Livres
447 333
Membres
387 678

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Vous m’avez assommée ? pialla-t-elle, cherchant de nouveau à se sauver à reculons.

-Mais non, je ne vous ai pas frappée. Je vous ai surprise en émergeant de la forêt et vous avez sursauté. Vous vous êtes cogné l’arrière du crâne contre la balustrade de la terrasse et un des pots vous est tombé sur la tête. A mon avis, vous vous êtes coupé le front en heurtant le bord de la terrasse dans votre chute. Bref, où est le téléphone ?

-Mon dieu…

Elle porta les doigts au pansement et l’effleura délicatement.

-Le téléphone doit être installé demain. Avec ma parabole satellite. Comme ça, j’aurai Internet et je pourrai regarder des films.

-Voilà qui ne va guère vous avancer. Ecoutez, c’est une coupure bénigne. Les blessures à la tête saignent abondamment. Je doute que vous en gardiez même une cicatrice. Un évanouissement, par contre, est…

-Si vous ne me faites pas de mal, je vous donnerai de l’argent !

-J’ai pansé votre front, pour l’amour du ciel ! Je n’ai pas l’intention de vous faire de mal et je ne veux pas d’argent. Je cherchais vos clés de voiture, expliqua-t-il, brandissant son sac. Vous avez besoin d’un scanner. Et peut-être de quelques points de suture.

-Pourquoi ? s’enquit-elle, la voix tremblante.

Il soupira.

-Parce que vous avez perdu connaissance, ce n’est pas bon signe. Et maintenant, où sont vos clés ?

-Pourquoi ? demanda-t-elle à nouveau, passablement hébétée.

-Je vais vous conduire aux urgences afin que votre tête soit examinée.

-Je vais conduire moi-même, dit-elle. Vous pouvez partir. Tout de suite.

Il fit quelques pas vers elle et s’accroupit, histoire de se mettre à sa hauteur, mais n’approcha pas trop près, car la créature ne lui inspirait guère confiance. Elle semblait trop instable à son goût. Ou effrayée ? Mets-toi à sa place, se dit-il. Elle venait de se réveiller avec du sang sur son tee-shirt et un sauvage hirsute fouillait dans son sac à main.

Afficher en entier

In the two weeks Aiden Riordan had been in Virgin River, he’d hiked over a hundred miles and grown himself a pretty hefty dark red beard. With his jet-black hair and brows and his bright green eyes, this legacy of his ancestors gave him a wild look. His four-year-old niece, Rosie, who sported a full head of red curls to go with her green eyes, had said, “Unca Aid! You’re a Wide Iwish Rose, too!”

For a man without a mission for the first time since he could remember, this lay-back time was working out to his liking. Since undergrad in premed, he hadn’t been without incredibly stiff goals. Now, at age thirty-six, after fourteen years in the navy, he was between jobs, completely unsure where he’d land next, and he felt good about it. Motivation interruptus had turned out to be a delightful state of being. The only thing he was certain of, he wasn’t leaving Virgin River before the middle of summer. His older brother Luke and sister-in-law Shelby were expecting their first child, and he damn sure wasn’t going to miss that. His brother Sean would soon be home from Iraq and planned a short leave before heading with his wife, Franci, and daughter, Rosie, to his next assignment, and Aiden looked forward to a little time with him, as well.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode