Livres
392 355
Comms
1 375 474
Membres
283 803

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Ren, Tome 1 : Prisonnier



Description ajoutée par LNA5 2015-07-25T16:05:35+02:00

Résumé

Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes.

Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir.

Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin.

À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

(4ème de couverture - éd. MxM Bookmark)

Afficher en entier

Classement en biblio - 424 lecteurs

Or
111 lecteurs
PAL
95 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elowenn 2015-09-26T19:14:43+02:00

Le Prince continuait de raconter sa course poursuite en m’appelant « la chose », « petite bête », « chaton », « lapin »… Je savais que parler maintenant serait un affront, que je n’en avais pas le droit comme Jewen me l’avait dit. J’avais désobéi avant, mais le prince et moi étions seuls. Si je recommençais maintenant, que se passerait-il ? J’avais bien envie de le savoir, ou plutôt j’étais trop énervé qu’il me considère comme une chose, un animal ridicule et non comme un homme pour me soucier des conséquences.

Je n’étais pas sûr de ce que je voulais faire, mais j’allais bien faire quelque chose. Je me remis difficilement debout, car mes jambes étaient flageolantes, et pris une grande inspiration. Je voulais que ma voix soit assurée, pas qu’elle reflète la peur qui me tordait les entrailles. Le prince était juste devant moi et continuait de parler comme si je n’étais pas là…

— Ren !

J’avais crié. Je n’avais pas voulu parler si fort, mais je ne contrôlais plus trop cette partie de moi. Le silence se fit dans la petite assemblée. Le prince se tourna lentement vers moi, une expression indéfinissable peinte sur le visage. Je n’aurais su dire s’il était fâché, étonné, interrogatif ou fou de rage. Moi, je tremblais de tous mes membres, de colère et de peur, mais j’étais déterminé.

— Pas la chose, pas lapin, pas chaton, pas une bête… mais Ren !

J’avais parlé un peu plus bas, plus sûr de moi. Je reprenais contenance. Le prince fit quelques pas vers moi, comme au ralenti. J’avais l’impression qu’il avançait sans bouger. C’était effrayant, ou non, c’était plus que ça. C’était terrifiant. Il était bien énervé, je le comprenais maintenant, mais je ne pouvais plus m’arrêter. Encore une fois, j’aurais mieux fait de me couper la langue moi-même.

— Je m’appelle Ren.

Je ne pouvais plus quitter ses yeux. Il allait me frapper, m’abattre dans la seconde, ce n’était pas possible autrement. Je le défiais comme jamais. Il n’était qu’à quelques pas de moi. Je pris conscience à cet instant qu’il était bien plus grand que moi et qu’il me toisait comme si je n’étais qu’un microbe.

— Et que veux-tu que cela me fasse ?

Sa voix était si profonde qu’un tremblement puissant me prit, je me sentais comme un enfant fragile devant lui. Son timbre était des plus menaçants, mais retenu au fond de sa gorge comme une tempête prête à éclater. Je subissais déjà la pression de son aura sur mes épaules et j’ignorais combien de temps je pourrais tenir debout face à lui.

— Ce ne sont que trois lettres, même vous vous pouvez les retenir.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Juishi
Diamant

Les chroniques de Ren.. Que dire de ce livre? C'est tout simplement un chef d’œuvre à mes yeux. L'auteure nous plonge dans un monde totalement de son fait, un monde possédant pas moins de sept lunes, représentant chacune d'elle un dieu, un monde ou la pitié n'a pas forcément sa place. Un monde ou les humain servent ni plus ni moins que de garde mangé.

On y découvre alors Ren. Un garçon au caractère vif qui malheureusement pour lui (?) vas se faire enlever par un vampire d'Infejin, dans le but d'en faire un esclave. Mais voilà, petit bémol, il est interdit de vendre les humains.. Si ces derniers sont encore mineurs aux yeux du peuple de Ferin. Aussi, au cours d'un chasse à l'homme dans le but de divertir les nobles, Ren perd et se retrouve sous la protection du Prince du Royaume de Ferin: Ryhaïgarhad.

S'en suivra alors le début d'une aventure sans fin pour le jeune humain, qui décidément, ne laisse pas indifférent un certain prince sadique et moqueur.

Peur, haine, amour, trahison, aventure, morts sont au rendez-vous. Un rendez-vous qui feras chavirez vos cœurs..

Je recommande vivement ce livre et ai hâte de voir les tomes suivants en papier enfin!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elynwe
Or

Je ne l'ai pas encore fini, et je me lamente déjà de ne pas avoir le tome 2 dans les mains... Ce livre est une pur merveille, Ren est extrêmement attachant, humain et courageux, et il a une langue bien pendue qui me fait souvent rire ! J'avais peur que l'histoire ne tombe dans le dramatique où on pleure à chaque page, mais c'est exactement le contraire, même si Ren en voit de toutes les couleurs. De plus, j'ai été agréablement surprise de constater que ses parents aient une réelle importance. Bien souvent, dans les romans de ce genre, c'est exactement comme si le personnage n'avait aucun passé, ni aucun proche, ce qui n'est pas le cas ici. Ren a des parents, des amis, et il les aime, mais il va être séparé d'eux, et ce n'est pas pour autant qu'il va les oublier d'un claquement de doigt ! En clair, si vous aimez la fantasy et la romance gay, que vous avez envie de rêver et de rire, fonçez !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sokingu 2017-11-13T21:26:02+01:00
Diamant

J'étais vraiment impatiente de découvrir les romans de Faith Kean, et je ne suis pas déçue du tout ! Je suis tombée raide dingue de l'univers et des personnages.

J'ai également trouvé de nombreux points que j'apprécie.

- On rentre immédiatement dans le vif du sujet.

- Ren n'oublie pas son monde, ses parents , ... Alors qu'on a tendance à totalement occulter cette partie dans les livres avec "deux univers", ici on sait que ses parents, ses amis lui manquent et qu'il ne les oubliera jamais.

- Ren ne va également pas oublier ou ignorer les autres humains qui se sont fait enlever comme lui, ce n'est pas encore développé, mais on voit que ça le tracasse et qu'il n'oublie pas avoir eu de la "chance".

J'ai beaucoup aimé le personnages de Ren, tout le long du roman on voit sa mentalité, ses sentiments changer, c'est un garçon drôle, déterminé, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, alors que tout et tous sont contre lui. Il a de la répartie et c'est pour cette raison qu'on trouve des petites disputes comiques entre lui et Ryhad. Le personnage de Ryhad est aussi très attachant, on voit qu'il adore Ren même s'il a du mal à l'avouer, mais il fait tout pour le montrer, et se montre très possessif à son égard. C'est également un guerrier courageux, très respecté par son peuple.

La relation entre ces deux personnage est juste magique ! C'est fou ! Chacun d'eux arrive à changer l'autre et à lui faire découvrir un nouvel univers, et l'évolution de leur relation est très marquée pendant tout le long de l'histoire et se fait vraiment progressivement. C'est ce qui fait qu'on est vraiment pris dans cette relation. Les personnages secondaires sont sublimes aussi ! Mirënwe, Eïen, Kiyran, Rydënhad, Jewen ... (J'adore tous les prénoms de ce roman).

L'univers est génial, certaines parties restent encore mystérieuses, mais on rentre tout à fait dedans, il est vraiment bien développé.

Je dirais que cette série est l'une des meilleures dans son genre et je la recommande vivement à tous ceux qui hésitent ! C'est vraiment l'un des romans qu'il faut lire si on aime la fantasy et l'homoromance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Ange-4 2017-10-12T21:14:13+02:00
Or

Enfin lu, il me faisait envie depuis longtemps et il a été à la hauteur de mes espérances. Tout a été déjà dit dans les commentaires précédents alors je dirais simplement que l'histoire m'a emporté dans un monde où les vampires sont des rois mais vivent comme au moyen âge, et lui Ren, ce petit humain, arrive et chamboule tout... Il emporte le cœur du Prince et s'éveille à l'amour au masculin !! A suivre..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2017-08-29T14:49:38+02:00
Diamant

Tout d’abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse qui fut une vraie belle découverte… J’avais déjà été intriguée par ce roman, dont la couverture m’attirait, et dont on m’avait parlé en bien. J’ai sauté sur l’occasion de la sortie du tome 3 pour découvrir la série.

Je ne suis pas une abonnée de la littérature bitlit. Même si ces derniers temps, je découvre avec plaisir des romans de vampires ou de loups-garous, à la base, ce n’est pas mon genre de prédilection. Ce livre, pourtant, rassemble à lui tout seul tout ce que j’aime : une romance M/M bien ficelée, des créatures de magie, un univers fantasy unique en son genre et très original. Si l’on ajoute à ce tableau la plume de l’auteure, qui est très belle et très fluide, on ne peut qu’imaginer que ce roman ne pouvait que me plaire…

Ce livre est écrit au passé, mais à la première personne du singulier. Décidément, je découvre cette façon de faire, et j’y adhère. C’est le second roman que je vois concilier ces deux données (on a souvent du présent avec la première personne du singulier, ce que j’aime moins en général) et c’est un vrai bonheur de pouvoir suivre d’un point de vue complètement interne les pensées et événements depuis l’esprit tortueux d’un héros. J’ai plus de mal avec un point de vue omniscient, alors pour moi, plonger dans le monde intérieur de Ren a été un vrai bonheur.

Bon, parfois Ren se répète, par moments un poil trop, mais en même temps, on ne peut pas lui en vouloir, le pauvre, il ne cesse de vivre des tas de choses qui en auraient désarçonné ou bouleversé plus d’un ! C’est très agréable, en plus, d’avoir le droit de suivre les chemins tortueux de l’esprit d’un humain émotif, qui se prend la tête parfois sur des détails alors qu’il change de vie drastiquement. Comme il m’a fait rire quand il s’angoisse à l’idée qu’il y a six lunes dans le ciel plutôt que de craindre le lieu où il va ! C’est ce qui fait en partie le charme de Ren : il n’est pas du tout pragmatique ! Il ne réfléchit jamais avant de parler, et quand il réfléchit, on se demande où il va chercher ses idées, parce que franchement, il est parfois déconcertant dans sa démarche intérieure. En cela, on retrouve bien la jeunesse du héros, qui, à dix-huit ans, est encore un pied et demi dans l’adolescence.

Le personnage de Ren est complexe, mais il est extrêmement attachant. J’adore son côté rebelle. Quelle énergie ! Quelle force intérieure ! Pas étonnant qu’il arrive à tracer sa route dans ce monde de fous, face à des vampires puissants, âgés, qui traitent les humains comme des choses. Comment ne pas remarquer la petite créature si fragile, qu’on pourrait écraser d’un souffle, qui se débat sans cesse, refuse de renoncer, refuse de baisser le regard, de se taire ? Ren a du cran. Plus que ça, du courage, qui tient presque de la témérité. Il a été arraché à sa famille, à ses amis, kidnappé pour être vendu comme esclave et changer de monde, il a subi la violence et la cruauté de vampires qui le considéraient comme un jouet, a dû participer à une chasse à l’homme en tant que proie, et pourtant, il tient tête ! Comment voulez-vous que le prince Ryhaïgarhad ne le remarque pas ? Qu’il ne soit pas intrigué, touché, attiré par ce petit homme qu’aucun coup ne semble capable d’abattre ? De terrasser ? C’est donc un personnage dont on ne peut détourner le regard, qui attire notre attention, notre amitié, parce qu’il est à la fois si humain et si déterminé que c’en est sidérant. En plus, il est drôle. Il ne peut s’empêcher de sortir des conneries à tout bout de champ, et si je dis conneries, c’est bien parce que son langage est très loin d’être mâché. En bon ado, il s’exprime avec un vocabulaire déplorable et déplacé, ce qui lui vaut à la fois la colère, les réprimandes et l’amusement des personnages qu’il va rencontrer. Particulièrement du prince qui, vous l’avez compris, va tomber sous le charme de ce « simple » humain avant même qu’il ne l’ait réalisé (on le réalise bien avant lui, je crois !).

Ryhaïgarhad, alias Ryhad (non, Ren n’en a pas du tout rien à faire des protocoles et de la politesse que l’on doit à un fils de roi !) est tout aussi attachant que Ren, mais d’une manière tout à fait différente. J’ai flashé sur ce personnage, et pourtant il était mal parti. La première fois qu’on le découvre par le regard de Ren, on le perçoit comme un monstre cruel et sans pitié, colérique, mauvais et susceptible. Bon, il est colérique et susceptible, mais pour le reste, on repassera. Même si d’un côté, tous ces traits de caractère qu’on perçoit de lui sont vrais… pour les humains. Comme la plupart des vampires de son monde, Ryhad n’a aucune forme de compassion ou de bienveillance pour les humains, qui sont, à ses yeux, des esclaves et des sacs à nourriture, éventuellement, parfois, de petites choses amusantes. Des êtres soumis au pouvoir des vampires, si puissants, qui les écrasent de leur pouvoir et de leur force. Alors imaginez sa surprise quand un simple humain lui résiste, lui parle mal, le défie ! Curieux et possédant une belle âme, Ryhad va évidemment avoir envie de découvrir ce jeune homme si beau et si courageux qui ose lui tenir tête. Ryhad est un pilier. Un homme fort, puissant, parfois emporté, mais sur qui on peut compter. J’aime sa virilité et son sens du devoir, son fort désir de protéger les siens, Ren particulièrement, et aussi, d’un autre côté, la douceur dont il est capable, sa tendresse bien mal dissimulée, son grand cœur si délicat. Il est touchant, parce qu’il se cache derrière sa colère et son arrogance, alors qu’en fait c’est un romantique. Son inquiétude pour Ren, sa façon de veiller sur lui, de le vouloir sans cesse près de lui, de se préoccuper de lui, de le faire, même, passer avant son propre bien-être, est extrêmement émouvante.

Le duo Ren/Ryhad est un duo qui marche, un duo qui carbure, même. Ils sont drôles, ils se chamaillent, mais ils s’aiment, profondément. Très vite, ça se sent, quoi qu’ils en disent (ou n’en disent pas). On ne peut les imaginer l’un sans l’autre, et lorsqu’à plusieurs reprises ils sont séparés, un lien les relie, leurs pensées ne sont tournées que vers l’autre, comme une obsession. Et pourtant, Ren en a des choses dans la tête, depuis qu’il est arrivé à Infeijin ! Entre les vampires qu’il ne comprend pas, une guerre à laquelle il est forcé de participer, les dieux qui semblent vouloir lui parler, le roi qui semble le détester et la cour qu’il devra affronter, les épreuves ne manquent pas sur son chemin. Autant dire qu’il n’a pas le temps de s’ennuyer ! Ce premier tome est énorme, mais si dense qu’on en prend plein la vue. On a un univers à découvrir, mais avec tout ce qui arrive à Ren, on plonge dedans sans hésitation, et ma foi, on le découvre à son rythme, parfois démentiel, parfois très lent (mais pas ennuyeux pour autant).

Je reviens, donc, sur cet univers, que l’auteure a su créer et rendre captivant. C’est un monde parallèle au nôtre, l’histoire démarre dans notre monde, à notre époque, ce qui crée un gros clivage entre le personnage de Ren, qui a nos références humaines, et la société si ancienne des vampires d’un monde sans technologie mais avec de la magie. Cet univers est passionnant. On ne le découvre, comme je l’ai dit, que petit à petit, mais on saute dedans en même temps que Ren, donc on se retrouve englouti par un monde qui n’est pas le nôtre, qui souvent est incompréhensible, inaccessible, mais pourtant féerique et extraordinaire. On y découvre des vampires qui sont une vraie race, qui naissent et meurent vampires, qui ont d’incroyables pouvoirs, une force phénoménale et une résistance unique. Ils sont froids, ils sont durs, ils ont les yeux rouges, mais ils sont beaux, si beaux… Particulièrement Ryhad, du moins, aux yeux de Ren. On y découvre petit à petit également d’autres créatures, elfes noirs, loups-garous, monstres effrayants et énormes. Les choses semblent démesurées, ici. Un ours, c’est gros, mais un mériadras, c’est un ours encore plus gros ! ;-) Les vampires eux-mêmes sont grands et costauds, pour la plupart. Ren, au milieu d’eux, se sent frêle, il l’est, même si, dans notre monde, il est à peu près normalement constitué. Je ne vais pas m’étendre sur l’univers que Faith a su créer. Il y aurait tant à en dire, et je pense que la meilleure manière de le découvrir, c’est encore de lire le roman… l’auteure saura mieux que moi vous transporter dans ses mots, dans sa magie.

On aperçoit de nombreux personnages, également, certains durs et difficiles à apprécier (le roi, Ewen, le marchand d’esclaves), d’autres touchants, attachants ou captivants (Mirënwe, le capitaine, Eïen). Mention spéciale pour Eïen, d’ailleurs, personnage intriguant s’il en est, que j’ai hâte de retrouver, j’espère dans le tome 2… et qui, j’espère continuera à créer des liens avec Ren. Enfin, il y a Jiirva et Hosgard. Je ne vais pas vous dire qui ils sont, ce serait gâcher l’intrigue… Mais je voulais les citer tout de même, parce qu’ils sont aussi importants que fascinants. Le premier m’a émue, le second m’a surprise, et j’ai hâte de les voir tous deux développés dans la suite !

En conclusion, je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman captivant et merveilleux, qui ne vous laissera pas indifférents. Que vous aimiez le M/M ou non, ça n’a pas d’importance, en plus le thème est très bien amené, d’une façon très intéressante. Et les rares scènes érotiques sont légères et bien amenées, elles ne gêneront pas les lecteurs les moins avertis. Les Chroniques de Ren, c’est une belle romance, mais c’est bien plus que ça. C’est une aventure palpitante, une quête insensée, une bataille pour une survie qui semble presque impossible dans un monde où les humains sont faits pour servir et pour mourir… Une magnifique histoire, que j’ai hâte de poursuivre à travers un second opus qui s’annonce agité et palpitant …

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/09/chronique-les-chroniques-de-ren-tome-1.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweetKhaleesi 2017-08-26T02:31:26+02:00
Diamant

Honnêtement, c'est en plein le genre de livre que j'aime. Ça comprend de la fantasy, de l'amour, des intrigues, du sexe et ça reste une histoire justement qui n'est PAS UN PORNO (pas comme d'autres trochons ... je m'abstiendrai d'en nommer). Les personnages sont attachants, entre autre Mirënwe et son oncle. C'était une lecture vachement intéressante!

J'ai bien aimé et j'ai bien hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2017-08-12T18:54:11+02:00
Diamant

C'est sur Fictionpress que j'ai découvert cette histoire et cela a été un vrai coup de cœur. Tout est addictif et incroyablement pensé que ce soit les personnages forts en caractères, les paysages merveilleusement visuels et bien décrits ou l'histoire en elle-même qui nous plonge dans un univers aussi terrible que merveilleux. Cette auteur est incontournable et délicieusement excellente. Ce premier tome est aussi prometteur que l'auteur elle-même, je puis vous l'assurer. Je vous recommande donc cette série ainsi que tout ce que l'auteur pourrait publier sans aucune hésitation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LittlexHeart 2017-07-21T19:08:20+02:00
Diamant

J'ai lu ce livre à sa sortie en ebook donc il y a un moment.

J'attend avec impatience le dernier tome de cette trilogie que j'ai tout particulièrement adoré.

C'est un univers complètement inovant. J'adore Ren, c'est un personnage au caractère bien trempé et à l'ironie hilarante.

Ryhad est un personnage que j'ai particulièrement adoré il est si bien travailler.

Tout l'univers qu'à créé Faith Kean est vraiment bien travailler et incroyable.

Je suis une grande fan des chronique de Ren.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plups 2017-06-27T18:17:26+02:00
Argent

Un très bon livre. L'histoire est captivante. Ce qui est intéressant c'est le monde parallèle dans lequel vit Ryhad, qui est en opposition avec les autres histoires de son espèce. Le personnage de Ren est très attachant, un bon petit humain qui parle comme un adolescent sans trop exagéré. Parfois l'histoire traîne en longueur, on sait à quoi s'attendre dans certain moment mais ces points sont rattrapés par d'autres passages très addictifs.

J'ai beaucoup aimé ce tome et j'espère que le deuxième sera à la hauteur du premier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy78 2017-06-12T20:48:23+02:00
Diamant

Un livre très addictif et drôle, la relation entre Ren et Ryhad est très intéressante et son évolution se fait en douceur. Le personnage de Ren est très attachant, son caractère entier et rebelle ainsi que son franc parler nous le rende sympathique d'entrée de jeu. La rencontre avec le prince et la bataille morale qui s'ensuit, les joutes verbales incessantes et leurs chamailleries font, pour moi, de ce livre une vraie perle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par francebelle 2017-06-10T08:28:17+02:00
Diamant

Un livre comme je les aime!

Honnêtement, quand j'ai commencé cette série, je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

Et puis, malgré un début qui traine un peu en longueur pour moi, j'ai tout de suite accroché.

Ren a ce franc parlé, ce petit côté rebelle qui nous le rend tout de suite sympathique. Il ose s'exprimer dans un monde où il n'a pourtant pas le droit à la parole.

Une fois que Ryhad entre en scène dans l'histoire, une attraction comme jamais apparaît.

Leur relation, ou plutôt devrais-je dire leurs interactions, ne sont que pur bonheur, ils se tiennent tête, ne lâchent rien, mais on commence assez vite à ressentir un certain attachement entre ces deux là.

Rien n'est dit, mais tellement de chose sont sous entendues.

J'ai adoré les voir batailler avec leur sentiment, le monde tout entier qui n'approuve pas du tout ce lien qui les uni.

Bref, un vrai petit bijou, développé comme il faut et avec une sacrée justesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calyange 2017-05-26T19:32:29+02:00
Diamant

J'ai adoré ce livre dans la ligné de Prince Captif. J'ai adoré l'évolution de l'histoire en Ren et Ryhad. Ils se cherchent sans cesse, se querelle pour finalement se trouver. J'ai particulièrement aimé l'humour de Ren. J'ai hâte de lire le tome 2!

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chroniques de Ren, Tome 1 : Prisonnier

  • France : 2015-09-11 (Français)

Activité récente

Sixtine l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-18T17:37:10+01:00
soly le place en liste or
2017-11-02T22:08:12+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 424
Commentaires 66
Extraits 44
Evaluations 142
Note globale 8.66 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode