de réveiller Cameron pendant qu’il dort ! Et Croquedor va aboyer. Et ça va réveiller Erin. Et elle va pleurer. Et elle va réveiller Ethan ! s’inquiéta Elizabeth.

- Ne t’inquiète pas trésor, murmura Aubane en pressant tendrement sa main. Donc maintenant, je vais aborder le thème de l’avenir qui vous est réservé. Durant votre longue existence, vous allez être chargés de défendre le monde, aux côtés des Créatures de la Lumière. Vous êtes des Chasseurs des Ténèbres, donc vous êtes censés éliminer les Créatures Obscures, pour préserver la Paix. Mais votre chasse ne commencera que lorsque vous serez prêts, donc quand votre entraînement sera terminé. Nous en reparlerons bien sûr en tant voulu. Derreck Cameron se chargera de votre apprentissage, théorique, et pratique. C’est bien compris ?

- Oui Maman ! Je peux rester dormir avec Nicolas ?

- Non, Elizabeth, tu as une chambre il me semble, je me trompe ?

- S’il te plaît Maman… Juste ce soir ! insista la fillette en croisant les doigts sous la couette. Je viens d’être marquée, je serai rassurée si Nicolas veille sur moi. Juste ce soir !

- Très bien, céda sa mère, consciente que la bataille était perdue d’avance.

Quand Elizabeth désirait ardemment quelque chose, elle l’obtenait toujours, par quelque sourire, supplication, ou argument qui soit. Aubane ajouta tout de même :

- Juste ce soir. Bonne nuit les enfants. Je suis fière de toi Elizabeth.

Aubane Givenway lui sourit, éteignit la lumière et quitta la pièce. Nicolas murmura :

- Izzy ?

- Oui ?

- Moi aussi je suis fier de toi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par YvieSan 2015-02-28T12:14:37+01:00
Pas apprécié

Un 1er tome auquel je n'ai pas accroché.

La mesquinerie des enfants au départ puis par la suite, j'ai ressenti comme s'il manquait un petit quelque chose pour que je sois happée et ne puisse plus décrocher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paraty62 2013-08-09T17:58:09+02:00

gratuit sur amazon en format kindle

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chasseurs des Ténèbres, Tome 1 : Une lumière dans l'obscurité

  • France : 2013-09-18 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 2
Extraits 15
Evaluations 1
Note globale 4 / 10

Évaluations