Livres
554 226
Membres
599 133

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« - N’y a-t-il vraiment aucun bouton ARRÊT dans ta tête?

- Sans doute, mais je ne l’ai pas encore trouvé.

Kharla fit glisser ses ongles dans les cheveux bouclés du savant. Elle lui caressa la nuque et les oreilles sans arriver à le decrocher de son travail.

- Si nous avons des héritiers un jour, ce sera un véritable coup ee chance, soupira-t-elle.

Skaïe continua d’écrire des formules comme s’il n’avait rien entendu.

...

- Je vais lui demander d’inventer une machine qui oblige les hommes à s’occuper de leur maîtresse, grommela-t-elle. »

Afficher en entier

Elle se retourna brusquement dans ses bras et l'embrassa passionnément. Ils échangèrent de longs baisers, jusqu'à ce que la scorpionne retire son débardeur et entreprenne de déshabiller son nouvel amant.

- Quel genre de lit te faut-il ? parvint-il à demander entre deux étreintes.

- Il faut qu'il soit suffisamment haut pour qu'on puisse se glisser en dessous.

- Quoi ?

Comme il ne trouvait rien de satisfaisant aux rares endroits qu'il avait visités à Alnilam, Sage décida d'improviser. Entre les baisers, il modifia la paroi de la caverne pour créer un haut châlit en pierre.

- Est-ce que ça...

Chésemteh ne le laissa pas terminer sa phrase. Elle le tira sous la nouvelle structure en même temps que les couvertures. Sa force musculaire était impressionnante. "J'aime vraiment des femmes étranges", songea-t-il. Leurs ébats amoureux devinrent de plus en plus vigoureux. Jamais Sage n'avait vécu quelque chose de semblable avec son épouse sholienne ou son épouse faucon. Quelques minutes plus tard, il s'effondra dans les bras de Chésemteh, complètement vidé de ses forces. Elle se blottit contre lui en lui mordillant le cou.

Afficher en entier

"Oublie toutes les raisons pour lesquelles cela ne fonctionnera pas et crois en la seule raison pour laquelle cela fonctionnera."

- Auteur inconnu.

Afficher en entier

Le canal de Nemeroff s’appuyait pratiquement contre la falaise, alors il ne disposait que du parapet en pierre pour marcher jusqu’à sa destination. Il se sécha rapidement et avança pieds nus jusqu’au tunnel. Afin de ne pas en révéler l’emplacement à ses ennemis, le roi des Aculéos n’y avait installé aucun dispositif lumineux. Même s’il n’y voyait rien, Wellan hésita à se servir de ses paumes pour éclairer sa route. Il serait devenu une cible trop facile.

Afficher en entier

Javad prit place avec les guerriers autour d’une table en bois dans un établissement en bordure de l’avenue principale de la cité, où on leur servit rapidement des choppes de bière bien froide. Il se saoula et s’amusa des pitreries de ses compagnons jusqu’au petit matin et ne se rendit même pas compte que les soldats partaient les uns après les autres pour rentrer à leur campement. Il se retrouva finalement seul devant Arnnian

- Maintenant que vous êtes le maître du ciel, vous devriez vraiment trouver une reine.

- Pour me faire mener par le bout du nez comme mon père ?

- Toutes les femmes ne sont pas comme votre mère. Vous aurez besoin d’une compagne qui s'occupera de tout ce que vous ne voudrez pas faire vous-même.

- Je ne connais aucune déesse et il n’est certes pas question que je choisisse une épouse parmi mes ennemis Deusalas.

Afficher en entier

Une perturbation dans l’espace lui fit comprendre qu’elle s’apprêtait à se nourrir. Il la vit ouvrir son énorme bec de perroquet et sut que le moment était venu.

Afficher en entier

La première sensation qu’éprouva Sierra en ouvrant les yeux fut un affreux mal de crâne. Elle avait souvent été blessée lors des combats contre les Aculéos depuis qu’elle était devenue un Chevalier d’Antarès, mais jamais ses ennemis n’avaient réussi à lui faire perdre conscience. Elle attendit patiemment que l’étau qui lui compressait la tête se desserre, mais la douleur ne passait pas. Elle décida donc de l’ignorer et de procéder à une reconnaissance du lieu où elle se trouvait.

Afficher en entier

« - À quoi étais-tu en train de penser avant que je vienne trouvler ta quiétude?

- Je faisais le point sur ma vie, avoua-t-elle.

- Tu songes à changer de carrière?

- Très drôle. En réalité, c’est mon avenir après la guerre qui me tracasse. Avant ton arrivée, j’étais persuadée que je mourrais sur le champ de bataille, mais grâce à toi, je pourrais survivre à tout ça. « 

Afficher en entier

Malgré le combat qui faisait rage dans l’espace, Lessien Idril avait décidé d’agir avant que les catastrophes qu’elle captait sur la planète qu’elle essayait de maintenir en orbite ne fassent disparaître toute vie. Elle avait donc accéléré le nettoyage des débris de la planète empoisonnée et avait fait un grand détour pour éviter les charges du duel jusqu’à ce qu’elle remette enfin la planète à sa place. Elle avait même décidé de continuer à veiller sur les humains en attendant l’issue de l’affrontement.

Patris et Tramail avaient d’abord échangé des coups destinés à s’intimider l’un l’autre, puis, ayant suffisamment étudié son adversaire, le vieillard était passé à l’attaque.

Afficher en entier

Chapitre 1 : CAPTIVE

La première sensation qu’éprouva Sierra en ouvrant les yeux fut un affreux mal de crâne. Elle avait souvent été blessée lors des combats contre les Aculéos depuis qu’elle était devenue un Chevalier d’Antarès, mais jamais ses ennemis n’avaient réussi à lui faire perdre conscience. Elle attendit patiemment que l’étau qui lui compressait la tête se desserre, mais la douleur ne passait pas. Elle décida donc de l’ignorer et de procéder à une reconnaissance du lieu où elle se trouvait.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode