Livres
554 655
Membres
599 798

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MaMt 2016-02-28T23:27:19+01:00

Elle porta son regard plus loin, au-delà du sas et des dunes, vers l'horizon houleux. Le ciel avait pris une couleur violette qui virait progressivement au bleu foncé, puis à un noir semé d'étoiles. Ces mêmes étoiles qu'elle avait connues toute sa vie et qui s'étalaient au-dessus d'elle comme sur une tenture. Voilà qu'elle se retrouvait sous le ciel immense, au cœur d'un monde tout prêt à l'engloutir.

Afficher en entier

" Parce que s'il y avait une chose que Cress savait à propos des héros, c'est qu'ils étaient incapables de résister à une demoiselle en détresse. Et elle était sans doute la plus en détresse des demoiselles. "

Afficher en entier

- Vous croyez que vous m'aimerez vous aussi, un jour ?

- Cress, tu es mignonne, mais je suis le premier homme que tu rencontres, alors bon... Allez, lève-toi.

Elle tourna la tête, accablée. Il ne la croyait pas. Il ne saisissait pas la profondeur de ses sentiments.

- Oh, tu ne vas pas te mettre à pleurer, au moins ? grommela-t-il.

- N-non.

Elle se mordit la lèvre. Ce n'était pas un mensonge. Elle aurait voulu pleurer, mais elle avait les yeux trop secs.

Thorne se passa la main dans les cheveux, d'où dégringolèrent des grains de sable.

- Écoute, dit-il d'une voix ferme. On est des âmes sœurs, ça ne fait aucun doute. Et maintenant, s'il te plaît, debout !

- Je suis sûre que vous avez déjà dit à des tas de filles que vous les aimiez.

- Eh bien, oui, mais j'y aurais réfléchis à deux fois si j'avais su que tu me le reprocherais.

P.246

Afficher en entier

Cress ramena une mèche de cheveux derrière son oreille, encore a moitié dans son fantasme. Elle trouvais la caresse de l'air frais sur sa nuque étonnamment agréable.

-Vous croyez qu'on pourra contacter votre équipage?

-Je l'espère. Mon vaisseau n'est pas équipé d'une balise de traçage, mais dans la mesure ou tu as déjà réussi a le localiser avant je me suis dit que tu trouverais un moyen de lui faire parvenir un message.

Ils contournèrent les chameaux, qui les contemplèrent avec un indifférence placide, pendant que le cerveau de Cress examinait déjà douze moyens différents de contacter un vaisseau intraçable, et ce font elle aurait besoin pour y parvenir. Elle n'avais pas été en mesure de le faire depuis sont stellite, mais avec une bonne connexion au réseau…

Afficher en entier

- Vous me croyez naïve.

- Bien sûr, un peu, admit-il, avec tant de naturel que cela ne sonnait pas comme une insulte. Mais je crois surtout que je ne suis pas le mieux placé pour te faire découvrir toutes les bonnes choses que l'humanité peut offrir. Je ne voudrait pas que tu sois trop déçue quand tu t'en rendras compte.

Afficher en entier

Peut-être que le destin n'existe pas. Peut-être qu'il y a simplement des opportunités, et ce qu'on choisit d'en faire. Je commence à croire que les grandes histoires romantiques n'arrivent pas par hasard. Que c'est à nous de les écrire

Afficher en entier

Elle porta son regard plus loin, au-delà du sas et des dunes, vers l'horizon houleux. Le ciel avait pris une couleur violette qui virait progressivement au bleu foncé, puis à un noir semé d'étoiles. Ces mêmes étoiles qu'elle avait connues toute sa vie et qui s'étalaient au-dessus d'elle comme sur une tenture. Voilà qu'elle se retrouvait sous le ciel immense, au cœur d'un monde tout prêt à l'engloutir.

Afficher en entier

_ Comment sont vos yeux ? demanda-t-elle.

_ Eh bien, on me dit souvent qu'ils sont magnifiques mais je préfère te laisser juger par toi-même.

Afficher en entier

Parce que s'il y avait bien une chose que Cress savait à propos des héros, c'est qu'ils étaient incapables de résister à une demoiselle en détresse.

Et elle était sans doute la plus en détresse des demoiselles.

Afficher en entier

Mais je ne resterai pas plus longtemps sans rien faire pendant que certains de nos concitoyens sont contraints au sacrifice sous le prétexte fallacieux que leurs vies auraient moins de valeur que les nôtres.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode