Livres
472 812
Membres
445 843

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée



Résumé

" Barrons avait raison.

Il y a une bête en moi.

Et elle est magnifique."

Traduction officielle, J'ai Lu :

« Un an et cinq jours après que j’ai posé mon pied sur le sol sauvage de l’Irlande, le Sinsar Dubh a gagné. Il lui a suffi d’attendre l’instant où j’aurais la folie de me croire assez forte pour franchir la ligne rouge… »

Alors que la Terre a plongé dans le chaos,le Sinsar Dubh, un livre maléfique doué de conscience, a pris possession du corps de Mac, et rien ne pourra l’arrêter dans sa quête de pouvoir.

Le seul espoir pour rétablir l’ordre est de recourir au Chant-qui-forme, une mélodie oubliée depuis longtemps. Pour cela, sidhe-seers, clan des Neuf, Seelies et Unseelies devront former des alliances improbables et faire des choix déchirants.

Détruire le Livre ne se fera pas sans sacrifices. Et dans cette bataille pour l’âme de Mac, chaque décision aura un prix

Traduction personnelle :

Lorsque Mac, Barrons, Ryodan et Jada luttent pour retrouver un Dublin sous contrôle, leurs ennemis deviennent des alliés, le bien et le mal cessent d'exister, et les limites entre la vie et la mort, le désir et l'amour, disparaissent complètement. Les trous noirs planent sur Dublin, menaçant de détruire la Terre. Pourtant le plus grand des dangers est celui qui a été libéré du sein même de MacKayla Lane : le Sinsar Dubh - un livre doué de conscience d'une noirceur inconcevable - possède son corps et ne s'arrêtera devant rien au cours de sa quête insatiable de pouvoir.

La survie des Hommes et des Faës, repose sur la destruction du Livre et sur la quête de cette mélodie qui a depuis longtemps sombré dans l'oubli: le Chant qui Forme, la seule magie capable de réparer le fragile équilibre de leur monde. Seulement pour atteindre leurs buts, les Sidhe-Seers, les Neuf, les Seelie et les Unseelie doivent former une alliance sans précédent et se retrouvent confronté à de terribles décisions. Pour Barrons et Jada, cela signifie retrouver la reine Seelie, le seul être pouvant manier ce mystérieux chant, négocier avec l'impitoyable prince Unseelie déterminé à régner sur la cour Faë, et trouver comment détruire le Sinsar-Dubh tout en gardant Mac saine et sauve.

Cette fois, il n'auront rien sans sacrifice, pas de quête sans risques, pas de victoire sans pertes irrémédiables. Dans ce combat pour l'âme de Mac, chaque décision exige un prix terrible.

#L'auteur numéro 1 des best-sellers internationaux figurant dans les listes des meilleures ventes du New-York Times, de USA Today et du Publishers Weekly : Karen Marie Moning, revient avec l'épique conclusion de sa série haletante au coeur de l'incroyable univers de Mackayla Lane, où ce monde plongé dans le chaos devient de plus en plus traître à chaque tournants.

De la quatrième couverture de l'édition papier.

(Traduction perso) Voici le texte original :

" Barrons was right.

There is a monster inside me.

And she is beautiful."

#1 New York Times bestselling author Karen Marie Moning returns with the epic conclusion to her pulse-pounding Fever series, where a world thrown into chaos grows more treacherous at every turn.

As Mac, Barrons, Ryodan, and Jada struggle to restore control, enemies become allies, right and wrong cease to exist, and the lines between life and death, lust and love, disappear completely. Black holes loom menacingly over Dublin, threatening to destroy the earth, yet the greatest danger is the one MacKayla Lane has unleashed from within: The Sinsar Dubh—a sentient book of unthinkable evil—has possessed her body and will stop at nothing in its insatiable quest for power.

The fate of Man and Fae rests on destroying the book and recovering the long-lost Song of Making, the sole magic that can repair the fragile fabric of the earth. But to achieve these aims, sidhe-seers, the Nine, Seelie, and Unseelie must form unlikely alliances and make heart-wrenching choices. For Barrons and Jada, this means finding the Seelie queen, who alone can wield the mysterious song, negotiating with a lethal Unseelie prince hell-bent on ruling the Fae courts, and figuring out how to destroy the Sinsar Dubh while keeping Mac alive.

This time, there’s no gain without sacrifice, no pursuit without risk, no victory without irrevocable loss. In the battle for Mac’s soul, every decision exacts a tremendous price.

From the Hardcover edition.

Afficher en entier

Classement en biblio - 121 lecteurs

Extrait

My body doesn’t move as planned. It shudders, flops, and goes limp. “Stiff from being on the table so long,” I tell Jada, who watches me with narrowed eyes. I contract my abdomen, bend at the waist, stabilize my upper body, rotate my hips, shift my legs as a unit over the side of the gurney, and touch my feet to the floor.

I stand.

I AM.

Desire. Lust. Greed. And the path I choose to supremacy.

Master of adaptation and evolution, I slide more surely into my skin with each breath, enjoying the complex, albeit imperfect elegance of what I possess. I inhale long and slow, swelling first my abdomen then lungs with air. Breathing brings an assault of unfathomable stenches, but I will acclimate.

Every thought, every emotion MacKayla Lane experienced is filed in my meticulous mental vault, but during my incarceration in her body, I couldn’t see, I couldn’t hear, I couldn’t smell.

I was—as she is now—trapped in a dark, silent prison, my only connection to the world an attachment I forged to her central nervous system through supremacy of will and relentless trial and failure. My existence was a smattering of complex electrical charges, intricate patterns without substance. Although I spied on her life as much as possible, I was able to seize and use her body, hands, and eyes only once, for brief duration. All else was diluted, second-hand perception absorbed from within, but for that overcast, rainy day I killed the Gray Woman and Mick O’Leary.

The power. The glory. That was the day I knew I would win. Those clumsy, debilitating hours I rode a body for the first time.

I require time to perfect control.

I. Require.

I draw myself up inside, gathering the enormity, the ancientness, the hunger and storm of my being and expand into the imperfect biological vessel I’ve claimed, saturating, possessing every atom. I fill my blood, my bones, my skin.

I turn the full force of my regard upon Jada, blink once, and reveal myself. My eyes, reflected in the stainless-steel door of a commercial freezer unit behind her, fill with obsidian until no white remains.

She changes color. Fear impacts the nerves that connect brain to heart, constricting circulation. The blood vanishes from her face, leaving freckles upon snow. Her eyes widen, her pupils dilate and freeze. The scent of her body alters to one I find … intriguing.

I experience all of this with my own senses. It’s incomparable. My mere presence reprograms the anatomy of those around me.

Power.

I was made for it.

I would prefer to shred her flesh from bone, but several things prevent me. I smile with my new face.

“I would run if I were you,” I tell her softly.

Source : http://www.ew.com/article/2016/03/24/karen-marie-moning-feversong

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.

Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteure n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !)... en partie accordées.

J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.

Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).

Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, Spoiler(cliquez pour révéler)comme Dancer n'est plus de ce monde, la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:Spoiler(cliquez pour révéler) sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie, chose peu probable puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir quelque chose entre lui et la Sidhe-seere Enyo... )et racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur Spoiler(cliquez pour révéler)Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres desseins de Cruce. Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!

KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connu jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.

Afficher en entier
En train de lire

Enfin il sort en France, trop contente, trop hâte !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un livre avec un scénario fouillé, des rebondissements à foison, le top.

Afficher en entier
Diamant

j'adore cette série hâte d'avoir la suite

Afficher en entier
Diamant

Quel bonheur de retrouver la saga Fièvre après tant d'attente !

Toujours aussi bien même si j'aurais aimer plus de moment avec des personnages secondaires qui étaient très présent dans les tomes précédents.

Ce tome met l'accent sur Dani, son passer avec sa mère et les changements que son séjour dans les miroirs a provoqué. Tout en restant sur l'intrigue principale de la série avec quelques clins d’œil à la série précédente.

Et que j'ai pleuré à la fin ! Je l'ai terminé hier et mon cœur a encore des raté rien que d'y penser !

Enfin si vous avez aimé les tomes précédents, je suis certaine que vous lirez celui-ci et que, comme moi, vous attendrez impatiemment le tome suivant en français.

Afficher en entier
Diamant

OMG! Pourquoi, cette auteure n'est pas plus rapidement traduit. Ces romans sont la " perfection" incarnés. De l'humour, de la folie, de la magie, de la romance, des personnages atypiques... Rare sont les sagas qui durent depuis aussi longtemps et pourtant, sont toujours aussi captivants. Celui ci ma particulièrement touchée pour les Spoiler(cliquez pour révéler) déclarations du couple Mac-Jerichoet la Spoiler(cliquez pour révéler)perte de Dani . Sublimes d'écritures. J'adore. Bx

Afficher en entier
Diamant

La série Fever c'est tout simplement la passion. Encore une perle de K.M.M. sans qui on ne pourrait pas vivre ces aventures exceptionnelles.

Afficher en entier
En train de lire

Enfin il sort en France, trop contente, trop hâte !

Afficher en entier
Argent

Selon moi, l'un des meilleur tome de la série. Beaucoup d'action et beaucoup de révélations. J'en avais marre de Mac et de ses lamentations mais dans ce livre elle s'améliore. Ce qui m'a vraiment touché dans ce livre est lorsque Jada parle de son petit koala (je te vois yi-yi). Il y a tellement de moments émouvants dans ce livre, certains passages m'ont brisé le coeur. J'aurais beaucoup de choses a dire mais en bref une belle histoire qui a demandé beaucoup d'imagination de la part de l'auteur. Je vous recommande cette série

Afficher en entier
Diamant

Je préfère franchement ce tome au précédent, car Dani apparait beaucoup plus. Spoiler(cliquez pour révéler)Bien que j'aurais voulu que Kasteo et Kat apparaissent.

Afficher en entier
Envies

Vivement le 2 octobre 2019 !! Sortie française .

Afficher en entier
Diamant

Comme toujours, les histoires de KMM sont addictives, et celui ci n'en manque pas, il m'a fait rire, froncer les sourcils, et surtout pleuré, je l'ai relu plusieurs fois, et je pleure toujours au même passage, je vous laisse deviner lequel, j'aimais beaucoup D. je l'ai lu en anglais, et laissez moi vous dire chaque relecture, on redécouvre quelque chose.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée" est sorti 2019-10-02T00:00:00+02:00
background Layer 1 02 Octobre

Dates de sortie

Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée

  • France : 2019-10-02 (Français)
  • USA : 2017-01-17 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Feversong (Fever #9) - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 121
Commentaires 19
Extraits 27
Evaluations 46
Note globale 9.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode