Livres
458 530
Membres
412 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Gyeon - 1 Tempête De Feu



Description ajoutée par anonyme 2013-09-16T08:17:54+02:00

Résumé

Ère de Gyeon - Année du dragon rouge - Pays de Koro

Choisir le futur roi, voilà la responsabilité de la princesse Aijee. La jeune femme doit échanger sa liberté contre un époux afin d’assurer la pérennité du trône.

Quatre candidats sélectionnés parmi les notables devront la conquérir même si un seul fait battre son cœur : cet homme ténébreux qui l’attire à en oublier la raison.

Clans, combats, complots, guerres et amour.

Ouvrez la porte du pays des pluies et vivez son histoire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 36 lecteurs

Extrait

Nouvel extrait :

— C’est quoi cette tenue ?! Allez en changer sur-le-champ ! Et toi ?! Ton Gouno est l’extension de ton corps, respecte-le et nettoie-le correctement ! – là le capitaine lança un regard furieux à chacun des soldats alignés – déguerpissez tous ! hurla le militaire.

— Je ne sais pas ce qui s’est passé… mais le capitaine est de très mauvaise humeur, chuchota l’un de ses hommes à son compagnon, en sortant de la rangée.

— Je ne l’ai jamais vu comme ça… y’a sûrement une femme là-dessous, répliqua l'autre sur le ton de la confidence.

Kyaan qui avait surpris leur conversation les assassina du regard et lorsqu’il commença à se diriger vers eux, les gardes déguerpirent tels des lapins pourchassés par un loup.

— Eh bien, eh bien… lança Myun Swok en s’approchant de son ami.

— Quoi ?! aboya le fils du ministre des armées en lui faisant volte-face.

Mais au lieu de le calmer, la réaction du militaire déclencha son hilarité.

— Je ne savais pas qu’une annulation de séance d’entraînement pouvait te mettre dans un tel état de nerfs… susurra Myun, un brin perfide.

Les prunelles de Kyaan flamboyèrent.

— Cela n’a strictement rien à voir… mes hommes sont des bons à rien, voilà ce qui me rend dingue, expliqua le capitaine, les dents serrées.

— Si tu le dis… fit son ami, un air faussement angélique sur le visage.

Un sourire féroce étira la bouche du fils du ministre des armées puis il dégaina son épée.

— Un petit duel… ça te mettrait en forme… proposa-t-il, fielleux.

Myun secoua négativement la tête.

— Je n’éprouve absolument pas l’envie de me retrouver découpé en tranches, merci.

— Tranche de quoi ? les interrompit Hoon en débarquant la bouche pleine d’un morceau de brioche.

Kyaan se tourna vivement vers lui, et la rage froide qui déformait les traits du visage de son cousin le figèrent sur place. Gilben en avala avec difficulté sa bouchée.

Le militaire le désigna de la pointe de son sabre.

— Sur le terrain ! lui ordonna-t-il d’une voix autoritaire et grondante.

Kyaan partit en premier tout en fulminant.

Hoon jeta un regard désespéré à Myun Swok qui rit de nouveau.

— Mais pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai encore fait ? se plaignit Gilben avant d’engloutir le reste de la pâtisserie.

Le fils du trésorier royal le suivit des yeux, traîner des pieds jusqu’au terrain d’entraînement.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

En ce moment j'aime bien utiliser le proverbe anglais qui dit — Ne jugez pas le livre à sa couverture — mais avec ce premier tome des Chroniques de Gyeon, on peut totalement y aller les yeux fermés. La couverture est (une nouvelle fois) réalisée par Vay *coeur* et elle est non seulement jolie mais en adéquation totale avec le thème du roman (je ne vous raconte même pas celle du tome 2 *_*).

Les Chroniques de Gyeon c'est un monde aux influences asiatiques certes, mais pas besoin d'être fan du genre pour saisir et apprécier. Au-delà de l'intrigue simple : Une princesse. Un Royaume. 4 Prétendants. Tout cela n'est qu'une excuse en réalité pour nous embarquer dans un monde de fantasy aux allures de romance mais où le véritable enjeu reste le jeu des trônes avec ses complots et ses jeux d'alliances. Le suspens est énorme et vous aurez jusqu'à la fin pour spéculer sur ce qui va se passer. A aucun moment en commençant la lecture, vous ne pouvez imaginer la tournure que le roman prend. Vous irez de surprises en surprises.

Chaque tome sera l'occasion de découvrir un pays et par la même occasion différentes intrigues amoureuses. Tout y est savamment dosé : action, romantisme, humour, suspens... permis par le récit d'un narrateur qui nous met en position de "spectateur" des différentes scènes qui se déroulent sous nos yeux. Vous aller visiter du pays et ce qu'on peut dire, c'est que la plume de Céline Mancellon est d'une efficacité redoutable, toujours supra visuelle et fluide. Les 300 pages se dévorent sans modération (oui vous ne prendrez pas de poids avec), on arrive à la fin qu'on ne s'en rend même pas compte, surtout que quand on croit que c'est fini, il y en a encore. Je passerai notamment sous silence la fin qui provoquera moult émotions.

Oh oui, vous allez passer par différents états, je vous le garantie ! Vous allez sourire, rigoler, larmicher (oui ça se dit, ça vient de larmichette), pleurer (non ce n'est pas pareil que larmicher, là ça va être les grosses larmes où on doit se moucher, ouais ça ne va pas être beau à voir) ou avoir le souffle coupé... Certains personnages vous taperont sur les nerfs, d'autres vous feront douter ou bien vous aurez envie de les [insérer le verbe de votre choix]... ralala *soupire* La palette des persos est largement aux goûts de tous, il y a les gentils, il y a aussi le côté obscur de la force. En faite, il y a toute une palette de gris ;)

C'est un tome captivant pour celles et ceux qui aiment ce monde de fantasy mais pas seulement, car il n'y a pas tellement de termes spécifiques et le peu qu'il y en a, ils sont indiqués dès le début du roman avec en plus une jolie carte (faite par les mimines de Céline Mancellon, silvouplay !). N'importe qui y trouvera son compte quand on aime tout simplement les 'histoires de capes et d'épées'. (enfin façon de parler, là c'est plus de 'tuniques et de gounos').

J'ai adoré ce tome 1 (qui est même venu talonner comme il faut mon ouch-ouch d'Alice Royale chez la même auteure), parce qu'il a su provoquer chez moi plein d'émotions. C'est une lecture intense qu'on a du mal à lâcher mais aussi parce que tout y est beau, même la fin. (comment ça 'même' ?! :D c'est fini le teasing oui !)

Afficher en entier
Diamant

Une couverture sublime, un synopsis qui donne envie et une auteur que j'affectionne, je ne pouvais que craquer.

Un tout nouveau monde, c'est ouvert à moi. Celui du Pays des Pluies, un roman historique (à influence asiatique) où princesses, guerriers/militaires et assassins ont la part belle.

Les Chroniques de Gyeon, Tempête de Feu se construit en deux parties, la 1ère plutôt légère où l'ont fait la connaissance des différents protagonistes de l'histoire dont la Princesse ou Hanla Aijee héroïne principale au fort caractère et ces prétendants. Je peux dire que j'ai eu du mal à choisir mon petit chouchou tellement ils sont tous les 4 incroyables. Il y en a vraiment pour tout les gouts:

Spoiler(cliquez pour révéler)un assassin au coté sombre, un érudit qui a peur des femmes, un joueur/manipulateur?, un militaire super sexy et d'autres personnages tout aussi intéressants... Je veux les même à la maison surtout Kyaan :)

J'ai beaucoup ri dans cette partie, les répliques des différents personnages sont vraiment tordantes et délicieuses. La romance se peaufine petit à petit et on ressent rapidement les envies/ désirs et la concrétisation des sentiments d'Aijee. Tout et très bien décrit et la plume de Céline Mancellon est toujours aussi agréable.

A partir de la fin de la 1ère partie, l'action et les drames prennent le dessus. On se trouve plongé en plein complot, les retournements de situation et les trahisons vont vous faire frémir, c'est un enchainement d'action, tout se déroule très vite et se lit très rapidement. On reste tenu en halène jusqu'à la dernière ligne de la dernière page... (Après on peut reprendre son souffle ;) )

Spoiler(cliquez pour révéler)Et que dire de la Fin, étant une amoureuse des Happy End, je n'ai eu que mes yeux pour pleurer et même un torrent de larmes... une fin triste mais belle en adéquation avec l'histoire qui a été passionnante jusqu'au bout.

C'est un 1er tome rempli de sentiments, de passions ou l'action et les drames s’entremêlent mais c'est avant tout une Magnifique histoire d'Amour.

J'ai trouvé ce tome des chroniques de Gyeon plus sombre que les livres précédant de l'auteur et la fin ne plaira sans doute pas à tout le monde... mais la particularité de C. Mancellon, c'est de me faire m’évader, elle a la capacité de changer mes émotions en un instant, je passe du rire aux larmes en quelque mots et c'est magique. ;) je me suis donc laissé emporter au Pays de Koro, spectatrice des aventures d'Aijee et je prendrais plaisir à lire la suite.

Un tome addictif à lire et relire <3

Petite citation du livre : " Quand mes yeux ne peuvent plus vous voir... j'ai l'impression de mourir. " - Chunzu Hongdil (si seulement mon homme pouvait être aussi romantique lol :D)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

je n'ai pas accroché du tout. Je n'ai même pas pu le finir.

Il manquait quelque chose.

Afficher en entier
Lu aussi

Tout d’abord, je souhaite remercier le Service Presse de Sharon Kena pour m’avoir fait découvrir ce roman.

Et ensuite, je voudrais m’excuser car cette chronique sera courte et peu flatteuse pour ce roman que je n’ai pas apprécié. C’est très dommage, car j’aime beaucoup la plume de Céline Mancellon qui m’avait fait rire aux larmes dans Si je t’aime prends garde à toi. Je ne remets pas en cause l’histoire de ce roman, particulièrement bien ficelée, et dont je peux comprendre qu’elle intéresse, voire passionne. En effet, les rebondissements sont nombreux, et les complots particulièrement bien menés. Je ne remets pas non plus en cause la plume de l’auteur, qui est toujours aussi percutante et agréable à lire.

Je pense qu’il s’agit ici plus d’une question de goût personnel. Je n’ai pas adhéré au concept, au contexte. Je me suis vue tourner les pages sans entrain car je ne voyais pas où l’histoire allait, pourquoi on qualifiait ce roman de fantasy alors que pour moi il s’agit d’une simple romance dans un contexte épique, je n’ai pas su m’habituer non plus aux noms des personnages, à tel point qu’à la fin je les mélangeais tous, je ne savais plus qui était qui, qui était mauvais, qui prenait part à tel complot… Du coup, étant plongée dans une confusion permanente, je ne pouvais pas redresser la barre et aimer la deuxième partie du livre qui aux dires de certains était la meilleure des deux.

En bref, il s’agissait d’une histoire qui n’était clairement pas pour moi, car pas dans mes goûts très certainement. Je pense que le style très particulier de ce roman ne m'a pas séduite, tout simplement. Par contre, je suis persuadée qu’il pourrait (devrait ?) plaire à d’autres, car je reconnais qu’il est de qualité.

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2014/04/tempete-de-feu.html

Afficher en entier
Bronze

J'ai lu ce livre dans le cadre des "Masses Chroniques" organisées par le service presse des Editions Sharon Kena que je remercie.

Dès la première ligne, on tombe dans l'univers du royaume des pluies, un univers qui rappelle l'Asie par beaucoup de côté. Je dois bien avoué que du coup, j'ai eu un peu de mal au début avec les noms des personnages qui ne sont pas toujours facile à retenir!

Une fois passé ce petit moment, la lecture est très agréable même si certains passages m'ont paru un peu flous, pas à cause d'un problème d'écriture mais plutôt à cause d'un problème de vocabulaire. J'avoue ne pas être très familière des noms japonais et autres.

Sinon, les personnages sont attachants, surtout la princesse Aijee que l'on suit très souvent. Effectivement, chaque chapitre est découpé en sous-partie qui suivent les différents personnages. De ce fait, l'histoire est assez facile à suivre.

L'écriture est fluide et heureusement parce que les péripéties s’enchaînent rapidement et sont parfois un peu surprenantes! Mais la fin m'a étonné, je ne m'y attendais pas du tout!

En tout cas, j'ai beaucoup aimé cette histoire et je suis bien pressée de lire la suite mais si j'ai bien compris, il va falloir que j'attende un peu!

Afficher en entier
Bronze

Bonne petite lecture mais pas aussi bons que les autres livres de cette auteure !

Tu es fatiguée Céline ?

Afficher en entier
Or

Je dirais que c'est un livre sympathique mais pas explosif.

j'ai tout de même adorée la conclusion, et oui j'aime cette fin car c'est marquant et, peut-être même que c'est grâce à elle que je me souviendrais du premier tome.

Afficher en entier
Diamant

J'y ai mis la journée, et finalement, je n'en suis pas du tout déçu. Bien au contraire, une fois commencé, je n'avais plus envie de le lâcher. J'aime ces livres qui nous happent dans l'histoire, mettant en scènes des personnages attachants, aux caractères bien trempés. Les scènes se sont succédé et au fur et à mesure, j'étais comme hypnotisée.

La couverture n’est pas ce que j’affectionne le plus cette fois. Et ce pour la bonne raison que je ne suis pas un fan dans ce genre. Toutefois, elle reste belle à sa façon et c’est très représentatif par rapport au concept de l’histoire.

Venons-en à l’histoire justement. Dès les premières pages, les prénoms et noms des personnages m’ont fait peur. Je me suis dit « je ne vais jamais réussir à tous les retenir, à savoir qui est qui, leurs fonctions et tout un tas d’informations ! » alors j’ai pris une feuille et j’ai tout noté. Bon, j’avoue c’est la première fois que je fais ça 

Une fois plongé dans les temps anciens asiatiques. 1 princesse – 4 prétendants – un royaume à la clef. Mais rien n’est simple. Dès le départ, par un curieux hasard, la princesse Aijee rencontre ses 4 prétendants, sauf qu’elle ne le sait pas de suite. Un homme va faire battre son cœur, un seul homme va la combler. Mais le chemin est semé d’embûches, et les ennemis pas très loin.

L’ouvrage se décompose en deux parties, et je dois bien avouer que la façon dont les deux sont traités est juste énorme.

- La première, Aijee est une princesse qui doit se marier (bon je l’ai déjà dit, mais je répète ^^), son choix est fait et arrêté, elle l’aime bien au-delà de ce qui est possible. Lui, il est un peu perdu, ne sait pas trop comment abordé la chose, un peu maladroit, mais il veut se montrer fort (j’ai beaucoup aimé le personnage, il me faisait presque peur et à la fin, je l’ai adoré^^). Bien sûr il y a les autres. Ils veulent la mettre en garde, la protéger. J’ai été un peu surprise de la façon que Kyaan semblait en colère, et ce, dès le départ. La fin de la première partie est juste horrible ! Et là, on reconnait bien le style de Céline Mancellon… Elle ne ménage pas sa monture.

- Si la première faisait presque penser à un conte de fées, la seconde semble être un effroyable cauchemar. Un an plus tard, nous retrouvons Aijee. Mais les choses ont changé et surtout, elle, elle a changé. Plus « froide », plus « peste », on la reconnait à peine. Elle fait partie des assassins, c’est une « Ombre Noire ». Toutefois, lorsqu’elle retrouve ***** et *****, le destin se remet en marche. Je passe directement à la fin de l’ouvrage, vous laissant le loisir de découvrir le restant par vous-même. Comme pour la première partie, Céline Mancellon abat ses cartes d’une main de Maître. Je n’aurai jamais cru cela possible. C’était trop triste, trop pas possible. La douleur, la peine, le cauchemar éveillé sont les principaux acteurs de cette fin. Et quand j’ai refermé, quand j’ai lu la dernière phrase, je me suis dit « elle est où la suite …?? »

De façon générale, je ne suis pas du tout déçu par ma lecture. Connaissant un peu l’univers de l’auteur de par ses autres ouvrages, il ne pouvait en être autrement. Beaucoup de questions sans réponses demeurent toutefois. L’intérêt de Myun pour Soonie par exemple, l’enjeu de ce rapprochement. Et puis la grande question sur la fin de l’ouvrage demeure aussi. Où vont-ils aller tous les deux, car nous savons que lui éprouve des sentiments fous pour elle quelque part. Est-ce qu’ils vont se rapprocher ? Et les autres, qu’est-ce qu’ils vont devenir ? On sait que Lamyon a du souci à se faire avec l’arrivée de la jeune érudite, comment ça va se mettre en place ? Va-t-il y avoir une place à l’amour dans tout ça ? Et le Royaume ? Bon, ça fait beaucoup de questions, alors je m’arrête là !

Pour conclure, je dirai que c’est un beau coup de cœur en ce début d’année 2014… C’est une lecture que j’ai appréciée, elle a parfaitement répondu à mes attentes, et je n’en attendais pas moins de la part de l’auteur. Même si j’ai mis du temps pour ouvrir et commencer ma lecture. Une fois commencé, je ne l’ai plus lâché. Il y a des ouvrages comme ça, on est tellement hypnotisé par l’histoire, le cadre, les personnages, les mises en scène, qu’on oublie tout le reste…

Merci aux Éditions Sharon Kena, ainsi qu’à l’auteur. Puissiez-vous toujours nous offrir une occasion de rêver.

Enjoy !

Afficher en entier
Argent

La couverture me fais penser au drama Hong gil dong

Afficher en entier
Diamant

Une couverture sublime, un synopsis qui donne envie et une auteur que j'affectionne, je ne pouvais que craquer.

Un tout nouveau monde, c'est ouvert à moi. Celui du Pays des Pluies, un roman historique (à influence asiatique) où princesses, guerriers/militaires et assassins ont la part belle.

Les Chroniques de Gyeon, Tempête de Feu se construit en deux parties, la 1ère plutôt légère où l'ont fait la connaissance des différents protagonistes de l'histoire dont la Princesse ou Hanla Aijee héroïne principale au fort caractère et ces prétendants. Je peux dire que j'ai eu du mal à choisir mon petit chouchou tellement ils sont tous les 4 incroyables. Il y en a vraiment pour tout les gouts:

Spoiler(cliquez pour révéler)un assassin au coté sombre, un érudit qui a peur des femmes, un joueur/manipulateur?, un militaire super sexy et d'autres personnages tout aussi intéressants... Je veux les même à la maison surtout Kyaan :)

J'ai beaucoup ri dans cette partie, les répliques des différents personnages sont vraiment tordantes et délicieuses. La romance se peaufine petit à petit et on ressent rapidement les envies/ désirs et la concrétisation des sentiments d'Aijee. Tout et très bien décrit et la plume de Céline Mancellon est toujours aussi agréable.

A partir de la fin de la 1ère partie, l'action et les drames prennent le dessus. On se trouve plongé en plein complot, les retournements de situation et les trahisons vont vous faire frémir, c'est un enchainement d'action, tout se déroule très vite et se lit très rapidement. On reste tenu en halène jusqu'à la dernière ligne de la dernière page... (Après on peut reprendre son souffle ;) )

Spoiler(cliquez pour révéler)Et que dire de la Fin, étant une amoureuse des Happy End, je n'ai eu que mes yeux pour pleurer et même un torrent de larmes... une fin triste mais belle en adéquation avec l'histoire qui a été passionnante jusqu'au bout.

C'est un 1er tome rempli de sentiments, de passions ou l'action et les drames s’entremêlent mais c'est avant tout une Magnifique histoire d'Amour.

J'ai trouvé ce tome des chroniques de Gyeon plus sombre que les livres précédant de l'auteur et la fin ne plaira sans doute pas à tout le monde... mais la particularité de C. Mancellon, c'est de me faire m’évader, elle a la capacité de changer mes émotions en un instant, je passe du rire aux larmes en quelque mots et c'est magique. ;) je me suis donc laissé emporter au Pays de Koro, spectatrice des aventures d'Aijee et je prendrais plaisir à lire la suite.

Un tome addictif à lire et relire <3

Petite citation du livre : " Quand mes yeux ne peuvent plus vous voir... j'ai l'impression de mourir. " - Chunzu Hongdil (si seulement mon homme pouvait être aussi romantique lol :D)

Afficher en entier

Moi qui suis fan de cette auteur j'ai été extrêmement déçus le style est toujours excellent bien écrit. Mais la vraiment je ne dirais pas en détail ce qui ma déçus si vous vouler le savoir je vous dirait par mp. Mais c'est tout de même un livre a lire.

Afficher en entier
Diamant

En ce moment j'aime bien utiliser le proverbe anglais qui dit — Ne jugez pas le livre à sa couverture — mais avec ce premier tome des Chroniques de Gyeon, on peut totalement y aller les yeux fermés. La couverture est (une nouvelle fois) réalisée par Vay *coeur* et elle est non seulement jolie mais en adéquation totale avec le thème du roman (je ne vous raconte même pas celle du tome 2 *_*).

Les Chroniques de Gyeon c'est un monde aux influences asiatiques certes, mais pas besoin d'être fan du genre pour saisir et apprécier. Au-delà de l'intrigue simple : Une princesse. Un Royaume. 4 Prétendants. Tout cela n'est qu'une excuse en réalité pour nous embarquer dans un monde de fantasy aux allures de romance mais où le véritable enjeu reste le jeu des trônes avec ses complots et ses jeux d'alliances. Le suspens est énorme et vous aurez jusqu'à la fin pour spéculer sur ce qui va se passer. A aucun moment en commençant la lecture, vous ne pouvez imaginer la tournure que le roman prend. Vous irez de surprises en surprises.

Chaque tome sera l'occasion de découvrir un pays et par la même occasion différentes intrigues amoureuses. Tout y est savamment dosé : action, romantisme, humour, suspens... permis par le récit d'un narrateur qui nous met en position de "spectateur" des différentes scènes qui se déroulent sous nos yeux. Vous aller visiter du pays et ce qu'on peut dire, c'est que la plume de Céline Mancellon est d'une efficacité redoutable, toujours supra visuelle et fluide. Les 300 pages se dévorent sans modération (oui vous ne prendrez pas de poids avec), on arrive à la fin qu'on ne s'en rend même pas compte, surtout que quand on croit que c'est fini, il y en a encore. Je passerai notamment sous silence la fin qui provoquera moult émotions.

Oh oui, vous allez passer par différents états, je vous le garantie ! Vous allez sourire, rigoler, larmicher (oui ça se dit, ça vient de larmichette), pleurer (non ce n'est pas pareil que larmicher, là ça va être les grosses larmes où on doit se moucher, ouais ça ne va pas être beau à voir) ou avoir le souffle coupé... Certains personnages vous taperont sur les nerfs, d'autres vous feront douter ou bien vous aurez envie de les [insérer le verbe de votre choix]... ralala *soupire* La palette des persos est largement aux goûts de tous, il y a les gentils, il y a aussi le côté obscur de la force. En faite, il y a toute une palette de gris ;)

C'est un tome captivant pour celles et ceux qui aiment ce monde de fantasy mais pas seulement, car il n'y a pas tellement de termes spécifiques et le peu qu'il y en a, ils sont indiqués dès le début du roman avec en plus une jolie carte (faite par les mimines de Céline Mancellon, silvouplay !). N'importe qui y trouvera son compte quand on aime tout simplement les 'histoires de capes et d'épées'. (enfin façon de parler, là c'est plus de 'tuniques et de gounos').

J'ai adoré ce tome 1 (qui est même venu talonner comme il faut mon ouch-ouch d'Alice Royale chez la même auteure), parce qu'il a su provoquer chez moi plein d'émotions. C'est une lecture intense qu'on a du mal à lâcher mais aussi parce que tout y est beau, même la fin. (comment ça 'même' ?! :D c'est fini le teasing oui !)

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chroniques de Gyeon - 1 Tempête De Feu

  • France : 2013-10-22 (Français)

Activité récente

Cassije l'ajoute dans sa biblio or
2016-05-25T16:51:32+02:00
Sephye le place en liste or
2016-02-09T10:30:55+01:00

Les chiffres

Lecteurs 36
Commentaires 10
Extraits 8
Evaluations 8
Note globale 8.63 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode