Livres
573 769
Membres
634 175

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chroniques de Sorohar - Le cycle de la Triade Pourpre, tome 1: Tempus Fugit



Résumé

La vie n'a pas toujours souri à Sven, un jeune libraire sans histoires assoiffé d'aventures. Toutefois, alors qu'il pense quitter Tertrefer pour vivre une expérience trépidante, une série de malencontreux événements l'amène à se retrouver maudit par une congrégation de sorcières en colère et emprisonné pour un meurtre qu'il n'a pas commis : celui du tyrannique souverain régnant sur la Vallée des Cendres depuis plus de vingt-cinq ans, Arjan, un démon de sang pur.

Son temps désormais compté, c'est dans ce contexte qu'il rencontre Ashkiel, le prince aîné amené à succéder à son terrible père, et Raziel, son Bras Droit. Refusant de s'inscrire dans la même veine que son géniteur, l'Héritier a bien l'intention de retrouver la confiance d'un peuple durement éprouvé mais c'est sans compter sur la menace que laisse planer l'existence d'un étrange individu nommé le Vengeur Noir.

En quête d'un moyen de sauver sa vie, Sven pourrait bien être la réponse aux nombreuses crises que la Couronne de sang impie devra traverser pour reprendre les rênes du royaume. Entre profit et sentiments, il se pourrait même que le tout-puissant seigneur et le roturier se découvrent un objectif commun : faire tomber la Sororité de la Lune.

Afficher en entier

Classement en biblio - 49 lecteurs

extrait

— Je sais bien, mais il y a une différence entre accepter ce qui est et s’en tenir à ce qu’on a envie de croire. En l’occurrence, je veux croire que c’est ce que nous devenons après la mort car cela a pour moi un sentiment de continuité. En ce sens, j’aimerais savoir. Est-ce que tu m’autoriserais à devenir ton étoile pour veiller sur tes nuits ?

Touché par la profonde tristesse que lui partage Sven à travers ce genre de propos, Ashkiel abandonne son sourire pour le saisir par le bras et le contraindre à le regarder.

— Qu’est-ce que tu racontes, Sven ? Tu ne vas pas mourir. Personne ne va mourir ! Du moins, pas dans l’immédiat. Un jour, peut-être. Mais pas demain, ni dans les semaines à venir. Tu devrais plutôt penser à la manière dont tu vas devoir me satisfaire pour le restant de ta vie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J’ai reçu ce livre pour mon anniversaire , j’ai eu un peu de mal au début à me faire au personnage et à la narration , puis au fur et à mesure de ma lecture j’ai commencé à apprécier de plus en plus ce que je lisais . Au final j’ai adoré et ai passé un bon moment

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé, sans être totalement fan.

Je dois dire que je m'attendais à quelque chose de différent, plus épique, plus héroïque-fantasy, je pense, alors que je me suis retrouvée avec une histoire d'amour gentille. Mais après avoir changé l'image que je m'étais fait du livre, j'ai plutôt apprécié.

Une seule chose m'a vraiment déstabilisé: la narration. Déjà, elle est entièrement au présent, mais pas dans un style "flux de pensée" (comme dans Hunger Games, par exemple), puisqu'on a un narrateur omniscient. J'avais l'impression d'être constament dans un flash-back, un prologue, ou quelque chose du genre. Ensuite, le ton est très soutenu, mais d'une manière étrange, qui m'a plut au début mais qui, au final, a créé une sorte de distance entre moi et les personnages et m'a empêché de me sentir vraiment proche d'eux.

L'histoire est simple et efficace. Les personnages sont plutôt attachant, même si je trouve Sven parfois contradictoire: un coup il se précipite face au danger sans une seule arme, un coup il tremble et il hésite. Et j'ai été vraiment frustré par son refus de révéler ses secrets à certains moment. Il est parfois trèèèèès naïf, mais il a un petit côté attachant qui fait que ça passe, dans l'ensemble.

L'histoire d'amour est intéressante et j'ai bien aimé où elle menait, mais j'aurais peut-être aimé que les prémisses soient plus développés: pourquoi tombent-ils amoureux l'un de l'autre? Le roi est touché par la candeur du libraire (qu'on a vu une fois dans une librairie, ceci-dit en passant), d'accord, mais est-ce que cela suffit?

