Livres
399 385
Comms
1 404 457
Membres
298 606

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques d'Alvin le faiseur, tome 2 : Le Prophète rouge



Description ajoutée par Shayane 2015-02-25T12:54:32+01:00

Résumé

Nous sommes en 1810, toujours sur la Frontière des pionniers américains. Le gouverneur Harrison a trouvé un bon moyen pour pacifier la région : il fait distribuer généreusement du whisky aux Rouges, les transformant en alcooliques et les tuant à petit feu. Mais un jour Lolla-Wossiky, le pire alcoolique du coin, se convertit, abandonne l'alcool et devient le Prophète Rouge. Il prêche l'abstinence et la non violence. Il rencontre un tel succès que des milliers de ses frères s'installent pacifiquement à Prophetville ce qui ne fait pas l'affaire du gouverneur qui voit sa propre ville péricliter. Il imagine de créer un incident qui devrait lui permettre de se débarrasser une bonne fois pour toutes des Rouges. Il s'agit d'enlever de jeunes blancs, de les torturer et de les tuer en imputant le forfait aux hommes du Prophète Rouge... Sur le chemin qui doit le mener en apprentissage chez un forgeron, Alvin et son frère Mesure tombent dans ce traquenard. S'en sortiront-ils ? Le Faiseur pourra-t-il empêcher ce massacre programmé ?

Ce deuxième tome de la saga d'Alvin le Faiseur tient toutes les promesses du premier. Le lecteur nage en pleine fantaisie. La magie, les pouvoirs supranormaux, (la capacité qu'a Alvin de réparer les corps blessés même à distance laisse pantois) et même l'uchronie (présence de Napoléon et La Fayette) le disputent au pur fantastique. Card nous propose une vision à la fois poétique, philosophique et ésotérique des réalités indiennes et européennes, de ce choc des civilisations que représenta la Conquête de l'Ouest et de ce génocide que furent les guerres indiennes. Les Blancs n'ont pas le beau rôle dans cette histoire, le coeur de Card bat plutôt pour les indiens (la figure hiératique de Ta-Kumsah, le grand guerrier est magnifique). Sans doute cela vient-il du fait que son grand-père, Orson Rega Card fut sauvé par des Indiens Blood comme il le précise dans sa dédicace. De plus le véritable Harrison ne fut pas le monstre décrit dans le livre, dit-il dans la préface. Dans une telle fantaisie, personne ne s'attendra bien sûr à la moindre réalité historique. Le lecteur se régalera d'une (ou plusieurs) autre(s), plus subtiles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 115 lecteurs

Or
47 lecteurs
PAL
24 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-25T14:35:13+01:00

La mère aimait beaucoup Ta-Kumsaw, plus que n’importe quelle mère de la tribu aimait un fils ; mais quand bien même, elle aimait davantage Lolla-Wossiky. Souventes fois elle leur avait raconté comment, bébé, Lolla-Wossiky se mettait à pleurer chaque hiver dès les premiers souffles d’air glacés. Elle avait beau le couvrir de peaux d’ours ou de bison, elle ne parvenait jamais à le calmer. Puis un hiver où il était assez grand pour parler, il lui apprit la raison de ces pleurs : « Toutes les abeilles vont mourir », dit-il. Voilà ce qu’était Lolla-Wossiky, le seul Shaw-Nee qui ait jamais ressenti la mort des abeilles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par barzoi 2017-08-27T22:39:14+02:00
Bronze

lecture magnifique, une fin amère qui confirme ce dont on se doutait déjà : non Orson Scott Card n'a pas l'intention d'épargner ses personnages, il veut livrer un récit pur et authentique. Une aventure rempli de poésie, tout ça sur un fond historique rudement bien amené

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-15T11:27:48+01:00
Bronze

Un deuxième tome qui est sans doute le sommet du cycle avec le personnage du Prophète rouge qui se révèle, dans le passage hallucinant du massacre. Le ton commence comme une fable puis se poursuit par le récit des horreurs du monde - politique, corruption, violence. Les personnages historiques prennent aussi plus de place, avec un léger décalage par rapport à leurs "modèles", tout en étant assez fidèles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupa 2014-12-01T15:29:44+01:00
Argent

Lorsque j’avais quitté le petit Alvin à la fin du premier tome, j’avais pressenti que cette histoire était d’envergure ! Mais en refermant ce deuxième tome je réalise que j’avais sous-estimé ce qui m’attendait…

Ce second volet n’est pas centré sur Alvin, mais plutôt sur deux destins légendaires de l’Amérique du XIXe siècle ayant réellement existé.

Et là, Orson Scott Card fait encore très fort, il oriente histoire sur ces deux personnages emblématiques, dignes représentants d’un peuple dépossédé de ses terres et de l’anéantissement d’une culture.

Il nous emmène avec eux sur les chemins au cœur de la terre, dans les croyances ancestrales des Indiens et de leur relation très particulière avec la nature.

Comme dans le précédent nous croisons d’autres personnages illustres, de grandes figures historiques, pour donner foi à cette uchronie de la conquête de l’Amérique du XIXème siècle, tel un historien voulant réécrire l’histoire à sa manière et pour en révéler un sens profond

C’est ainsi que l’on croise Napoleon Bonaparte, le marquis de La Fayette, William Henry Harrison...

La magie est là aussi, toujours omniprésente, faisant partie intégrante du récit.

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est que lorsque je suis ressortie de ce livre, que je me suis documentée sur ce qui s’était réellement passé, et que j’ai tenté de décrypter les événements précis d’une histoire que je ne connais pas bien, j’ai eu l’impression que ce livre était un cadeau !

Un cadeau sous forme de reconnaissance, un devoir de mémoire envers deux Indiens héroïques, dont je n’aurais peut-être jamais entendu parler mais qui dorénavant resteront graver dans ma mémoire.:

Merci pour eux Monsieur Orson Scott Card !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jdlagarde 2013-03-18T20:30:43+01:00
Argent

Très bien écrit, comme toujours avec Card, bonne histoire au carrefour de plusieurs genres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biarée 2011-08-12T13:46:16+02:00
Argent

Une très bonne histoire, des personnages très attachant.

un suspence qui s'entretien jusqu'a la fin, j'ai aprécier ce livre et la suite ne peux pas ètre mauvaise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoMu 2011-02-04T19:46:58+01:00
Lu aussi

Une série assez sympathique.

L'histoire est un peux plus complexe, et il faut suivre entre les différents intervenants.

Le style d'écriture est moins fluide, et plus complexe à apprécier, mais il se laisse lire sans trop de problème avec un minimum de persévérance.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chroniques d'Alvin le faiseur, tome 2 : Le Prophète rouge

  • France : 1998-06-19 - Poche (Français)

Activité récente

Yeehi l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-12T22:51:13+02:00
Lyell l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-30T12:15:57+02:00
wolf73 l'ajoute dans sa biblio or
2016-12-11T17:17:03+01:00
melu49 le place en liste or
2016-04-29T20:27:33+02:00
ShyFye l'ajoute dans sa biblio or
2016-03-29T14:36:52+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 115
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 13
Note globale 8.38 / 10

Évaluations