Livres
377 992
Comms
1 316 872
Membres
260 963

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

(Traduction perso ^^)

Le sexe avec lui est la chose la plus proche du sacré que j'ai jamais connu. Barrons est mon église. Chaque caresse, chaque baiser, un hallelujah.

Faites moi brûler en Enfer si vous avez un problème avec ça.

Il y sera avec moi.

Afficher en entier

(Ryodan et Jada/Dani)

...Silver eyes met hers and locked. "I didn't like Dani."

"At least you're consistent," she said cooly.

His silver eyes were ice. "I loved her."

Afficher en entier

(Traduction perso^^)

(Mac et Barrons)

"Qui parmi les fae vous apprécie assez pour vous faire cette faveur ?" Je connaissais la réponse. Personne.

"Celui que je n'ai pas tué quand j'ai demandé. Après que j'ai tué les deux autres."

J'eus un petit sourire. Un mot : Badass.

Je veux être Jericho Barrons quand je serai grande.

Afficher en entier

_Vous êtes trop tendu, marmonna Ryodan. Bordel de merde, vous ne courez pas après un orgasme, vous savourez son arrivée.

_Parle de tes bon sang d'orgasmes avec ta bon sang de femme, pas avec la mienne, bon sang, maugréa Barrons. Tu ne sais rien de ses orgasmes et tu n'en sauras jamais rien.

Ryodan lui lança un regard meurtrier.

_C'était une métaphore.

_Je ne cours jamais après les orgasmes, déclarais-je. Avec Barrons, pas la peine.

_Trop de putain d'information, Mac, répliqua Ryodan.

Afficher en entier

Barrons se plaça aux côtés de Mac et me lança un regard meurtrier qui signifiait clairement : Ne menacez plus jamais ma femme.

Ceux deux là...Seigneur !

Afficher en entier

Si l'amour avait pu te sauver, tu aurais vécu pour l'éternité.

Afficher en entier

Je pars à la recherche de Jo et, man, cette fille-là, je ne la comprends pas.

Elle m'a dit ce matin qu'elle "ne veut pas vouloir coucher avec moi"

Comment ce bordel peut-il seulement arriver dans la même phrase ? Un veut qui annule un vouloir, ça n'a aucun de putain de sens.

Afficher en entier

Quand un être tel que lui marchait aux côtés d'une femme, il y restait pour toujours et même la mort ne pouvait les séparer. Il ne l'autoriserait pas.

Il n'existait aucun endroit où il ne suivrait pas Mac.

Même dans le Hall de Tous les Jours.

Afficher en entier

Chapitre 9: "Out of dark a hero forms, city's knight that serves no throne...", pages 128/129 (Ryodan et Dani)

" Il se pencha jusqu'à ce qu'ils soient sur le point de te toucher.

— Tu es prête pour la bataille, n'est-ce pas, Dani, murmura-t-il. C'est bon, hein. Se battre contre quelqu'un qui peut répondre. Quelqu'un qui ne peut pas être brisé. Souviens-toi de ça quand tu choisis tes alliés dans cette ville. On ne peut pas me briser.

— Ni moi.

— Tu as appris à plier aux bons endroits. Les gens souples ne se brisent pas.

— Non d'un époustouflant éloge, ricana-t-elle. Un compliment.

— Mets du feu derrière tes actes et je pourrais t'apprécier de nouveau.

— De nouveau.

Elle n'avait pas eu l'intention de répéter ces mots de cette voix douce, mais avec lui, plus qu'avec quiconque, sa bouche avait tendance à fonctionner indépendamment des règles auxquelles elle s'astreignait. Elle soupçonnait que c'était parce qu'elle lui avait parlé tout le temps les premières années dans les Miroirs. Qu'elle s'était répondu comme si elle était lui. Qu'elle avait soupesé ses décisions à l'aune de ce que le grand Ryodan aurait estimé utile ou avisé.

Deux yeux d'argent croisèrent son regard et s'y accrochèrent.

— Je n'appréciais pas Dani.

— Au moins, répondit-elle froidement, vous ne manquez pas de constance.

Ses iris métalliques étaient de glace.

— Je l'aimais.

Elle perdit le contrôle. Chaque muscle en elle se figea. Elle refusa d'obéir à son corps qui lui hurlait de fuir ce regard, en se détournant, en s'occupant les mains avec quelque chose, en se détournant de son regard bien trop acéré, qui en cet instant encore la scrutait en essayant de traduire son langage corporel. Il en avait toujours bien trop deviné. Elle s'obligea à se détendre et redevint fluide.

— Vous ignorez la signification de ce mot.

— Refuser une émotion est un nœud coulant au bout d'une corde très courte.

— J'accepte de ne pas être d'accord. Pour l'instant. Dancer est ici. J'attends de vous que...

— Ma coopération n'a aucun rapport avec ce que tu attends. Rien de ce que je fais n'a aucun rapport avec ce que tu attends.

Pendant des années, elle avait vécu de cette façon, très exactement.

— Je ferai tout ce qu'il faudra pour sauver mon monde.

— Notre monde, rectifia-t-il avant de se tourner vers la porte au son de pas qui approchaient.

— C'est la seule chose que nous partagerons jamais.

— Attention, Dani. Ce que tu aimais, c'était te vanter. Pas provoquer.

Quelque chose n'allait pas dans le bruit des pas. Des gens couraient et criaient.

Jada s'élança sur le côté en contournant Ryodan.

Et si son coude était légèrement sorti et l'avait frappé dans les côtes, c'était à cause de la vitesse, rien de plus. "

Afficher en entier

Pleinement consciente , comme l'avait dit Ryodan, qu'il était impossible de verrouiller une seule émotion.

Pleinement consciente que le prix à payer pour l’absence de peine c’était l’absence de joie .

Afficher en entier