En résumé: un livre agréable, qui se lit bien et m'a fait sourire plusieurs fois, mais dont je ne pense pas que j'achèterai les tomes prochains (surtout pour 25€...)

Afficher en entier
Lu aussi

Une histoire complexe dans un univers particulier...

L'histoire ce lit bien, mais j'ai eu parfois du mal à savoir qui est qui entre les personnages !

Afficher en entier
Bronze

Même si j'ai eu un peu de mal avec le début du livre, un peu lent à se mettre en place et le style de l'auteur, la suite a évolué dans un enchaînement d'actions m'a tenu en haleine. J'ai beaucoup aimé les interactions entre les différents différents personnages. Un spécial pour Luka et sa répartie. Idem pour Swen. Bref une tres bonne histoire. Vivement la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

Je n'ai pas l'habitude de lire de la fantasy, mais je me suis laissé tenter par ce livre grâce à son résumé et sa couverture. Et je ne regrette pas.

Malgré un départ de livre un peu lent, on se laisse vite entraîner par le récit. L'univers de Keliane Ravencroft est très bien décrit, très visuel, ce qui fait rêver. Elle propose une pléiade de personnages, avec des caractères très différents les uns des autres, mais tous bien développés et approfondis.

L'écriture, quant à elle est très poétique, peut-être un peu trop même, je me suis perdue des fois.

Mais cela a quand même été une lecture agréable.

Afficher en entier
Or

Bon, je fais cette critique des semaines après avoir fini le livre. Disons que j'ai eu une petite flemme qui a duré... longtemps xD

Je suis une très grande fan de fantasy. J'adore ça, j'ai commencé à lire grâce à ce genre. J'ai un esprit très vagabond et j'aime les histoires de dragons et de sorcières, j'aime la magie, les complots, les guerres de pouvoir, les méchants maléfiques et les chevaliers ! De plus, j'aime l'homoromance. Alors, associer les deux, je ne pouvais qu'adhérer. Et ç'a été le cas ici.

Lorsque j'ai commencé Les Chroniques de Sorohar, je m'attendais à tout, sauf à ça. Que ce soit l'écriture, le personnage, l'intrigue et le contexte, j'ai été prise au dépourvu parce que rien ne correspondait à ce que je m'étais imaginée. Mais je m'étais sans doute avancé trop vite aussi.

Parlons du contexte. Je m'attendais véritablement à une épopée avec une une course poursuite, que ce soit des sorcières de la Sororité de la Lune, le Vengeur Noir, ou encore le nouveau roi. Rien de tout ça. Ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas aimé, au contraire. J'ai été un petit peu déçu, bien sûr, de ne pas avoir eu ma belle aventure au coeur des forêts et des campagnes du pays (dont je ne me rappelle plus le nom, je l'avoue). À la place, j'ai eu le droit à une intrigue très étrange d'abord dans les cachots du château, puis en son sein. Il y a des choses qui m'ont dérangé et d'autres moins. J'ai personnellement beaucoup aimé ce passage où Sven est enfermé et traité comme l'assassin du roi Arjan. Même si ce dernier était un tyran, un meurtre est un meurtre. Ensuite, j'ai eu un peu plus de mal lorsqu'il a intégré le service des domestiques dans le château. Il y a, évidemment, une explication mais je n'ai pas été entièrement convaincu. Par contre, j'ai quand même apprécié parce que Sven était maltraité. Pas de façon physique, ou du moins, pas directement. Je ne vais pas rentrer dans les détails pour ne pas spoiler mais j'ai aimé voir ce personnage souffrir, lui qui a souffert étant jeune avant de trouver sa bonne étoile. C'est injuste, et c'est parce que ça l'est que j'ai aimé. Néanmoins, j'ai moins apprécié lorsqu'il a encore monté en grade. Avec ça, il se rapprochait en effet d'Ashkiel mais il perdait cette maltraitance qui me faisait bien l'aimer. Ce personnage n'est pas physiquement fort, et le voir se faire trainer par terre le rend plus intéressant à mes yeux. Parce qu'il n'est pas fort, parce qu'il ne peut rien contre ce qui lui arrive, il vit tout de même parce que sa seule motivation est de vivre malgré toutes les défis qui se postent devant lui. Maintenant que ce genre de difficultés a été écarté grâce à Ashkiel, je trouve sa place moins légitime et plus pathétique qu'autre chose. Je ne dis pas que je n'aime pas ce personnage, mais il faut savoir que j'aime lorsque les protagonistes souffrent pour quelque chose, et qu'ils méritent leur bonheur ou leur aisance. Sven ne l'a pas mérité selon moi à ce moment-ci. C'est mon avis, mais l'histoire a été faite ainsi.

De même, au début, je ne comprenais pas vraiment l'intérêt de la relation entre Ashkiel et Raziel, surtout au début où je me suis dit "OK, c'est là parce que l'auteure avait envie de mettre ça là", mais au final non. Raziel a vraiment un rôle même si ce personnage est insupportable à mes yeux. Cette scène est utile. Je l'approuve donc. Elle ne l'aurait pas été, j'aurais d'autant plus grimacé car c'est le genre de choses qui m'agace lorsque je lis une homoromance (je reste volontairement évasive pour ne pas spoiler).

Quant à l'utilité du Vengeur Noir... bof aussi. Je ne voyais pas non plus son intérêt et je n'ai compris ça qu'à la fin du livre. Je me suis d'ailleurs faite avoir comme une bleue sur son identité. Je suis vraiment très frustrée de ne pas avoir été plus lucide ! Mais justement, lorsqu'on apprend qui est vraiment le Vengeur Noir, je comprends un peu plus sa façon de faire et surtout pourquoi ce personnage a besoin d'être là.

Le maléfice lancé par la Sororité de la Lune est aussi un peu ambiguë au début. En fait, on sait pourquoi elles font ça, mais sérieusement ? Elles pensaient vraiment qu'un garçon comme Sven allait réussir à dérober le sang d'un démon comme Arjan ? Ça me parait un peu gros, mais ensuite, toute cette histoire de sang de démon fait dérouler l'histoire. C'est lui le fils conducteur, pas tant la malédiction de Sven (un peu, si, mais pas que). C'est vraiment ce qui a poussé le personnage principal à agir comme-ci ou comme-ça. J'ai trouvé ça plutôt bien.

Quoi d'autre ? Il y a tellement de scènes, je ne peux pas toutes les décrire, ça serait beaucoup trop long et inutile. Quoi qu'il en soit, ce bouquin a une intrigue assez particulière, parfois pas toujours très subtile ou intéressante selon moi, mais il y a vraiment de quoi lire !

Passons maintenant aux personnages. Dans ce roman, mon personnage préféré est sans doute le frère d'Ashkiel, Luka. Je l'ai tout de suite trouvé intriguant et intéressant. Plus que Sven ou Ashkiel. De manière générale, j'aime souvent plus les personnages secondaires que les personnages principaux, surtout dans des textes fantasy, donc ce n'est pas spécialement étonnant. Je le trouve bien construit, avec un caractère accrocheur qui fait que je me suis attachée à ce personnage, à ses apparitions, ses mots, ses regards. Je l'ai trouvé plus vivants que tous les autres personnages. Après, pour Ashkiel, c'est le principe de paraître vide. Mais même lorsqu'il reprend goût à la vie, je ne l'ai pas trouvé... plus que ça quoi. Sympa, mais voilà. Alors que j'adore les rouquins !! Au début, j'aimais bien Raziel mais rapidement, il m'a tapé sur les nerfs. Ce personnage était branché que sur deux choses : protéger Ashkiel et donc arrêter quiconque pourrait l'attaquer, et avoir son coeur. Au début, pourquoi pas. Mais à la fin il était lourd. Je sais bien que c'était le schéma du personnage mais personnellement, ce personnage était imbuvable pour moi à un certain moment de l'histoire. À la fin, il est un peu plus remonté dans mon estime. Même si ce n'est toujours pas l'amour fou.

En ce qui concerne Sven, je ne l'aime pas. C'est le type de personnage que je n'aime pas en général donc ça n'a rien à voir avec l'auteure ou quoi que ce soit d'autres. Je l'ai trouvé niais, et il l'est, au début, avec une innocence agaçante et un dénie encore plus irritant ! Et puis, au début, il y a un certain "mystère" sur son nom de famille. Ouais... un mystère. Mystère qui était vraiment prévisible dès le début. Dès que les sorcières observent son collier avec sa pierre verte. Je n'aime pas ce personnage du coup je n'arrive pas à lui trouvé des qualités. J'ai vraiment espéré plusieurs fois qu'il avoue tout à Ashkiel et que ce dernier arrête tout, qu'il fasse enfermer Sven, qu'il se sente trahi, et qu'eux deux souffre ! Je l'ai vraiment espéré, parce que je me suis dit que ça rendrait les choses vraiment intenses ! Mais en constatant que non, je me suis ensuite mise à espérer autre chose. Je voulais qu'il meurt. Je voulais vraiment qu'il meurt et disons que la fin est plus ou moins arrivé. Même si Sven nous l'a fait un peu à la "Dragon Ball" si je puis dire, c'est à dire (pour ceux qui connaissent) ces quelques minutes qui en durent vingt fois plus longtemps ! Ce n'est pas vraiment une critique, en fait ça me fait plutôt rire de faire cette comparaison (DBZ est ma bible en matière de manga).

Il y a encore d'autres personnages secondaires sur lesquels je pourrais parler, mais je parle déjà beaucoup, donc je vais passer à autre chose.

Parlons de l'écriture de l'auteure. J'ai eu vent que cela faisait beaucoup jaser. Je vais seulement parler de mon ressenti parce que je parle en mon nom. Au début, j'étais un peu perdu. Je ne m'attendais pas à une narration de la sorte. Lorsqu'on feuillette le livre, on peut s'apercevoir qu'il s'agit d'une narration à la troisième personne du singulier au présent. Première ou troisième personne du singulier, pour moi, peu importe, j'apprécie les deux. En revanche, j'ai du mal avec le présent. Mais ici, ce n'est pas vraiment le "problème" (ce n'est pas un problème à proprement parler bien sûr). En fait, en lisant, je me suis rendue compte que la plume de Keliane Ravencroft était vraiment particulière. Ça m'a donné cette impression d'être assise par terre, près d'un âtre en feu, avec l'odeur du bois, de cire et de la cuisine de grand-mère, en train d'écouter un narrateur pointilleux me conter cette histoire. J'avais cette impression d'être vraiment externe à l'histoire, à ne pas être directement impliquer dans les sentiments des personnages, à être simple spectateur ou auditeur de ce conte à base de sorcières malfaisantes et de démons ! Au début ça m'a un peu freiné dans ma lecture, je l'avoue. Mais je m'y suis faite et je me suis dit qu'avec une telle plume, l'auteure se distinguait vraiment ! Bien que je ne suis pas forcément très adepte des très, très (très) longues formulations pour éviter de répéter un prénom... Ce que Keliane Ravencroft fait beaucoup dans ce roman. Néanmoins, elle fait de magnifiques descriptions. Que ce soit le physique des personnages ou les décors, elle prend le temps de bien tout décrire, ce qui m'a permit de me représenter le monde qu'elle a imaginé pour son histoire. J'ai beaucoup aimé.

En outre, Les Chroniques de Sorohar est un livre assez intriguant, avec des personnages qui se distinguent, une intrigue recherché avec des explications qui balayent les incohérences qu'il semble y avoir (que j'ai ressenti pendant un temps), et avec une écriture assez particulière qui sort des sentiers battu ! Un bon livre dans son ensemble, je me suis vraiment plongée dans l'histoire malgré un début un peu difficile pour moi. Je le recommande !

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment adoré ce livre ! Je suis une grande fan de MM et de fantasy donc je plaçais beaucoup d'attente dans ce livre, car j’espérais que cela soit un coup de cœur et ça l'a été ! L'histoire est juste géniale, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une histoire aussi addictive, je ne me suis pas ennuyée une seconde, tout est très bien développé, il y a pleins de petits mystères qui nous tiennent en haleine tout le long du livre. L'univers est également génial, moi qui lit beaucoup de fantasy j'ai souvent peur avant de commencer un livre que l'univers ressemble a beaucoup d'autres univers de fantasy, et en lisant ce livre je n'ai pas trouvé que c'était le cas, l'auteure a su développer son propre univers et celui-ci est merveilleusement bien décrit ~. Les personnage sont également très attachants et sont vraiment développés, avec souvent un lourd passé et des traits de caractères bien définis. Ensuite certaines personnes disent avoir ressenti une distance avec le récit et là je dois dire que je ne comprends pas ... Peut-être sont-elles habituées à lire des histoires à la première personne ? Mais pour la fantasy il est beaucoup plus intéressant d'avoir un récit à la troisième personne, ça permet de détailler mieux l'univers (souvent riche) et les évènements. Moi qui suis habituée à lire à la troisième personne je n'ai pas du tout ressenti la moindre distance avec le récit, j'étais totalement plongée dedans. J'ai d'ailleurs trouvé le style d'écriture de l'auteure vraiment super, ni trop simple ni trop compliqué à comprendre, juste un style qui se mari parfaitement avec de la fantasy.

PS : Une dernière chose à ajouter ou plutôt à préciser. Il y a certes marqué "à suivre" à la fin du roman mais le prochain tome ne se déroule pas avec les mêmes persos. Ce premier tome est bien une fin pour nos personnages. J'ai vu beaucoup de gens dire que la relation aller trop vite pour une trilogie ou que l'histoire de notre couple pouvait largement s'arrêter au premier tome, sauf que c'est bien le cas XD.

Afficher en entier
Pas apprécié

Intéressant mais mal écrit.

Je n’ai pas du tout apprécié ce premier tome. L’univers est bien construit, les personnages intéressants et on sent que l’auteur a beaucoup à nous dire sur le monde de Sorohar. Mais l’écriture ! Ciel ! Le style est horrible ! Ampoulé et pas naturel du tout. Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire tellement ça sent la fan fiction publiée en RP ou sur fictionpress - ce qui était peut-être le cas - mais pour passer le cap de l’édition il aurait mériter une réécriture en profondeur. Ça m’a totalement gâché l’expérience. Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire que je trouvais pourtant intéressante. Le plus gros point négatif est sûrement, outre la manière hyper niaise de s’exprimer des personnages, le changement intempestif de point de vue parfois au milieu d’une scène ou d’un dialogue ! Vraiment dommage. Je ne finirai pas la trilogie.

Afficher en entier
Bronze

https://followthereader2016.wordpress.com/2018/10/18/les-chroniques-de-sorohar-le-cycle-de-la-triade-pourpre-tome-1-tempus-fugit-keliane-ravencroft/

J’aime beaucoup la fantasy, j’essaie d’en lire de plus en plus souvent et de partager avec vous ces aventures toujours pleine de rebondissements, d’action et de dangers. C’est par contre une première avec une relation m/m au milieu.

Sven est un jeune orphelin qui a été pris sous l’aile d’un libraire, malgré ce soulagement de courte durée, notre héros va se retrouver à nouveau seul. Ne se voyant pas rester à Tertrefer, il se sent l’âme d’un aventurier et l’envie de construire quelque chose de nouveau.

En chemin il va hélas s’attirer les foudres d’une congrégation de sorcières et devoir pour rester en vie accomplir un mission des plus périlleuses. Recueillir le sang du démon tyran. Je ne veux pas trop vous en dire sinon vous n’aurez pas le bonheur de découvrir ce nouvel univers par vous même mais sachez que le destin va lui accorder en quelque sorte une faveur et un peu de répit. Sous la coupe d’Ashkiel dans l’attente du rapport de son bras droit Raziel notre héros va ressentir des sentiments forts et puissants pour ce seigneur tyran.

Je ne vais m’arrêter là et vous vous ferez votre propre opinion sur le reste du récit. Mais que dire de la plume, c’est là où j’ai eu un peu plus de mal, le récit est détaillé et les personnages travaillés tout comme l’univers est bien ancré dans l’imaginaire de la fantasy, cependant j’ai eu du mal à avancer car je n’ai pas été à l’aise avec le style de l’auteure. Ce n’est pas mauvais loin de là, je pense que c’est juste personnel, ça arrive.

Je vous encourage donc tous et toutes à parcourir ce roman et à vous laisser emporter par les péripéties de Sven.

Afficher en entier
Lu aussi

Malheureusement le style bien particulier de ce roman n'a pas vraiment fonctionné avec moi ce qui fait que j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages.

A mon avis il ne sort pas assez de vrai fantasy avec des personnages LGBT dans l'édition Française, du coup quand j'ai vu celui ci arriver avec sa belle couverture et toutes ses belles promesses, je me suis dit que j'allais lui donner sa chance, vu que la fantasy rate rarement son coche avec moi et que j'en lis beaucoup.

J'aime me dire qu'il pourrait exister des mondes qui ont évolués plus égalitairement que le notre sur ce coté la malgré le coté médiéval souvent associé à la fantasy, et ça fait en plus un contraste qui est bienvenue avec notre histoire et notre monde.

Du coup je suis vraiment déçue de ne pas avoir accroché. En fait je crois je voulais vraiment l'aimer ce qui a amplifié la déception.

Quand je parle du style de l'autrice, je ne dis pas qu'il est mauvais, juste qu'il ne m'a pas convenu personnellement. C'est un style que j'appelle "très raconté", dans le sens ou on a plus l'impression d'être au coin du feu avec une personne qui nous conte les événements. Et pour le coup j'avais déjà eu ce même souci avec le premier tome de Terremer de Ursula K. Le Guin qui pourtant est un grand classique du genre et que j'avais fini par abandonner.

Et ce genre de style fait que je garde toujours une distance avec le récit, que je n'arrive pas à m’immerger dedans. D'autant plus que j'avais aussi l'impression des fois que ce n'était pas vraiment très carré ici, parce que le narrateur savait ou ne savait pas certains détails sur ses personnages suivant l'effet qu'il voulait obtenir et les secrets qu'il voulait cacher. Et ça a aussi fait que je me suis sentie frustrée par moments et que je lui en voulait de me cacher des choses, comme si il était devenu un personne à part dans le récit.

Dans ce tome nous suivons plusieurs personnages : Sven au début avec Ashkiel et Raziel qui se rajoutent ensuite, plus un certain nombre de secondaires comme Luka le frère d'Ashkiel qui apportait un coté humour au récit qui était le bienvenue.

Je n'ai pas accroché à Sven. Peut être est-ce parce que j'ai trop lu de fantasy et les personnages naïfs et qui tentent de s'en sortir sont devenu un cliché. Combiné à mon recul du au style, ça n'a vraiment pas aidé il faut dire. Surtout qu'il est vraiment très très naïf, ce n'est pas juste un personnage mal éduqué ou trop jeune pour savoir les choses, non, il est juste un peu bébête sur les bords et prend tout un tas de très mauvaises décisions, mais ce n'est que mon avis personnel. J'avais plus envie de le baffer que de l'encourager, il a fini par m'exaspérer.

Ashkiel et Raziel étaient plus intéressants. Plus on avance plus on les découvre et même si la encore il n'ont rien de très originaux, ils n'en restent pas moins des personnages plus complexe et auquel il est plus facile de s'attacher.

La tendresse entre Sven et Ashkiel était bien présente et est touchante, mais vu que je n'appréciais pas Sven j'avoue que j'ai eu du mal à la comprendre. Ce qui à fait, la encore combiné à la distance à cause du style, j'imagine, que je suis aussi resté un peu sur ma réserve. En fait à aucun moment je n'avais vraiment envie de savoir ce qui allait leur arriver à mesure que les pages se tournaient.

Dans l'ensemble j'ai l'impression que c'est quand même vraiment dommage que je sois passé à coté. L'intrigue ne manquait pas de retournement de situation et pourtant gardait un coté fluide et clair qui fait que même les novices en fantasy s'y retrouveront. Et son coté classique ne la dessert pas en se qui me concerne.

C'est vrai que la romance tiens une part importante, mais pas de façon qui passe totalement au dessus du reste, du coup c'était plutôt bien équilibré à mon avis (si on n'est pas réfractaire à ce coté la, bien sur).

Au final ce livre ne manquait surement pas de qualité mais il n'était juste pas fait pour moi.

https://delivreenlivres.blogspot.com/2018/10/les-chroniques-de-sorohar-le-cycle-de.html

Afficher en entier

Date de sortie

Les Chroniques de Sorohar - Le cycle de la Triade Pourpre, tome 1: Tempus Fugit

  • France : 2018-10-10 (Français)

Activité récente

apeto l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-13T15:51:58+02:00
Lea-87 l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-31T11:48:10+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 49
Commentaires 13
extraits 3
Evaluations 28
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode